19 708 Pages

la Lurbinectedina (Également connu sous le nom PM01183) Est un nouveau médicament contre le cancer, appartenant à la catégorie de alcaloïdes dérivés de produits naturels. Il est structurellement lié à trabectedin, à partir de laquelle, cependant, il diffère en C pour la présence d'un tétrahydro-β-carboline au lieu d'un tétrahydroisoquinoline[1].

Pharmacodynamique et la pharmacocinétique

Des études indiquent que le lurbinectedina semble agir d'une manière similaire à trabectedin, en ce qui concerneactivité anti-proliférative, les dommages ADN et la perturbation des cycle cellulaire. En ce qui concerne trabectedin, les cellules avec système de réparation par excision de nucléotides (NER) moins performants sont plus résistants au médicament, alors que les cellules déficientes dans le système de réparation par recombinaison homologue (HR) et non homologue (NHR) sont plus sensibles à l'action chimiothérapie[2].

Ils semblent plutôt des différences substantielles existent dans le profil pharmacocinétique les deux médicaments. Trabectédine a en effet volume de distribution 2000 L[3], tandis que le lurbinectedina de 478 L[4]. Même la dose maximale tolérée (DMT) chez l'homme semble être, respectivement, 1,5 et 5 mg / m2[4], avec des différences importantes avec la souris.

L'utilisation clinique

modèles pré-cliniques in vivo ont montré que le lurbinectedina seul ou en combinaison avec cisplatine Il a prouvé son efficacité dans le traitement tumeurs épithéliales de l'ovaire. Le médicament semble également en mesure de surmonter la résistance des cellules cancéreuses au cisplatine[5].

Certaines études ont également montré la capacité de lurbinectedina à agir en synergie avec le gemcitabine induisant un effet anti-tumeur Le cancer du pancréas, dell 'ovaire et Le cancer du poumon non à petites cellules[6].

En 2012, l 'Agence européenne des médicaments (EMA) et FDA États-Unis Ils ont obtenu le statut de médicament orphelin à lurbinectedina pour traiter carcinome de l'ovaire[7][8].

Il est actuellement la phase II essai pour les patients souffrant de leucémie aiguë et une tumeur maligne de pointe 'ovaire, dell 'endometrium, la poumon et sein[9].

notes

  1. ^ Leal JF, Martinez-Diez M, Garcia-Hernandez V, et al., PM01183, un nouvel ADN covalente liant le petit sillon avec puissant in vitro et in vivo une activité anti-tumeur, en Br. J. Pharmacol., vol. 161, nº 5, Novembre 2010, p. 1099-110, DOI:10.1111 / j.1476-5381.2010.00945.x, PMC 2998690, PMID 20977459.
  2. ^ Romano M, R Frapolli, Zangarini M, et al., Comparaison des in vitro et in vivo des effets biologiques trabectedin, lurbinectedin (PM01183) et Zalypsis® (PM00104), en Int. J. Cancer, vol. 133, nº 9, Novembre 2013, pp. 2024-33, DOI:10.1002 / ijc.28213, PMID 23588839.
  3. ^ Twelves C, Hoekman K, A Bowman, et al., Phase I et étude de pharmacocinétique de Yondelis (ectéinascidine-743, ET-743) administrée en perfusion pendant 1 h ou 3 h tous les 21 jours chez les patients atteints de tumeurs solides, en Eur. J. Cancer, vol. 39, nº 13, Septembre 2003, p. 1842-1851, PMID 12932661.
  4. ^ à b M. J. Ratain, M.E. Elez, Szyldergemajn S., D. Geary, S.P. Kang, T. Maraculla, A. Yovine, A. Soto-Matos, J. Tabernero, 434 First-in-man étude de phase I de PM01183 en utilisant une conception de titrage accéléré, en European Journal of Cancer Suppléments, vol. 8, nº 7, Novembre 2010, p. 137-138, DOI:10.1016 / S1359-6349 (10) 72141-8, PMID S1359634910721418.
  5. ^ Vidal A, C Muñoz, Guillén MJ, et al., Lurbinectedin (PM01183), un nouveau liant le petit sillon de l'ADN, inhibe la croissance de la greffe primaire orthotopique de cancer ovarien épithélial résistantes au cisplatine, en Clin. Cancer Res., vol. 18, nº 19, Octobre 2012, p. 5399-411, DOI:10,1158 / 1078-0432.CCR-12-1513, PMID 22896654.
  6. ^ Les résultats préliminaires de six essais avec deux composés PharmaMar, pharmamar.com, 08/11/2012.
  7. ^ EMA orphelines Désignations de Lurbinectedin pour le traitement du cancer de l'ovaire (PDF) ema.europa.eu, 10/10/2012.
  8. ^ FDA orphelines Désignations de Lurbinectedin, accessdata.fda.gov, 20-08-2012.
  9. ^ ClinicalTrials.gov Lurbinectedin, clinicaltrials.gov. Récupéré le 13/01/2014.



fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller