s
19 708 Pages

Comment lire redirigée
Gnathostomata
Orca-Schädel.jpg
Les gnatostomati sont des vertébrés à mâchoires
classification scientifique
domaine Eucaryotes
uni Animalia
Sous-règne eumetazoa
branche Bilateria
superembranchement Deuterostomia
phylum chordata
subphylum vertébrés
Infraphylum Gnathostomata
Sous-groupes
  • Placodermi
  • Chondrichthyes
  • acanthodiens
  • actinoptérygiens
  • Sarcopterygii
  • Tetrapoda

la gnatostomes (Gnathostomata) Est infraphylum de vertébrés caractérisé par la présence d'une bouche munie mandibules, responsable, ainsi que d'autres personnages, le succès de l'évolution extraordinaire de ces animaux aujourd'hui présents dans tous les habitats de terre, où ils exercent un rôle dominant sur tous les autres êtres vivants.

Il est un regroupement phylogénétique qui a évolué à la fin silurien des ancêtres agnati et comprenant environ 40 000 espèces entre Chondrichthyes, Ostéichthyens, amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères.

morphologie

Les gnatostomes sont caractérisées par la transformation de l'un des arcs branchiaux de Agnati (ladite arcade mandibulaire), au voisinage de la tasse d'ouverture, dans une structure de prélèvement (mâchoire articulée). Il peut être fabriqué à partir ou du cartilage, ou le remplacement des os: dans le premier cas, la partie dorsale est appelée palatoquadrata du cartilage et ventrale cartilage de Meckel ou mandibulaires; dans le second cas, nous parlons respectivement os carré et 'os articulaire. Sauf que chez les mammifères, où ces deux os sont très petits, dans tous les autres gnatostomes constituent l'articulation mandibulaire arrière, liée à une série de muscles adducteurs, les ascenseurs et intermandibolari, qui permettent le mouvement. Nous ne savons pas exactement si elle est vraiment le premier arc branchial de Agnati avoir donné l'origine de la voûte plantaire mandibulaires, car elle suggère l'existence d'un ou plusieurs (jusqu'à trois) arcs premandibolari, que dans le cours de l'évolution pourrait se perdre, ou selon certains l'un d'entre eux est allé former trabécules cartilagineux qui forment la partie de base de la condrocranio les premiers gnatostomes (également présents dans le élasmobranches en cours). À l'appui de cette hypothèse il y a aussi la présence d'un nerf crânien, la profondeur, ce qui a probablement innervava cet arc dans les premiers gnatostomes et qui est alors devenu une branche du 5e nerf crânien dans la plupart des vertébrés. Les premiers gnatostomes (tel que Placodermi) Avait des plaques osseuses qui couvraient l'arc mandibulaire et lui a fourni un appui. Teething pense avoir mis au point à partir de ces plaques dermiques ou écailles modifiées. Derrière l'arc mandibulaire a évolué l'arc hyoïde, qui dans de nombreux groupes d'animaux (Ex. Chondrichthyes) fournit à articuler avec le crâne.

Cette articulation, est apparu, il a il y a environ 400 millions d'années, considérablement changé la façon dont la puissance des vertébrés, grâce à une bouche de plus mobile, sont devenus les maîtres incontestés des mers préhistoriques et plus tard aussi de la partie continentale, et je suis toujours.

autres caractéristiques

Contrairement à Agnati, les narines sont égaux (pour cette raison sont aussi appelés Anfirini), Cinq fentes branchiales, et une série d'arcs viscéraux articulés (consistant à savoir par une série d'éléments de cartilage ou d'os) qui constituent le squelette branchial de Ittiopsidi et qui sera modifiée pour former d'autres structures dans les vertébrés terrestres qui ont perdu leurs branchies dans la phase l'âge adulte. D'autres caractéristiques sont le développement de nageoires paires supportées par des éléments cartilagineux ou osseux (pectoral ceinte et pelvienne), ce qui donne lieu à la suite des branches de tétrapode, l'addition d'un troisième canal semi-circulaire horizontal pour les deux déjà présent dans l'oreille interne d'Agnati, avec augmentation conséquente du sens de l'équilibre et le mouvement qui devient plus actif. Toutes ces adaptations évolutives ont conduit à l'extinction de la plupart Agnati, maintenant représentés par ce groupe de cyclostomes, présentant les formes de puissance parasite ou anti.

En plus des espèces modernes, font partie de gnatostomes les deux groupes d'extinction Placodermi et acanthodiens, Entièrement d'eau (eau douce et marine).

bibliographie

  • Karel F. Liem, et al, Anatomie comparée des Vertébrés - Une vision fonctionnelle et évolutive, Napoli, EdiSES, 2002 ISBN 88-7959-255-6.

D'autres projets