s
19 708 Pages

1leftarrow blue.svgArticle détaillé: FC Bari 1908.

Associazione Sportiva Bari
saison 1945-1946
entraîneur Italie Raffaele Costantino d'Octobre 1945 au début du mois de mai 1946, Hongrie János Nehadoma à partir de début mai 1946
président Italie Tommaso Annoscia
Division nationale 2ème place (le même score mais avec moins médias anglais la Naples dirigeants, dans le tour du centre-sud, puis promu en Serie A)
plus d'apparences Championnat: Fusco (33)
Meilleur buteur Championnat: de Benedetti (14)
Plus forte affluence 30000 vs Pro Livorno (10 Mars 1946)

Cette entrée contient les informations concernant 'Associazione Sportiva Bari dans les compétitions officielles de la saison 1945-1946.

saison

Après avoir remporté la Pouilles Tournoi mixte, Bari a été admis à participer au groupe central et du sud, dite mixte, car elle se compose de séries A et B formations (comme Bari lui-même). Les deux meilleures équipes auraient joué dans l'avenir Une série de championnat unifié et les quatre premiers d'un dernier tour avec le premier classé la Championnat du Nord de l'Italie, afin de déterminer le champion de l'Italie dans la saison 1945-1946. La raison de se diviser en deux ligues se surtout en grande pénurie de liens et les difficultés économiques que le pays était à la fin de Guerre mondiale (Les routes et les chemins de fer étaient en grande partie parce que peu pratique pas encore réparé et la forte dévaluation de la lire fait le coût de la gestion d'une équipe de football encore plus difficile).[1]

Un De Palma en tant que président a suivi son adjoint, Tommaso Annoscia.[1] Borrelli et Constantine ont ensuite travaillé plusieurs modifications au gagnant rose de n. mixte: il a été donné à l'objectif de l'équipe[1] et ce fut le retour de Capocasale là (il avait exprimé à la direction de la Juventus un fort désir de revenir à Bari)[1] et Di Benedetti; Ils ont été confirmés dans la première équipe Santarosa, Calvani, Pellecchia et Menga (les trois derniers étaient jeunes Baresi). Constantin habillait le rôle de l'entraîneur.[1]

Le premier voyage à Palerme Il a été transporté à bord d'une camionnette de location de poste (La ligne de chemin de fer depuis si longtemps qu'il est peu pratique), avec pneus patché presque suffisante;[1] été très difficile (seulement deux pneus sont percés dans Cosenza).[1] En arrivant en tout cas, à temps pour la course, le coquelet a gagné 2-0, avec un penalty de Costagliola à dos Tozi.[1] Le 4 Novembre, contre la Fiorentina, Sabrino Cavone a marqué son premier but, sur sa vingt-deuxième anniversaire. D'autres ont souffert pendant le voyage match aller Salerno, où sur la célèbre montée puis Ariano Irpino, en raison d'une tempête de neige, van, dépourvue de chaînes est resté immobile sur la route pendant huit heures.[2] Lors du premier tour Bari a perdu seulement deux matches et a tiré un (les autres étaient tous les gains).

Lors de la réunion Napoli-Bari, à la 47ème minute (une minute après Fusco a réduit l'écart à Puglia) Torre égalisé avec un effet croisé; Au départ, l'arbitre a validé le tirage au sort, mais les joueurs napolitains protestent. Au cours de la discussion sur cinq cents spectateurs sont descendus près du camp, pour ceux qui doutent de la stabilité des peuplements et selon G. Antonucci est particulièrement peur de la proximité des spectateurs que l'arbitre Curradi annula le réseau coquelets, qui à la fin ont été incapables d'égaliser .[2] La direction de Bari s'appellò avant le règlement des invasions de terrain, puis à CAF, mais les appels ont échoué (2-1 approbation des Blues est l'objet de critiques par les journaux).[2] Après la victoire à l'extérieur sur Sienne Bari a été mathématiquement promu avant de Serie A. A la fin de la tendance au second tour était presque le même d'aller (bien que le rouge et blanc ont perdu trois jeux) et il a été fermé avec premier lieu, partagé avec Naples avec 28 points (bien que la première napolitaine en vertu de la différence de buts).[2]

La performance dans le dernier tour n'a pas été bonne; après seulement deux points collectés au cours des six premiers jours (avec deux défaites en grève turin, à terre avant la Juventus et grenade) Constantin venene remplacé par 'hongrois János Nehadoma. Dans la deuxième moitié du match à domicile contre l'AC Milan, l'arbitre Dattilo a été fortement contesté pour ne pas avoir détecté deux fautes alléguées dans la région de Bari (en faveur des locaux) et que vous avez validé deux réseaux Rossoneri hors-jeu (Bari a estimé que le bénéfice à la fois circonstances); On y ajoute deux fusillades pénalité mais sans affectation coquelets jugé par réseau local (il est dit G. Antonucci là).[3] Les supporters locaux, outrés essayé d'envahir le terrain et dans le vestiaire Dattilo a fui prématurément; la expéditif Il est intervenu pour contrôler la situation.[3] En raison de l'agitation Bari a perdu 0-2 à table et a joué la prochaine réunion sur un terrain neutre au lieu de la maison.[3] Le dernier tour a été complété par les huit buts subis à San Siro du gardien Santarosa et le dernier lieu avec cinq points (déterminé par la seule victoire, obtenue contre les Roms, et trois nuls).[3]

Pulls

Les uniformes pour la saison '45 -'46 sont les suivantes:

manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
short
chaussettes
chaussettes
première scission
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
chaussettes
chaussettes
deuxième divisé

[4]

Organisation d'entreprise

directive zone

  • Président: Tommaso Annoscia

Espace technique

  • Directeur général: Donato Accettura
  • Directeur sportif: Mario Borrelli
  • Entraîneur: Raffaele Costantino en Janvier 1945 au début du mois de mai 1946, János Nehadoma du début mai 1946

[1]

Rosa[1]« > Modifier | changer wikitext]

N. rôle joueur
Italie P Leonardo Costagliola
Italie P Guardavaccaro
Italie P Duilio Santarosa
Italie Ferrante II
Italie Onofrio Fusco
Italie Luigi Lenzi
Italie Arcangelo Zerbini
Italie C Bruno Baruzzi
Italie C Giovanni Calvani
Italie C Francesco Capocasale
Italie C Alessandro Carlini
N. rôle joueur
Italie C Catacchio
Italie C Ivo Isetto
Italie C Saverio Pellecchia
Italie A Sabino Cavone
Italie A Dante Di Benedetti
Italie A Camillo Fabbri
Italie A Tommaso Maestrelli
Italie A Nicola Menga
Italie A Adriano Minelli
Italie A Vincenzo Orlando
Italie A Tour Pasquale[5]

football

session d'été

achat
R. nom de mode
C Francesco Capocasale Juventus finale (250 000 £)
Luigi Lenzi Montevarchi finale
Arcangelo Zerbini Bologne finale (Environ £ 700 000, y compris l'achat de Minelli)
A Adriano Minelli Bologne finale (Environ £ 700 000, y compris l'achat de Zerbini)
A Dante Di Benedetti Avia Rome finale
départs
R. nom de mode
A Américo Menutti Lecce finale
A Alberto Milli Triestina finale
C Piero Colli Vigevano finale
Raffaele Mancini  ? finale
C Sergio Trevisan Mantova finale
Walter De Boni Blanc et rouge (rayures) .png AC Vicenza finale

Session d'automne (Novembre)

achat
R. nom de mode
A Tour Pasquale - finale
départs
pas de transfert

[1]

résultats

Division nationale

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Division nationale 1945-1946.

ronde

Palerme
21 octobre 1945
jour 1
Palerme 0-2
rapport
Bari Favorita Stadium

Bari
28 octobre 1945
jour 2
Bari 2-1
rapport
Naples Victory Stadium

Bari
4 novembre 1945
jour 3
Bari 1-0
rapport
Fiorentina Victory Stadium

Rome
13 janvier 1946
jour 4
Lazio 1-0
rapport
Bari Stade national

Bari
2 décembre 1945
jour 5
Bari 1-0
rapport
Rome Victory Stadium

Livourne
9 décembre 1945
jour 6
Pro Livorno 4-1
rapport
Bari Stadio Comunale

Sienne
16 décembre 1945
jour 7
Sienne 1-1
rapport
Bari Stadio Comunale

Bari
23 décembre 1945
jour 8
Bari 1-0
rapport
Pescara Victory Stadium

Bari
30 décembre 1945
jour 9
Bari 4-2
rapport
Anconitana Victory Stadium

Salerno
6 janvier 1946
jour 10
Salernitana 2-3
rapport
Bari Stadio Comunale
arbitre Dattilo (Rome)

retour rond

Bari
20 janvier 1946
jour 11
Bari 3-1
rapport
Palerme Victory Stadium

Naples
27 janvier 1946
jour 12
Naples 2-1
rapport
Bari Stadio Arturo Collana
arbitre Curradi (Florence)

Florence
3 février 1946
jour 13
Fiorentina 2-0
rapport
Bari Stadio Comunale

Bari
10 février 1946
jour 14
Bari 1-0
rapport
Lazio Victory Stadium

Rome
3 mars 1946
jour 15
Rome 1-1
rapport
Bari Stade national

Bari
10 mars 1946
16e jour
Bari 1-0
rapport
Pro Livorno Victory Stadium (30000 SPECT).
arbitre Dattilo (Rome)

Bari
17 mars 1946
17e jour
Bari 4-0
rapport
Sienne Victory Stadium

Pescara
24 mars 1946
18e jour
Pescara 3-1
rapport
Bari Stade « Rampigna »

Ancône
31 mars 1946
19ème jour
Anconitana 1-2
rapport
Bari Doric Stadium

Bari
7 avril 1946
20e jour
Bari 1-0
rapport
Salernitana Victory Stadium

finale

ronde

turin
24 avril 1946
jour 1
Juventus 6-1
rapport
Bari Stade olympique

Bari
5 mai 1946
jour 2
Bari 2-2
rapport
Naples Victory Stadium

Bari
12 mai 1946
jour 3
Bari 1-2
rapport
Inter Victory Stadium

turin
19 mai 1946
jour 4
turin 3-0
rapport
Bari Stadio Filadelfia

Bari
26 mai 1946
jour 5
Bari 0-0
rapport
Pro Livorno Victory Stadium

Rome
30 mai 1946
jour 6
Rome 1-0
rapport
Bari Stade national

Bari
9 juin 1946
jour 7
Bari 0-2
rapport
Milan Victory Stadium
arbitre Dattilo (Rome)

retour

Rome
16 juin 1946
jour 8
Bari 0-2
rapport
Juventus Stade national

Naples
20 juin 1946
Jour 9 (avance de 3 jours)
Naples 4-0
rapport
Bari Stadio Arturo Collana

Milan
30 juin 1946
jour 10
Inter 0-0
rapport
Bari Arena Civica

Bari
7 juillet 1946
jour 11
Bari 1-2
rapport
turin Victory Stadium

Livourne
14 juillet 1946
jour 12
Pro Livorno 3-0
rapport
Bari Stadio Comunale

Bari
21 juillet 1946
jour 13
Bari 1-0
rapport
Rome Victory Stadium

Milan
28 juillet 1946
jour 14
Milan 8-0
rapport
Bari Stadio San Siro

statistiques

Statistiques de l'équipe

concurrence points Dans la maison loin de la maison total DR
sol V N P gf gs sol V N P gf gs sol V N P gf gs
Scudetto.svg Division nationale 33[6] 16 11 2 3 24 12 18[7] 3 3 12 13 44 34 14 5 15 37 56 -19

Statistiques du joueur

joueur Division nationale
présence réseaux
Baruzzi, B. B. Baruzzi 17 0
Calvani, G. G. Calvani 5 0
Capocasale, F. F. Capocasale 32 1
Carlini, A. A. Carlini 27 1
Catacchio, Catacchio 0 0
Cavone, S. S. Cavone 24 2
Costagliola, L. L. Costagliola 31 subi 48 ou moins
De Benedetti, D. Q. Benedetti 28 14
Fabbri, C. C. Fabbri 21 0
Ferrante II, Ferrante II 0 0
Fusco, O. O. Fusco 33 2
Guardavaccaro, Guardavaccaro 0 0
Isetto, I. I. Isetto 17 0
Lenzi, L. L. Lenzi 27 2
Maestrelli, T. T. Maestrelli 30 7
Menga, N. N. Menga 2 0
Minelli, A. A. Minelli 13 4
Orlando, V. V. Orlando 28 3
Pellecchia, S. S. Pellecchia 2 0
Santarosa, D. D. Santarosa 3 contre 8 ou plus
Torre, P. P. Torre 10 1
Zerbini, A. A. Zerbini 24 0


notes

  1. ^ à b c et fa g h la j k Gianni Antonucci,  pag. 289-292
  2. ^ à b c Gianni Antonucci,  pag. 293-298
  3. ^ à b c Gianni Antonucci,  pag. 302-304
  4. ^ divisé par complet
  5. ^ Acheté au cours de la session d'hiver du marché des transferts.
  6. ^ 28 dans le Groupe Centre-Sud et 5 totalisées dans ronde finale
  7. ^ y compris un match sur terrain neutre

bibliographie

  • Gianni Antonucci, 1908-1998: 90 Bari, Bari, Uniongrafica Corcelli 1998.

liens externes