s
19 708 Pages

Renault Espace
Renault Espace 20080930.jpg avant
vue d'ensemble
fabricant France  Renault
principal type SUV
autres versions Espace F1
production de 1984 un 1990
remplacé par Renault Espace II
unités produites 191694[citation nécessaire]
autres caractéristiques
Dimensions et masse
longueur 4250-4420 mm
largeur 1770-1790 mm
hauteur 1660-1690 mm
Massa 1221-1600 kg
Renault Espace1 1984 20140122.jpg arrière

Histoire et profil

Genesis et débuts

À la fin du ' soixante-dix, Le constructeur automobile français matra, puis, en collaboration avec le rapport du groupe Groupe PSA par un échange de leurs actions respectives des entreprises qui ont fait pas moins de 51% du groupe dans la main à Matra sa direction, a commencé à travailler sur le projet d'une voiture qui remplacerait la Rancho matra, un MPV Taille moyenne construite sur la plate-forme de Simca 1100. L'inspiration est venue lors d'une visite aux Etats-Unis à Chrysler, qui à l'époque, il faisait encore partie du groupe Simca et a donc des relations de collaboration avec Matra, la visualisation du projet Chrysler Voyager. Le nouveau Matra, connu sous le nom Prototype 16, ou plus simplement, P16, Il a développé plus tard avec des prototypes P17, P18 et P20. Pour améliorer l'habitabilité et la facilité d'utilisation de l'espace intérieur, propriétaire du ranch, la société française a fait une première esquisse d'un MPV légèrement plus grand que le ranch lui-même; aussi la conception de la carrosserie, avec l'élévation caractéristique du pavillon derrière les sièges avant, a à l'esprit le géniteur. Le prototype, rédigé par le designer grec Antonis Volanis - déjà concepteur de Matra Bagheera puis Matra Murena (quand il mit sur sa propre), « père » de Citroen Xsara Picasso - puis terminé par le groupe de Philippe Guedon, il a été soumis à la vision de sommets de PSA avec une seconde version sensiblement plus petit, de seulement 3,80 mètres de longueur.

Le groupe PSA, cependant, était encore en train de couvrir les pertes causées par l'absorption de la Simca-Talbot et patauge dans des difficultés financières; Le projet, qui aimait aussi beaucoup et qui avait été mis au point sur la base de mécanique 305, a été rejetée par crainte d'investir dans un produit trop créneau. La direction de la Peugeot conseillé d'apporter Matra véhicule à la sœur Citroën. Matra un autre prototype basé prépara sur la BX, mais le centre de design Citroën dit qu'il n'a pas besoin d'aide extérieure pour concevoir leurs voitures. Matra puis se tourna vers BMW, qui entretiennent déjà des relations de consultation et de collaboration: il avait préparé pour la maison Teutonique le processus de peinture de la septième et collaboré série dans la recherche de matériaux composites pour les voitures bavaroises, branche où la petite maison transalpin a été arête de coupe. Avant BMW avait une chance de voir un prototype, il recoupées dans l'affaire Renault, désireux de profiter de l'impasse de son rival historique, la Peugeot précisément. Le prototype du nouveau évolué avec la version Matra P23 de mécanique R18 et avec un corps conçu par Aimé Saugues, quant à lui remplacé Volanis; réellement STEMMED image fixe de la Simca (qui a également été basé sur la Murena matra), Qu'il était ancré à l'avant de la maison des donateurs Renault, tandis que le corps de Saugues consistait à une mise à jour de l'idée de Volanis, déjà considéré comme bon par les mêmes Saugues et Philippe Guedon. De nombreux autres composants de la voiture étaient encore la production Simca-Talbot (poignées, lumières, organes mécaniques), tandis que l'intérieur pas encore présenté le scanner à plat et la modularité des sièges.

