s
19 708 Pages

le terme pinyin (拼音, littéralement "-sons transcrire« ) Désigne généralement la Hànyǔ Pinyin (汉语拼音S, littéralement "la transcription de la langue chinoise« ), Qui est un système de retranscrire la prononciation dans l'alphabet latin moderne chinois.

Le pinyin est plus précisément un système de romanisation, ou transcription en caractères latins qui comprend une notation phonétique. En utilisant des syllabes composées de lettres latines, avec quelques diacritiques pour représenter ton qui disent les mêmes syllabes, le Pinyin fournit une représentation écrite de la prononciation du chinois moderne. Ce terme fait référence à Chinois (普通话, Pǔtōnghuà, littéralement « Spoken City »), la langue officielle de la République de Chine[1] et l'île de Taiwan.

Le Pinyin a été reconnu comme normes internationales (ISO)[2] Il est le système de transcription officielle adoptée par la République populaire de Chine, Singapour et Taiwan.

Sur le plan international, le pinyin est utilisé pour transcrire les mots et les noms chinois en version imprimée et sur Internet[3] , ainsi qu'il est utilisé dans l'enseignement de la langue chinoise et de constituer une méthode d'entrée généralisée à saisir des caractères chinois en utilisant le clavier d'un ordinateur.

histoire

L'idée de la nécessité d'un renouveau linguistique pour la Chine a des origines traçables au début de 'époque républicaine, initialement promu dans le cadre du mouvement démocratique bourgeoise, il a également été approuvé par certains des chiffres impliqués dans Mouvement du 4 mai 1919 dans 'l'Université de Pékin. Avant cette date était déjà une commission pour la réforme de la langue, il a été créé, et dans les deux décennies ont documenté quelques tentatives de développer un alphabet phonétique chinois, mais n'a pas débouché sur des résultats tangibles.

Après la prise du pouvoir par les forces communistes en Chine en 1949, a marqué le début d'une réforme des travaux d'écriture (ce qui a conduit à système d'écriture simplifiée). Au cours des deux décennies précédentes, nous avions déjà fait des efforts de développement d'un alphabet phonétique chinois basé sur différents systèmes d'écriture tels que les caractères chinois eux-mêmes et l'alphabet cyrillique[4]. Le choix final est tombé sur l'alphabet latin, qui, dans sa première version a été adoptée par la Commission sur la réforme de la langue en 1956, et a ensuite été révisé et adopté officiellement comme l'alphabet phonétique chinois pour 11 Février, 1958 au cours de la cinquième session plénière le premier Congrès national du peuple. L'une des figures de premier plan dans le développement de pinyin était Zhou Youguang, où il est souvent appelé « le père de pinyin »[5][6][7][8]. Les besoins politiques qui ont déterminé la nécessité de créer un alphabet phonétique pour les Chinois sont bien exprimées par un discours Zhou Enlai 10 janvier 1958. Il a déclaré que le but principal de Pinyin était de faciliter la diffusion de la Chine langue commune [9].

Conçu d'abord comme un outil uniquement pour faciliter l'apprentissage de la langue chinoise chez les adultes et chez les enfants, le pinyin a été largement connu dans le domaine de l'enseignement primaire, pour être introduit dans les écoles élémentaires et utilisées dans les campagnes d'alphabétisation des adultes , jusqu'à largement répandue dans le reste du pays depuis le début 70. sa propagation a été étendue au domaine de l'industrie, le commerce et les études culturelles[10]. En tant qu'outil d'éducation des étudiants chinois à la phonétique de leur propre langue, pinyin a été remplacé à bopomofo. En 1979, la République populaire a promu à la norme officielle pour les transcriptions des caractères chinois dans l'alphabet latin. Dans le niveau national et international, elle est imposée progressivement au-dessus des systèmes de transcription et translittération utilisés précédemment, parmi les plus populaires dont était le Wade-Giles matrice anglo-saxonne (élaboré en 1859 et modifié 1912) Et gwoyeu romatzyh. en 1982 la diffusion de Pinyin dans le monde entier a été confirmée par son adoption par le Organisation internationale de normalisation (ISO) comme la norme pour la romanisation de la langue chinoise moderne. Standard qui est régulièrement révisé et actualisé par l'ISO (une fois en 1991 et à nouveau en 2014)[2].
Dans les années d'adoption et à la diffusion de Pinyin par la Chine populaire, Taiwan est toujours préférable d'utiliser la romanisation Wade-Giles. Aussi à Taiwan, y compris la 1999 et 2000 Il est apparu sur Tongyong Pinyin: Ce fut une décision du système de transcription qui a absorbé des éléments à la fois du pinyin à la Wade-Giles, et que l'intention était d'être une alternative pinyin. Adoptée en tant que norme officielle par le gouvernement de Taiwan, après une période d'un peu plus de cinq ans (de 2002 un 2008) Il a été officiellement mis en veilleuse. À partir du 1er Janvier 2009 Taiwan a également adopté le pinyin comme la norme officielle pour la transcription de la langue chinoise (bien que le pinyin ne soit pas adopté pour l'enseignement du chinois dans les écoles de l'île.

Le pinyin est actuellement utilisé par la Bibliothèque du Congrès américain (Bibliothèque du Congrès) Des États-Unis, l'Association des bibliothèques américaines (L'American Library Association) Et la majorité des institutions internationales telles que la système de transcription pour le chinois. Il est encore l'une des méthodes les plus populaires pour taper des caractères chinois sur l'ordinateur, ainsi que d'autres logiciels tels que la méthode d'entrée cangjie ou alphabet taïwanais, ladite zhuyin.
similaire dans les systèmes Pinyin sont conçus pour fonctionner la transcription des différents dialectes et langues Les minorités ne pas han en Chine contemporaine. On estime que depuis son introduction plus d'un milliard de Chinois ont appris la langue chinoise à l'aide du Pinyin.[10]

l'alphabet

Classification des consonnes et semi-voyelles

Les sons putonghua sont indiqués par 26 lettres latines formant l'alphabet (Pinyin 拼音 字母 zìmǔ, "alphabet Pinyin"). Ils sont divisés en initiale et finale. Les initiales sont divisés à leur tour en consonnes et semi-voyelles. Le classement, en utilisant les lettres Pinyin (pour la prononciation en IPA, voir ci-dessous), Et comprenant en outre la [assimilation dans certains groupes], les deux derniers nasales et <Èrhuà> Il se présente comme suit:

CONSONNES bilabial labiodental alvéolaire dentaire retroflex palatal marquises
occlusif non aspirée b g
Aspirer sourds occlusif p t k
affriquées non aspirée z zh j
Aspirer sourds affriquées c ch q
fricatives sourds fa s sh x h
son de fricatives r-
Monovibrante ( "flap") <-r>
son nez m; [n(B-p)] [m(F)] Non; -n [n(Zh-ch)] [n(J-q)] -ng
son latéral l
semi-voyelle bilabial labiodental alvéolaire dentaire retroflex palatal voile
Sonora w; -U- y; -i-

La voix de l'ordre Pinyin ainsi: a, o, e, i, u, u. En général, le ton est placé sur la voix qui vient en premier dans l'ordre indiqué. Liù (六, six) est une petite exception, car la prononciation est / « ljou /, comme ou précède la u, elle marque la OU (Sous-traitance dans Ù).

pinyin
Représentation de la tendance des tons de voix

Toni et sandhi ton

la chinois est un langue tonale. Les tons sont indiqués avec accents graphiques sur une vocal pas médiane (ou avec des chiffres de 1 à 4 juste après la syllabe). Les tons possèdent alors la caractéristique de devenir la présence de certains groupes particuliers. Le phénomène de transformation est appelée ton sandhi (连续 变调 Liánxù biàndiào).

Ils se produisent aussi avec deux syllabes largement utilisés en chinois mandarin, (Non, non) et 不 Yi (Un / a, a) 一. Enfin, vous pouvez vous sentir avec le doublement des adjectifs monosyllabiques pour lui donner un ton plus vif et fort. Seulement dans ces trois cas, l'accent est également changé en latinisation / romanisation.

Le Sandhi est expliqué dans le tableau (pour la prononciation exacte des voyelles et des consonnes, voir ci-dessous).

Une syllabe, en fonction du réglage de la voix avec lequel il est prononcé, a au moins cinq significations différentes. Cependant, une syllabe il n'y a pas toujours la version avec cinq tons.

Avant de comprendre comment vous prononcez les tons, vous devez diviser votre tessiture vocale en trois hauteurs: maximum, moyenne et faible.

ton

声调

Shēngdiào

Avec romanisation pinyin

拼音

拉丁 化

pinyin

lādīnghuà

Prononciation et exemples

发音 以及 例子

Fāyīn de Lizi

1er ton

一声

yì shēng

Ā Ei Uo ǖ au maximum, à long Hauteur. Dans le langage lent et numérisé, il se sent très bien, sinon la durée est plus courte, mais il estime que le pas de la voix est forte. Exemples:

拼音 西安 冰 爹 他 贴 / 今天 听 拉 该 / 擦 参观 青 金 先 悲哀 风 都 西瓜 哭 三

Pinyin Xī'ān Bing Die tā Tie / Kaneda de GAI / CA cānguān qīng jīn xiān bēi'āi FENG xīguā Dou Ku sān

增加 虽说 餐厅 车 / 欧洲 妈 八 发 家 杀 哈 / 高 开 丢 山 鸡 几乎 江 双 喝 新疆 区

Zengjia de la ChE biseautage / Ouzhou mā fā jiā shā bā hā / Gao Kai Diu shān jī Jihu jiāng shuāng hē Xinjiang Qū

将 西方 心 非 咖啡 多 跟 刚刚 / 光 黑 真 抓 抽 出 吹 春天 秋天 冬天 扔 穿

Jiāng Xifang xīn fēi Kafei duō Jan Ganggang Guang / Hei Zhen Zhua Chou de Chui Chuntian Qiutian Dongtian Reng Chuan

2ème ton

二 声

Er shēng

á é í ó ú ǘ A partir de la mi-montée, haut-monte. Exemples:

拔毛 别 白 成为 陈平 麻 / 人民 学习 读 谈 尼 年 您 人 全 足

bámáo Bié bái Chengwei Ping Chén má / Renmin Xuexi Dú tán Ní Nian Nin rén quán Zú

男人 连 零 回来 和平 / 没 才 茶 豺狼 桥 钱 行 穷 河南 及时

nánrén lián líng Huilai Heping / méi cái chá Chaliang Qiao Xing qián Qiong Hénan Jishi

甭 门 糖食 疼 团 / 能 龙 层 隋朝 唐朝 明朝 从 常常 谁 难

Beng téng Tuan mén Tangshi / neng de Ceng Suícháo Tangchao Mingchao Cong Changchang de la nán

3ème ton

三 声

San shēng

ǎ ǒ ì ǐ ǔ ǚ Si à la fin de la peine ou avant une virgule (puis une pause), [3] [3] [3,] se sent complètement: par basse altitude, descendant et hauteur ascendantes presque maxime puis divisé en deux phases. Dans le langage lent et numérisé, il se sent très bien, sinon se fait la chose rapidement, sans ralentir et s'échouer dans l'interstice entre les deux phases.

Une succession de tons deux tiers [3 ° -3 °] est seulement transforme phonétiquement dans [2 ° -3 °]. Quelques exemples:

小马 母 马 老李 可以 语法 很好 挺好 / 水果 果品 也许 小姐 米酒 死者 乳齿 水母

xiǎomǎ mǔmǎ lǎo Lǐ kěyǐ yǔfǎ hěn hǎo tǐng hǎo / shuǐguǒ guǒpǐn yěxǔ xiǎojiě mǐjiǔ sǐzhě rǔchǐ shuǐmǔ

所以 找找 等等 打扰 打死 补语 耳朵 / 解码 理解 讲解 母语 狗屎 以免 水鸟

suǒyǐ zhǎozhǎo Dengdeng dǎrǎo dǎsǐ bǔyǔ ěrduǒ / jiěmǎ lǐjiě jiǎngjiě mǔyǔ gǒushǐ yǐmiǎn shuǐniǎo

湖北省 古语 犬齿 警犬 / 母犬 母狗 母乳 搞好 搞鬼 海口 产品 蒙古 水塔

Hubei Sheng Sheng HeBei gǔyǔ quǎnchǐ jǐngquǎn / mǔquǎn mǔgǒu mǔrǔ gǎohǎo gǎoguǐ hǎikǒu chǎnpǐn Měnggǔ shuǐtǎ

河北省 主语 短语 俚语 手 语 好歹 / 雨伞 躲雨 好感 好友 只好 美好 了解 铁板

Sheng HeBei zhǔyǔ duǎnyǔ lǐyǔ shǒuyǔ hǎodǎi / yǔsǎn duǒyǔ hǎogǎn hǎoyǒu zhǐhǎo měihǎo liǎojiě tiěbǎn

解体 瓦解 解渴 美女 水管 偶尔 礼品 / 奖品 补品 米粉 口语 口水 远古 水产

jiětǐ wǎjiě Jieke měinǚ shuǐguǎn ǒu'ěr lǐpǐn / jiǎngpǐn bǔpǐn mǐfěn kǒuyǔ kǒushuǐ yuǎngǔ shuǐchǎn

九百 五百 港口 改口 井口 手掌 手纸 / 手指 手表 笔者 老鼠 老虎 古典 水井

jiǔbǎi wǔbǎi gǎngkǒu gǎikǒu jǐngkǒu shǒuzhǎng shǒuzhǐ | shǒuzhǐ shǒubiǎo bǐzhě lǎoshǔ lǎohǔ gǔdiǎn shuǐjǐng

打扫 好死 写法 笔法 想法 酒鬼 / 老板 古老 老子 老舍 小雨 美满 野草 骨粉 打鼓 水土 美女

Dǎsǎo hǎosǐ xiěfǎ bǐfǎ xiǎngfǎ jiǔguǐ / lǎobǎn gǔlǎo Lǎozǐ lǎo Elle xiǎoyǔ měimǎn yěcǎo gǔfěn dǎgǔ shuǐtǔ měinǚ

Le troisième ton, jointe à une autre tonalité [3 ° -1 °] [3 ° -2 °] [3e-4e], est divisé par deux: pour rapide, prononce seulement la première pièce qui tombe, en commençant par l'intonation faible. Seulement trois des nombreux exemples sont les suivants:

马上 听写 看法

mǎshàng tīngxiě kànfǎ

Si le nombre de tonalités de troisième rangée [3 ° -3 ° -3 ° 3 ° -...-] tous mais le dernier changement selon la règle [2 ° -2 ° -2 ° 3 ° -...- ] à moins que, dans de rares cas, vous voulez mettre l'accent sur une syllabe en particulier: alors celle-ci est prononcé avec tout le troisième ton. Deux exemples simples sont les suivants:

我 也 很好. 我 请 老马 把 几个 例子 写 了.

