s
19 708 Pages

A Clash of Kings
titre original A Clash of Kings
autres titres Le royaume des loups (1ère partie), La Reine des Dragons (2ème partie), Game of Thrones 2
auteur George R. R. Martin
1 re éd. original 1998
1 re éd. italien 2001
sexe roman
subgénero fantaisie
langue originale Anglais
série A Song of Ice and Fire
précédé par Le jeu des trônes
suivie Storm of Swords

A Clash of Kings (A Clash of Kings) Il est roman fantaisie la 1998 écrivain États-Unis George R. R. Martin; Il constitue la deuxième partie de la A Song of Ice and Fire, précédé par Le jeu des trônes et suivi Storm of Swords. Il contient un prologue et 69 chapitres.

Il a été publié en langue italienne mondadori divisé en deux volumes, Le royaume des loups (Il contient le prologue et les 31 premiers chapitres) et La reine des dragons (Contient les 38 derniers chapitres), à la fois en 2001. En 2008, le roman a été recueilli dans un volume sous le titre A Clash of Kings[1]. En 2012, après la diffusion de la série télévisée Game of Thrones, Il a été réédité sous le titre Game of Thrones 2 - Le royaume des loups - La Reine des Dragons[2] et enfin en 2013 sous le titre Game of Thrones. Livre Deux de A Song of Ice and Fire[3].

Le livre a reçu en 1999 Prix ​​locus et il a été nominé pour Prix ​​Nebula[4]. La deuxième saison de la série télévisée Game of Thrones Il est basé sur elle.

intrigue

Bien qu'officiellement roi, Joffrey Baratheon Il voit sa légitimité en question posée par des rumeurs prétendant être le fils d'incestueux Cersei et Jaime Lannister. Le frère de Robert Stannis Baratheon en fait, il a déclaré souverain des sept royaumes, pris en charge par Mélisandre de Asshai, une prêtresse du dieu R'hllor Il dispose de pouvoirs mystérieux. Renly, le plus charismatique et le bien-aimé et avec le soutien des puissants Maison Tyrell, avance revendique le trône, en dépit d'être le plus jeune frère. Robb Stark Il est acclamé roi du Nord et de l'envoyer Theon Greyjoy à Îles fer par son père Balon, qui est quant à lui proclamé roi des îles, de proposer une alliance. Le conflit qui est créé est donc appelée « Guerre des Cinq Rois. » Stark Catelyn, Publié par Robb pour convaincre Renly d'unir contre les Lannister, tente en vain de réconcilier les deux frères Baratheon qui sont sur le point de fosse leurs armées. Mais la veille de la bataille, l'ombre mystérieuse tue Renly dans sa tente devant les yeux et Catelyn Tarth de brienne, garde du corps Renly. Les deux femmes, accusés d'assassiner, ils prennent la fuite. La plupart des vassaux Renly passe de la part de Stannis en Tyrell retirer. Mélisandre il se trouve avoir été l'auteur de l'ombre, generandone une seconde pour obtenir la capitulation rapide Cap tempête, siège de Maison Baratheon, puis se déplacer contre Kings Landing.

Tyrion Lannister venu à Paris pour prendre la position de premier chevalier à la place de son père; ici, il doit faire face à l'opposition farouche de la sœur Cersei et se débarrasser de certains de ses partisans les plus influents comme Janos Slynt, commandant de la Garde ville qui envoie la barrière, et Grand Maître Pycelle, cela ne prison. Elle organise également la défense de Kings Landing en prévision d'une attaque par Stannis et envoie Littlefinger de négocier une alliance avec la Tyrell proposant de se marier avec Joffrey Margaery; princesse Myrcella Au contraire, elle est promise en mariage à Trystane Martell et envoyé à Dorne pour les faveurs ingratiate Maison Martell. Robb Stark quant à lui réalisé de nombreuses victoires contre l'ouest de l'armée du Lannister et Tywin Il décide d'aller à la guerre avant de rebrousser chemin quand ils entendent que Stannis arrive à Kings Landing. Tyrion prend également les défenses Sansa, encore engagé officiellement à Joffrey, contre le harcèlement du jeune souverain.

Arya Stark Il fait semblant d'être un garçon nommé « Arry » et se joint à une caravane itinérante à la barrière avec l'aide de Yoren, recruteur de Montre Nuit. En traversant les lieux de la guerre, bien que le groupe est attaqué par les hommes du Lannister et seulement Arya, Gendrey, Pancake trois prisonniers dangereux qui voyageaient avec eux, libérés de leur propre cellule de Arya, parviennent à échapper. La jeune fille et ses deux compagnons ont été capturés peu après par une autre troupe de soldats Lannister et emmenés Harrenhal, où Arya est employé comme ordonnée. quand Jaqen H'ghar, l'un des trois prisonniers libérés, des subventions pour tuer trois personnes à son choix de rembourser les trois vies qu'il a sauvé, Arya deux soldats qui choisit tourmentés et menace finalement le même Jaqen en échange de son aide à libérer les vassaux de Stark emprisonné dans le château. Les hommes occupent Harrenhal et a payé sa dette, Jaqen promenades loin, après avoir livré à Arya une pièce de monnaie et l'expression bizarre « Valar Morghulis » qu'elle utilisera pour demander de l'aide de l'homme camarade. Roose Bolton Il occupe plus tard, le château au nom de Robb et Arya pour promouvoir son personnel de maître d'hôtel; Mais elle lui méfie et préfère laisser Harrenhal avec Gendry et crêpes plutôt que de révéler son identité.

Daenerys Targaryen Il poursuit son voyage est sur le continent Essos en compagnie des quelques serviteurs qui sont toujours fidèles. Enfin, le conseil municipal de Qarth, ses trois bébés dragons, qui ont appelé Rhaegal, Viserion et Drogon, éveillent l'émerveillement et le désir de nombreuses personnes influentes de la région. Xaro Xhoan Daxos, un riche marchand qui offre l'hospitalité, est d'abord montré prêt à aider à retrouver Westeros, mais Daenerys réalisent pas que ses faveurs sont subordonnées au fait que la jeune fille va donner au moins un dragon. Rejetant l'échange, il est destiné à un groupe de sorciers appelé les Eternels, que l'offre de visions énigmatiques, mais qui tentent de l'assassiner, alcidés Drogon incinère l'ensemble de la Chambre des Immortels. Maintenant indésirable dans Qarth, Daenerys évite une tentative d'assassinat contre lui par l'intervention de Arstan et Whitebeard forte Belwas, qui prouvent serviteurs Illyrio Mopatis et fournir trois navires pour escorter jusqu'à Pentos.

Jon Snow Il participe à une expédition vers le nord où les Gardiens de la nuit à essayer de savoir plus sur les plans des brutes. Au château faisant une pause Craster, une brute qui collabore de temps en temps avec les gardiens, le groupe découvre que les barbares se sont rassemblés sous le commandement de Mance Rayder. Une fois que l'ancienne colline appelée Fist of the First Men, Jeor Mormont Jon et envoyer Qhorin le manchot ainsi que d'autres explorateurs à Step Skirling, où ils sont attaqués par une patrouille brute. A en juger la situation désespérée, pour Qhorin à Jon poser comme déserteur et rejoindre les bêtes à connaître leurs plans; puis elle l'oblige à combattre et tuer sous les yeux de sorte qu'ils acceptent dans leurs rangs des guerriers ennemis. Jon découvre alors que Mance Rayder progresse vers la barrière avec une armée de trente mille bêtes, des géants et des mammouth.