Quand en Décembre 1982, Philippe Guedon (alors directeur de Matra) a présenté le prototype P23 Bernard Hanon (président-directeur général de Renault), il a approuvé. le prototype P23 maintenant il monté les lumières de Renault master. Pour récupérer de manière adéquate les coûts de production, le nouveau modèle devrait être produit au moins 55.000 spécimens à l'usine Matra de Romorantin. Après avoir économisé jusqu'à cette époque son autonomie, Matra Automobile - qui faisait partie d'un groupe industriel très solide financièrement et ramifiés dans différents secteurs tels que la production de missiles, la recherche aérospatiale, des télécommunications et de l'édition - a racheté 49% de leur actions à Peugeot et Renault a vendu à qui en même temps pose deux conditions essentielles pour investir dans le projet: la nouvelle voiture aurait été marquée par son logo, alors que Matra aurait dû arrêter la production de son Murena, que, dans deux ans et demi avait vendu environ 12 000 exemplaires, assombrissant sur le marché intérieur français Feu.

Le fait de ne pas être en mesure d'avoir une visibilité avec sa propre marque avait doute en quelque sorte la bonté MATRA avec sa nouvelle voiture; Pour cette raison, dans une tentative de créer une alternative dans le cas où il n'a pas réussi, il a étudié le plancher plat et a introduit la modularité interne. De cette manière, P23 Il serait inclus dans le segment des véhicules rapides pour la circulation des marchandises; Ils ont été conçus en même temps les versions pick-up furgonate que dans le cas d'un échec commercial, ils pourraient rapidement entrer en production.

Des difficultés mineures ont été adressées à approuver la large plaque de pare-brise, dont la taille était révolutionnaire à l'époque. Pour maintenir la teneur en poids, P23 Il a été construit avec un cadre de lumière recouverte par galvanisation dans un bain chaud à 33 kg de zinc; Ce procédé assure une excellente résistance ainsi qu'une protection contre la rouille totale qui a causé pourrait garantir la Matra contre la corrosion pendant dix ans. Le poids de P23 Il est resté contenu dans 1225 kg. Le liquide du bain de galvanisation a également été généralement procédure Matra: a été introduit déjà dans le Matra Murena, première voiture au monde à bénéficier. Le corps, suit toujours la tradition une fois un poids Matra réduite et la sécurité passive, était à la place fibre de verre.

la P23 aussi il a adopté un révolutionnaire suspension Arrière totalement breveté par Matra qui a permis de maintenir l'alignement même lorsque la charge varie, avec le seul inconvénient de rester un peu mou dans les changements rapides de direction (mais sans l'excellent comportement routier, il a été invalidée). Une telle suspension, par ailleurs, nous trouvons aujourd'hui dans presque tous les mini-fourgonnette moderne. Plus tard, le prototype a été reconstruit en utilisant l'habitacle et d'un plancher plat coulissant et rabattable, une caractéristique qui est la base du concept modulaire intérieur et le succès que Espace Il aurait connu pour les années à venir.

La nouvelle voiture aurait dû être lancé au printemps 1984, donc, être au début de 1983, il fallait le tempo: en Avril a été créé le premier prototype, et deux mois plus tard, Renault et Matra perfectionné leur accord. A la fin de cette année, après plusieurs essais routiers, la Chambre des Pastille certifié la fiabilité mécanique de la voiture et a commencé la série de pré-production, qui a débuté en Janvier 1984. En Mars, ils ont commencé à la place à assembler d'abord spécimens de la production de jeu réel. La présentation officielle à la presse a eu lieu en Avril, alors que la commercialisation a été lancé en Juillet: ainsi est née la première génération de Espace.

Design intérieur et extérieur

Le Renault Espace
Vue latérale de l'un des premiers Espace

L'importance de l'Espace historique devant la presse commerciale a eu l'occasion de parler à plusieurs reprises. La première moitié de années quatre-vingt il a également vu d'autres constructeurs automobiles avec leurs projets aux prises liés aux véhicules de grande taille MPV. A cette époque, ils ont vu les modèles légers comme aussi Dodge Caravan (Plus connu sous Chrysler Voyager) Et Mitsubishi Space Wagon. Mais il est venu à des modèles qui, au moins dans leur première période de commercialisation, ne sont pas proposés sur le marché européen. L'Espace, cependant, a eu le mérite d'avoir introduit d'abord dans le Vieux Continent le concept de MPV, le concept comprend pas, de manière limitative, à une camionnette avec sept sièges ou plus, mais à une autre voiture, conçu et construit pour unir sensations d'une berline normale de conduite, à laquelle le public avait jusque-là beaucoup plus habitués à un véhicule du conducteur plus généreux, ajustable selon les besoins et équipées de toutes les commodités. En ce sens, l'Espace déjà fait sensation à son début, car dans la pratique de la compétition européenne se limitait à des modèles fondés sur le commerce, comme le Transporter Volkswagen ou Fiat Ducato, qui manquait le contenu du nouveau-né.