Wǒ Ye de hǎo. Wǒ qǐng lǎo mǎ bǎ jǐ ge la Lizi Xie.

4 Tone

四声

Oui shēng

à Oi est Ù ǜ Comme la taille maximale, descendant rapidement à faible hauteur.

Avec plus de quarts dans un ton de ligne [4] -...- 4ème, pour plus de commodité la première interruption moitié et seul le dernier est le plus emphatique, forte et finissent sur un registre de voix de basse. Exemples:

办事 用作 看作 叫做 看见 办到 / 记住 再见 但是 动物 但愿 正确 却 是

Banshi yòngzuò kànzuò Jiaozuo kanjian Bandao / Jizhu Zaijian Danshi Dongwu dànyuàn zhèngquè Queshi

进去 做饭 现在 过去 散步 / 放在 破碎 弄破 力气 浪费 见 外 最后 顺利

Jinqu Zuo fàn Xianzai guòqù Sanbu / fàngzài Posui nòngpò Liqi làngfèi Jianwai zuìhòu Shunli

Enfin, le troisième ton milieu se distingue nettement de la quatrième parce que la dernière partie de la hauteur maximale, tandis que le troisième ton milieu commence à partir de l'intonation déjà assez bas et a un ski à peine perceptible.

5 ton

轻声

Qing shēng

ou en U et U Neutre: il se penche intonation de la syllabe précédente. Ensuite, le timbre est terne après tous les tons, sauf pour la quatrième, qui se terminent en réalité avec un ton sérieux. Taiwanaise accent, évite le ton neutre, donc si une syllabe avec le cinquième ton a une version dans le ton, vous pouvez vous sentir comme le ton. Ils énumèrent quelques mots typiques d'un ton neutre en bas:

谢谢 客气 咱们 老师 们 这里 关系 / 休息 朋友 例子 桌子 椅子 鼻子

Xiexie Keqi zánmen lǎoshīmen Zheli guanxi / xiuxi Pengyou Lizi Zhuozi yǐzi BIZI

好 着呢 你 呢? 他 呢? 去过 办 了/ 破 啦 拿着 我 的 / 你 的 吗? 你 在 吗? 办 不了

Hǎozhene nǐ il? tA il? qu guo la bạn / le bit ná Zhe wǒ de / nǐ de ne? Nǐ zai il? bàn buliǎo

Pour une plus grande vitesse dans l'utilisation de l'ordinateur est convention commune pour indiquer le nombre de la tonalité après chaque syllabe. Par exemple, « Tong », vous pouvez écrire « Tong2 ». la troisième tonalité moyenne et les quatrièmes moyens de tonalité sont écrits avec « 3 » et « 4 » afin de ne pas surcharger le système tonal de signes et de chiffres. Dans ton sandhi avec le troisième ton qui change dans une seconde (par exemple. 很好 HEN3 hao3), si vous gardez le numéro « 3 » pour indiquer le ton original de la syllabe il y a moins de possibilité de faire des erreurs au cours de la phase d'apprentissage. Elle reflète également pleinement le pinyin, qui ne rapporte pas le ton sandhi avec le troisième ton. Le ton neutre / lumière (ou « cinquième tonalité ») peuvent être spécifiés avec une 0, un 5 ou indiquer. Mais si vous ne spécifiez pas crée une ambiguïté telle que l'on pourrait penser qu'il ya un oubli. En conclusion, quand il prend le ton sandhi ou répond à la cinquième ton, pour une lecture correcte dans le système Pinyin / chiffres Tone, il faut voir dans quel contexte est.

la syllabe a lui-même le quatrième ton, mais ne changera devant la 4ème: les changements de négation dans ton 2ème (par exemple 不是 BU2 shi4. BU4 shi4, 不对 BU2 dui4, 不但 BU2 Dan4, 不必 BU2 BI4, 不大 BU2 da4, 不太 BU2 tai4, 不饿 BU2 e4, 不 累 BU2 lei4, 不要 BU2 yao4, 不在 BU2 zai4, 不用 BU2 yong4). Cette mutation est notée dans pinyin, donc même dans le système de correspondance numéro tonalité peut être spécifiée.

Si une structure potentielle négative ou une direction tout complément négatif, il perd même translittération ton.

la syllabe en tant que tel a le premier ton, mais rarement prononcée parce sent qu'elle est telle que si elle est précédée d'un préfixe, tel que pour 第 nombres ordinaux (par exemple. 第一 di4yi1). Si réussi par un premier, deuxième et troisième ton, il devient 4 ° (par exemple. 一张 桌子 yi4 zhang1 zhuo1zi5 yi1 zhang1 zhuo1zi5, 一条 鱼 yi4 tiao2 YU2, 一朵 花 yi4 DUO3 hua1). Si réussi par un quart de ton et le ton neutre, il devient 2 ° (par exemple. 一个 yi2 GE5). Dans ce pinyin Sandhi est noté, alors vous pouvez également signaler le nombre de système correspondant de tonalité.

Dans les adjectifs monosyllabiques doublé, le second, vous pouvez sentir avec la première tonalité, raison pour laquelle il change aussi latinisation: 好好 (儿) Hǎohāo (r) ( « assez bien »).

Table des voyelles, consonnes, diphtongues, triphtongues

Pour plus de commodité, ils donnent ici que l'orthographe et la prononciation des consonnes initiales (, ici représentée comme isolé) et les finales. Ces derniers sont le noyau de la syllabe, à savoir les voyelles, diphtongues et triphtongues, y compris l'écriture de ces groupes de voyelles dans l'isolement, ie sans consonne initiale. Dans le noyau, ils comprennent les voyelles pures ou diphtongues qui finissent soit avec un son nasal. Les deux sons nasaux sont possibles -n et -ng.

Pour chaque consonne initiale, ils sont répertoriés dans le deuxième tableau ci-dessous toutes les combinaisons possibles avec l'initiale (Accueil + tous les noyaux). Toutes les combinaisons sont possibles: l'impossible sont automatiquement exclus.

