s
19 708 Pages

tramway Nantes
Service de transport en commun
Adtranz Incentro Nantes 2011.jpg
Tramway dans le centre de Nantes
type tramway urbain réseau
uni France France
ville Nantes
ouverture 12 février 1879
fermeture 25 janvier 1958
réouverture 7 janvier 1985
Les lignes occupant un emploi 3
directeur Semitan
Moyens utilisés TFS
Incentro
Aucune station et arrêts 82
longueur 43,5 km
ligne piste
les transports en commun

la réseau de tramway de Nantes, géré par la Semitan, il est un système de transport en commun de ville français de Nantes et il est composé d'un réseau de trois lignes pour un total de 43 km et 82 stations. La première ligne de réseau ouvert 7 Janvier 1985, qui sont ensuite suivis de l'ouverture de nouvelles lignes et extensions.

histoire

tramway Nantes
air comprimé Tramway à 1910

en 1875 la maire de Nantes Il a décidé de doter la ville d'un réseau de transport moderne et efficace, en optant pour une système de tramway qui utilise le 'air comprimé, dont le promoteur est l 'ingénieur Louis Mékarski 7 Novembre 1876 Ils ont commencé la construction de la première ligne qui a commencé à partir Doulon jusqu'à la gare maritime le long de la Loire, en passant par la place centrale du Commerce[1]; dans la même période, il a été également fondé la société qui va gérer le contrôle du tramway, appel Compagnie des Tramways de Nantes. La première ligne a été inaugurée le 12 Février 1879, longueur d'environ six kilomètres, ce qui rend la première ville à Nantes monde d'utiliser l'air comprimé pour le transport: la flotte est composée de vingt-deux tram, deux locomotives et quatre remorques. en 1889, Après soixante-dix ans d'activité, tous les bus cheval, commandé par Stanislas Baudry, ont été supprimées[1]. Au fil des ans, il y avait de nombreuses nouvelles lignes et inaugurées en 1905 la ville avait un réseau d'environ 25 km; en 1910 Ils ont été introduits arrêts, parce que jusque-là le passager pourrait monter et descendre à volonté les trams, ce qui provoque de grands inconvénients et des retards.

tramway Nantes
Tramway Nantes électrique dans une période d'image

Le 5 mai, 1911, lorsque le réseau a atteint une superficie de trente-neuf kilomètres avec environ douze millions de passagers par an, le maire Paul Bellamy a annoncé la transition vers traction électrique: Les quatre-vingt-quatre véhicules ont été en service ont été remplacés à partir 1913 avec de nouveaux équipements électriques et de nouveaux tramways en raison de leur coloration jaune, ils ont été appelés jaune péril. en 1917, le dernier tramway air comprimé a été arrêté, alors que dans 1919, dès que le Première Guerre mondiale, travaux d'électrification ont été entièrement achevées. en 1932 tramway atteint le sommet de son extension, en comptant vingt lignes[1]. en raison de Guerre mondiale le réseau a été gravement endommagé et commun Il ne pensait pas apte à reconstruire les pièces endommagées, remplacer les tramways par des bus. en 1949 la décision a été prise pour supprimer définitivement le tramway: la dernière course remonte à avant le 25 Janvier 1958 et la fermeture définitive a également été l'objet d'une reportage TV[1].

tramway Nantes
L'arrêt Pirmil

À la fin du ' soixante-dix le nouveau maire, Alain Chénard, élu en 1977, Il a proposé la construction d'un tramway pour surmonter les problèmes intenses trafic la ville, malgré la 1975 la flotte d'autobus a été remplacé, et élargi: à ce moment-là, dans France, de nombreuses villes qui, auparavant, avaient fermé leurs tramways, avaient pensé à les réintroduire jusque-là n'a jamais eu de ce essayé [2]. en 1978 Il a été proposé la construction de deux lignes, une nord à au sud la ville, traversé la Loire, l'autre par est à ouestEn Août de la même année, il a été décidé de construire la deuxième, à partir des études préliminaires et le travail a été estimé à un montant de quatre cent millions de francs; il a été estimé que le tramway pourrait également servir un population de soixante-dix mille trente-sept mille travailleurs, pour une consommation annuelle d'environ dix-sept millions de voyageurs.

en 1979 officiellement commencé le travail, mais 1983, avec l'élection du maire Michel Chauty, adversaire de la réalisation du tramway, ceux-ci ont été arrêtés pour une courte période, mais ensuite récupérés comme déjà à un stade avancé de réalisation. Le 19 Avril, 1984 a été livré la première voiture et la seconde moitié de l'année a commencé les premiers essais: les 21, 22 et 23 Décembre a fait une répétition générale avec l'ouverture au public, le transport d'un total de cinquante mille personnes, ce qui contraste fortement soutenu ce que les opposants[2]. Le 7 Janvier 1985 Il a commencé son service commercial Tram: Nantes est devenue la première ville française à réintroduire ce système de transports en commun[3]; 26 septembre 1992 Il a été inauguré une deuxième ligne et 17 Avril 2000 Il était également ouvert ligne 3: Après un certain nombre d'extensions du réseau, il a atteint une longueur totale de quarante kilomètres, portant un peu moins de deux cent soixante-dix mille passagers par jour[3], Il a écartement standard, traction électrique et trois dépôts[4].

réseau

tramway Nantes
service de tramway à Nantes

la ligne 1, un des plus fréquentés en France, il est de 17,6 km de long, a 33 stations[3] et porte un peu moins de 29 millions de passagers par an: a été inauguré le 7 Janvier 1985 et il a subi une extension 1990 et 2000; en 2007 est également une branche courte a également été inauguré. En plus de Nantes, il est servi aussi la ville de Saint-Herblain et l'échange a lieu en bus, les lignes de tram 2 et 3 et la gare de Nantes. Les arrêts sont les suivants: François Mitterrand, Tourmaline, Schœlcher, Frachon, Neruda, Tertre, Romanet, Mendès-France Bellevue, Romain Rolland, Lauriers, Jean Moulin, Jamet, Croix Bonneau, Egalite, Du Chaffault, Gare maritime, Chantiers Navals, Médiathèque, commerce, Bouffay, duchesse Anne-Château des Ducs de Bretagne, Gare SNCF Nord, Fabrication, Moutonnerie, Hôpital Bellier, boulevard de Doulon, Mairie de Doulon, Landreau, Souillarderie, Pin Sec, Haluchère, Halvêque, Beaujoire.

la ligne 2 il est de 11,7 km de long, a 25 stations[3] et il transporte environ 24 millions de passagers par an: il a été inauguré en 1992 et il a subi des extensions 1993, vers la campus de l'université, en 1994 et 2007. En plus de Nantes, il est servi aussi la ville de Orvault et Rezé et l'échange se fait par bus et lignes de tram 1 et 3. Les arrêts sont les suivants: Orvault - Grand Val, Le Cardo, René Cassin, Chêne des Anglais, Santos Dumont, Boissiere, Bourgeonnière, Schmitt-Audencia Recteur Ecole Centrale, Facultés , Morrhonnière-Petit Port, Michelet-Sciences, Saint-Félix, Motte-Rouge, Saint-Mihiel, 50 Otages, place du Cirque, Commerce, Hôtel-Dieu, Aimé Delrue, Vincent Gâche, Wattignies, Mangin, Pirmil, Gare de Pont -Rousseau

