s
19 708 Pages

Bleddyn Williams
données biographiques
nom Bleddyn Llewellyn Williams
pays Royaume-Uni Royaume-Uni
hauteur 178 cm
poids 83 kg
famille Lloyd Williams (Brother)
Rugby 15 L'union de rugby pictogram.svg
union Pays de Galles Pays de Galles
rôle Les trois quarts centre
retiré 1955
carrière
Activités du club¹
1940-1941 Parc Rosslyn
1945-1955 Cardiff 281 (552)
par un acteur international Activités
1947-1955
1950
Pays de Galles Pays de Galles
Lions britanniques
22 (21)
5 (3)

1. A partir de la saison 1995-1996 les statistiques du club se réfèrent uniquement aux grands championnats professionnels de la Ligue

Statistiques mis à jour le 27 Mars 2014

Bleddyn Llewellyn Williams (Eh bien Taff, 22 février 1923 - Cardiff, 6 juillet 2009) Ce fut un journaliste, dirigeant sportif et rugbista 15 britannique, Internationale pour la Pays de Galles et Lions britanniques, dont le rôle était de centre des trois quarts. Avec Jack Matthews formée une paire solide est en Cardiff que national gallois.

biographie

Né à bien Taff, banlieue Cardiff dans le district Rhondda, Bleddyn Llewellyn Williams était le quatrième de douze enfants, et le troisième de huit hommes, un ouvrier de charbon[1]; lui et tous ses sept frères joué dans Cardiff, recueillir un total de plus de 1 500 personnes dans le club[1], et l'un d'entre eux, Lloyd, a aussi été capitaine du Pays de Galles[1].

Il est entré dans l'équipe de réserve Cardiff[1], Williams enrôlé dans RAF après le déclenchement de Guerre mondiale[1], et dans la période de formation Londres et Cambridge il a servi dans les Britanniques Parc Rosslyn[1]. Pendant la guerre, il a servi comme pilote, au péril de sa vie à plusieurs reprises, dont le plus dramatique a été abattu alors dans le ciel allemand et forcé de faire un atterrissage d'urgence sur le sol ennemi[1].

De retour à la vie civile, il a fait ses débuts en 1945 dans la première équipe de Cardiff, formant avec son ami et coéquipier Jack Matthews une paire solide centres que, en 1947, a fait ses débuts ensemble Pays de Galles réunion inaugurale cinq Nations de cette année contre 'Angleterre[2].

En 1950, il a pris part à tour les Lions britanniques en Australie, qui a duré six mois, et gagné le surnom Prince des centres ( « Prince des centres »)[2] pour sa capacité à la fois celle du plaquage tri du ballon.

Déjà capitaine de Cardiff, en 1953, il est également devenu le Welsh National: avec les deux équipes se sont affrontées la nouvelle-Zélande en tour et applaudi[2]: Il était, en effet, le capitaine, à ce jour, la plus récente victoire contre Pays de Galles All Blacks [2]. L'écho de cette performance était si large que même la Nouvelle-Zélande Graham Henry, Lorsque, en 1998, il a assumé la direction technique du Gallois, l'une des premières choses que je posais quand il a débarqué à Cardiff Il devait être en mesure de rencontrer Williams et Matthews pour rendre leur hommage[1]: Le père de Henry, en fait, avait assisté aux réunions des Lions britanniques en Nouvelle-Zélande 1950 et a décrit les deux centres comme le meilleur couple qu'il avait jamais vu dans ce rôle[1].

En 1955, il a joué son dernier match international contre le même début de l'adversaire, l 'Angleterre, et à la fin de la saison, il a pris sa retraite après un record de 185 buts marqués pour Cardiff[1]; un an après sa retraite, il a publié son autobiographie, Rugger My Life, et dans les décennies qui ont suivi, il a été journaliste de rugby pour le journal du travail Sunday People [1]. Il a également été président de la Cardiff[1]; son village natal, il était encore vivant, il a consacré le début des deux mille ans une route et, en 2005, a reçu l'honneur d'un membre 'Ordre de l'Empire britannique pour sa contribution au rugby gallois[3].

18 Novembre 2013, avec Jack Mattews, qui est mort en 2012, Williams a été admis dans CISR Temple de la renommée lors d'une cérémonie qui a eu lieu en Dublin[4].

honneurs

membre de' src= Membre de l'Ordre de l'Empire britannique
« Pour la contribution au rugby au Pays de Galles
- 30 Décembre, 2004[5]

notes

  1. ^ à b c et fa g h la j k l (FR) Paul Rees, Nécrologique: Bleddyn Williams, en The Guardian, 11 juillet 2009. Récupéré le 27 Mars, 2014.
  2. ^ à b c (FR) Bleddyn Williams, en Le Daily Telegraph, 8 juillet 2009. Récupéré le 27 Mars, 2014 (Déposé par 'URL d'origine 12 novembre 2012).
  3. ^ (FR) Prince présente MBE à Bleddyn, 25 mai 2005. Récupéré le 27 Mars, 2014.
  4. ^ (FR) Légendes intronisés au Temple de la renommée de la CISR, International Rugby Board, 18 novembre 2013. Récupéré le 27 Mars, 2014 (Déposé par 'URL d'origine 22 novembre 2013).
  5. ^ (FR) La liste Queen honneurs Nouvel An 2005, en The London Gazette, Supplément No. 57509, Londres 31 Décembre 2004, p. 23. Récupéré le 27 Mars, 2014.

liens externes