Syllabe en Pinyin

拼音

transcription IPA description
b / B ~ p / B bIRRA / P pà. Il peut se sentir que le son est étouffé. Une consonne est sourd dit si la paume de la main autour de la gorge ne ressent aucune vibration des cordes vocales pendant la prononciation est acolytes tels que « mmm » et « VVV » avec « fff » et « sss ».
p / P / P pà, sourde et par aspiration (par exemple, le son est accompagné d'une bouffée d'air). Tous les aspirées sont sourds, ainsi que l'aspiration est sourd. En général, le vide se translittération comme dans IPA / ʰ / (c.-à-un « h » comme indice supérieur), mais très vite dans la langue parlée sont formés en fonction de la position de la langue prononçant la voyelle. Par exemple, avec voyelle haut avant / -i /, se prononce / C /. Pour entendre la différence, essayez de prononcer rapidement "salut-salut-salut-salut-salut-salut-salut-salut" ou "ko-ko-ki-ki-ki-ko".
/ D ~ t / corps / T tgrand-père.
t / T / T tgrand-père, sourd et sourd aspiration.
j / ~ D͡ʑ t͡ɕ / sol gElatus / C cIAO, très palatalisée (c.-à-est prononcé avec le bout de la langue très poussée vers l'avant, vers les dents, dans une position de gnome « ​​gn », essayez, par exemple, prononcer « gna-gna-jia-jia-gna- jia « plusieurs fois de suite sans changer la position de la langue). Il est souvent accompagné par un second élément "-i" (ex. Jia, Jian, Jiang Jie, Jiong) et le son / y / écrit comme un faux ami "-u" (voir ci-dessous)
q / T͡ɕʰ / C cello palatalisé, sourd et aspiration sourde et toujours palatalisé. Idem.
x / ɕ / Caroline du Sud Caroline du Sudienza palatalisé, sourd. Idem. Dans la prononciation de nombreuses femmes, les enfants, et plus généralement dans le sud, est prononcé / s- /.
g / G ~ k / sol galera / C cri / K kOALA.
k / K / C cri / K kOALA, sourd et sourd aspiration.
h / H ~ x /

ou / ʁ /

H de l'anglais have, sourd. Comme il est isolé d'une aspiration, il est également façonnée par la consonne suivante. Si elle est un / a /, il est glotte, à savoir l'air sans obstacles sort de la valve au fond de la gorge qui identifie la toux.

Si par la suite il y a / o, w, -ɤ, -e / devenir / x /, par exemple, un "c" d'absence de contact entre le chien d'organes.

En prononciation de Pékin, souvent dans tous les cas, il est réalisé comme / ʁ- /, soit une sourde vibration de la luette réalisée avec la racine de la langue soulevée.

Enfin, dans certains prononciations de dialecte du sud, il est changé en / F- /.

D'autres combinaisons n'existent pas et le son est l'écriture unique: le phénomène est que phonétique.

z / Dz ~ TS / Z zJ'étais, sourd ou le son.
c / TS / Z zJ'étais, sourd et aspiration sourde.
s / S / S sIl était sourd. Rappelez-vous qu'il convergeant la prononciation / ɕ / de plusieurs haut-parleurs. Cependant les syllabes sont sans équivoque.
m / M / M manus, son.
n / N ~ m (B / P) ~ ɱ (f) ~ ɲ / N nave, son. Il est le premier des deux nasal pour pouvoir fermer une syllabe.

En plus de jeûne est assimilé dans le discours / -m / avant / p / aspiré et non, comme en italien « un bJe prends plaisir « ou » sontn birreria « ou » sont un poliziotto ».

Il alors en assimilant / -ɱ- / si plus tard il y a un / f /, qui est, le groupe consonantique est prononcé comme dans la norme NFnfmaintenant: les incisives supérieures de l'arcade dentaire sont en contact avec la lèvre inférieure. Des exemples typiques sont les suivants:

看法 办法 减肥 战 法 / 阐发 分发 宪法 看 风水

kànfǎ bànfǎ jiǎnféi zhànfǎ / chǎnfā fēnfā xiànfǎ kàn FēngShuǐ

干饭 韩非 子 神父 神佛 / 尘 凡 晨风 军法 群芳 驯服

gānfàn Han Fēizǐ Shenfu Shenfu / chénfán chenfeng jūnfǎ Qunfang xùnfú

Devenir face « gn » gnome des trois palatalisée (en particulier les deux affriquées). Exemples:

看见 反清 反响

Kanjian fǎnQīng fǎnxiǎng

Si une syllabe se termine par -n -n rencontre un autre, vous obtenez la géminées consonne / double / tensificata / nn /

(Ex. Anna 安娜). Un phénomène similaire se produit dans des situations telles que dans l'italien « un nanus, un nono, un nami Ostro, camion nici encore et aussi le pullman nlà-bas, le zooplancton nOn est visible sans microscope, Backgammon nsur il est difficile, le krapfen nJe veux avec le chocolat, mais con nien dans, dans les syllabes "Ju-Qu-Xu" le ipsilon nsur le besoin « Exemples.:

烦恼 南宁 难耐 / 残念 生产能力 山南 区 怎能 您 奶奶

fánnǎo Nanning Nannai / Cannian -shēngchǎn nénglì- Shannan Qū Nin de nǎinai

神农 沉溺 贞女 / 全年 今年 新年 本能 云南 俊男 逊尼派 闽南 语

Shennong chenni zhēnnǚ / quánnián Jinnian Xinnian Yunnan Junnan Xùnnípài Mǐnnányǔ

新 男朋友 孙女 春暖花开 / 年年 连年 鲜奶 艰难 千年 前年 贫农 吞 拿 鱼

xīnnánpéngyou sūnnǚ -chūnnuǎnhuākāi- / Niannian Liannian xiānnǎi Jiannan Qiannian Qiannian pínnóng tūnnáyú

Le cluster [-n m-] est Gemina dans / mm /. Dans extrêmement rapide et parlé négligents peuvent être réduits / m /. équivalent italien « , maisn manus. « Exemples:

什么 怎么 关门 干嘛

Shenme zěnme Guanmen gànma

Devant RetroFlex, prononcez / ɳ- / (voir ci-dessous).

-ng / -n / pa NGCaroline du Nordun son. Pour la prononciation correcte, il est nécessaire d'isoler le son de la nasale / -k / excès. En d'autres termes, ce qui équivaut à l'anglais « king, GOIng, doing, unng, Je saisng. « Il est le deuxième des deux nasal aurait pu mettre une syllabe. La voyelle avant -ng peut ressentir une légère nasalization. En prononçant, le palais mou se détend de sorte que le son ne sort du nez. Le voile du palais est identifié si vous imaginez fermer la cloison nasale et seulement respirer par la bouche. dans les sons nasaux IPA translittérer ajoutant un tildo en haut. dans le chinois archaïque, ce son se trouve au début de consonne. Disparues mais nell'onomatopea pour mimer la direction de ' cul en chinois, "ng'a-ng'a" / Nana /
l / L / L leva, son.
fa / F / fa faJe crois, sourd. Le son « v » consonne existe que dans les dialectes.
zh / ~ Ɖʐ ʈʂ /

ou / Dz ~ TS /

sol gElatus / C cello cacuminal. Le cacuminal (ou « rétroflexe ») sont fabriqués par laminage de la pointe de la langue dans le creux de la bouche. En d'autres termes, la langue en prononçant le son est incliné vers l'arrière.

Si une syllabe se terminant en -n est suivie par un son retroflex, -n dans assimilats rapide retroflettendosi parlé dans / ɳ- /. Pour ceux qui connaissent la Norvège, vous pouvez nous aider en disant que le groupe « rn ».

Dans la prononciation sud, supprime la retroflexion imaginer enlever le « -h » par le digraphe. Revenons donc à « z ».

ch / Ʈʂʰ /

ou / TS /

C cello, sourd, retroflessa.Nella prononciation du Sud, devient « c »: l'aspiration est évidemment pas perdu.
sh / ʂ /

ou / S /

Caroline du Sud Caroline du Sudienza, sourd, rétroflexe et avec aspiration. Pour ceux qui connaissent la Norvège, vous pouvez aider à imaginer prononcer le « rs cluster ».

