s
19 708 Pages

La ville et la ville
titre original la Ville la Ville
autres titres la ville la ville
auteur china Miéville
1 re éd. original 2009
1 re éd. italien 2011
sexe roman
subgénero science-fiction, d'enquêtes criminelles, dystopie
langue originale Anglais
à l'intérieur contemporain, Cité de Besźel et Qoma Ul
starring Tyador Borlú
antagonistes Bowden
autres caractères Corwi, Dhatt, Ashil

La ville et la ville parfois appelé la ville la ville (la Ville la Ville), Il est un roman de l'écrivain britannique china Miéville 2009, qui combine les genres fantastique et science-fiction avec d'enquêtes criminelles.

Historique de la publication

Le roman a été publié en 2009;[1] l'année suivante, il a été finaliste Prix ​​Nebula et John W. Campbell Memorial Award, remportant de nombreux prix, dont le Prix ​​Hugo ex aequo avec le roman La jeune fille mécanique de Paolo Bacigalupi, la Locus Award pour le meilleur roman fantastique, le prix World Fantasy Award, le prix Arthur C. Clarke Award et BSFA Prix.[2]

Le roman est dédié à la mère de l'écrivain, Claudia Lightfoot,[3] en hommage à sa passion pour les histoires de détective.[4] Miéville reconnu comme une source d'inspiration pour les œuvres nouvelles Raymond Chandler, Franz Kafka, Alfred Kubin, Jan Morris, Bruno Schulz.[3]

intrigue

« Nous sommes tous les philosophes, là où je suis, et de discuter entre autres choses la question de savoir où nous vivons. A ce sujet, je me considère comme un libéral. Je vis dans un espace, bien sûr, mais je vis dans la ville et dans la ville. »

(china Miéville La ville et la ville[3])

L'histoire se déroule dans l'imaginaire Cité de Besźel et situé en Qoma Ul Europe de l'Est: leur peculiartità et d'occuper la même zone géographique en divisant la topographie de la ville Byzantinisms qui assignent un ou l'autre des domaines, appelle « jargon total » ou qui se chevauchent dans certains points précis « intersezionati ». Le seul point de contact officiel autorisé entre les deux cultures est la « salle commune » qui sert également la frontière entre les deux villes. Les citoyens d'une ville sont obligés de « disvedere » qui ignorent les structures, les gens et les villes des autres véhicules, bien que la part, dans les zones intersezionate, les mêmes espaces. est une habitude mentale difficile, a appris dès l'enfance et dont la violation entraîne dans certains cas, l'intervention de la « violation », une organisation des pleins pouvoirs consacrés au maintien de la statu quo par tout moyen. Les habitudes, les modes et même les langues parlées dans les deux villes sont différentes: l 'illitano Il a parlé tout Qoma Ul besz est la langue Besźel. Les origines de la séparation politique et culturelle des deux villes est inconnue, mais cet événement est appelé un nom « de rupture ».[3]

Le corps défiguré d'une femme a été retrouvé dans une zone dégradée de Besźel. Au début, vous pensez qu'un assassiner mûri parmi les travailleurs du sexe, mais l'agent sens aigu Lizbyet Corwi Tyador directe Borlú, inspecteur de l'escouade des crimes extrêmes Besźel, à une autre piste. Le cadavre est celui de Mahalia Geary chercheur qui a travaillé dans les fouilles de Bol Ye'an, fortement intersezionato site archéologique et dont ils sont amenés en permanence à la lumière plusieurs trouve difficile à ce jour et par la mystérieuse fonction. Les indices conduisent à penser que la femme a été tuée dans Qoma et inspecteur Ul invoque l'intervention de violation pour enquêter sur les assassiner. Cependant congiuntamene décisions prises par les sans appel deux gouvernements nient Borlú l'aide de puissants permettant encore l'organisation de se déplacer à la norme UL Quoma pour poursuivre l'enquête. Au cours de la mission de l'inspecteur de la ville étrangère, il est interdit de tout contact avec sa ville natale.[3]