la ligne 3 il est 14.1 km, dispose de 32 stations[3] et il porte un peu moins de 12 millions de passagers par an: il a été inauguré le 28 Août 2000 et il a subi des extensions 2003 et 2009. En plus de Nantes, il est servi aussi la ville de Saint-Herblain, Orvault, Rezé et Bouguenais et l'échange a lieu avec des lignes de bus et de tram 1 et 2. Les arrêts sont les suivants: Marcel Paul, Sillon de Bretagne, Orvault Morlière-Bignon, Jean Rostand, Ferrière, Plaisance, Beauséjour, Longchamp, Alexandre Vincent-Sainte-Thérèse , Rond-point de Vannes, Félix Faure, Poitou, Viarme-Talensac, Jean Jaurès, Bretagne, Commerce, Hôtel-Dieu, Aimé Delrue, Vincent Gâche, Wattignies, Mangin, Pirmil, Pont-Rousseau-Martyrs, le 8 mai, Balinière, Château de Rezé-place François Mitterrand, Diderot Espace, Trocardière, Grande Ouche, Les Couêts, Neustrie

Il y a une autre ligne, appelée ligne 4, dont il est à la place réalisée avec bus et il a été inauguré le 6 Novembre 2006, l'exploitation d'un chemin réservé à trois voies: en plus de Nantes, cette ligne dessert également les villages de Saint-Sébastien-sur-Loire et Vertou et transporte chaque jour près de trente mille personnes[3].

matériel roulant

tramway Nantes
L'arrêt Plaisance

Le parc de véhicules se compose de quarante tramways de type Tramway Français standard ou TFS[3], produit par le groupe Alstom et trente-trois types Incentro, produit par aviateur[3]. l'ancien longueur une quarantaine de mètres, pour un largeur de deux et trente et une capacité de transport de 353 passagers, 58 assis et 285 debout: en 2010 Ils ont été entièrement restaurées grâce à un budget 150000 €, tandis que dans 1992 Ils ont été équipés d'un plancher bas pour permettre l'accès aux personnes à mobilité réduite; Ce type de tramway fonctionne sur les lignes de mésanges. Ces derniers ont cependant une longueur de trente-six mètres, une largeur de deux et Quaranta une capacité de 322 passagers, avec 72 sièges et 250 debout: ce type de travail sur les lignes de tramway 1 et 3. Pour améliorer encore le parc de tramway en 2010 Ils ont reçu l'ordre de huit types de tramway Urbos 3, fabriqué par CAF[3]: Avoir une longueur de trente mètres et une capacité de passagers de 249, avec un plancher complètement abaissé; les premiers tramways seront livrés au cours de la 2012. à partir de 2000, sur toutes les voitures, la voix qui signale les arrêts est Yolande Brun; il est également un tramway historique, datant 1913, la Tracteur jeumont n ° 144, qui est utilisé dans des occasions festives spéciales.

futurs projets

Il y a plusieurs projets d'expansion du réseau: le principal est de connecter les lignes 1 et 2 au nord de la ville, formant une sorte de bague; ce projet, la durée d'environ trois kilomètres, est en construction de 2011, malgré 2009 il y avait de sérieux problèmes financiers[3]. Il a également supposé une extension de ligne 1 à la ville de carquefou et la construction d'une nouvelle ligne, appelée ligne 5, qui devrait unir traversantes l'Ile de Nantes Chantenay zone avec le futur centre d'affaires Euronantes,: la ligne devrait être ouvert en 2020[5].

notes

  1. ^ à b c Histoire du tramway Nantes, amtuir.org. Récupéré le 21/02/2012.
  2. ^ à b Le nouveau tramway, amtuir.org. Récupéré le 21/02/2012.
  3. ^ à b c et fa g h la j Le tramway du réseau Nantes, trams-in-france.net. Récupéré le 21/02/2012.
  4. ^ dépôts, tan.fr. Récupéré le 21/02/2012.
  5. ^ ligne 5 (PDF) stif.info. Récupéré le 21/02/2012.

bibliographie

  • André Péron, Nantes et tramway fils, Montréal, Ressac, 1985. ISBN 2-904966-06-4

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers tramway Nantes

liens externes