Dans la prononciation du sud devient « s ».

r / ʐ /

ou / Ʒ ~ z /

Caroline du Sud Caroline du Sudienza, le son et retroflex. En d'autres termes, il est l'analogue / ʂ / mais exprimé; à l'inverse, « sh » peut être considéré comme / ʐ / étouffés. Dans la décision sud peuvent se sentir / ʒ ~ z /. Le premier est prononcé « g » de gElatus mais sans contact entre les organes. La seconde, plus rare, est prononcé « z » de zJ'étais son et sans contact entre les parties.
-r / ~ -ɻ -ɚ / R de l'anglais car, retroflex, le son et sans aucun contact entre les organes. Pour ceux qui connaissent l'hindi et le bengali sont écrits comme ड़ et র. La langue est généralement moins retroflects anglais / hindi / Bengali, où il translittération comme / ɽ /. Le son est appelé suffixe -er, il est seulement à la fin de la syllabe, vous translittérer 儿 (兒 en caractères traditionnels) et est en option. Lorsque prononcée, elle tombe par syllabe -n. Même les chutes -ng mais plus nasal se sent suffixe -er. Enfin, le son raccourcit la prononciation de certains diphtongues et triphtongues (ex. Wair → / waɻ /, Huir → / xuɻ /; Elle → / lɻ /). La sonnerie peut être entendu à la fin de tout adjectif doublé, on entend souvent dans la prononciation dialectal des haut-parleurs du Nord car il est une caractéristique des variétés du Nord, et dans certains cas, il est utile de distinguer les cas d'ambiguïté, ex. images "Peinture" 画画 儿 (Hua Huar)

Sur le clavier vous tapez « er », comme les syllabes 而 耳 尔 二, mais il est bien connu suffixe -er dans la latinisation parce qu'ils translitération « -r » et jamais « -er » (ex. 事儿 Shir).

à / A / un àlto, de la langue en position basse et moyenne. Si une syllabe au milieu du mot commence par un / ou / s, ne pas fusionner avec le nez ou la file d'attente avec d'autres voix la lecture, puis faire une erreur utilise l'apostrophe comme séparateur entre les syllabes (exemples inventées: Xia, ou Xi ' a; Xina ou Xi'na ou Xin'a; Banan ou Ban'an; Xian'a ou Xi'an'a ou Xia'na, etc ...). Il sera également utilisé pour désambiguïser si « ng » est la queue nasale ou une queue « n- » flanqué d'un « g- » de la syllabe suivante (ex. Xinga ou Xin'ga).
ê / Et / et etnormes. Il est uniquement utilisé pour translittérer en « eh ».
ou / Ɔ / O ourso, procheila (c.-à lèvres arrondies) et ouvert (à savoir, avec le dos d'autre de la languette de la bouche). Rappelez-vous apostrophe.
et / ɤ / Le son de cette voix est imitée en parlant de retour G gOlpe sans contact entre corps et avec le dos de la langue tirée vers l'arrière de la bouche et loin du palais. En d'autres termes, vous pouvez imaginer comment un « o » aux lèvres non arrondies et l'arrière de la langue en position haute, très proche du palais.

Dans la syllabe « -me », du ton neutre et disponible à la fin de certaines questions de substituts, il peut se sentir soulagé dans / mə ~ ma /. Si la file d'attente est nasale (-n, -ng), voir ci-dessous. Dans certains prononciations, parfois semi-dialectales (en particulier avec la syllabe « ke ») peut se sentir / Ko /.

er / ~ Ʌɻ aɻ / Étant donné que le rendement de la consonne est analogue à celle du suffixe -er, la première de cette voyelle isolé particulier de syllabe est ouverte « o » et les étendues des lèvres ou a / a /.
à / AI / Ai àbeaucoup.
et / EI / s d'assurance-emploiet.
ou / ~ Ao aʊ / Mac AOou. Certains intervenants du Nord peuvent prononcer l'UA auligne, avec le « U » ouvert.
OU / Ou / OU sottOUtilizzato.
un / Na / AN undonner.
en / Ən / eN de entrare. La première voyelle est un schwa, cependant, prononcé à imaginer réciter les consonnes sans dire le nom de chaque lettre, en disant que « b-c-d-f ... » au lieu de « bi-nous-la-effe ... ». Il est donc une voyelle neutre à prononcer avec la langue dans une position centrale, basse et les lèvres étirées.
eng / Ən / ENG de l'anglais engineer avec schwa, et évidemment sans la libération « -g ».
-ong / -Sur ~ -ʊŋ / ONG ongaro (un ducat d'or hongrois) ou de l'UNGUngou en fonction de l'enceinte.
yi; -i / S / la lannaffiare. Il n'y a rien, mais une voix pure, même si l'isolement a un « y- » avant: ne sert de séparateur de soutien et l'orthographe de laisser pas vous embrouiller.
-la / -ɨ / Après les quatre sons rétroflexes et leur version retroflex « Z-, C, S », le « -i » est un faux ami et une décision très similaire à schwa. La prononciation exacte est reconstruite comme suit: une décision à pleine vitesse "ki-ke-ke-ke-ki-ki". Le dos de la langue va toucher le palais se penchant en avant. Dans cette position, vous chantez un son profond (par exemple. « Uuu » ou le schwa) en étirant les lèvres non arrondies.

Pour ceux qui connaissent la Russie, ce son est écrit dans l'alphabet cyrillique ы.

Pour ceux qui connaissent le norvégien, il est le « u » / ʉ / heure à l'aide des lèvres étirées.

Étant donné que la face dorsale de la langue est bien élevé et poussé vers l'avant, l'aspiration (si elle est présente) a tendance à se sentir palatin, comme / a /.

ya;

-ia

/ Ja / IA iaà. Vous faites attention aux deux orthographes possibles.
yao;

-IAO

/ Jao ~ jaʊ / IAO MIAO, clippers de l'AIU ou ongles. Idem.
y;

-à savoir

/ Jɛ / IE à savoirna. Le « -e » est ouvert, donc si la pointe de la langue est tenu à l'écart de la bouche, la bouche est grande ouverte.
vous;

-iu

/ Jou ~ -JO / IOU « tI i ucciso. « En prononciation rapide ou taïwanaise d'accent, quand il est le noyau de la syllabe est réduite dans la diphtongue / -JO / scJelto.
yan;

-ian

/ Jɛn / IEN scienza, avec le "-e" ouvert. Ainsi, le pinyin se lire comme il est écrit est trompeur.
yin;

-en

/ En / dans le enfidèle.
yong;

-Iong

/ Jon ~ jʊŋ / Iong de « Je salueles ONGaro brasserie », ou IUNG gIungle.
wu;

-u

/ U / U Uapproprié. C'est la même chose que la parole « y- ».
wa;

-ua

/ Wa / g UAuarda.
wo;

-uo et

-ou

/ Wo / UO uomo. Seulement par écrit est raccourcie dans "-o" après le B, P, M, F: vous obtenez des combinaisons uniques "bo, po, mo, fo".

Ce sont aussi le nom familier de translittération taïwanais (Zhuyin Fuhao 注音 符号), qui n'utilise l'alphabet latin, mais un système de petits signes vaguement similaires à katakana Japonais (片 仮 名 en kanjis), Intégré avec radicaux Kangxi

(Kangxi bushou 康熙 部首) simple (ex. 日, 尸, 刀, 彳, 厶, 匚, 尢, 又, 儿, 凵 ...).

wai;

-AUI

/ Wai / AUI gAUI.
wei;

-ui

/ Wei ~ -w / UEI qu. En rapide parlé ou taïwanaise d'accent, quand il est noyau syllabe est réduite dans la diphtongue / -G / qUERICA.
wan;

-uan

/ Wan / UAN quanfaire.
wen;

-un

/ Wən / UEN suivantsuenza, avec schwa.
wang;

-uang

/ WAN / Uang de « juste, je ne veux pas plusÙ anguille ».
Weng / Wəŋ / Ueng de « Je veux plus d'efforts, plusÙ engagement », le schwa. Il est de plus en plus isolé.
yu;

et -u

/ Y / la lanfedele aux lèvres arrondies. Il est un son unique, en dépit isolé par translittération comme « Yu » peut induire en erreur.

Comme le noyau d'une syllabe, il est écrit avec le tréma ci-dessus, sauf dans toutes les combinaisons après les trois consonnes palatalisée « J-, Q-, X- ». Au lieu de cela après « N-, L- » prononciation et le sens varient si le tréma ou non: pas tréma est / u /. Le support informatique, de bien distinguer dans les deux derniers cas, vous tapez la lettre « V », par exemple, écrire « Lü » et « Nü » taper « lv » et « nv ». Dans tous les autres cas, il ne fait aucune différence (ex. « Yue » ou « Yve » fait ressortir le même résultat / sortie du logiciel).

yue;

-NUE et -UE

/ Y / IE à savoirratico, avec le "i-" arrondi. Idem.
yuans;

-uan

/ Yaen / IEN de ienà, avec le « i- » arrondie et le « e » un peu moins ouvert que / Ɛ /. Idem, mais il n'y a pas de combinaisons avec « L-, N- »
yun;

-un

/ Yn / dans le enfidèle, avec le « i- » arrondi. Idem, mais il n'y a pas de combinaisons avec « L-, N- »

Les comprimés de combinaison

La ligne verticale est le premier élément de la syllabe, qui est, la consonne. Les consonnes sont regroupées par emplacement articulation identique ou similaire. Elle rappelle à nouveau qu'il existe des variétés de prononciation en particulier entre le nord et le sud de la Chine. Dans la première ligne horizontale au lieu qu'ils sont tous déjà écrits en voyelles forme isolée (syllabe seule voyelle). Le cas de (-i) après les quatre et les trois retroflex retroflex similaire n'a pas été mis en évidence. De plus, ce son neutre et la diphtongue (ONG), mettre entre parenthèses, ne se trouvent pas dans l'isolement. Pour ajouter la syllabe finale suffixe -er, se souvenant de la tombée et les règles de foni voyelle nasale.

Le tableau ne figurait pas la « Er » syllabe (而 耳 ...) et « Weng » (翁 嗡 ...), qui sont de plus en plus isolé, le « O » isolé utilisé comme interjection (哦) et de la charge / bruit émotionnel / commentaires comme « ng », ce qui correspond au verset « mh » et « ê », ce qui correspond à notre « eh ». En ce qui concerne les combinaisons possibles, on ne dit pas qu'ils sont utilisés avec les quatre tons.

Parmi les combinaisons impossibles a été encore inséré la syllabe dialecte [Biang]. Il indique un plat célèbre de nouilles Shaanxi et sinogramme utilisé pour écrire le mot contient 58 sections. Même [TEI] est le dialecte, son sinogramme est 忒. Le dialecte troisième et dernier est [Rua], 挼. Une quatrième syllabe, très conversationnel, est [il]. Il écrit avec 咯 caractère qui est synonyme de l'exclamation 了 emphatique « 当然 咯 » ( « Bien sûr! Bien sûr! ») Et romanizza avec « le » / / l, à ne pas confondre avec « luo » / lwo /.

Pour chaque syllabe, dans presque tous les cas, l'un des exemples les plus simples à tirer de tous a été inséré le plus commun, de base et facile; dans d'autres cas, il est préférable d'utiliser une combinaison de grammaire ou d'une particule ayant la prononciation: sont des éléments récurrents et, de plus, encore plus de base des différents noms, les adjectifs, des adverbes ... Cependant, les syllabes individuelles, à l'exception d'une variété de particules, se lient à d'autres syllabes pour former des mots: aujourd'hui monosyllabes, plutôt arcaicheggianti, sont moins utilisés.

En général, en Chine il y a des cas rares de homographie entre sinogrammes: un sinogramme en fonction du contexte a plusieurs prononciations et usages / significations. Dix-neuf exemples typiques et les plus répandues sont les suivantes:

卡 (kǎ ou QIǍ), 地 (DE ou DI), 的 (DE ou DI), 行 (XING ou Bloquer), 都 (DOU ou DU), 得 (de ou DE), 了 (LE ou LIǍO), 还 (HAI ou Huan), 觉 (Jiao ou Jue), 着 (ZHE ou Zhao ou Zhuo), 发 (FA ou GETS), 当 (Dang ou DANG), 大 (DONNANT ou DAI), 中 (Zhong ou Zhong), 蒙 (Meng ou Meng), 打 (DǍ ou ACCORDE), 待 (à partir de ou DAI), 为 (WEI ou Wei), 一 (yi ou Yao).

Celui qui a deux prononciations en option, mais ne change pas le sens est 谁 (Shui ou Shei, le plus utilisé).

Dans de nombreux autres cas, une syllabe ayant un ton déterminé a évidemment plus d'orthographe: la syllabe indiquée est un exemple. Deux études de cas sont DE (的 得 地) et Zuo (做 作 坐). Dans ce cas aussi vous devez être prudent lors de l'écriture sur votre ordinateur: un caractère peut être échangé contre un autre dans certains cas.

- à

et

饿

/ ɤ /

(-i)

