19 708 Pages

hypermasculinité est un terme utilisé dans psychologie pour indiquer l'exagération du comportement stéréotype masculin, comme l'accent de force physique, agression et la sexualité. Ce terme est utilisé de manière négative par certains chercheurs.

studio

L'un de la première étude de dell'ipermascolinità a été réalisée en 1948 par Donald L. et Mark Mosher Sirkin qui ont défini la hypermasculinité ou de la personnalité macho comme un phénomène avec la présence de trois variables:

  • l'attitude sexuelle envers les femmes sans pitié.
  • La croyance que la violence appartient à l'homme.
  • L'expérience d'un danger aussi excitant.

Ils ont développé le "inventaire hypermasculinité" (IHM) sur mesure trois composantes.[1] La recherche a révélé que hypermasculinité est associée à la violence faite aux femmes.[2][3] On a également constaté que le degré de hypermasculinité aux prisonniers est plus élevé que dans les groupes témoins.[4]

Le hypermasculinité et son développement chez le fœtus

La longueur des doigts (en particulier la longueur des doigts index et l'annulaire), a été associée à des niveaux élevés et faibles d'androgènes chez le fœtus. ces rapport des chiffres (2D: 4D) ont été fréquemment dans les recherches récentes menées dans ce domaine. la rapport de chiffres 2D: 4D a été associée à différentes quantités de testostérone prénatale et il est considéré généralement que l'index (deuxième doigt) plus court que le doigt de l'anneau (quatrième doigt) est indicative d'un niveau plus élevé d'androgènes prénatale. En ce qui concerne les rapports mâles ont été associés à l'hétérosexualité mâle,[5] crime[6] le trouble déficit / de l'attention avec hyperactivité trouble TDAH,[7] et troubles du spectre autistique.[8]

Bien que ces résultats étaient plus importants chez les hommes, de nombreuses études estiment que les recherches sur les effets de ces taux d'hormones chez les femmes sera utile pour comprendre ce phénomène. différents niveaux d'androgènes prénatal pour moduler le raisonnement moral ont été trouvés.[9] En moyenne, les femmes qui ont reçu la testostérone exogène ont montré une plus grande préférence pour les jugements pratiques que déontologique. Cependant, il a eu l'effet inverse, chez les femmes où le rapport de la longueur entre les doigts était compatible avec l'exposition à la testostérone prénatale élevée. Des échantillons de militantes féministes en Suède et en Autriche ont montré des rapports numériques relativement masculins que la moyenne des femmes.[10]

Hypermasculinité et émotion

Depuis l'identification populaire des traits ipermascolini tend à tourner autour des aspects physiques tels que la violence, le danger et l'agression sexuelle, il ne tient guère compte des caractéristiques émotionnelles qui définissent les hommes considérés comme « ipermascolini ». Les attitudes ipermascolini peuvent également inclure l'auto émotionnelle comme un signe de force.[11] Émotionnellement engourdie ou être indifférent surtout envers les femmes est ce que Thomas Scheff appelle « caractère ». La maîtrise de soi et l'impassibilité dans les moments de grand stress ou d'émotion.[12] De ce ipermascolino stoïcisme, Scheff note, « l'homme viril qui a « caractère ». » Un homme de caractère sous contrainte ne peut pas pleurer et pleurnicher comme une femme ou un enfant ».

Le contrôle émotionnel des hommes a fortement influencé les conditions dans lesquelles ils communiquent avec les femmes.[11]. Ben-Zeev, Scharnetzki, Chan et Dennehy (2012) écrit d'une étude récente qui a montré que beaucoup d'hommes délibérément pour éviter des attitudes et des attitudes comme la compassion et l'expression émotionnelle, croyant que ces traits et les femmes refusent alors tout à fait. Scheff ajoute: « Le modèle ipermascolino conduit à la concurrence, plutôt que la connexion entre les gens. »[12] Dans le contexte de la communication intime ou émotionnelle (surtout en comparaison) avec les femmes, le mâle virile se retire souvent avec émotion, refusant de se livrer à ce qu'on appelle la communication affective (Scheff). Dans une étude similaire des comportements de communication affective, le contraste entre les sexes - la volonté délibérée ou inconsciente déni d'un sexe au comportement de l'autre - il était beaucoup plus apparente chez les jeunes enfants testés que chez les filles.

