s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - "Don Quichotte", voir ici. Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Don Quichotte (de désambiguïsation).
Don Chisciotte de La Mancha
titre original El Ingénieux hidalgo Don Quijote de la Mancha
El Hidalgo Ingénieux Don Quichotte de la Mancha.jpg
Couverture de la première édition (1605)
auteur Miguel de Cervantes
1 re éd. original 1605
1 re éd. italien 1622-1625
sexe roman
langue originale espagnol
à l'intérieur Espagne
starring Don Chisciotte
co-stars Sancio Panza

Don Chisciotte de La Mancha (Titre original en espagnol: El Ingénieux hidalgo Don Quijote de la Mancha) Il est l'œuvre littéraire la plus importante de l'écrivain espagnol Miguel de Cervantes Saavedra et l'un des plus importants dans Histoire de la littérature Monde. Ils se rencontrent, mélangés bizarrement, les deux éléments du genre picaresque, les deux roman épique-chevaleresque, à la manière de Lo Blanch Tirant et Amadis de Gaule. Les deux protagonistes, Alonso Chisciano (Ou Don Chisciotte) et Sancho Panza, Ils sont parmi les plus célèbres personnages littéraires de tous les temps.

Cervantes, qui avait rejoint la flotte chrétienne à un moment de Lépante, De retour de cette bataille tirée a été hospitalisé à l'hôpital de Messine, où il a rencontré l'état-major général de Don Juan d'Autriche. Et il était en Messina, à ce moment critique de sa vie, pendant sa convalescence, il a commencé à écrire son chef-d'œuvre, à savoir la Don Chisciotte de La Mancha. Le prétexte narratif inventé par l'auteur est la figure de l'historien Hamet Benengeli Cide, dont Cervantes prétend avoir trouvé et traduit la manuscrit en aljamiado (Langue romane répandue parmi morisques et écrit avec des caractères arabes), dans lequel on raconte l'histoire de Don Chisciotte.[1]

Le travail a été achevé en Cervantes 1605 lorsque l'auteur avait 57 ans. Le succès a été tel que Alonso Fernandez a publié une poursuite en 1614. Cervantes, dégoûté de cette suite, il a décidé d'écrire une autre aventure de Don Quichotte (la deuxième partie), publié en 1615. Le Don Quijote Il est la principale œuvre littéraire De Oro Siglo et il est le plus célèbre roman de littérature espagnole.

intrigue

Le protagoniste de l'histoire - un homme dans la cinquantaine, grand et gros, le corps sec et le visage - est hidalgo espagnol nommé Alonso Quijano, morbides passionné romances. Les lectures l'affectent au point de faire glisser dans un monde fantastique où il est convaincu d'être appelé à devenir chevalier errant. Il va ensuite sur la route, comme les héros des romans, pour défendre les faibles et à droite le mal. Alonso devient le chevalier Don Chisciotte de Mancia et commence à marcher Espagne. Dans sa folie, Don Chisciotte apporte avec lui un agriculteur local, Sancho Panza, il promet le gouvernement d'une île à condition que le visage esquire.

Comme tous les chevaliers errants, Don Chisciotte ressent le besoin de consacrer à une dame ses exploits. Il le fera en choisissant Aldonza Lorenzo, une femme paysanne de son voisin, qu'il transforme en une noble dame et renommé Dulcinée.

Malheureusement pour Don Chisciotte, l'Espagne de son temps n'est pas celui de la chevalerie et même celle de romans picaresques, et le seul héros a laissé les aventures sont très rares. Son obstination visionnaire mais il pousse à lire la réalité avec des yeux nouveaux. alors il va commencer à échanger moulins à vent avec des géants des bras rotatifs, marionnettes avec démons, les troupeaux de moutons avec des armées arabes, qui ont subjugué l'Espagne à leur domination 711-1492 (l'année de la découverte de l'Amérique). Il se battra ces adversaires imaginaires résultant toujours battus à plate couture, et éveiller les rires des gens qui assistent à ses exploits fous. Sancho Panza, pour sa part, sera dans certains cas, la contrepartie rationnelle du visionnaire Don Chisciotte, alors que dans d'autres situations, il engagera les raisons du maître.

une partie

Don Chisciotte
Don Chisciotte et Rossinante, peinture de Honoré Daumier

La première partie du roman est précédé d'un prologue entre l'esprit et sérieux, dans lequel l'auteur présente ses excuses pour son style simple et pour le récit mince et « citations libres ».

Suivi par le premier chapitre sur les conditions, le caractère et les habitudes du grand seigneur Don Alonso Quijano, un village de La Mancha, dont il convient de mentionner le nom exact:

« Il a vécu, il n'y a pas longtemps, dans un pays de la Manche, dont je ne me rappelle pas ce qu'il appelle, un hidalgo de ceux qui ont lance dans le rack, vieux boucliers, maigre et bidouille chien de chasse. »

« Il était cinquante; grand et gros, le corps et le visage sec; il se leva tôt le matin, et était un ami de la chasse [...] Dans l'intervalle de temps dans lequel était inactif (qui étaient la plupart de l'année), appliquée à la lecture des livres de chevalerie avec une telle tendresse et expliqué si grande complaisance, que l'oubli presque entièrement l'exercice de la chasse et aussi l'administration des choses du ménage. »

Avec lui vivre une femme de ménage dans la quarantaine, une nièce de vingt ans et une maison. De façon inattendue, la passion pour la littérature chivalric se transforme en un tronçon en forme de délire; Alonso décide alors de devenir un chevalier errant et aller armés à cheval à travers le monde, faisant table rase de toutes les injustices, l'intimidation et l'abus de pouvoir. Imaginez à quel point l'avenir de leur attribution de la couronne Empereur de Trébizonde et il commence à mettre en œuvre son plan.

