19 708 Pages

Antiphane de Berge (en grec ancien: Ἀντιφάνης de Βεργαῖος, Antiphane I Bergâios; Berge, IV siècle avant JC - ...) il était écrivain grec ancien.

biographie

De Berge, en Thrace, Antiphane devrait être l'état actif dans la prochaine génération à celle de Platon, comme une anecdote Plutarque il fait citation d'un élève du philosophe athénien comme leur contemporain[1]. Il devrait donc être vécue entre les quatrième et troisième siècles, comme le prouve le fait qu'il est cité par Alessi, contemporaine Ménandre[2].

travaux

Antiphane ont rédigé Apista (des choses étonnantes)[3], tourner définitivement vers le travail paradoxography: Cependant, il a été considéré comme un menteur conscient, car il a écrit avec l'intention déclarée de faire croire à ce qu'il dit[4]. Un exemple est l'histoire d'une ville si froide que la voix émise et se figea seulement avec la fonte des glaces pourrait être entendu à nouveau[5]. De quest'impostura dérivé, dans l'usage courant, le verbe bergàzein, utilisé avec le sens de « dire des mensonges » et l'utilisation des histoires antifanei Luciano di Samosata comme modèle pour son histoire vraie[6].
Un autre travail qui lui est attribué est un livret à l'antenne, dont il existe 4 fragments[7].

notes

  1. ^ Plutarque, De profectibus en vertu, 79a.
  2. ^ PCG II 67.
  3. ^ Titre mentionné par Pseudo-Scymnus, vv. 653-655 ss:. « Au milieu de cette rivière (le Struma) est placé dans la terre de Antiphane, / appelé Berge: et lui, bien sûr, est celui qui a écrit / histoire mythique de non-sens incroyable. »
  4. ^ Strabon, I 3, 1; Polybe, XXXIV 5, 11.
  5. ^ Plutarque, De profectibus en vertu, 79a; S. McCartney, L'histoire par temps froid et son élaboration de Antiphane, dans « philologie classique », n. 48 (1953), pp. 169-172.
  6. ^ Steph. Byz. Sous vide "Berge".
  7. ^ cité dans Ateneo, XIII et 586 Harpokration et Suda.

bibliographie

  • G. Knaack, Antiphane von Berge, dans "Rheinisches Museum", n. LXI (1906), pp. 135 ss.
  • S. McCartney, L'histoire par temps froid et son élaboration de Antiphane, dans « philologie classique », n. 48 (1953), pp. 169-172.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Antiphane de Berge



fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller