19 708 Pages



Constantin VII
Porphyrogenetus.jpg
Couronnement de Constantin VII par le Christ
Basileus Romei
au bureau 11 mai 912 - 9 novembre 959
couronnement 11 avril 941
prédécesseur Leo VI
successeur Roman II
naissance Constantinople, 2 septembre 905
mort Constantinople, 9 novembre 959
Maison Royale Macédoniens
épouse Hélène Lécapène
enfants Lion
Roman II
Teodora
Théophane
Zoe
Agata
Anna

Constantin VII, dire Porphyrogenitus (Constantinople, 2 septembre 905 - Constantinople, 9 novembre 959), Il a été un empereur byzantin.

il était basileus de Romei 11 mai 912 jusqu'à sa mort.

biographie

Constantin VII est né en 905 l'union entre l'empereur Lion et sa quatrième épouse, Zoé Carbonopsina. Le surnom "Porfirogenito« Emprunté Zoe Mère, fait allusion au fait qu'il est né dans la » chambre rouge « à l'intérieur du palais impérial, où les héritiers ont été implicitement légitimé le trône de Byzance, en dépit d'être né lorsque la mère n'a pas été mariée à l'ancien empereur.

Taciturne et intelligent, il avait une variété d'intérêts. Il n'a pas un temps facile à la cour en dépit d'être le neveu du grand Basilio. Il est arrivé oncle Alessandro sa mort en 913 mais, en raison du jeune âge, l'empire était dirigé par un conseil de régence jusqu'à 919 et Romano, appelé pour sauver l'empire d'un possible coup d'Etat, jusqu'à ce que le 944.

en 945, à l'âge de 39 ans, il a finalement été en mesure de gouverner de façon indépendante. Mettre en œuvre des réformes, comme celle sur le lycée. Son importance que l'empereur était très limité, étant donné que son gouvernement était, contrairement à son prédécesseur, énergique et habile, incertain et pas toujours cohérente. Néanmoins, il a réussi à garder intacte la force de l'empire, récolter les fruits de la politique initiée droit romain, l'approche de Rus' kiévienne la communauté chrétienne Byzance, Après les batailles de 941 contre Romano.

en 947 ils ont publié une loi ordonnant le retour immédiat des terres volées par les puissants pour les paysans libres, sans aucune compensation. Une autre loi regolamentava les actifs des soldats et a établi le montant du patrimoine inaliénable du paysan-soldat. Ces édits, qui sont modelés lois précédentes Romano, non sortirono l'effet désiré en raison de l'opposition amère des aristocrates.

Constantin VII était connu comme sculpteur, musico, peintre, écrivain. Sous son règne, il a été promu les activités de compilatoria intenses encyclopédiques, dans le but de perpétuer les traditions religieuses et civiques qui avait fait grand empire avant la période de 'iconoclasme. Parmi les œuvres qui ont commandé la collection, une fortune particulière avait une « encyclopédie » des connaissances agricoles du Geoponica. Dans le « 500 a été précisément imprimé assignant la « paternité » Constantin VII.

Constantin VII
Constantin VII, manger ensemble à Siméon.

Il se dressa deux traités importants sur la société et l'histoire byzantine, De cerimoniis aulae Byzantinae et De Administrando Imperio.

Constantin VII
Représentant Coin Constantin VII et sa mère Zoe Karvounopsina.

En Septembre 959 Il se rendit compte être très malade; l'espoir dans la guérison a subi effet bénéfique des célèbres eaux thermales Brussa. Le traitement n'a pas réussi, cependant, et, se rendant compte que sa maladie était mortelle, il est parti pour Byzance. Il est mort le 9 Novembre, 959; Il a réussi par son fils Roman II.

Mariage et descendants

de femme Hélène Lécapène Constantin avait plusieurs enfants, y compris:

  • Leone, qui est mort infantile;
  • Romano, Il est devenu empereur sous le nom de Roman II
  • Theodora, qui est devenu impératrice mariant John I;
  • Théophane, Zoe, Agatha et Anna, envoyé dans un couvent

Galerie d'images

bibliographie

  • Georg Ostrogorsky, Histoire Empire byzantin, Turin, Einaudi, 1968 ISBN 88-06-17362-6.
  • Gerhard Herm, les Byzantins, Milano, Garzanti, 1985.
  • Arnold J. Toynbee, Constantin VII et son monde, Traduction de Maurizio Stefanoni, Collier Bibliothèque historique, Florence, Sansoni Editore, 1987, p. 852 + 12 malades., ISBN 88-383-0023-2.
  • John Julius Norwich, Byzance, Milan, Mondadori, 2000 ISBN 88-04-48185-4.
  • Silvia Ronchey, L'état byzantin, Turin, Einaudi, 2002 ISBN 88-06-16255-1.
  • Alexander P. Kazhdan, Byzance et sa civilisation, 2à et, Bari, Laterza, 2004 ISBN 88-420-4691-4.
  • Giorgio Ravegnani, L'histoire de Byzance, Rome, Jouvence, 2004 ISBN 88-7801-353-6.
  • Giorgio Ravegnani, Les Byzantins en Italie, Bologne, Il Mulino, 2004.
  • Ralph-Johannes Lilie, Byzance, la seconde Rome, Roma, Newton Compton, 2005 ISBN 88-541-0286-5.
  • Alain Ducellier, Michel Kapla, Byzance (IV-Les siècles XV), Milan, San Paolo Edizioni, 2005 ISBN 88-215-5366-3.
  • Giorgio Ravegnani, Byzance et Venise, Bologne, Il Mulino, 2006.
  • Giorgio Ravegnani, Introduction à l'histoire byzantine, Bologne, Il Mulino, 2006.
  • Charles Diehl, figures byzantines, introduction de Silvia Ronchey, Turin 2007 (original 1927), ISBN 978-88-06-19077-4.
  • Giorgio Ravegnani, empereurs byzantins, Bologne, Il Mulino, 2008 ISBN 978-88-15-12174-5.
  • Euangelos K. Chrysos L'Empire byzantin, 565-1025, books.google.it.

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Constantin VII de Byzance
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Constantin VII de Byzance

liens externes

prédécesseur empereur byzantin successeur aigle à deux têtes de l'Church.svg grecque orthodoxe
Alessandro 913-959 Roman II
avec Romano
(920-944)
autorités de contrôle VIAF: (FR13108540 · LCCN: (FRn82154652 · ISNI: (FR0000 0001 2099 2009 · GND: (DE119022397 · BNF: (FRcb12349759j (Date) · ULAN: (FR500373130 · BAV: ADV10090787



fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller