s
19 708 Pages

Les enfants du capitaine Grant
titre original Les Enfants du capitaine Grant: voyage autour du monde
' src=
Illustration pour l'édition originale Les enfants du capitaine Grant éditeur Hetzel
auteur Jules Verne
1 re éd. original 1865-1867
1 re éd. italien 1873
sexe roman
subgénero roman d'aventure
langue originale français
à l'intérieur Patagonie, Australie, Nouvelle-Zélande, île Tabor 1864
caractères
  • Lord Edward Glenarvan
  • Lady Helena, sa femme
  • Le capitaine Harry Grant
  • Robert et Mary Grant
  • Major Mac NABBS
  • Giacomo Paganel
  • John Mangles, commandant de Duncan
  • Tom Austin, selon le Duncan
  • Thalcave, natif patagonien
  • Ben Joyce / Tom Ayrton
série mer Trilogy[1]
suivie Vingt mille lieues sous les mers

Les enfants du capitaine Grant (en français Les Enfants du capitaine Grant: voyage autour du monde) Il est fiction d'aventure publié en 1867 par l'auteur français Jules Verne et est le premier chapitre d'une trilogie qui se poursuit avec Vingt mille lieues sous les mers et il se termine par L'île mystérieuse. Il est divisé en trois parties: la première série en Patagonie, le deuxième et le troisième en Australie et 'océan Pacifique.

Le roman a été publié en plusieurs fois dans le magazine littéraire français Magasin d'Éducation et de Récréation du 20 Décembre 1865 5 Décembre 1867; 23 juin 1868 Il a été publié dans un volume triple par l'éditeur Hetzel[2].

intrigue

Les enfants du capitaine Grant
la Message dans une bouteille (Gravure par Édouard Riou)
Les enfants du capitaine Grant
la Duncan (La gravure est GRATUIT. Riou)
Les enfants du capitaine Grant
itinéraire en Pacifique (La gravure est GRATUIT. Riou)

« Le 26 Juillet 1864, sous un vent fort du nord-est, un magnifique yacht naviguait à pleine vapeur au nord de la Manche eaux. En plus de mât d'artimon il battant pavillon britannique en désignant le mât principal agita un drapeau bleu triangulaire avec les initiales PAR EXEMPLE brodé en or et surmonté d'une couronne ducale. Le yacht a été appelé Duncan et il a appartenu à Lord Glenarvan ... "

(ouverture de mots Les enfants du capitaine Grant, Traduction de Luciano Tamburini, Millénia, Einaudi, 1995, p.5)

en Juillet 1864, lors d'un voyage à Lord et Lady Glenarvan à bord de leur yacht Duncan, Il est pris au Glasgow un requin dans dont l'estomac est trouvé à l'intérieur d'une bouteille avec quelques feuilles écrites. Un examen des quelques mots lisibles, nous comprenons que bouteille Grant a été utilisé par le capitaine écossais, le capitaine du navire Britannia, pour diffuser une demande d'aide après le naufrage du navire. Le message indique le latitude (37 ° 11 '[3]) L'endroit où le naufragé Britannia, mais l'indication du longitude Il a été retiré de l'eau de la mer a pénétré dans la bouteille.

Glenarvan a décidé de partir à la recherche du capitaine Grant avec son yacht Duncan, dirigé par le jeune commandant John Mangles. Ils font partie de la dame d'expédition Helena Glenarvan, le major Mac NABBS et les deux enfants du capitaine Grant: seize ans Marie et l'ancien Robert douze années. Il les rejoindra sur cartographe Français Jaques Paganel, en passant a lancé Duncan plutôt que sur un navire Inde. Il se dirige vers le premier Amérique du Sud (la Patagonie, l'île de Tristan Da Cunha, l'île Amsterdam) puis au 'Australie et des îles de 'océan Pacifique. L'Australie est décrit dans le roman comme une terre vierge et dure, comme il est apparu aux Européens au milieu XIXe siècle. En Australie, ils ont trouvé le précédent intendant la Britannia, Ayrton, qui offre pour les conduire sur le site du naufrage. Malheureusement, Ayrton, dont le vrai nom est Ben Joyce, est un traître qui n'a pas été présent lors du naufrage du Britannia mais qu'elle avait été abandonnée en Australie après une tentative de mutinerie afin de transformer la Britannia dans un bateau pirate. Ayrton tente de mettre la main sur même Duncan mais malheureusement pour lui cela échoue aussi.