Tout d'abord et nettoie de nouveau ensemble des armes qui avaient appartenu à ses ancêtres; Puis il est allé de son hack qui semble, bien que meurtri, même supérieur au légendaire Bucéphale de Alessandro Magno. Étant donné que le hack manque un nom, Don Alonso décide d'appeler Rossinante, ou « premier de tous les hacks dans le monde »; alors seulement vous pensez à ennoblir en quelque sorte avec votre nom, et décide de « Don Quichotte », un nom qui met en évidence sa lignée et honore son pays natal. Mais il se rend compte qu'il manque quelque chose encore:

« Armes polies, faites d'un casque Morion, a donné le nom à Nag et a confirmé son propre, il était persuadé qu'il ne manquait de rien, mais une dame de déclarer l'amour. Un chevalier errant sans amour est comme un arbre nu de feuilles et pas de fruit, est comme un corps sans âme, disait lui-même "

Don Chisciotte
Don Chisciotte et Sancho Panza dans un portrait de Gustave Doré

La femme des rêves est tellement identifié certains Aldonza Lorenzo, un jeune paysan d'une petite ville près de laquelle a été immédiatement rebaptisée Dulcinée. Sans tous ces préparatifs et préoccupés par les dommages qui peuvent procurer à retarder monde depuis, Don Chisciotte commence bientôt sur la route. En chemin, il demande comment se battre pour des causes nobles quand personne ne fut fait chevalier. Le problème est résolu à la fin de la journée où il était venu à une « noble château« (En fait, un humble taverne) Renvoie l'affaire au « château » (le propriétaire). Ceux-ci, se rendant compte de la folie de son client, se fait passer pour un grand seigneur, et avec l'aide de deux donzelles l'arme de chevalier. A l'aube, Don Chisciotte quitte la taverne avec bonheur.

Dans les versions de bois un garçon qui avait été ligoté et battu par un agriculteur et à nouveau la route au hasard, quand il rencontre un groupe de Toledo qui va acheter soie à Murcia; Don Chisciotte, bien sûr, vous errez chevaliers, leurs cris d'arrêter et de dire que le monde ne fut plus la belle impératrice Castille-La Mancha, Dulcinée. Les marchands vont se moquer de lui et je suis né dans une rixe où Don Quichotte fit une mauvaise chute de son cheval est battu par une raclée jeune marié.

Un fermier dans son pays, à son retour de l'usine avec le chariot, le trouve et le ramène à la maison où sa nièce et gouvernante étaient inquiets de son absence. Le curé du village et le barbier lui fait une visite, ils se rendent compte de son état et décident de brûler tous les livres de chevalerie dans l'espoir que guérir. Mais Don Chisciotte ne guérit pas et après une quinzaine de jours persuade un fermier de campagne, de bonne humeur, mais pas trop « éveillé », pour aller avec lui comme un châtelain, promettant de le faire si elles avaient conquis un gouverneur de l'île. L'agriculteur, qui a appelé Sancio Panza, d'accord; Il est monté sur son âne, partie avec Don Chisciotte son cheval quand les voies du monde.

« Il a voyagé Sancio Panza sur son cul comme un patriarche, alforjas et bouteille all'arcione, et avec un grand désir de devenir gouverneur de l'île son maître lui avait promis. »

Sancho dit:

« Oui. Maintenant, je me souviens que je suis allé faire le barbier. »

Et Don Chisciotte répondit:

« Eh bien, je dirais que le barbier est pas pour vous. »

Ils sont juste sur le chemin quand vous voyez l'horizon trente ou quarante moulins à vent, erreurs Don Quichotte pour immense géants avec lequel il veut immédiatement au combat. Malgré les avertissements de Sancho, il se précipite au galop contre le premier moulin à vent, tombant sur le sol et le reste un peu cabossée.

Les deux reprendre la route et la rencontre d'un groupe formé par les deux frères de l'ordre de San Benedetto, un chariot contenant une dame échelle pilote dirigé vers Séville, quatre personnes dans le cheval de réserve et deux muletiers à pied. erreurs Don Chisciotte les deux Frères pour astrologues, et la dame pour une princesse et les ordres kidnappés à libérer. Voici d'autres combats.

Reprise de notre voyage dans les deux arrivent une auberge de campagne, que Don Chisciotte encore des erreurs pour un château, en prenant également les filles de cuisine pour les princesses.

Alors Don Chisciotte rencontre un troupeau de moutons, en prenant sa grande armée; le voyant battre des coups aux animaux avec une lance, les bergers crient d'arrêter; puisque cela ne suffit pas, a failli le tuer:

« Ils ont commencé à salutargli oreilles avec des cailloux gros comme le poing"

De cette confrontation Don Chisciotte a perdu deux dents et à ce moment sera appelé « Le chevalier de la Triste »

Une autre fois, il arrive à Don Chisciotte et Sancho témoin d'un funérailles club; Knight, croyant que la catafalque est la civière d'un chevalier blessé ou mort, décide de faire justice en attaquant l'un des vêtements de deuil. L'autre, sans armes, avoir peur et fuir. Cette fois Sancho admire vraiment la valeur de son maître et quand le Fell augmente à nouveau, dit-il:

« Si jamais les messieurs voulaient savoir qui était le héros qui les a réduit de cette façon, votre culte dire qui est le fameux Don Chisciotte de La Mancha, qui, par un autre nom est appelé le chevalier de la Triste »

Les Aventures de Don Chisciotte a poursuivi l'assaut à un coiffeur qui allait fournir ses services et à laquelle Don Chisciotte prend le bassin de cuivre qui échange pour le casque de Mambrino; puis libérer des détenus qui attaquent les gardiens qui les accompagnent.

Enfin, assailli par la nostalgie de l'amour, il a décidé de se retirer dans une vie de pénitence dans les bois de Sierra Morena en hommage à sa Dulcinée, Sancho et voir le pays, car il fait référence à la femme de chambre ses souffrances d'amour. Lorsque le curé et le barbier viennent de connaître les dernières nouvelles de Sancho, réussir avec un gimmick pour ramener à la maison le pénitent.

La première partie du roman se termine par quatre sonnets en mémoire du valeureux don Chisciotte, Dulcinée, Rossinante, et Sancho, suivi de deux épitaphes finale, démontrant que Cervantes ne pensait pas alors de publier la deuxième partie de Don Chisciotte.

