s
19 708 Pages

Giorgio Benvenuto
Sandro Pertini et sindacati.jpg
Pierre Carniti, Sandro Pertini, Luciano Lama et Giorgio Benvenuto

Le sénateur de la République italienne
corps législatif XV
groupe
parlementaire
L'Ulivo (2006-2008)
coalition l'Union (2006-2008)
district II
missions parlementaires
  • Président de la Commission VI du Trésor et des finances du Sénat
site web d'entreprise

Adjoint de la République italienne
corps législatif XIII, XIV
groupe
parlementaire
"Populaire et démocrates - L'Ulivo" (1996-1998), Gauche démocratique - L'Ulivo (1998-2006)
coalition L'Ulivo (1996-2005), l'Union (2005-2006)
collège 8-Torino
missions parlementaires
XIII:
  • Président du Comité des finances VI;
  • Membre de la Commission parlementaire de 30 sur la mise en œuvre de la réforme fiscale

XIV:

  • La société mère des Démocrates de gauche dans le VI Comité des finances;
  • Membre du Comité des élections;
  • Membre de la Commission parlementaire d'enquête sur 'affaire Telekom Serbie
site web d'entreprise

données générales
Parti politique DS (2006-2007), PD (2007-2008)
qualifications diplôme en loi
profession syndicaliste, journaliste

Giorgio Benvenuto (Gaeta, 8 décembre 1937) Il est syndicaliste et politique italien.

biographie

Enfance et jeunesse

[1] Il est né en Gaeta où son père, officier de marine, au service: ses origines, cependant, sont les cloches de son père et par les cours de chietine mère. Immédiatement après que le père a été transféré à Pola. En 1943, la famille est allée en vacances par ses grands-parents maternels Chieti et il ne revint jamais dans Istrie où il a perdu sa maison et tout bon. Après le 8 Septembre, son père est entré dans la clandestinité à Chieti et recherché par les Allemands, était caché dans une cavité devant la maison des grands-parents, puis dans la crypte de la cathédrale San Giustino. Enfin, il a franchi l'avant Ortona. Après la libération de Chieti, Giorgio Benvenuto et la famille ont atteint leur père Messina où ils ont vécu de 1945 à 1947. Après une courte période à Rome, il est revenu à Bienvenue Chieti où il a fréquenté l'école secondaire. En 1950, il est revenu définitivement à Rome où il a assisté à la Haute école Giulio Cesare.

syndicaliste

Il a rejoint l'OIT le 1er Octobre 1955 et il a occupé des postes opérationnels dans la confédération et le syndicat des métallurgistes. Journaliste depuis 1965, il a été secrétaire général du Uilm (Union italienne des métallurgistes (1969-1976), en adhérant à Union italienne du travail) Et il fonde avec Pierre Carniti et Bruno Trentin Fédération des métallurgistes (FLM) en 1972.

en 1976, va républicain Raffaele Vanni, Il a été élu Secrétaire général de l'OIT, où il est resté jusqu'à 1992 quand il a été nommé secrétaire général du Ministère de l'Economie et des Finances. Il a été vice-président de la Fédération européenne des métallurgistes (1971-1976) et vice-président de la Confédération européenne des syndicats (1978-1981; 1987-1990). Il a été conseiller au Conseil national de l'économie et du travail (CNEL) 1981-1991.

En mai 1985, il a reçu le titre de Gran Oficial de la Orden de Mayo Le président argentin Raul Alfonsin, et le 4 mai 1990, le titre de Chevalier de la Grande Croix du Mérite de la République.

parlementaire

Il a joué dans SPDI (1956-1966) et PSI (1966-1993). Il a soutenu les batailles pour les droits civils du Parti radical. Le 14 Février 1993 Giorgio Benvenuto a été élu secrétaire PSI, réussir Bettino Craxi. Il était le secrétaire du PSI 100 jours, jusqu'au mois de mai de cette année, en essayant, sans succès, d'avoir à revenir à l'étape « enquête » par le bureau politique du PSI au moment de tangentopoli. Il a appuyé la réforme électorale articulée sur le double changement « français » faire un accord avec Achille Occhetto et Carlo Vizzini. Mettez-vous dans la minorité par les groupes parlementaires du PSI a démissionné de ses fonctions.

