s
19 708 Pages

L'art de la magie
titre original Equal Rites
auteur Terry Pratchett
1 re éd. original 1987
sexe roman
subgénero fantaisie
langue originale Anglais
à l'intérieur Discworld
starring Eskarina
co-stars mémé Ciredutemps
série Discworld
précédé par La lumière fantastique
suivie Mort

L'art de la magie (en Anglais Equal Rites) Il est le troisième roman de la série de Discworld, un cycle bande dessinée fantastique la écrivain britannique Terry Pratchett. Il est également le premier roman du « sous-cycle » des sorcières.

publié en 1987, le livre a été traduit en italien par Natalia Callori et a été publié pour la première fois 1991 en Trilogie du monde dur, comprenant les trois premiers romans Discworld, édité par Arnoldo Mondadori Editore la Bibliothèque du collier fantaisie. en 2000 Il a été publié par TEA (éditeur) le collier Teadue.

l'intrigue

Au village de Bad Âne né le huitième fils d'un huitième fils, destiné à la magie. L'assistant tambour billettes, sachant à quel point la mort, arrive dans le village et leur bâton de livraison pour le bébé pour faire un magicien.

L'enfant est en fait une fille, Eskarina Smith a dit Esk, et développe la culture des pouvoirs magiques. mémé Ciredutemps Les premières tentatives pour lui apprendre la magie des sorcières, et accepte de prendre son Université Unseen de Ankh-Morpork parce qu'ils peuvent enseigner la magie des sorciers.

Esk n'est pas acceptée parce que les femmes de l'Université Unseen, mais Mémé Ciredutemps l'a embauché comme concierge. ESK a donc l'occasion d'assister à Simon, un magicien novice prometteur.

Simon ouvre involontairement un passage vers la Dungeon Dimensions, où il reste et Esk pris au piège. Ils parviennent à revenir à l'utilisation du Discworld sorcières magiques Esk, ou se abstenir d'utiliser la magie.

continuité

Le caractère de mémé Ciredutemps Il est développé dans les romans suivants de sorcières. Eskarina retourne à la place que je porterai minuit.

édition italienne

Comme les deux précédents livres, la traduction italienne par Natalia Callori a quelques erreurs et discontinuité: le nom du Merlin le magicien Merlin reste, la silicium ( "Silicon") devient silicone et le village de Bad âne est parfois appelé Bad âne.

Le terme « headology », traduit ici menteologia, dans les romans suivants, il est fait textology.

références

Dans la dédicace du roman, grâce Pratchett Neil Gaiman pour avoir prêté une copie de "Liber Paginarum Fulvarum. « Ceci est un livre de fiction, un pseudobiblium, qui apparaît aussi dans De bons présages Pratchett et Gaiman Gaiman et Sandman. en Discworld la Liber Paginarum Fulvarum (Ie "Pages jaunes« ) Il est également connu sous le nom Necrotelicomnicon, un jeu de mots entre le télécommunications et Necronomicon de Howard Phillips Lovecraft.

Editions

  • Terry Pratchett, L'art de la magie, traduction de Natalia Callori, collier Teadue, TEA, 2000, pp. 172, ISBN 88-7818-268-0.
  • Terry Pratchett, L'art de la magie, Collier fantaisie Bibliothèque 10, Arnoldo Mondadori Editore, 1991 ISBN 88-04-35085-7.
  • Terry Pratchett, L'art de la magie, traduction de Natalia Callori, TEA, 2009, 4e édition, pp. 216, ISBN 978-88-502-1778-6.

Articles connexes

  • Discworld
  • Terry Pratchett

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à L'art de la magie
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers L'art de la magie

liens externes