-

-/ Ɨ /

yi

/ S /

ya

yao

y

vous

yan

/ Jɛn /

yang

-/ S /

yin

ying

-/ S /

yong

-/ S /

à

ou

un

b ba 把 比 bi Biao 表 bie 别 bian 边 -/ Jɛn / [Biang] bin 宾 bing 冰 bai 白 bao 报 interdire 办
p pa 怕 plus 皮 Piao 漂 pieuse 丿 骗 sol -/ Jɛn / pin 品 Table 平 pai 排 pao 跑 pan 盘
m mais 吗 moi 么 -/ ɤ / Je 米 meow 苗 mon 灭 Mian 面 -/ Jɛn / min 民 ming 明 jamais 卖 mao 帽 homme 慢
fa Il y a 发 ventilateurs 饭
de 大 de 的 -/ ɤ / de 第 diao 掉 mourir 爹 Diu 丢 / Jou / 店 Dian -/ Jɛn / ding 定 par 带 dao 到 dan 但
t ta 他 vous 特 -/ ɤ / vous 提 tiao 跳 cravate 贴 tian 天 -/ Jɛn / ting 听 tai 太 tao 套 tan 谈
n na 那 il 呢 -/ ɤ / 你 ni niao 鸟 nia 捏 牛 niu / Jou / nian 年 -/ Jɛn / niang 娘 nin 您 ning 宁 nai 奶 nao 脑 nan 男
l le 拉 Le 了 -/ ɤ / les 里 Liao 聊 coucher 列 liu 六 / Jou / lian 连 -/ Jɛn / liang 两 lin 林 ling 零 laï 来 Lao 老 lan 兰
g ga 嘎 个 ge -/ ɤ / 该 gai gao 高 gan 干
k ka 咖 ke 可 -/ ɤ / kai 开 kao 考 kan 看
h Il a 哈 h 和 -/ ɤ / vous 孩 hao 好 han 汗
z 杂 za 则 ze -/ ɤ / zi 子 -/ Ɨ / zai 在 zao 早 Zan 咱
c ca 擦 il 册 -/ ɤ / Il Suiv -/ Ɨ / cai 才 cao 草 peut 参
s il sait 撒 Si 色 -/ ɤ / vous 四 -/ Ɨ / vous connaissez 赛 sao 扫 san 三
zh Zha 炸 这 Zhe -/ ɤ / zhi 知 -/ Ɨ / Zhai 窄 zhao 找 Zhan 站
ch cha 茶 que 车 -/ ɤ / Qui 吃 -/ Ɨ / 豺 chaï chao 超 chan 产
sh sha 杀 elle 蛇 -/ ɤ / shi 是 -/ Ɨ / Shai 晒 shao 少 shan 山
r- Roi 热 -/ ɤ / ri 日 -/ Ɨ / rao 绕 a couru 然
j ji 鸡 jia 家 Jiao 叫 jie 姐 jiu 就 jian 见 jiang 江 今 jin jing 经 Jiong 囧
q qi 气 QIA 卡 Qiao 桥 qie 切 Qiu 球 钱 qian qiang 强 qin 亲 qing 请 Qiong 穷
x xi 西 xia 下 xiao 小 xie 写 Xiu 休 xian 先 想 xiang xin 心 xing 星 Xiong 熊
- OU

et

ang

-/ S /

en

eng

-/ S /

(ONG)

-

wu

/ U /

Washington

wo

wai

wei 为 blême

wang

-/ S /

wen 问 yu 于

/ Y /

月 yue

/ Y /

yuan

/ Yaen /

运 yun

/ Yn /

b beau

coup

bien

Beng

bu 不 bo

-/ Wo /

p pei

serrement

stylo

peng

peut 普 bit

-/ Wo /

m MOU 某 mei 没 Mang 忙 hommes 门 meng 梦 mu

mo

-/ Wo /

fa 否 fou fei 非 Croc 放 Fen 分 feng 风 il était 福 fo

-/ Wo /

都 dou de 得 dang 当 deng 等 dong 动 du 读 duo 多 Duan 短 吨 isabelle
t 头 tou [TEI] 忒 tang 汤 Teng 疼 tong 通 vous 土 votre 脱 Tuan 团 tun 屯
n en 内 nang 崀 neng 能 nong 弄 nu 怒 nuo 诺 nuan 暖 nonne 黁 nü 女 NUE 疟
l lou 楼 elle 泪 lang 浪 Leng 冷 à long 龙 lu 路 luo, 罗

[Il] 咯

luan 乱 Mon 论

绿

Lüe

g 狗 gou GEI 给 bande 刚 janvier 跟 Geng 更 工 gong gu 古 gua 瓜 过 guo 怪 ennuis 贵 IUG guan 管 Guang 光 gun 滚
k Kou 口 kei 剋 kang 康 ken 肯 Keng 坑 空 hong ku 哭 Kua 夸 Kuo 扩 快 Kuai kui 亏 Kuan 款 Kuang 狂 kun 困
h 后 hou hei 黑 accrocher 航 poule 很 heng 恒 hong 红 hu 互 hua 化 Huo 或 Huai 坏 会 hui Huan 换 huang 黄 hun 婚
z zou 走 Zei 贼 Zang 脏 zen 怎 zeng 增 Zong 总 zu 租 Zuo 做 Zui 最 zuan 钻 zun 尊
c COU 凑 Cang 仓 cen 岑 CENG 曾 cong 从 cu 粗 HEA 错 qui 催 Cuan 窜 cun 村
s 搜 sou chanta 桑 sen 森 seng 僧 送 chanson de 速 son 所 sur 虽 Suan 算 soleil 孙
zh zhou 州 Zhei 這 zhang 张 zhen 真 zheng 正 zhong 中 zhu 住 Zhua 抓 Zhuo 桌 Zhuai 转 zhui 追 Zhuan 传 zhuang 装 Zhun 准
ch 抽 tcheou chang 常 Chen 陈 cheng 成 chong 重 chu 出 Chua 欻 Chuo 辍 Chuai 踹 chui 吹 Chuan 穿 Chuang 床 chun 春
sh shou 收 shei 谁 shang 上 shen 什 sheng 生 书 shu shua 刷 shuo 说 shuai 帅 shui 水 Shuan 栓 Shuang 双 shun 顺
r- ROU

rang

s

Reng

rong

ru

[Rua] 挼 RuO

Ruan

course

j ju

Jue

juan / Yaen /

juin

q qu 去 Que 却 quan

/ Yaen /

Qun 群
x xu 需 xue 学 xuan

/ Yaen /

Xun

les plus importantes règles d'orthographe

  • Les polysyllabes dans Romains, ne se séparent pas de caractère par caractère. En revanche, en caractères chinois, il n'y a pas écartements, sauf à la ponctuation. Il est évident que seuls les mots monosyllabiques sont isolés, par exemple Rén 人, 是 Shì, 老师 Lǎoshī, 工程师 Gōngchéngshī 资本主义 Zīběnzhǔyì ...
  • Les quelques mots monosyllabiques redoublèrent pour obtenir le sens de « tout / tous », les verbes monosyllabiques doublé pour brouiller le ton péremptoire et doublé adjectifs monosyllabiques romanizzano sans espaces, ex.人人 Renren, 天天 Tiantian 事事 Shishi, 日 日 Riri, 年年 Niannian, 看看 Kankan, 好好儿 Hǎohāor. Tous les autres verbes verbes (ils sont deux syllabes) ont doublé dans l'espace entier (ex. 朗读 朗读 Lǎngdú lǎngdú). Les adjectifs polysyllabiques, quand vous vous voyez doublé latinizzano avec toutes les syllabes collées, 高高兴兴 儿 (Gāogāoxìngxìngr). À cet égard, s'il vous plaît noter que si cela est romanizza 儿 « -r » et jamais comme « -er », même si vous tapez sur le clavier de cette façon.
  • Les noms et prénoms des personnes et au total ont le nom de deux syllabes et leur nom différent. A ce titre, les lettres sont le capital, idem si vous commencez la phrase et après l'arrêt complet: 我 是 王力 老师, 你 呢 Wǒ shì Wáng Il lǎoshī, nǐ il? Le problème ne se produit pas si vous écrivez tous les latinisation capitalisé.
  • L'épithète devant des gens est capitalisé et sépare, ex.小王 xiǎo Wáng. Il sépare même si elle est un titre honorifique ou un emploi, placé immédiatement après le nom, ex.陈平 先生 Xiansheng Chen Ping. Il n'a pas besoin d'un capital, ayant déjà mis en place par son nom.
  • Syllabes utilisés comme préfixes et suffixes ne se séparent pas de la racine entière, puis le composé reste uni, ex.中国 人 Zhōngguórén. Seuls les suffixes caractéristiques sont séparés de leur nom, ils appellent l'apposition, et plus que les noms de lieux sont une bonne transcrites en lettres majuscules, par exemple 北京市 Běijīng Shì, 泰山 Tài Shan, 江河 Jiāng Heh ...
  • Dans le composé [+ Classificateur numéro], En tant que quantité d'objet que l'action (complément d'incidence, à savoir le « temps ») nombre, les deux mots sont séparés dans Romanization. Au lieu de cela, la plupart des compléments risultativi indivisibles même grammaticalement, sont donc par écrit. Ex. 我 去过 北京市 一趟. Wǒ de Yi Tang Shì Běijīng. Ex. 两 本书 liǎng běn shū.
  • Le préfixe des numéros ordinaux est séparé par le mot avec un trait d'union, ex.第二 Dites-èr. Le préfixe est utilisé non seulement avec quelques expressions particulières, comme l'année scolaire « (la) deuxième main » (Èrshǒu 二手) et le nom de ton si elle est indiquée par le sinogramme des chiffres (mais pour le 5 ton, n'existe pas le nom construit de cette manière).
  • Les chiffres indiquent une date se démarquer bien avec un trait d'union en Pinyin, ex.五·四 Wǔ oui (Le 4 mai).
  • Seuls les numéros 11 à 100 inclus sont transcrites avec tous les chiffres collés, ex. 11 十一 shiyi, 78 七 十八 Qīshíbā, 100 一百 Yìbǎi.
  • Adverbes, prépositions, conjonctions et localisateurs sont séparés du mot suivant, ex.桌子 下面 Zhuozi xiàmian.
  • Il insère un capital avec des noms propres et des animaux, ou la peine et après l'arrêt complet. Ponctuation, comme romanisation, reflète l'Ouest standard (;:?) Et pas l'écriture chinoise (;:?). Aussi virgules ne sont pas distincts les uns des points gras (,) et goutte-à-point utilisé pour les listes d'objets (,). L'aliment de base. Non plus a l'apparence d'un petit cercle. Le ton est noté avec diacritique au-dessus de la voix, mais la version plus rapide, confortable, simple et moins puriste pinyin fournit les chiffres de 0 à 4 ou de 1 à 5, comme déjà expliqué. Pour se conformer à l'orthographe, des mots plurisillabiche il n'y a pas espacement entre les syllabes après que vous écrivez le numéro du ton, mais il semble qu'ils sont des mots différents (par exemple. Lao3shi1, fei1chang2 hao3kan4, BU4 DUO1). Il se souvient alors des considérations sur la sandhi tonal en référence au pinyin et le système ton chiffres.