Cette insistance émotionnelle de l'indifférence se manifeste dans les définitions physiques de la masculinité est discutée par Scheff: « Réprimer l'amour et les émotions vulnérables (la peur de la douleur et la honte, ce dernier comme des sentiments de rejet ou déconnexion) conduit d'une part au silence ou l'abstinence et l'autre pour sortir de soi (hostilité flagrante). La maîtrise de soi et l'attitude ipermascolino semble être une recette pour le silence et la violence ».[12]

Dans les moyens de communication visuelle

Ben-Zeev, Scharnetzki, Chang et Dennehy indiquent que les images dans les médias comme le facteur le plus important qui influence le comportement de ipermascolino et en disant: « Après tout, les médias ne reflète pas seulement les normes culturelles, mais il peut et doit transformer la réalité sociale » .[11] Ceci est basé sur le fait que les éléments physiques et émotionnels du comportement ipermascolino se produisent régulièrement dans des publicités, dans les films d'Hollywood et même dans les jeux vidéo grâce à l'utilisation d'images fortes: les hommes musclés qui dominent sur les femmes dans la publicité, des acteurs jouant des personnages les hommes fidèles qui ne vous excitez pas devant les femmes et plusieurs jeux vidéo dont la ligne histoire étaient fondées strictement sur la violence. La disponibilité constante et l'utilisation de ces images chaque jour a contribué à créer un moyen pour les hommes et les femmes pour construire un système de loisirs (consciemment ou inconsciemment) les valeurs qui sont perpétuées. (Ben - et Zeev ses collègues).[11]

Brian Kran décrit les résultats d'une étude qui a analysé si la publicité dans les magazines pour les hommes conduit all'ipermascolinità: « L'équipe a constaté qu'une hypermasculinité variable a apparu dans au moins 56% des 527 annonces étudiée. Quelques annonces de magazines comprennent pas moins de 90% des messages ipermascolini ".[13] Kran rapporte que les enquêteurs ont craint que ce type de publicité, principalement destiné à un jeune public, joue un rôle très important dans la formation de l'attitude de ces jeunes.

Dans l'industrie du jeu, le hypermasculinité se fait principalement par des situations fantastiques, souvent violentes qui se produisent dans le jeu, mais aussi à travers le personnage de jeu et l'apparence souvent grand, audacieux, courageux et souvent armés. « Le choix des personnages et des actions féminines au sein des jeux donne aux femmes quelques options réalistes, pas sexualisée, » alors que les personnages féminins, tels que Lara Croft, ne sont que des illusions des femmes avec le pouvoir, plutôt ne servent qu'à satisfaire la vue des hommes.[14]

ipermascolino style dans la culture gay sont importants groupes disco gay des années 1970, comme Village People et ils sont reflétés dans la sous-culture BDSM Gay représenté dans le film croisière (1980). Le terme « ipermascolino » caractérise un style d'art érotique dans lequel les muscles du pénis / testicules du personnage masculin sont dépeints grands et proéminents déraisonnablement. Artistes gais qui utilisent des types ipermascolini comprennent Tom de la Finlande et Gengoroh Tagame.

Effet sur les femmes

L'influence des médias dans la création d'œuvres d'un tel comportement principalement sur les femmes. De la même façon que les consommateurs masculins cherchent à se conformer aux caractéristiques physiques et émotionnelles prônées par les stéréotypes dans les médias visuels, afin que les femmes ont tendance à tomber dans le piège de se conformer aux normes d'images sociales.[13] Les médias les encouragent à remplir le rôle des femmes soumises représenta dans les annonces et les publicités; autrement dit, le système oblige les femmes à assumer leur rôle dans la violence et la cruauté sexuelle des hommes. « La publicité dépeignant des hommes violents (en particulier contre les femmes) sont inquiétantes, parce que les représentations de genre dans la publicité ne font pas que vendre des produits. Ils perpétuent également les stéréotypes et présenté les normes de comportement pour les hommes et les femmes. »[12]

Scheff a observé une autre façon étrange où la re-perpétuation des rôles masculins et féminins a eu une tendance cyclique: la peur de la victimisation physique des femmes a augmenté à un niveau tel que beaucoup de femmes cherchent effectivement la protection des hommes qui font preuve si hyper-machisme. De cette façon, les femmes sont en faveur d'un comportement hypermasculinité par peur des autres (2006).

Effet sur la race

Dans son livre de 2002 Âme Bébés Mark Anthony Neal dit que la masculinité noire est devenu synonyme de l'identité noire uniforme pendant le mouvement des droits civils du. Neal dit que hypermasculinité traduit par la violence au sein de la communauté noire est de se protéger contre la violence visant à la communauté noire par les Américains blancs. Les hommes gais et les femmes de couleur ont parfois été censurées à combiner l'identité noire à la masculinité. Huey P. Newton, pour tenter d'améliorer les relations, il a écrit un essai qui offre une alliance plus forte entre les organisations politiques noires, les femmes et la communauté gay.[15] Dans ce document, il a admis que cette popularité conduit dell'ipermascolinità femmes et les hommes homosexuels avec une tendance à la violence et le silence qui ne permet pas ces membres marginalisés de faire partie de l'identité noire.

