119 708 Pages
language Nouvelles du monde :

La Corée du Sud vote également pendant la pandémie

planguage NOUVEAUTÉ

FRANCE

facebook.com/MirageC_Getty #Images
double_arrow Des bureaux de vote seront également installés dans les centres spécialisés dans les soins covid-19, où se trouvent encore 3 200 patients.
Il y aura également un vote au milieu d’une épidémie … Le 15 avril, la Corée du Sud se rendra aux urnes pour les législatures, à un moment où les mesures de distanciation sociale sont toujours en vigueur malgré le fait que le virus semble être suffisamment contrôlé. Le fait que Séoul ait organisé ces élections peut être un exemple pour tout le monde et est lié à la manière dont le pays a pu éviter l’effondrement après avoir été le premier à être touché par l’épidémie qui a commencé en Chine. Après avoir interdit les rassemblements et manifestations électorales, le gouvernement a fait tout son possible pour assurer la sécurité des 44 millions d’électeurs et du personnel qui doivent gérer les 14 000 bureaux de vote. Une période consacrée au vote par correspondance et deux jours de vote anticipé (les 10 et 11 avril) ont déjà permis à un tiers des électeurs de déposer le bulletin de vote, un record pour cette méthode de vote échelonnée, prudemment introduite en 2013. Virus apprivoisé Le 15 avril sera le grand jour. Le personnel des sièges sera protégé de la tête aux pieds et une série de marques sur le sol empêchera les rangées d’être trop denses. Les électeurs seront soumis à un contrôle de la température corporelle, tandis que les isoloirs seront désinfectés selon un cycle continu.
Des bureaux de vote seront également installés dans les centres spécialisés dans les soins covid-19, où se trouvent encore 3 200 patients.
Par ailleurs, détail important, les milliers de personnes encore en quarantaine à domicile pourront encore voter à certaines heures de la journée, assistées de bénévoles. De toute évidence, des mesures exceptionnelles ont été prises pour voter malgré les circonstances difficiles. Il est indéniable qu’il existe un « modèle » sud-coréen composé de technologies d’analyse, d’isolation et de suivi des tapisMais pourquoi ne pas reporter l’élection? Le président sud-coréen Moon Jae-in a évalué cette possibilité, mais a finalement préféré démontrer que l’épidémie n’empêche pas la démocratie coréenne de fonctionner correctement. La Corée du Sud était autrefois une dictature, mais aujourd’hui sa jeune démocratie est particulièrement vivante sous l’œil vigilant de la société civile. On se souvient encore des manifestations de masse qui ont conduit au limogeage du président Park en 2017, en raison d’un scandale de corruption.
La même rigueur a permis à la Corée du Sud d ‘ »apprivoiser » le virus après l’explosion du nombre de cas en février. Au total, environ 10 000 personnes infectées et 217 décès ont été constatés.
Aujourd’hui, il y a cinquante nouveaux cas par jour, contre huit cent deux mois auparavant. Il est indéniable qu’il existe un « modèle » sud-coréen composé de technologies d’analyse, d’isolation et de suivi des tapis. Ce système a certainement fait ses preuves, sans jamais compromettre les libertés des citoyens.
FIL D'ACTUALITÉS

Avr 15, 2020 @ 14:31

subject ACTUALITÉS:
Commentaires(0)
COMMENTAIRE
Caractères par message max. 1000
Pour commenter, vous devez vous connecter.
COMMENTAIRE

Evènements intéressants

planguageVoyag CITATION DU JOUer avec BooWiki...

  • Les plus beaux endroits pour voyager:
PAULARO
1
PAULARO
Belles montagnes et forêts
28082
VIESTE
2
VIESTE
Ville au bord de la mer
22929
MOLFETTA
3
MOLFETTA
Beauté médiévale au bord de la mer 16032
MARATEA
4
MARATEA
Village près des basses montagnes 12351
CASTIGLIONE DELLA PESCAIA
5
Moyen-âge CASTIGLIONE DELLA PESCAIA
Anciens châteaux de la renaissance 8929