Theon Greyjoy Il échoue la mission confiée par Robb lorsque le Balon père communique son intention de reconstituer l'Ancien Empire des îles de fer et de lancer une série d'incursions dans les territoires de Stark. Retour à Winterfell, Bran Stark Il est aux prises avec la difficile tâche de l'administration du Nord, dirigée par les administrateurs maître Luwin et Rodrik Cassel. Il trouve des amis dans Jojen et Meera Reed frères, fils d'un vassal du Stark; les deux sont intéressés par les rêves de Bran, où il se trouve dans le corps de son demi-loup. Pour impressionner son père Balon et contrairement aux instructions reçues, Theon capture Winterfell, Bran et la prise d'otages Rickon. Mais Nottetempo les deux frères ont fui dans compage de Reed, le marié Hodor et brutale Osha. A défaut de les trouver, Theon tue deux enfants et fait leur corps au-delà de la reconnaissance afin de le faire passer à ceux des deux Stark. Peu de temps après que les forces fidèles à Stark mettre la ville en état de siège, mais ils sont trahis et battus par Bolton. Ramsay Snow, fils bâtard Roose Bolton, est massacrait les gens de Théon, il prend le prisonnier et met le feu à Winterfell. Bran et son groupe, qui avait caché dans les voûtes du château, ils se séparent en deux groupes: Bran file vers la barrière avec les deux Reed et Hodor et Osha Rickon conduit à un endroit sûr.

L'armée et la flotte de Stannis, dirigée par Davos Seaworth, Enfin, ils viennent à Kings Landing. Les forces d'attaque sont beaucoup plus nombreux défenseurs, mais Tyrion met en œuvre son plan, piégeant les navires ennemis avec une chaîne à l'intérieur de la rivière et mettre le feu à la baie par de grandes quantités de traînée de poudre. La flotte de Stannis est réduit en cendres, mais son armée était sur le point d'entrer dans la ville, où l'armée de Tywin Lannister et Tyrell fait son apparition et fait fuir les assaillants. Au cours de la bataille, Tyrion est sérieusement blessé par un chevalier de la Garde royale au service de Cersei; Il est ensuite sauvé par son châtelain Podrick Payne, mais reste dans le coma pendant plusieurs jours et reste visage défiguré du coup.

caractères POV

Chaque chapitre de la saga raconte l'histoire à la troisième personne expérimentée par point de vue (point de vue) D'un personnage.

Ne A Clash of Kings POV a neuf et un prologue:

  • Cressen, maître de draconique (Prologue);
  • Arya Stark, la plus jeune fille de Lord Eddard et Catelyn Tully (10 chapitres);
  • Stark Sansa, fille aînée de Eddard et Catelyn (8 chapitres);
  • Tyrion Lannister, a déclaré: « Le Lutin », frère Jaime et la reine Cersei (15 chapitres);
  • Bran Stark, plus jeune fils de Eddard et Catelyn (7 chapitres);
  • Jon Snow, fils du frère bâtard de Stark de Eddard Montre Nuit (8 chapitres);
  • Catelyn Tully, veuve de Eddard Stark (7 chapitres);
  • Theon Greyjoy, fils de Lord Balon tout Îles fer, pendant dix ans d'être protégé Eddard Stark (6 chapitres);
  • Daenerys Targaryen, appelé « Né de la tempête », héritier Targaryen au trône (5 chapitres);
  • Davos Seaworth, dit: « Chevalier Oignon », conseiller Stannis Baratheon (3 chapitres).

hospitalité

A Clash of Kings Il a fait ses débuts à la 13e place dans la New York Times des meilleures ventes au moment de[5]. La diffusion de la série télévisée relancée le volume des ventes en 2011 et le volume est apparu dans le classement des 20 meilleurs best-sellers de l'année[6][7].

Comme son prédécesseur, A Clash of Kings Il a été bien accueilli par la critique. Dorman de Shindler Dallas Morning Nouvelles le décrit comme « l'un des meilleurs [œuvres] dans ce genre particulier, » louant « la richesse de ce monde inventé et ses cultures [...] [qui] donne les romans de Martin l'atmosphère d'un conte médiéval plutôt que un fiction»[8]. Danielle Pilon a écrit pour Winnipeg Free Press que le livre « ne montre aucun signe de la direction typique des épisodes de perte intermédiaires »; bien que je trouve le changement fréquent de perspective « momentanément confus », il a estimé que cette technique aide à « attirer le lecteur dans l'intrigue politique et militaire de plus en plus alambiquée et suscite la sympathie pour les personnages de toutes les parties»[9]. Bradley H. Sinor de Monde de Tulsa Martin a fait l'éloge pour sa capacité à tenir les lecteurs en suspens, atteindre trois objectifs fondamentaux avec A Clash of Kings« Attire [re] le lecteur qui a lu le volume précédent ou moins, dit [re] une histoire satisfaisante et les feuilles [re] au lecteur le désir d'avoir le prochain livre le plus tôt possible »[10].

l'examen Publishers Weekly a souligné que les forces le réalisme de réglage qui semble tout à fait « vécu » le recours limité à la magie ou des éléments surnaturels typiques d'autres fantaisie et le « magnifique apogée bourré d'action "[11]. Séquence finale qui a également été salué par Jo Walton Tor.com, qui a ajouté que les différentes lignes narratives plutôt que confus et harmoniser les uns aux autres, « donner le roman une forme solide et ordonnée»[12].