Avec l'aide de l'inspecteur de police Qussim Quoma Ul Dhatt, Borlú se trouve que Yolanda Rodriguez, un ami et collaborateur de Mahalia, est parti, et que les organisations puissantes a entrepris de détourner l'enquête. Au cours de la recherche Borlú Dhatt et prendre contact avec l'historien David Bowden, qui se spécialise dans les études de Quoma et Besźel Ul. Sa théorie sur l'existence d'une troisième ville, Orciny situé dans les espaces interstitiels entre les deux autres avaient suscité de vives controverses et mis au ban de la communauté scientifique, de manière à amener l'historien à abjurer ses thèses. Mahalia avait pris contact avec le savant après avoir lu son célèbre essai Entre la ville et la ville (Entre la ville et la ville et se poursuit ses recherches sur la mystérieuse Orciny aussi convaincu son amie Yolanda justesse de la thèse Bowden. Des sentiers mènent des enquêtes sur les milieux nationalistes radicaux qui détestent les théories Bowden et en opposition avec certains milieux subversifs au contraire, ils aimeraient l'unification des deux villes.[3]

Borlú avec l'aide de la police Quoma parvient à Ul trouver Yolanda, qui, après la mort de son ami se cachait, effrayé par des émissaires imaginaires Orciny. Même Bowden décide de retirer de la circulation après avoir subi un certain cambriolage de son bureau, estimant que Orciny veut rester cachés dans les interstices des deux villes. Borlú Dhatt et, après avoir trouvé l'historien, pour le convaincre de quitter le pays avec Yolanda, mais pendant 'exfiltration un tueur tire la jeune fille et la tuer ratant Bowden. Borlú poursuit le mais pendant les meurtrière frontières de chasse sur Besźel, commis une infraction irrecevable. Il a ensuite immédiatement arrêté par la violation. Au cours de l'emprisonnement est approché par Ashil, agent de violation qui décide de l'aider dans l'enquête sur les meurtres, le retour à un moment plus tard, sa phrase. Il se trouve que Bowden avait Mahalia convaincu de l'existence réelle de Orciny poussant à travailler avec lui pour amener cette civilisation à son ancienne gloire, soustrayant du site de Bol Ye'an certains objets mécaniques. En fait, il Orciny et Bowden sait; les objets volés ont été vendus à des multinationales étrangères à étudier. Mahlia Bowden avait découvert les mensonges et a révélé son plan et donc sa mort par les mains d'un savant tueur à gages de la multinationale américaine.[3]

Bowden a été arrêté et Borlú, dont les qualités ont été appréciées par la violation, est inscrite par l'organisation. Son infraction est oubliée mais ne plus en contact avec les habitants des deux villes. La violation, en fait, vit et agit également entre les interstices de Besźel et Quoma Ul.[3]

caractères

Tyador Borlú
Inspecteur équipe extrême de crimes Besźel.
Lizbyet Corwi
Policier de Besźel. Il collabore pas officiellement dans l'enquête avec l'inspecteur Borlú.
Mahalia Geary
Archéologue nées au Canada, est mort poutrelle Besźel.
Yolanda Rodriguez
Ami et collègue de Mahalia, mystérieusement disparu après la mort de son ami.
Qussim Dhatt
inspecteur principal de l'équipe d'homicide Quoma Ul.
Isabelle Nancy
Directeur du site archéologique de Bol Ye'an Quoma Ul.
David Bowden
Historique se spécialise dans les études de Quoma et Besźel Ul.
ashil
Violation de l'agent. Arrêtez Borlú coupable d'avoir commis une infraction grave au cours de l'enquête, mais travailler avec lui pour trouver la jeune Mahalia meurtrière de Geary.

notes

  1. ^ (FR) John Clute, David Langford et Peter Nicholls (eds), china Miéville, en L'Encyclopédie de la science-fiction, III édition en ligne, 2011-2015.
  2. ^ China Miéville Award Résumé, sur Science-fiction Base de données de prix. Récupéré le 13 Août, 2016.
  3. ^ à b c et fa g h Miéville (2000)
  4. ^ Chris Schluep, Sans monstre Chine: La ville de Miéville la Ville, sur Suvudu, 4 mai 2009. Récupéré le 25 Août, 2016.

Editions

  • (FR) China Miéville, la Ville la Ville, Londres, Macmillan, 2009.
  • China Miéville, La ville et la ville, traduction de Maurizio Nati, Fanucci, 2011 ISBN 978-88-347-1782-0.

liens externes