Deuxième partie

Don Chisciotte
Don Chisciotte et Sancho Panza après la chute désastreuse

La deuxième partie commence par un « Prologue » au lecteur, dans lequel Cervantes fait allusion à selon Don Chisciotte, un apocryphe écrit par un auteur avec le pseudonyme Alonso Fernández de Avellaneda, publié en 1614, et les discussions qui ont été suivies, et les promesses de manquer, avec cette seconde partie, toutes les aventures hidalgo jusqu'à sa mort et de l'enterrement.[2]

Don Chisciotte est pris en charge par sa vieille gouvernante et sa nièce, mais ne guérit pas et un jour, inconnu de tous, avec son fidèle Sancho prend les voies du monde. Ils prennent immédiatement pour Toboso parce que don Chisciotte veulent, avant de partir pour d'autres aventures, ayant la bénédiction de sa Dulcinée. Mais il est très difficile de trouver cette beauté lumineuse, symbole de toutes les perfections, parce que le pays est toutes les rues et les maisons et même pas voir un château ou d'une tour.

Sancho, qui maintenant compris ce que les revirements opérés par l'imagination dans le cerveau de don Chisciotte, le maître recommandé de se retirer dans les bois pour éviter des problèmes avec la population locale et offre pour trouver la beau et il voyage dans le pays. Sur le chemin du retour au propriétaire, il dit que avant longtemps avancera la princesse vêtue de pompe suivi de deux demoiselles d'honneur.

» ... Déjà pendant ce temps, ils étaient sortis de la forêt et là ils ont vu là trois paysans voisins. Don Chisciotte a conduit ses yeux tout le chemin, mais en voyant que trois paysans, tout assombri et demanda à Sancho s'il avait jamais quitté hors de la ville. »

Sancho Panza répond avec étonnement:

« Tais-toi, monsieur, ne dites pas cela, mais vous plisser les yeux Cotesti et viennent à vénérer la dame de ses pensées, ce qui est déjà là à. Avec ces mots, il avance pour recevoir les trois paysans; puis descendre de l'âne, prise par la corde la bête de l'un des trois; puis, se pencher sur le sol et les deux genoux, dit-il -Regina et la princesse et duchesse de beauté, votre fierté et la grandeur heureux de recevoir sa grâce et bon talent pilote votre esclave ... "

Don Chisciotte, les yeux écarquillés, elle met à côté de Panza et reste sans parler alors que dans son esprit, il avait déjà donné une explication à ce qu'elle pensait être un sort. Lorsque les trois agriculteurs quittent, il exprime ses pensées à Sancho:

« Que dites-vous Sancho? Je veux voir à quel point les sorciers? voir dans quelle mesure leur méchanceté et de la haine qui me conduire parce qu'ils voulaient me priver de la joie qu'elle me donnerait à voir dans sa vraie forme ma dame ... "

Don Quichotte est pauvre dans cet état d'esprit lorsque vous tombez sur une troupe de comédiens avec qui ne peuvent pas se mettre d'accord et est effrayé par un jet de pierre épais.

Plus tard, il rencontre Chevalier des Miroirs le défie à un duel avec la condition que celui qui a perdu le duel serait les conditions gagnantes; pour un don Chisciotte gagne le duel inattendu. Ce coureur est rien, mais un étudiant de Salamanque, un certain ami Samson Carrasco de don Chisciotte, qui utilise cette astuce dans l'espoir de gagner la bataille pour le ramener au village, mais il ne peut pas.

Don Chisciotte
Alonso Quixano (non Don Chisciotte) dans sa bibliothèque, entre romances.

Don Chisciotte et Panza continuer le voyage et rencontrer un wagon à l'intérieur duquel il y a deux lions dans une cage. Don Chisciotte veut rivaliser avec l'un des lions et ouvre la cage, ce qui crée une grande crainte parmi les gardiens. Mais les lions se ennuient ne sortent pas de leurs cages, et tourner le dos. Un don Chisciotte demeurera le nom de Chevalier des Lions selon la coutume des chevaliers errants qui pourrait changer le nom quand ils voulaient.

Cette dernière entreprise témoin est don Diego de Miranda, du chevalier vert Moldus, qui est heureux d'accueillir son châtelain. Alors qu'ils sont les invités de Don Diego est célébré le mariage de la belle Chilteria et les pauvres Basilio et après le mariage, Don Quichotte ne baisse, attaché à une corde, dans la grotte Montesinos qui est au milieu de la Manche et comme il laisse recomptages les choses les plus étranges et fantastiques.

Les deux continuent la route et d'aventures. Un jour, ils rencontrent un duc et la duchesse, qui, après avoir lu la première partie des aventures de Nobleman fantastique don Chisciotte de La Mancha, ils veulent savoir le cavalier et l'héberger, Sancho, dans leur château. Ils acceptent et le duc et la duchesse se amuser moques de mise en scène dans une forêt avec un sorciers masqués, des démons, et damoiselles autres personnages.

A la suite ébauché le drame de la comtesse Trifaldi et ses douze jeunes filles qui le visage barbu pour un sort de magicien Malabruno.

Don Chisciotte affrontera le mage dans son pays à cheval Clavilègne, un cheval ailé qui est en fait en bois et est chargé avec des pétards, de sorte que lorsque don Chisciotte et Sancho le trajet les yeux bandés, le duc donne le feu à la poudre et les deux, ayant fait un grand saut dans l'air, tomber sur l'herbe. Le charme est rompu. Plus tard, le Duke Sancho nommé gouverneur de l'île de Barataria, mais la vie est trop compliquée pour le simple châtelain qu'il retourne à son maître.

Ils quittent le château pour Barcelone et le long du chemin rencontrent encore de nombreuses aventures jusqu'à ce que la dernière se termine la vie du chevalier errant et est le défi qui vient de Samson Carrasco, l'étudiant de Salamanque, déguisé en Chevalier de la Lune Blanche. Sur le chemin Don Chisciotte rencontre le Chevalier de la Lune Blanche, qui le défie d'avouer que sa femme est plus belle Dulcinée. Le chevalier des lions reste stupéfait par tant d'arrogance et d'accepter le défi avec la compréhension que quiconque a perdu serait remis au gagnant. Donc, il était que don Chisciotte, remportée par Carrasco, qui avait même une fois utilisé une astuce, il a livré entre ses mains et a finalement été ramené à la maison. Une fois au village, peut-être pour l'abattage d'être gagné ou sort, il a été saisi par une fièvre soudaine qui le maintient au lit pendant six jours. Malgré la visite d'amis du cavalier se sent très triste et à la fin d'un sommeil de six heures, il se réveille en criant qu'il était en train de mourir et remercier Dieu d'avoir repris ses sens. Don Chisciotte veut se confesser et plus tard faire un testament, et après quelques jours, parmi les cris d'amis et surtout Sancho, il meurt.

Pour son enterrement, ils étaient composés de plusieurs épitaphes dont celui de Samson Carrasco:

Ici se trouve la forte hidalgo
que le vaincu fort,
et que, même dans la mort
sa vie triomphante.
Il était dans le monde, à tout moment,
la peur et la peur;
Ce fut pour lui la grande fortune
morir sage et vivre fou.

Signification et importance de Don Chisciotte

Don Chisciotte
Don Chisciotte dans une illustration Gustave Doré

Le but de Cervantes est de mettre en évidence l'insuffisance de la noblesse pour faire face aux temps nouveaux qui ont fonctionné en Espagne[citation nécessaire], En fait, une période historique caractérisée par des idéaux matérialisme et coucher du soleil[citation nécessaire], et caractérisé par la montée de la crise qui dominera la période après siècle d'or vient de se terminer. « Don Chisciotte se plaint de l'invention diabolic poudre à canon qui a pris fin pour toujours la phase chevaleresque de la guerre "[3]« [...]. Milan Kundera écrit que « le roman apparaît comme une conclusion sarcastique de toute la littérature précédente: fantastique, héroïque, plein de légendes et de mythes » et, citant Octavio Paz, que « l'humour est une grande invention de l'ère moderne liée à la naissance du roman, et en particulier à Cervantes »[4]« . [...] Dans le travail final écrit Cervantes:

« Quel auteur (...) autre ne demande pas si cela serait attribué la même fiabilité que les gens intelligents reconnaissent les livres de chevalerie, que le monde a beaucoup à considérer. »

La première extrémité du roman, dit explicitement dans le Prologue par le même Cervantes, est de ridiculiser les livres de chevalerie et satiriser du monde médiéval, par le caractère « neutre » de Don Chisciotte; en Espagne, Romance chevaleresque, importé de France, il avait Cinquecento grand succès, donnant lieu à des lecteurs « fous » phénomène.

Cervantes veut aussi ridiculiser la littérature chevaleresque à des fins personnelles. En fait, il était un soldat, il a combattu dans la bataille de Lépante et était un vrai héros (qui est engagé dans de véritables batailles pour la défense du christianisme), mais a passé les dernières années de sa vie dans la pauvreté (la légende veut que Cervantes a passé les dernières années de sa vie en prison), non seulement pas récompensé pour sa bravoure, mais même oublié. Celui qui veut opposer le sentiment commun des héros imaginaires de la littérature chevaleresque et fantastique totalement inexistante, mais exaltée au-delà de la croyance des gens ordinaires et non seulement. En d'autres termes, Cervantes souhaitent rééquilibrer l'opinion des gens sur la valeur réelle des soldats chrétiens au détriment des héros imaginaires des livres de chevalerie.

Comme ils s'aventurent dans la lecture, immédiatement après les premières aventures, Don Chisciotte perdent peu à peu la connotation de caractère « comique » et acheter une épaisseur plus complexe. Le même roman est vite devenu bien plus qu'un parodie ou roman héroï-comique. Le chevalier « fou » montre au lecteur le problème fondamental de l'existence, qui est l'illusion que l'homme souffre devant la réalité, qui annuleimagination, imagination, leurs attentes, la réalisation d'un projet de vie avec lequel l'homme est identifié.

en Don Chisciotte tout peut être soumis à différents points de vue (tels que les moulins à vent deviennent des géants), qui est en train de perdre clairement la conception exacte de la réalité. Dans l'œuvre de Cervantes est une dimension tragique qui dépend de la correspondance dall'inesistente entre les choses et les mots: les histoires chevaleresques sont maintenant vides mots, mais Don Chisciotte en raison de son locura ( "Madness" en espagnol) Il ne se rend pas compte et tente de rétablir la relation entre la réalité et les livres. Dans un contrepoint aux élucubrations de Sancho Panza Don Chiscotte, que chaque fois interpréter correctement les affaires terrestres et très banales que le maître échangé contre des aventures étonnantes. Nous avons donc le vieux hidalgo idéalistes à perdre la raison et la respectabilité et le remplir avec leurs pieds solidement plantés sur le terrain et le bon sens, qui, cependant, est attiré dans les entreprises désastreuses éblouis par des promesses de gloire future.

L'accumulation de situations dans lesquelles le même objet donne lieu à des interprétations des deux caractères diamétralement opposés sans que ni l'emporte sur l'autre, qui transforment la réalité en fonction de la perspective que vous regardez, inspirer dans le lecteur ce sentiment d'incertitude unsolvable , typique maniérisme qui est résolu dans la seconde moitié grâce à l'ouverture d'une nouvelle dimension, baroque exquise, le récit, l'histoire des nouveaux événements et le rétablissement de l'ancien sur une nouvelle base dans laquelle sont étroitement liés à l'interprétation et la narration dans une toile de correspondances de miroir entre action et réflexion, passé et présent, l'illusion et la réalité, qui est dynamique. Au sein de ce réseau, tout le monde est obligé de réinterpréter la réalité telle qu'elle voit comme le narrateur omniscient disparaît et la signification est donnée par deux manuscrits différents, souvent en opposition les uns aux autres, avec laquelle l'auteur fait la diffusion du plaisir ici et là les incohérences et les lacunes à la question de la vérité des deux manuscrits. Le travail de Cervantes est si parfaitement placé dans 'époque baroque où la réalité semble être ambiguë et insaisissable, il a dominé l'affaiblissement de la frontière entre le réel et fantastique, ainsi que susceptible d'être décrite par plusieurs points de vue contradictoires.