Ayrton, prisonnier, il propose de partager ce que je sais du capitaine Grant en échange d'être abandonné sur une île déserte, au lieu d'être remis aux autorités britanniques. la Duncan Il se dirige vers 'Île Tabor, qui ne juste se révèle être un abri capitaine Grant. Ici, Ayrton est abandonné parce que retrouver son humanité dans la solitude; Ayrton rencontrera dans le troisième et dernier chapitre de la trilogie Verniana, L'île mystérieuse.

chapitres

Les enfants du capitaine Grant
Jacques Paganel
Les enfants du capitaine Grant
Le jeune Robert a été enlevé par un condor
Les enfants du capitaine Grant
La découverte du capitaine Grant
Les enfants du capitaine Grant
Le mariage de Paganel et Arabella

Première partie

  • Chap.1: Balance des poissons[4]
  • Cap.2: Les trois documents
  • Ch.3: Malcolm-C บ Astle
  • Ch.4: Une proposition pour une dame Glanarvan
  • Chapitre 5: Le départ de Duncan
  • Chap.6: Le numéro de cabine six
  • Cap.7: D'où vient et où il va Jacques Paganel
  • Chapitre 8: Un bon homme plus à bord Duncan
  • Section 9: Le détroit de Magellan
  • Chap.10: la trente-septième parallèle
  • Chapitre 11: Traversée du Chili
  • Chap.12: Un grand douze pieds
  • Cap.13: Descente Cordillère
  • Chapitre 14: Un coup providentiels
  • Chapitre 15: L'Espagnol Jacques Paganel
  • Chapitre 16: Le Rio-Colorado
  • Cap.17: Les pampas
  • Chapitre 18: A la recherche d'eau
  • Cap.19: Les Red Wolves
  • Cap.20: Les plaines argentines
  • Cap.21: forte indépendance
  • Cap.22: Full
  • Cap.23: D'où vient la vie des oiseaux
  • Cap.24: Où continue à la vie des oiseaux
  • Cap.25: Entre le feu et l'eau
  • Cap.26: L'Atlantique

Deuxième partie

  • Chap.1: Retour à bord
  • Cap.2: Tristan d'Acunha
  • Ch.3: L'île d'Amsterdam
  • Ch.4: Paris par Jaques Paganel et plus Mac Nabbs
  • Chapitre 5: Les colères de l'océan Indien
  • Chap.6: La tête Bernoulli
  • Cap.7: Ayrton
  • Chapitre 8: Le départ
  • Section 9: La province de Victoria
  • Chap.10: Wimera rivière
  • Chapitre 11: Burke et Stuart
  • Chap.12: Un chemin de fer de Melbourne à Sandhurst
  • Cap.13: Un premier prix en géographie
  • Chapitre 14: Les mines du mont Alexander
  • Chapitre 15: « Gazette Australie et en Nouvelle-Zélande »
  • Chapitre 16: Lorsque l'aîné dit qu'ils sont des singes
  • Cap.17: Les agriculteurs millionnaires
  • Chapitre 18: Les Alpes australiennes
  • Cap.19: Une torsion
  • Cap.20 Aland Zélande
  • Cap.21: Quatre jours d'angoisse
  • Eden Cap.22

Troisième partie

  • Cap. Le Macquarie
  • Chap. II Le passé du pays où vous allez
  • Chap. III Les massacres de la Nouvelle-Zélande
  • Chap. IV Les roches
  • Chap. V Les marins improvisés
  • Ch. VI où le cannibalisme est considéré comme théorique
  • Chap. VII Où arrive enfin dans un pays qui devrait être évitée
  • Ce Cap.VIII le pays où vous êtes
  • Ch. IX Trente miles au nord
  • Chap. X La rivière National
  • Chap. XI Lac Taupo
  • Chap. XII Les funérailles d'un chef maori
  • Chap. XIII Les dernières heures
  • Chap. XIV La montagne tabou
  • Cap. XV Les médias Paganel
  • Chap. XVI entre deux feux
  • Chap. XVII Parce que Duncan a croisé le long de la côte est de la Nouvelle-Zélande
  • Ch. XVIII Ayrton ou Ben Joyce
  • Ch. XIX Une transaction
  • Chap. XX A Cry in the Dark
  • Chap. XXI L'île Tabor
  • Chap. XXII La dernière distraction Paganel

adaptations

théâtre
  • Le même écrit Verne, en collaboration avec Dennery, le drame Les enfants du capitaine Grant dans un prologue et quatre actes représentés dans 1878[5]
cinéma
  • Les enfants du capitaine Grant (Les Enfants du capitaine Grant), Un film français 1913 réalisé par Victorin Jasset, Joseph Faivre, Henry Roussel[6]
  • Les enfants du capitaine Grant (en russe: Дети de Гранта?, transcrite: Deti kapitana Granta), Le film soviétique 1936 réalisé par Vladimir Vajnshtok, également connu pour la bande originale Isaak Dunaevskij[7].
  • Les enfants du capitaine Grant (À la recherche des Naufragés), Film américain 1962 réalisé par Robert Stevenson
bandes dessinées
  • Les enfants du capitaine Grant, français de bande dessinée 2009

notes

  1. ^ Luciano Tamburini, « Les trois brins de Ariadne » dans Les enfants du capitaine Grant, Millennia Einaudi, Torino, 1995 p.XLII
  2. ^ Piero Gondolo della Riva,De toutes ses bibliographie analytique les d'œuvres de Jules Verne; de Jean Jules Préface-Verne, Paris: Société Jules Verne, tome I (Oeuvres romanesques) publiées, 1977, p.. 20-22
  3. ^ Jules Verne était fondé sur Paris Meridian, à 2 ° 20 '13 .82 « est de la Le méridien de Greenwich que seulement en 1884, elle l'a remplacé comme "méridien 0». Par conséquent, la latitude 37 ° 11 », indiqué dans le roman correspond à peu près à 35 ° parallèle au sud courant (voir "Quelle is the difference between l'hôtel Méridien de Greenwich et de Paris le Méridien?« Sur le site de 'Institut géographique national)
  4. ^ en italien: requin marteau: appelé Balance des poissons Les marins anglais parce que sa tête a la forme d'une échelle.
  5. ^ Les enfants du capitaine Grant pièce en Quartre et prologue un Actes (7 tableaux), pdf
  6. ^ (FR) Les enfants du capitaine Grant, sur La base de données Internet Movie, IMDb.com.
  7. ^ (FR) Les enfants du capitaine Grant, sur La base de données Internet Movie, IMDb.com.

Editions intégrales

  • (FR) Les enfants du capitaine Grant: voyage autour du monde, 3 vol. (Vol. I: amerique du Sud, Vol II:.. Australie, Vol III: Océan Pacifique), Collection Bibliothèque d'éducation et de loisirs, Paris, J. Hetzel, 1868.
  • Les enfants du capitaine Grant: voyage autour du monde, 3 vols. (Vol I: L'Amérique du Sud, Vol II: Le sud de l'Australie, Vol III:... L'océan Pacifique), Collection Voyage extraordinaire, Milan, Lombardie édition Imprimerie (anciennement D. Salvi et c.), 1873.
  • Les enfants du capitaine Grant, traduction de Tito Roberto Blanche, Sesto San Giovanni-Milano, A. Barion, 1931.
  • Les enfants du capitaine Grant: voyage autour du monde. Amérique du Sud, Australie, Océan Pacifique (2 vol.), traduction de Tito Roberto Blanche (révision de Antonio Agnesti Piero et Nicola), Collier Hetzel n.9-10, Milan, Murcia, 1966 ISBN 978-88-425-3730-4.
  • Les enfants du capitaine Grant, Traduction Ginetta Vittorini, Le Collier Elephant 4, Milan, Longanesi, 1971.
  • Les enfants du capitaine Grant, traduction et par Luciano Tamburini, l'introduction de Michel Butor, collier les milliers d'années, Turin, Einaudi, 1995 ISBN 978-88-06-13924-7.

bibliographie

  • A.F. (Alfredo Fabietti), "Les enfants du capitaine Grant (I) | Les enfants du capitaine Grant." dans: Dictionnaire Bompiani de tous les travaux de temps et les personnages et toute la littérature, Milan: Corriere della Sera, 2005, vol. IV, p. 3443-44, ISSN 1825-78870.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Les enfants du capitaine Grant
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Les enfants du capitaine Grant

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR177366800 · NLA: (FR35580374