Tableau de comparaison avec d'autres systèmes romanisation

voyelles a, e, ou
IPA à ɔ ɛ ɤ à et au OU un ən aN ən ʊŋ
pinyin à ou et et à et ou OU un en ang eng ong er
Tongyong pinyin à ou et et à et ou OU un en ang eng ong er
Wade-Giles à ou hein o / ê à et ou OU un ên ang ENG Ung erh
zhuyin ㄨ ㄥ
exemple
voyelles i, u, y
IPA la à savoir iou iɛn en en iʊŋ u uo u uən uəŋ y y yɛn yn
pinyin yi y vous yan yin ying yong wu WO / ou wei loupe Weng yu yue yuan yun
Tongyong pinyin yi y vous yan yin ying yong wu WO / ou wei Wun wong yu yue yuan yun
Wade-Giles la Yeh yu yen yin ying yung wu WO / ou wei loupe Weng yu Yueh yüan Yün
zhuyin ㄧ ㄝ ㄧ ㄡ ㄧ ㄢ ㄧ ㄣ ㄧ ㄥ ㄩ ㄥ ㄨ ㄛ ㄨ ㄟ ㄨ ㄣ ㄨ ㄥ ㄩ ㄝ ㄩ ㄢ ㄩ ㄣ
exemple


Pas sifflantes consonnes
IPA p P m fəŋ Tiou tuei tuən T New York ly kɤɚ k
pinyin b p m feng Diu dui brun foncé t ger k h
Tongyong pinyin b p m fong Diou duei brun foncé t NYU lyu ger k h
Wade-Giles p p ' m Feng TIU tui tonneau t ' kêrh k ' Je
zhuyin ㄈ ㄥ ㄉ ㄧ ㄡ ㄉ ㄨ ㄟ ㄉ ㄨ ㄣ ㄋ ㄩ ㄌ ㄩ ㄍ ㄜ ㄦ ㄏ ㄜ
exemple 歌 儿
consonnes sifflantes
IPA tɕiɛn tɕiʊŋ tɕʰin ɕyɛn ʈʂɤ ʈʂɨ ʈʂʰɤ ʈʂʰɨ ʂɤ ʂɨ ʐɤ ʐɨ tsɤ TSUo tsɨ tsʰɤ tsʰɨ
pinyin jian Jiong qin xuan Zhe zhi que qui elle shi roi ri ze Zuo zi nous nous si un
Tongyong pinyin jian jyong cin Syuan jhe Jhih que Chih elle shih roi Rih ze Zuo ZIH nous CIH si SiH
Wade-Giles chien Chiung ch'in hsüan que Chih ch'e ch'ih ELLE shih jE jih Tsé tso Tzu ts'e tseu Szu
zhuyin ㄐ ㄧ ㄢ ㄐ ㄩ ㄥ ㄑ ㄧ ㄣ ㄒ ㄩ ㄢ ㄓ ㄜ ㄔ ㄜ ㄕ ㄜ ㄖ ㄜ ㄗ ㄜ ㄗ ㄨ ㄛ ㄘ ㄜ ㄙ ㄜ
exemple
Toni
IPA mais mais mais mais mais
pinyin mère mais
Tongyong pinyin mais mère
Wade-Giles mais1 mais2 mais3 mais4 mais0
zhuyin ㄇ ㄚ ㄇ ㄚ ' ㄇ ㄚ ㄇ ㄚ ' ㄇ ㄚ ·
exemple (traditionnel/simplifié) 媽 / 妈 麻 / 麻 馬 / 马 罵 / 骂 嗎 / 吗

notes

  1. ^ Loi de la République populaire de Chine sur la norme de la langue chinoise écrite et parlée (2001)
  2. ^ à b d'abord par 'ISO 7098: 1982, puis révisé par 'ISO 7098: 1991, et sur le point d'être mis à niveau 'ISO / DIS 7098 2014.
  3. ^ [...] il est d'avoir imposé comme une norme internationale (et dans l'utilisation de la Chine elle-même), le système pinyin, avec l'abandon du système Wade-Giles basé sur la phonétique anglaise (de Ajustement des catalogues dans les bibliothèques italiennes, p.14).
  4. ^ Pinyin sur Encyclopédie Britannica en ligne, britannica.com.
  5. ^ Décédé à 111 ans Zhou, l'homme qui a donné un alphabet chinois à, en RAINews. Extrait le 15 Janvier, 2017.
  6. ^ Mort Z.Youguang, il a donné l'alphabet Chine - Asie, en ANSA.it, 14 janvier 2017. Extrait le 15 Janvier, 2017.
  7. ^ (FR) Père de pinyin - china.org.cn, sur www.china.org.cn. Extrait le 15 Janvier, 2017.
  8. ^ (FR) Zhou Youguang, architecte d'un pont entre les langues, meurt à 111, en NPR.org. Extrait le 15 Janvier, 2017.
  9. ^ (FR) Traduction de Zhou Enlai le 10 Janvier 1958 discours sur la nécessité d'une réforme de la langue chinoise, pinyin.info.
  10. ^ à b Pinyin fête ses 50 ans, le XINHUANET

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4246214-9