Ce roman que les poèmes de chevalerie (Orlando Furioso) Traiter les problèmes contemporains et non le passé (Chansons de Geste) Et il est en prose et non en vers. Del roman picaresque conserve l'intérêt pour les aspects les plus dégradés de la réalité (tavernes pauvres, campagne désolée, etc.) et pour les populations les plus pauvres (agriculteurs, détenus, prostituées), mais le statut social du personnage principal est pas celle d'un picaro mais hidalgo. De plus, par rapport à roman picaresque, le travail et a une structure des personnages les plus complexes.[5] Don Chisciotte est la crise Renaissance et au début baroque. Le roman met en évidence la nécessité de faire ressortir leur individualité, de relations sociales difficiles cristallisés, mettant en lumière l'instinct, la folie, le rêve, l'inconnu.[6]. Le critique Mario Pazzaglia écrit: « l'intention déclarée de l'auteur était de briser l'autorité et la faveur que le public dans le monde des livres cavalerie, parodiandoli; et l'intention réfléchie, après tout, une crise des valeurs dans 'Europe temps troublé par les luttes de pouvoir impérialistes et avec une forte prédominance des capitalisme qui a affirmé les nouveaux Etats absolutistes et a certainement été profondément opposé à toute forme de idéalisme, de libéralité chevalerie et de générosité "[7]. Don Chisciotte est en proie à la folie en ce qu'elle interprète la réalité d'une manière déformée, mais dans la deuxième partie du roman sa folie apparaît en grande partie conscient, tout comme celui Hamlet Il feint dans la tragédie William Shakespeare; la folie de Don Chisciotte Il est l'instrument de rejeter la vulgarité et la bassesse du réel, la folie de Hamlet est le moyen par lequel le personnage principal, prince de Danemark, tente d'exposer la corruption et l'immoralité de sa cour. Le drame alors un rôle clé dans l'œuvre de Cervantes: cela signifie que le roman se transforme en un grand lit qui culmine avec le duel faux Don Chisciotte et le chevalier de la Blanche Lune.

Cesare Segre il écrit:[8]« [...] Don Chisciotte a ensuite été pris comme esquire un paysan ignorant et de jugement, Sancho, que désassemble, en principe, avec le bon sens des fantasmes du maître, mais il est lentement tiré dans le jeu et devenir une caricature de don Chisciotte lui-même. Le don Chisciotte de la deuxième partie est conçue par Cervantes de manière très différente, mais aussi mortifier une fraude, Avallaneda, qui avait prévu une seconde partie apocryphe. [....] Ainsi, alors que la première partie est don Chisciotte qui vise à transformer la réalité en fonction de ses rêves, dans le second vous vous sentez obligé d'accepter et de justifier a posteriori les modifications apportées par ses interlocuteurs. Ce qui, de l'honorer et lui câlins, réellement faire lui la risée, près d'un bouffon « (en particulier, dans la deuxième partie, dans les chapitres XXXIV-XXXV, on narré une parcelle de Shérif, dont l'hôte de don Chisciotte). Segre se termine par ces réflexions: « Si dans la première partie Don Chisciotte se trompait, le second est trompé, et de la folie transfiguration parabole organisée la folie, hétéronome, suit l'arc formé par le développement entre la première et la deuxième partie. Cela rend plus complexe la relation entre la réalité et la folie et l'invention, dans un jeu de miroirs exaspérante littéraire. Le monde que maintenant don Chisciotte traverse est beaucoup plus riche et variée que le même don Chisciotte imaginé, mais il est aussi de nature à produire un nombre croissant d'échecs, comme la défaite dans un duel par un chevalier plus le faux, ou chute désastreuse dans la boue après une horde de porcs accabla de Sancho. Don Chisciotte est devenu un personnage tragique, et, avant de déclarer guéri et repentant, et ainsi gagné, sur son lit de mort, il s'exclame, comme mystique: Je suis né pour vivre mourir».

la Don Chisciotte Il a été considéré comme l'ancêtre du roman moderne par les critiques de premier plan, y compris Lukacs. Les contrastes, en particulier dans les pays anglo-saxons, le travail de l'écrivain anglais XVIIIe siècle Daniel Defoe.

Influence dans la littérature

Le statut du roman dans l'histoire de la littérature a été due à une influence riche et variée sur les écrivains plus tard à Cervantes. Voici quelques exemples:

  • Segundo tome ingénieux hidalgo Don Chisciotte de la Mancha (1614) Alonso Fernández de Avellaneda. Alors que Cervantes écrivait à un autre avec peu de doute, le second volume, a été précédée d'un écrivain apocryphes et encore inconnu qui suit. Ce travail se poursuit les aventures de Don Chisciotte et Sancio Panza montrant une compréhension intime des personnages et leur auteur. Cervantes mentionne à plusieurs reprises, pour dénoncer le texte apocryphe dans le second volume, et déclare à plusieurs reprises que la route suivie par ses héros est différent de celui indiqué par le texte apocryphe. Malgré la colère apparente, le second volume de Don Chisciotte aussi une certaine satisfaction pour une bonne imitation, et il peut dire que Cervantes a été prise juste du texte de Avellaneda pour développer une sorte de méta-littérature. De nombreux textes subséquents, y compris les versions de théâtre et de cinéma, ont souvent été inspiré non seulement par les deux volumes de Cervantes, mais aussi de apocryphe.
  • Joseph Andrews (1742) de Henry Fielding des rapports indiquant que le sous-titre est « écrit à l'imitation du style de Cervantes, auteur de Don Chisciotte».
  • La femelle Quixote (1752), un roman de Charlotte Lennox où les lectures prises par le jeune protagoniste de mener à dénaturant le monde environnant.
  • La vie et les opinions de Tristram Shandy (1759-1767) de Laurence Sterne Il est plein de références, y compris le cheval de Yorick, Rossinante.
  • Le Quichotte spirituel (1773) par Richard Graves est une satire sur méthodisme.
  • Don Chisciotti et Sanciu Panza (1785-1787) de Giovanni Meli Il est une parodie de Don Chisciotte Sicilienne.
  • Ne Les Trois Mousquetaires (1844), d'Artagnan est décrit comme "un Don Chisciotte dix-huit".
  • La poésie intitulé Don Chisciotte de Gianni Rodari
  • Les travaux de Miguel de Unamuno La vie de Don Chisciotte et Sancho (1903) Est consacré à la revue quichotte et vise à comprendre le caractère des deux protagonistes de la controverse avec Cervantes, qui ne savait pas toujours les comprendre.
  • Don Chisciotte de La Mancha, Miguel de Cervantes, Aiacciu (1925), Il est une traduction de la série des lecteurs « Et les plus belles pages des auteurs étrangers mis en Corsu des pè A Muvra.
  • Pierre Menard, auteur du Quichotte (en fictions, 1939) de Jorge Luis Borges est une histoire où l'imagination d'un écrivain du XXe siècle les réécritures Don Chisciotte mot pour mot, mais très différentes significations paradoxales intimes.
  • Rossinante était le nom John Steinbeck Il a donné sa camionnette dans le récit de voyage Voyages avec Charley (1962).
  • Astérix dans la péninsule ibérique (1969) par René Goscinny et Albert Uderzo. Astérix et Obélix: Mission Don Chisciotte et Sancio Panza dans une route de campagne en Espagne, Quichotte et perd patience et une partie du bureau lorsque la conversation se tourne vers les moulins à vent.
  • Monseigneur Quichotte (1982) de Graham Greene. Monseigneur Quichotte est décrit comme un descendant de Don Chisciotte.
  • le mangaka Eiichiro Oda Il a puisé son inspiration du nom du héros du roman de Cervantes pour la famille Donquixote, présent dans le manga et l'anime One Piece. En outre, un membre de cette famille est appelée Rossinante, en se référant au cheval de Don Chisciotte, Rossinante.

Don Chisciotte dans la musique

Le personnage de Don Chisciotte a inspiré Giovanni Paisiello qui il a écrit un 'opéra buffa en trois actes sur un livret de Giovanni Battista Lorenzi et il a été réalisé pour la première fois au Théâtre de Florence Naples en 1769. Moins connue est alors le travail de Georg Philipp Telemann intitulé "Don Quichotte an der Hochzeit des Camacho."

Célèbre aussi le poème symphonique « Don Quichotte » par Richard Strauss. Merci à une musique très intuitive, où Strauss dépeint les personnages et de nombreuses situations, en écoutant cette pièce extraordinaire, qui dure environ 25 minutes, nous pouvons retracer l'histoire épique de Don Chisciotte à la méditation tragicomique de nuit qui a lieu avant la mort. Aussi célèbre est le ballet « Don Quichotte » de Ludwig Minkus.

Fantastique et une grande respiration est aussi l'opéra Don Quichotte Jules Massenet livret de Henri Cain Comédie héroïque défini en 5 actes. Sur juste un acte est plutôt la chambre de travail Manuel de Falla qui est inspiré par l'épisode bien connu « El Retable de Maître Pierre ». Rappelez-vous aussi les trois poèmes de Paul de texte Moran sur la musique Maurice Ravel et « Tres chançons » de Jacques Ibert écrit par la célèbre basse russe Fedor Ivanovič Šaljapin inclus dans un film 1933 de Georg Wilhelm Pabst.

Même dans les auteurs-compositeurs de musique pop et plusieurs groupes ont inspiré le personnage de Don Chisciotte, soulignant parfois l'apparition de la folie, d'autres l'idéalisme des batailles considérées par d'autres inutiles:

  • Don Chisciotte 1871 ballet chorégraphié par Marius Petipa et la musique Aloisius Ludwig Minkus, réaménagée en 1900 par Alexander Gorsky toujours avec la musique de Minkus.
  • L'album concept entier La leyenda de la Mancha de Mago de Oz
  • Don Chisciotte d'Arc-en-ciel
  • Alonso Quixano Confession de Ivano Fossati et Anna Lamberti-Bocconi
  • Pour mon amour (dernier Sancho jours P.) de Roberto Vecchioni
  • Don Chisciotte de Modena City Ramblers
  • citation Kowalsky de gang Don Chisciotte par Piero Ciampi
  • Don Chisciotte de Francesco Guccini
  • Don Chisciotte de zoo
  • Don Chisciotte de le Balordi
  • amen de Marlene Kuntz
  • Dulcinea de Archinuè
  • Don Quichotte (Rain espagnol) de Coldplay
  • don Quichotte de C.C. Mariano et Milton Nascimento

Don Chisciotte multimédia

  • Un contexte riche multimédia[9] avec des documents originaux sur Don Chisciotte par de nombreux auteurs, y compris Erri De Luca, Jorge Luis Borges, Umberto Eco, Ludwig Minkus Il est présent dans les portails de la RAI dédiés à la littérature et à l'école, au sein de laquelle on trouve un clip vidéo - hommage au grand écrivain espagnol avec de la musique originale de Massimo Presciutti, qui a également conçu le clip[10].

films Adaptations

  • don Quichotte (1903), le court métrage français, réalisé par Lucien Nonquet.
  • Don Chischiotte (1911), court italien.
  • don Quichotte (1915), film muet dans lequel il joue DeWolf Hopper.
  • don Quichotte (1927), un film silencieux, co-production danois-espagnol, dirigé par Lau Lauritzen Sr., entre Pat duo comédie acteurs et Patachon (Carl Schenstrøm et Harald Madsen).
  • Don Chisciotte (don Quichotte, 1933), dirigé par Georg Wilhelm Pabst: Trois versions différentes faites de la même année pour le français, l'anglais et l'allemand, basé sur le même scénario, décors, costumes; dans toutes les versions dédramatise russe Feodor Chaliapin.
  • don Quichotte (1934), dirigé par ub Iwerks Couleur du film d'animation, est un dessin animé basé sur le roman, mais avec des contributions originales et des différences importantes dans la parcelle (par exemple, Don Quichotte démolit le moulin à vent dans la bande dessinée et émet un cri de triomphe).
  • Don Chisciotte de La Mancha (Don Quijote de la Mancha, 1947), le premier long métrage section espagnole du roman, philologique, dirigé par Rafael Gil.
  • Don Chisciotte (Дон-Кихот, 1957), la production soviétique, dirigé par Grigori Kozintsev, bande originale Gara Garayev et Nicolai Cherkassov entre les acteurs.
  • Don Quijote (1965), film de télévision en quatre parties, la coproduction franco-allemande, dirigée par Carlo Rim, avec Josef Meinrad comme Don Chisciotte.
  • Don Quichotte de Cervantes (1965), un film de longueur moyenne de 23 minutes, réalisé par Éric Rohmer.
  • Don Chisciotte et Sancio Panza (1968), dirigé par Gianni Grimaldi, avec Ciccio Ingrassia dans le rôle de Don Quichotte Franco Franchi en ce que des Sancio Panza
  • Homme de La Mancha (Homme de La Mancha, 1972), dirigé par Arthur Hiller, Peter O'Toole joue le rôle à la fois Don Quichotte de Miguel de Cervantes, Sophia Loren lit les parties de Aldonza et Dulcinée, James Coco lit les parties de Sancio Panza et serviteur Cervantes ...
  • Don Quijote de nuevo Cabalga (1973), dirigé par Roberto Gavaldón, la coproduction hispano-mexicaine, Cantinflas joue le rôle de Sancho Panza Fernando Fernán Gómez interprète Don Chisciotte.
  • Les Aventures de Don Quichotte (1973), film TV, production anglaise, artistes: Rex Harrison et Frank Finlay, dirigé par Alvin Rakoff, le scénario de Hugh Whitemore.
  • don Quichotte (1973), version filmée de ballet Minkus, interprètes: Rudolf Nureyev, Lucette Aldous, Robert Helpmann (Don Chisciotte) et d'autres danseurs australiens.
  • Don Quichotte: Contes de La Mancha (1980), âmes Japonais, produit par ashi Productions et distribué par Toei animation.
  • Vie de Don Quichotte et Sancho (1988), série de neuf épisodes, la Géorgie et le tir tandis qu'en Espagne, dirigé par Rezo Tchkhéidzé.
  • Monseigneur Quichotte (1991), le film de télévision basé sur l'histoire de Graham Greene 1982, mise en scène par Rodney Greene, interprètes: Alec Guinness (Don Chisciotte), Leo McKern (Sancho) Ian Richardson, (Cardinal).
  • El Quijote de Miguel de Cervantes (1991) mini-série TV de la première partie du roman, réalisé par Manuel Gutiérrez Aragón, scénario du Prix Nobel Camilo José Cela et interprètes: Fernando Rey (Don Chisciotte), Alfredo Landa (Sancho)[11].
  • don Quichotte, réalisé par Orson Welles, le film jamais achevé, malgré le hoquet de tir a duré 14 ans, récupéré de la version Jesús Franco et sous-évaluées en 1992.
  • don Quichotte (2000), dirigé par Peter Yates, version TV co-produit par Hallmark et Turner Network Television, interprètes: John Lithgow, Bob Hoskins, Vanessa L. Williams, et Isabella Rossellini, Scénario: John Mortimer.
  • Lost in La Mancha (2002), un film documentaire sur la première tentative a échoué Terry Gilliam, intitulé L'homme qui a tué Don Quichotte, pour réaliser une adaptation de Don Chisciotte.
  • El Caballero Don Quijote (2002), un film de théâtre, tournage de la deuxième partie quichotte, dirigé par Manuel Gutiérrez Aragon, nouvelle distribution que celui dans le film sur la première partie, l'interprète Juan Luis Galiardo (Don Chisciotte).
  • Honor de Cavalleria (2006), dirigé par Albert Serra, copyright digression sur les personnages de Don Chisciotte et Sancho Panza.
  • Ane Xote (2008), films infographie où l'âne portant Sancho Panza raconte sa version de l'histoire de Don Chisciotte
  • don Quichotte (2009), l'adaptation cinématographique coréenne du roman, édition limitée.

adaptations théâtrales

  • Alfonso Sastre, Le voyage sans fin de Sancio Panza, Florence, Les Lettres, 1987.
  • Paolo Migone, Don Chisciotte, sans exagération ..., avec Paolo Migone et Marco Marzocca d'une idée de Paolo Migone avec la participation de Francesca Censi dirigée par Laura Cantarelli.

adaptations opéras

  • Giovanni Paisiello, Don Chisciotte, opéra buffa en trois actes sur un livret de Giovanni Battista Lorenzi; première représentation à Naples, Teatro dei Fiorentini, 1769 (Livret publié en Ferdinando Galiani et G. Battista Lorenzi, Socrate images et Don Chisciotte, édité par Gianandrea de Antonellis, Franco Di Mauro Editore, Naples 2015).
  • Saverio Mercadante, Don Chisciotte au mariage de Gamaccio, opéra en un acte par libretto Stefano Ferrero; première performance: Cadix, Teatro Principal, 1830.
  • Jules Massenet, Don Quichotte, comédie héroïque en cinq actes Henri Cain, par Jacques Le Lorrain, Première représentation: Montecarlo,Théâtre de l'Opéra, le 19 Février 1910.

Adaptations de télévision

  • L'histoire étonnante de Don Quichotte (1970) de la série télévisée de la RAI, avec Gigi Proietti[12]
  • Don Chisciotte (Don Quijote de la Mancha) Il est une série télévisée d'animation espagnole
  • Don Coyote et Sancho Panda

Intégrales italienne Edizioni

  • traduction Lorenzo Franciosini, Andrea Baba, Venise, 1622-1625
  • traduction Bartolomeo Gamba, 8 vol, Venise, 1818-1819. Parme, 1829-1830; Ist Editorial italienne, 1913. Barion, 1931
  • traduction Alfredo Giannini, Bibliothèque Collier Sansoniana étrangère (4 vol.), G. C. Sansoni, Florence, 1923; Collier BUR, Rizzoli, Milan, 1949-2017, p. 1328
  • Traduction de Pietro Curcio, Curcio, 1950, pp. 684
  • traduction et introduction de Ferdinando Carlesi, Collier Modern Library (2:. Vol. Pp. 526 et p 574), Mondadori, Milan, 1933; collier les méridiens, Mondadori, 1974, pp. 1451 ISBN 88-04-11306-5; Collier Oscar
  • Traduction de Gherardo Marone, Collier grands écrivains étrangers, UTET, Turin, 1954-1982, p. ISBN 88-02-03787-6 1227
  • traduction Vittorio Bodini, collier Les millénaires, Einaudi, 1957; Collier, Collier Autruches ETascabili, 1997; Collier Library ET, 2005, pp. 1185 ISBN 88-06-17779-6
  • traduction Cesco Vian et Paola Cozzi (1960), Trésors Collier du récit universel, De Agostini, Novara, 1960, p. 1140; Book Club, 1960; Edipem, 1973
  • traduction de Gianni Buttafava, Ada Jachia Feliciani et Giovanna Maritano Classics Collier, Betti, Milan 1967, p. 833
  • traduction de Letizia Falzone, en tous les travaux, Murcie, 1971; Collier grands livres, GARZANTI, Milan, 1974 pp. 924 ISBN 88-11-51960-8
  • traduction par Vincenzo La Gioia, collection Great Classics Series, Frassinelli, Milan, 1997, p. 1044 ISBN 88-7684-469-4
  • Traduction de Barbara Troiano et Giorgio Di Dio, Collier Mammut, Newton Compton, Rome, 2007, p. 810 ISBN 978-88-541-0738-0
  • traduit par Angelo Valastro Canale, introduction, notes et friandises Francisco Rico, Collier Classics Littérature européenne, Bompiani, Milan, 2012, pp. 2336, ISBN 978-88-45-27207-3 [espagnol texte parallèle établi par F. Rico]
  • traduction par Patrizia Botta, 2 vol., Heaps, 2015, ISBN 978-88-70-00673-5