Dans les livres tels que platitudes Trey Ellis et La vie brève et Wondrous d'Oscar WaoJunot Diaz, nous voyons les effets continus de la communauté noire pour répondre à un certain niveau de hypermasculinité, par exemple comment exploiter la communauté par des forces extérieures. Earle et Oscar sont des représentations de Nouveau Noir Esthétique (Bien qu'il soit encore hypersexualisé masculinisée). l'esthétique post-âme Neal appelle l'identité noire qui favorise une plus grande marginalisation des membres déjà opprimées de la communauté noire et de se séparer de la nature de cette division culturelle hypermasculinité causé.

notes

  1. ^ Mosher, Donald L. Serkin, Mark (1984). « Mesurer une constellation de personnalité macho ». Journal of Research in Personality 18 (2): 150-163. DOI: 10.1016 / 0092-6566 (84) 90026-6
  2. ^ Mosher, Donald l.; Anderson, Ronald D. (1986). « Personnalité Macho, l'agression sexuelle, et les réactions à l'imagerie guidée du viol réaliste ». Journal of Research in Personality 20 (1): 77-94. DOI: 10.1016 / 0092-6566 (86) 90111-X
  3. ^ Parrott, Dominic J;. Zeichner, Amos (2003). « Les effets de hypermasculinité oh agression physique contre les femmes ». Psychologie des hommes masculinité 4 (1): 70-78. DOI: 10,1037 / 1524-9220.4.1.70
  4. ^ Beesley, Francis; McGuire, James (2009). « L'identité sexuelle-rôle et hypermasculinité dans la délinquance violente. » Psychologie, Crime loi 15 (2-3): 251-268. DOI: 10.1080 / 10683160802190988
  5. ^ Rahman, Q., Wilson, G. D. (2003). Orientation sexuelle et le 2ème rapport 4ème longueur des doigts: des preuves pour l'organisation des effets des hormones sexuelles ou instabilité du développement?. Psychoneuroendocrinology 28 (3), 288-303.
  6. ^ Lussier, P., Proulx, J., LeBlanc, M. (2005). Propension criminel, intérêts sexuels déviants et l'activité de Agresseurs sexuels criminels contre les femmes: Comparaison des modèles explicatifs *. Criminologie, 43 (1), 249-282.
  7. ^ McFadden, D., Westhafer, J. G., Pasanen, E. G., Carlson, C. L., Tucker, D. M. (2005). preuve de hypermasculinization Physiologique chez les garçons avec le type inattentif de déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH). Recherche en neurosciences cliniques, 5 (5), 233-245.
  8. ^ Hönekopp, J. (2012). Digit rapport 2D: 4D en relation avec des troubles du spectre de l'autisme, empathie et systématisation: un examen quantitatif. Recherche sur l'autisme, 5 (4), 221-230.
  9. ^ Montoya, E. R., Terburg, D., Bos, A. P., Will, J. G., Buskens, V., Raub W., van Cornez, J. (2013). L'administration de testostérone jugements moraux Selon modulant le deuxième rapport à la quatrième chiffre. Psychoneuroendocrinologie. [1]
  10. ^ Guy Madison et Ulrika Aasa, les femmes militantes féministes sont masculinisées en termes de chiffres ratio et de domination sociale: une explication possible du paradoxe féministe, en Frontières en psychologie.
  11. ^ à b c Dennehy, T;. Ben-Zeev, Avi et al. (2012). « Hypermasculinité dans les médias: Quand« Marche dans le brouillard hommes Pour éviter la communication Affective ». "Psychologie de la culture populaire des médias" '' 1 '' (1): 53-61. DOI: 10,1037 / a002709
  12. ^ à b c Scheff, Thomas. (2006). « Hypermasculinité et la violence en tant que système social ». "2" (2): 1-10. ISSN 1558-8769 (toilettes · IPSA)
  13. ^ à b Krans, Brian. (2013). "Hypermasculinité dans la publicité: vente Manly hommes à hommes régulier"" Healthline Nouvelles ".
  14. ^ Anastasia Salter Bridget Blodgett (2012) hypermasculinité Dickwolves: Le rôle contentieuses des femmes dans le jeu New Public, Journal de la radiodiffusion Médias électroniques, 56: 3, 401-416, DOI: 10.1080 / 08838151.2012.705199
  15. ^ P. Newton sur Huey Gay et la libération des femmes, 15 Août 1970, réédité en Monde des travailleurs (7 Mars Consulté 2015)

Articles connexes

liens externes




fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller