s
19 708 Pages

caudium (en italien Caudio, en grec Καύδιον) Ce fut la principale ville de Sannitis Caudini, identifié avec le courant Montesarchio (BN).

La ville a grandi autour de tous 'VIII siècle avant JC et on se souvient de l'humiliante défaite de fourches caudines que Sannitis ils infligeaient sur Romains en 321 BC, au cours de la Seconde Guerre samnite. Quelques années plus tard, il a été utilisé par les Samnites[1] comme point de vérifier la Campani.

Caudium n'est pas mentionné au cours de la Deuxième Guerre punique, tandis que Caudini lui à plusieurs reprises. l'historien Niebuhr Il pensait que les Romains ont donné raison fourches caudines détruire la ville, bien qu'il n'y ait aucune preuve pour étayer cette thèse. Cependant, quelque temps plus tard, Caudium est une ville Appian Way, qui a ensuite tiré son importance par la présence de ce dernier est signalé de cette manière à la fois au moment de Augusto[2] à la fois dans l'Empire fin[3].

Dans la période de triumvirat aussi il a reçu une colonie de vétérans; Pline et quelques inscriptions qui nous informent a conservé son caractère municipal, bien que privé d'une partie de son territoire en faveur de Bénévent[4]. On ne sait pas quand et comment la ville a pris fin: son nom est toujours mentionné dans neuvième siècle, mais il ne peut pas déterminer si le temps existait encore.

À l'heure actuelle, l'emplacement précis de Caudium est difficile à établir, même si elle a tendance à le placer dans une zone centrale de Valle Caudina, entre les municipalités de Montesarchio et Bonea, en accord avec les directions de routes (il était proche de 21 miles romains de Capua et 11 de Beneventum).

Dans cette région sont, en fait, des vases, des bijoux, des meubles datant des siècles depuis VII BC un Le après Jésus-Christ et démontrer l'expertise technique et artistique. la nécropole et un bâtiment de spa ont été identifiés. Les reliques sont conservées dans Museo del Sannio de Benevento et Musée archéologique national de Sannio Caudino de Montesarchio.

notes

  1. ^ .
  2. ^ Orazio, satire 1.5.51; Strabon 5. p. 249
  3. ^ Ptol. iii. 1. § 67; Itin. Ant. p. 111; Itin. Yesterday. p. 610; Tab. Peut.
  4. ^ Plin. iii. 11. s. 16; Lib. Colon. p. 232; Orelli, Inscr. 128, 131

bibliographie

  • William Smith, Dictionnaire de la géographie grecque et romaine, 1857
  • E. T. Salmon, Samnium et les Samnites, Cambridge University Press, 1967
  • G. D'Henry, Encyclopédie de l'art antique, classique et orientale, Suppl., 1967, 193-195

Articles connexes

liens externes