notes

  1. ^ La fiction du manuscrit redécouvert est présent dans les œuvres de divers auteurs, par exemple dans 'Orlando Furioso de Arioste, en Ivanhoé de Walter Scott, tout Les Fiancés de Alessandro Manzoni, tout Le nom de la Rose de Umberto Eco.
  2. ^ Dans la deuxième partie, Cervantes défend son Don Chisciotte souvent conversant avec les œuvres apocryphes, ridiculiser dans un jeu, ce qui rend encore un embryon metafiction allogéniques, ou un roman-essai dit Cesare Segre Mondadori dans l'introduction à la réimpression 1991.
  3. ^ Ian Watt, Individualisme Mythes modernes - Faust, Don Chisciotte, don Giovanni, Robinson Crusoe, Donzelli Editore, Rome 1996
  4. ^ la République, 14 juillet 1999,
  5. ^ Alberto Dendi, Elisabetta Severina, Alessandra Aretini, la culture littéraire italienne et européenne, ed. Carlo Signorelli, Milano, 2007, vol. 3, p. 179 et suivants.
  6. ^ Garzantina Littérature, 2005, pp. 197-99.
  7. ^ . Mario Pazzaglia, Littérature italienne, ed Zanichelli., 1986, vol. 2, p. 421.
  8. ^ La vie éternelle rêveuse Don Chisciotte toujours trompé tout Le Corriere della Sera, 1 Mars 2013, p.55.
  9. ^ Le portail de la littérature Rai Culture
  10. ^ Cervantes - Rai Littérature
  11. ^ Il était prévu une deuxième miinserie sur la deuxième partie du roman, mais le projet a été abandonné pour la mort de l'acteur principal.
  12. ^ drames rai

bibliographie

  • Concha Espina, Les femmes dans Don Chisciotte, prologue et traduction de Gilberto Beccari, Lanciano, R. Carabba, 1920
  • F. Maquet, Mlle Don Chisciotte, A. Vallecchi - Bibliothèque Amena Quattrini, Florence 1922
  • Edoardo Scarfoglio, Le livre de Don Chisciotte, Milan, Arnoldo Mondadori Editore, 1925
  • Ramiro de Maeztu, Quicote, Don Juan et La Celestina, 1929
  • illustrateur Félix Lorioux, Miguel De Cervantes, don Quichotte, Hachette, Londres 1930.
  • Pilade Mazzei, Impressions sur "Don Chisciotte", Florence, nouvelle Italie La publication en nouvelle Italie, n. 8-9 20 -20 août sem. 1934.
  • Miguel de Unamuno, Donnez votre avis sur la vie de Don Chisciotte (Vida de Don Quijote y Sancho), Et 2, Milan, Corbaccio, 1935
  • Ferdinando Carlesi, En traduisant Don Chisciotte, Rome, une entreprise publique La nouvelle anthologie anthologie, 16 avril 1935
  • Valerio Pignatelli, Sa Majesté Don Quichotte dernier des mousquetaires: Cinéma-fiction, Milan, Sonzogno, 1936
  • Enrico Bianchi, Don Chisciotte, Firenze, Salani, 1938
  • Gigi Michelotti, Le Don Chisciotte de Cervantes, Société internationale Publishing, Torino 1947.
  • Mario Socrate, Prologues à Don Chisciotte, Venise - Padoue, Marsilio, 1974
  • Alonso Fernández de Avellaneda, Segundo tome ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche, 1614; traduction italienne de Gilberto Beccari, Le deuxième Quichotte, Naples Guide Publishers, 1983 ISBN 88-7042-346-8
  • Maria Caterina Ruta, Le Quichotte et ses détails, Palerme, Flaccovio, 2000
  • Cesare Segre, introduction, Cervantes Don Chisciotte ', Milan, Mondadori 2002
  • Felice Gambin (ed) Les livres de don Chisciotte, Catalogue de l'exposition, Vérone, Bibliothèque publique, 2005
  • Silvio Zenoni, Les dernières heures de Alonso Chisciano, en Les mots loin 2012 ISBN 978-88-91035-14-1 ou "Groupe de l'analyse du magazine italien" vol. XIX 3/2005 Franco Angeli, Milan.
  • Gabriele Fergola, Notre Seigneur don Chisciotte, En amont, Naples 2006
  • Pietro Citati, Le Don Chisciotte, Milan, Mondadori, 2013
  • Carlo Bo, Le coureur de la bonté - Interprétation de Don Chisciotte, en Print, 24 novembre 1962, p. 3.
  • Cesare Segre, La vie éternelle rêveuse Don Chisciotte toujours trompé, en Corriere della Sera, 1 Mars 2013, p. 55. (Déposé par 'URL d'origine la ).
  • Blanc Lazare (réajustement des textes) Mon premier Don Chisciotte, Donzelli Editore, Roma 2014. Illustrations de Félix Lorioux

Articles connexes

  • roman picaresque
  • Littérature espagnole
  • poème héroï-comique
  • épique
  • metafiction
  • Segundo tome ingénieux hidalgo Don Chisciotte de la Mancha

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient le texte intégral ou Don Chisciotte de La Mancha
  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations de Don Chisciotte de La Mancha
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Don Chisciotte de La Mancha

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR184295284 · LCCN: (FRn81032847 · GND: (DE4113209-9 · BNF: (FRcb11937284k (Date)