Prix ​​et distinctions

  • Prix ​​locus - Le meilleur roman de fantasy, 1999
  • Prix ​​Nebula - meilleur roman de mise en candidature, 1999
  • Ignotus Award - meilleur roman étranger, 2004

Editions

  • George R. R. Martin, Le royaume des loups, traduction Sergio Altieri, Le maximum de la science-fiction, Arnoldo Mondadori Editore, 2001, p. 522, ISBN 88-04-49654-1.
  • George R. R. Martin, Le royaume des loups, Traduction de Sergio Altieri, best-sellers Oscar, Arnoldo Mondadori Editore, 2002, p. 522, ISBN 88-04-50796-9.
  • George R. R. Martin, La reine des dragons, Traduction de Sergio Altieri, Le maximum de la science-fiction, Arnoldo Mondadori Editore, 2001, p. 510, ISBN 88-04-49656-8.
  • George R. R. Martin, La reine des dragons, Traduction de Sergio Altieri, best-sellers Oscar, Arnoldo Mondadori Editore, 2002, p. 510, ISBN 88-04-51061-7.
  • George R. R. Martin, A Clash of Kings, Traduction de Sergio Altieri, Urania - Les grandes sagas de fantasy 4, Arnoldo Mondadori Editore, 2008.
  • George R. R. Martin, Game of Thrones 2 - Le royaume des loups - La Reine des Dragons, Traduction de Sergio Altieri, Oscar grand best-seller, Arnoldo Mondadori Editore, 2012, ISBN 88-04-62090-0.

notes

  1. ^ A Clash of Kings, mondourania.com. Récupéré le 1er Juillet ici à 2015.
  2. ^ Le royaume des loups - La Reine des Dragons, mondadori. Récupéré le 1er Juillet ici à 2015.
  3. ^ Game of Thrones. Livre Deux de A Song of Ice and Fire. Ediz. spécial. 2, mondadori. Récupéré le 1er Juillet ici à 2015.
  4. ^ (FR) 1999 Lauréats Les candidats, worldswithoutend.com. Récupéré le 30 Juin, ici à 2015.
  5. ^ (FR) Meilleures ventes: 21 Février, 1999, Le New York Times, 21 février 1999. Récupéré 10 Septembre, 2014.
  6. ^ (FR) Meilleures ventes hebdomadaire Graphique: Ventes Fantastical, Le New York Times, 22 juillet 2011. Récupéré 10 Septembre, 2014.
  7. ^ (FR) Meilleures ventes: 29 mai 2011, Le New York Times, 29 mai 2011. Récupéré 10 Septembre, 2014.
  8. ^ (FR) Dorman Shindler, Dans Martin « Clash of Kings », le plus grand bonheur est dans les détails, en Le Dallas Morning Nouvelles, 21 février 1999.
  9. ^ (FR) Danielle Pilon, Deuxième livre en série Martin brille au milieu grimoires terne, en Winnipeg Free Press, 28 mars 1999.
  10. ^ (FR) Bradley H. Sinor, Tous les chevaux du roi ..., Monde de Tulsa, le 25 Avril 1999. Récupéré le 1er Juillet ici à 2015.
  11. ^ (FR) Fiction Book Review: A Clash of Kings par George R. R. Martin, Publishers Weekly. Récupéré le 1er Juillet ici à 2015.
  12. ^ (FR) Jo Walton, Aucun vrai chevaliers: George R.R. A Clash of Kings Martin, sur Tor.com, 10 septembre 2009. Récupéré le 1er Juillet ici à 2015.

liens externes