Libéré par PSI, il a été parmi les fondateurs de Alliance démocratique avec Giorgio Bogi, Ferdinando Adornato et Willer Bordon.

À l'occasion de élection 1996 avec l'Alliance démocratique a rejoint le projet 'Union démocratique de Antonio Maccanico que la majorité présente nell'Ulivo et présente proportionnelles répertorie le Parti populaire italien de Gerardo Bianco. Il a été élu à la Chambre à Turin Mirafiori dans le collège des travailleurs et a rejoint le groupe « populaire et démocrates - L'Ulivo ».

au début 1998 a quitté le groupe (où il y avait une prépondérance de la composante du populaire ex-démocrate, il a représenté l'un des rares représentants de la avec démocratique laïque-socialiste Maccanico et Bordon) pour rejoindre le groupe de Démocrates de gauche, participer à 2007 les statuts de PD à Florence à l'occasion des Etats généraux de la gauche.

Par la suite, le président de la Direction nationale de la DS comme un réformateur coordinateur du mouvement pour l'Europe, ce qui était l'un des membres fondateurs de la DS. Il a été élu député à la Chambre au collège turin-Mirafiori en 1996 et en 2001.

Il a été nommé en tant que leaders au Sénat Démocrates de gauche en élection 2006 Il est élu Piémont et Lombardie. Elle a opté pour le collège du Piémont.

Il a été sénateur de 2006 à 2008. Prenez part en tant qu'expert sur les questions du travail et de l'impôt aux commissions de travail PD.

Dans la législature XIII (1996-2001) la Chambre des députés a été président du Comité des finances VI et membre de la Commission parlementaire de 30 sur la mise en œuvre de la réforme fiscale.

Dans le XIV législature (2001-2006), encore une fois à la Chambre des députés, était la société mère des Démocrates de gauche Ulivo le VI Comité des finances et membre du Comité des élections et la Commission d'enquête parlementaire sur 'affaire Telekom Serbie.

Dans la législature XV (2006-2008) a été Président de la Commission VI du Sénat et des finances du Trésor.

Activités sociales et culturelles

Auteur de nombreuses publications, y compris: « La nature et les fonctions de » interne, les frais « Operate Italie », « Au-delà de l'aventure », « La troisième Union Street », « L'union entre le mouvement et les institutions » « le tournant laïque », « Statut des travailleurs », « la santé est malade », « au-delà de la crise », « Millenovecentosessantanove », « l'UIL Italo Viglianesi », « Viglianesi et de l'histoire de l'Union de la réforme ». Il a écrit de nombreux essais économiques, en particulier en matière fiscale et dans le secteur bancaire et des assurances. Il a écrit dans 2012 la préface du livre Carlo Pileri Lorsque le vol des flamants roses sur l'histoire de 'ADOC et le mouvement des consommateurs en Italie.

engagements récents

Il est le président et fondateur de la Fondazione Bruno Buozzi (*Site de Bruno Buozzi Fondation), Institution de recherche et d'études politiques et sociales. Il a récemment été nommé Président de la Fondation Pietro Nenni (http://fondazionenenni.it/), L'Institut culturel d'études et de recherche politique et sociale, fondée en 1985. Il est vice-président de la Fondazione Brodolini, conseiller de San Patrignano Fondation, membre du Conseil exécutif Eurispes.

Il enseigne les questions fiscales à l'école de la police fiscale de la Guardia di Finanza en 1995.

Il est membre d'honneur sortie libre pour la dépénalisation de 'euthanasie.

notes

  1. ^ [1]

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

prédécesseur Secrétaire général UIL successeur
Raffaele Vanni du 30 Septembre 1976 au 14 Avril 1992 Pietro Larizza
prédécesseur secrétaire PSI successeur
Bettino Craxi de Février 1993 mai 1993 Ottaviano Del turc
autorités de contrôle VIAF: (FR120728742 · LCCN: (FRn79079505 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 010356 · ISNI: (FR0000 0000 7962 369x · BNF: (FRcb122128251 (Date)