La première génération de Espace Il était d'une taille mini-fourgonnette grand par rapport aux normes et le marché européen: ses 25,4 mètres de longueur étaient comparables à des voitures comme la BMW Série 3 E30 (Quelques centimètres plus long) ou l 'Alfa Romeo Giulietta (A centimètre plus courte). Si vous comparez la taille de la première Espace avec Dodge Caravan, il capte une différence significative, puisque la voiture outre-mer se vantait près de 30 cm de plus en longueur, puis va positionner un pas de plus. Dans tous les cas, la Espace de 1984, il a été caractérisé par une carrosserie de véhicule conçu de telle manière à constituer le lien entre un break pratique et une fourgonnette utilisée pour le transport de personnes. Sur le premier tir le bon niveau de finitions et de l'équipement standard consacré à un confort de conduite, tandis que le second a retenu la position de conduite surélevée, avec la santé conséquente du conducteur. La face avant est caractérisée par de grands phares quadrangulaires angulaires et une grille à lattes horizontales; examiné la séance tendue vers l'avant et élevée, le capot était court et très large pare-brise, et les deux ont été alignées pour former un seul plan incliné de 58 °. Ainsi, l'ensemble du front présenté une tendance en pente, tout à l'avantage de la pénétration aérodynamique (la cx était de 0,32, une valeur considérable pour le temps et pour le type de véhicule). Toujours au sujet de l'avant, quelques-unes des sources de la presse spécialisée a comparé la tendance en pente de la partie avant du véhicule avec celui de la TGV, le train rapide français au moment opérationnel depuis des années. Dans la zone inférieure de l'avant il était présent dans un pare-chocs en matière plastique brute (mais en fonction de l'équipement peut aussi être de la même couleur). Le flanc est également caractérisé par une vaste surface vitrée quatre lumières de chaque côté, par une ligne de bande relativement faible et une partie inférieure en matière plastique qui reprend la tendance du pare-chocs avant. Grande également la lunette arrière et même la grande porte d'accès au compartiment à bagages. Même ici, il y avait un pare-chocs en plastique (peint ou moins, toujours selon le grade), tout complété l'image du petit groupe optique rectangulaire avec développement vertical.

La principale caractéristique intérieure de la première Espace est, comme déjà dit, sa polyvalence: cet aspect a été réalisée par le montage des trois rangées individuelles de sièges (deux à l'avant, trois centrales et deux à l'arrière) qui peuvent être déplacés, abattus ou tourné en fonction des besoins. Dans les plus caractéristiques chers, les sièges avant peuvent également être tournés vers l'arrière (bien sûr la voiture est à l'arrêt) à venir face à face avec les autres passagers et un repas ensemble et discuter, lors d'une escale après un long voyage. En bref, la conception de l'habitacle Espace Il a pris en compte dans une large mesure regard aussi convivial. La cabine elle-même, alors, a été brillante par les grandes surfaces vitrées, de telle manière à augmenter le bien-être à bord. De plus notable est la capacité de bagages, ce qui pourrait aller d'un minimum de 850 litres à un maximum de 3000 litres[1] éliminer complètement les deux rangées du milieu et arrière des sièges.

Structure, mécanique et moteurs

Le Renault Espace
Vue de face d'un Espace dans la version pré-lifting

La structure de support de la l'Espace (Ainsi que celle des deux générations successives du MPV français) est constitué par une cage en tôle de fibres de verre avec des panneaux de carrosserie, afin de réduire le poids et d'éliminer les risques liés à la rouille. Mais même le corps lui-même a reçu un traitement anti-rouille, comprenant dans un bain de zinc qui a permis le même corps d'être recouvert d'un film d'une épaisseur de 65 zinc iM, ce qui correspond à environ 30 kg de zinc au total pour chaque échantillon.

La base mécanique utilisé pour la première génération de la Espace Il est étroitement dérivé de celui de R18 et sa version coupé, la Feu. Cela a conduit d'une part l'utilisation d'une mécanique déjà testé et donc fiable, mais d'autre part, il était nécessaire de forcer avoir à faire face à la disposition longitudinale du moteur, potentiellement capables de soustraire l'espace à l'intérieur de l'habitacle, sinon il n'a pas été le fait que ce moteur a été arrangé axe cantilever, et donc un tel inconvénient a été réduit. Mais à la solution de moteur transversal, il viendrait seulement des années plus tard avec le lancement de troisième génération dell 'Espace. Dans tous les cas, nous rencontrons les solutions techniques prévues déjà connu berline en 3 volumes de Renault Maison, à savoir la roue avant indépendante avec bras oscillants, l'essieu rigide arrière barre Panhard, l 'système de freinage mixte et la crémaillère de direction.

A ses débuts l'Espace Il a été proposé dans un moteur, à savoir le 2 litres essence dérivé de la version de base du vaisseau amiral Renault 25, aussi quell'ormai novice en 1984. Ce moteur, déplacement 1995 cm³ et amené à carburateur, au maximum le développement puissance maximum 110 CV. Cela a été combiné avec une motorisation changement manuelle à 5 vitesses.

évolution

Le Renault Espace
La première génération Espace après restyling en Janvier 1988

Initialement prévues étaient deux tenues, GTS et TSE. Un concept comme celui de 'Espace, comme innovant, tout d'abord rencontré un succès limité principalement en raison de la difficulté de la part du public à métaboliser une voiture avec des caractéristiques similaires. Qu'il suffise de dire que, dans le premier mois sur le marché ont été vendus seulement neuf spécimens. Cette moins encourageante, cependant, ce fut un événement absolument temporaire, étant donné que, comme la voiture a commencé à faire des incursions dans le cœur du public, les ventes ont commencé rapidement à grimper pour se rendre à 5,745 unités à la fin de 1984, dont plus de 2.600 en France seule . A la fin, afin de répondre à la montée en flèche des demandes, il était nécessaire de préparer les lignes de montage supplémentaires aussi Dieppe, où, normalement, né le Renault plus sportif. Responsable de ce succès est aussi l'élargissement de la gamme avec l'arrivée d'un lecteur diesel, une unité composée de 2,1 litres, en rapport avec le 2 litres essence et capable de délivrer jusqu'à 88 ch de puissance maximum.

Dans les années suivantes il n'y avait que des mises à jour dans les stands, et en particulier en Juin 1985 il y avait l'arrivée d'un set-up plus complet et fini nommé 2000-1. Cette exposition, qui comprenait également des sièges rembourrés en velours, était un hommage au célèbre film Stanley Kubrick, 2001: A Space Odyssey, que français Il se traduit par En 2001, les odyssées de l'Espace, la liaison avec le nom de la voiture.

Il est venu sans autres nouvelles du restyling 1988, Il a eu lieu en Janvier: dans le processus de croissance des ventes (en Juin 1987, il a atteint les 50.000 unités produites), les Français MPV a reçu une nouvelle calandre avec mise à jour, les changements dans les plus convexes et moins anguleux, ainsi que de nouveaux phares avec clignotants de couleur blanche. En ce qui concerne la gamme de moteurs, les deux moteurs jusqu'à ensuite utilisés ont continué à rester disponibles, mais l'essence de 2 litres a été considérablement affaibli et a été réduit à seulement 103 ch. En revanche, on a ajouté un nouveau moteur, toujours composé dans un moteur à essence de 2 litres, mais avec alimentation à injection électronique et avec une puissance maximale de 120 ch. Ce moteur a été combiné avec la nouvelle production TXE et il a également été monté sur une version particulière de 'Espace appel Quadra et caractérisé par le fait d'être en toutes roues motrices, une véritable particularité en ce qui concerne le segment des monospaces. della Version Quadra il convient de rappeler que l'arbre transmission Elle a été faite d'un matériau composite.

Mais déjà depuis 1989, l'injection de 2 litres a été retiré en faveur de l'unité de 2,2 litres avec une puissance maximale de 110 ch, et inférieure à celle du moteur sortant, mais avec de meilleures qualités de torque qui traduit en une plus grande source d'inspiration à bas régime. Il a également été le seul moteur de l'histoire de catalyse l'Espace et il a été proposé dans les deux roues avant motrices, et avec l'entraînement de roue précité Quadra. Cependant, ce moteur n'a pas été fourni sur certains marchés, comme l'italien.

Ce fut la dernière dans la gamme de première génération »Espace: Dans le 1990, pour la dernière année de production de 'l'Espace, Il a été proposé un très particulier en option: la suspension pneumatique arrière, un vrai « petit bijou » on peut obtenir avec supplément et uniquement en combinaison avec certaines configurations déjà en soi le haut de gamme. A la fin de cette année, il a arrêté la production de l'Espace, bien qu'il soit resté encore pendant quelques mois dans la liste afin de disposer des stocks d'entrepôt. Au début de 1991, il a ensuite été retiré de la liste pour faire place à la deuxième génération, connue sous le nom Espace II.

tableau récapitulatif

Voici un résumé des caractéristiques techniques des différentes versions requises pour la gamme de l'Espace[2]. Les prix indiqués sont en milliers de lire et se référer au niveau de la construction moins cher parmi ceux énumérés et au moment de ses débuts sur le marché italien[3]:

modèle Code modèle arrangements fournis moteur déplacement
cm³
puissance puissance
HP / rpm
couple
nm/ rpm
traction Modifier /
N ° relations
masse à vide
(Kg)
vitesse
max
Acceler.
0-100 km / h
consommation
(L / 100 km)
ans
production
Prix ​​à ses débuts
(Lire x 1000)
Versions essence
2.0 Espace J112 GTS1, TSE ou 2000-1 J6R-762 1995 carburateur double corps 103/5500 163/3000 A manuel
à
5 vitesses
1.260 170 12 « 6 8.5 1988-1991 28874
J6R-829 109/5500 1.240 175 11 « 9 8.4 1984-19872 22875
2.0i Espace J116 TXE1 et 2000-13 J7R-750 injection électronique 120/5500 168/4500 1253 178 11.5 8.9 1988-1991 36083
2.0i Espace
Quadra
- 2000-1 la 1 300 175 11 « 4 9.8 1988-1991 41569
Espace chat 2.2i.3 J117 - J7T-770 2165 110/5000 174/3000 A - 1754 10 "4 9.54 1989-19913 -
Espace chat 2.2i.
Quadra
3
- la 1.310 1704 11 « 14 10.34 1989-19913 -
versions diesel
Espace 2.1 turbodiesel J115 Turbo D1, Turbo DX ou 2000-1 J8-852-10 2068 injection collecteur 88/4250 182/2000 A manuel
5 vitesses
1271 160 13 « 3 6.8 1984-19872 26636
1.320 165 1988-1991 36443
notes:
1La préparation ne devrait sur le marché italien
2En Italie, depuis 1985
3Modèle ne devrait pas sur le marché italien
4Les données prises par la voix de de: wiki

production

année
unités produites
notes
1984
5745
1985
13825
1986
18794
1987
22948
1988
31088
1989
43177
1990
46585
1991
9532
Il est simplement livré exemplaire, que la production avait déjà cessé en Décembre 1990
total
191694

notes

  1. ^ Caractéristiques techniques de l'Espace 1984 GTS
  2. ^ Les données de performance sont prises à partir du site www.cardata.com, sauf indication contraire
  3. ^ Les prix et les données sur la masse et la consommation sont prises à partir de listes de Quattroruote du temps, sauf indication contraire

bibliographie

  • Matra - La passion de l'innovation voiture, C.Longueville / A. Martinez, 2000, Hachette Livre, pagg.56-65
  • matra, R. M. Clarke, 2012, Brooklands Books, la page 126
  • Renault - L'voiture aventure, Hachette Collections
  • Renault - Un siècle de création de voitures, Claude Le Maître, Jean-Louis Loubet, ETAI

Articles connexes

  • Renault Espace

D'autres projets

liens externes