s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche pour les îles de l'Antarctique, voir Sud Orcades.
Orcades
zone conseil
Orkney
Arcaibh
Orcades - Drapeau
Orcades - Voir
localisation
état Royaume-Uni Royaume-Uni
Écosse Écosse
administration
capitale Kirkwall
Langues officielles Anglais, gaélique écossais
territoire
Les coordonnées
la capitale
58 ° 58'51.6 « N 2 ° 57'36 « W/58 981 N ° 2,96 ° W58981; -2,96(Orcades)Les coordonnées: 58 ° 58'51.6 « N 2 ° 57'36 « W/58 981 N ° 2,96 ° W58981; -2,96(Orcades)
surface 990 km²
population 21349 (2011)
densité 21,56 ab./km²
autres informations
temps UTC + 0
ISO 3166-2 GB-ORK
code ONS 00RA
titre Boreas domus, mer curiae
(latin: Le nord est notre maison, la mer est notre ami)
cartographie
Orcades - Localisation
site web d'entreprise

la Orcades (en Anglais Orcades, en gaélique écossais Arcaibh) Est archipel tout Iles du Nord de Écosse, en Royaume-Uni. Située au large de la côte nord de grande-Bretagne, Orkney sont situés à 16 km au nord de la côte nord de Caithness et comprennent environ 70 îles, dont 20 sont habitées.[1][2] La plus grande île, territoire continental, Il couvre une superficie de 523.25 km², ce qui en fait la sixième plus grande île en Ecosse et au dixième rang des 'archipel britannique.[3] le principal centre administratif et de règlement Kirkwall,[4] qui a 7000 habitants et un port important et il y a la cathédrale Saint-Magnus. La deuxième ville est Stromness, sur la côte ouest de Chine continentale, avec environ 2000 habitants, tandis que le troisième règlement Hope St Margaret sur South Ronaldsay.

Le nom « Orkney » remonte au premier siècle avant notre ère, voire plus tôt et les îles ont été habitées depuis au moins 8500 ans. A l'origine occupé par des tribus mésolithique et néolithique puis par Pitti, Orkney a été envahie et annexée par Norvège en 875 et s'y installèrent i norrois. la Parlement de l'Ecosse puis re-attaché au comté Royaume d'Écosse en 1472, en raison de non-paiement de dot pour femme James III, Margaret du Danemark.[5] Orkney contient quelques-uns des plus anciens du néolithique et des sites les mieux préservés d 'Europe et "Coeur néolithique des Orcades« Il est un site désigné patrimoine mondial dall 'UNESCO.

Le Orkney constitue l'un des 32 zones du conseil de l'Ecosse, former un collège de Parlement écossais, un 'zone Lieutenance et ancien comté. Le conseil local est le Conseil Orcades, l'un des trois conseils en Écosse à la majorité des membres élus qui sont indépendant.[6][7]

En outre continentale, la plupart des îles Ils sont divisés en deux groupes: les îles du Nord et les îles du Sud et presque tous ont une base géologique composée de Vieux grès rouge. Le climat est doux et le sol est extrêmement fertile, donc presque toutes les terres sont cultivées. L'agriculture est le principal secteur de l'économie, mais aussi le vent et les ressources marines sont de plus en plus en importance, car l'île génère à travers comme il est nécessaire plus d'énergie renouvelable. Les sections locales, appelées Orcades, parlent un dialecte écossais distinctif et ont des traditions riches et folklore. Sur les îles il y a une abondance de la vie marine et les oiseaux.

Origine du nom

Orcades
carte antique de 1654 Willem Blaeu avec deux groupes d'îles avec « Orcades » (Orkney) à gauche et « Schetlandia » (Shetland) à droite. Un manteau des bras en haut à gauche montre un lion rouge rampant sur un bouclier jaune flanqué de deux licornes. Une deuxième couche de bras est situé en bas à droite sous le "Oceanus Germanicus"; cela montre deux sirènes qui entourent une table avec une écriture très petite, surmontée d'un bouclier jaune et bleu.

Pitea de Marseille Il a visité la Grande-Bretagne, probablement entre 322 et 285 avant JC et décrit avec une forme triangulaire, avec une pointe nord appelé Orcas.[8] Cela peut se référer à Dunnet Head, à partir de laquelle les Orcades sont visibles.[9] L'écriture en le siècle AD, le géographe romain Pomponio Mela Il a appelé les îles Orcades, tout comme Tacite année 98, en faisant valoir que le père Agricola avait « découvert et dompté les Orcades, jusque-là inconnue »[9][10] (Bien que ce soit d'Apple Pline l'Ancien Ils ont évoqué les îles précédentes[8]). Les étymologistes interprètent généralement l'élément orc- comme un nom tribal de Pitti ce qui signifie « jeune cochon » ou « jeune verrat».[11][12] Ceux qui ont parlé de l'ancien irlandais fait référence aux îles comme insi Orc ( « L'île des Cochons »).[13][14] L'archipel est connu sous le nom Arcaibh dans le monde moderne gaélique écossais et -aibh Il représente une terminaison préposition fossilisé.

Beda il Venerabile Il fait référence aux îles comme « Orcades insula » dans son travail Histoire Ecclésiastique Gentis Anglorum.[15]

Les colons scandinaves sont arrivés à la fin neuvième siècle réinterprété orc comment orkn en vieux norrois, ce qui signifie "sceau» Avec l'ajout du suffixe ey, "Island."[16] Le nom est ainsi devenu Orkneyjar (Qui signifie « îles du phoque »), raccourcies plus tard « Orkney » en anglais. Selon le Historia Norwegiæ, Orkney ont été nommés par un nombre appelé Orkan.[17]

Le Norse a su continentale Megenland ou Hrossey (Horse Island).[18] L'île est parfois appelée Pomone (ou Pomonia), Un nom qui a son origine dans la traduction erronée de la XVIe siècle de George Buchanan, localement, mais est peu utilisé.[19][20]

histoire

préhistoire

Une coquille noisette carbonisés découverts lors de fouilles en 2007 dans Tankerness de Chine continentale datant de 6820-6600 avant JC indique la présence de tribus nomades mésolithiques.[21] Les premiers établissements permanents connus sont situés Knap de Howar, un village néolithique sur Papa Westray, qui remonte à 3500 avant JC. On croit que le village de Skara Brae, le village néolithique le mieux préservé en Europe, ont été habitées vers 1300 av.[22] Les autres vestiges de cette époque comprennent menhirs de Stenness, la tombe dans le couloir de Maeshowe, la Ring of Brodgar et d'autres pierres debout. De nombreux villages du néolithique ont été abandonnés vers 2500 avant JC, probablement en raison du changement climatique.[23][24][25]

Au cours 'Âge de bronze quelques grandes structures en pierre, bien que de grands cercles de cérémonie ont été construits ont continué à utiliser,[26] étant donné que l'usinage des métaux a été introduit très progressivement en Ecosse de l'Europe dans une période de temps assez longue.[27][28] Il y a relativement peu de sites Orcades qui remontent à cette époque; Cependant, vous pouvez observer un grand monticule à l'Anneau de Brodgar et divers sites sur de nombreuses îles, comme Tofts Ness Sanday et les restes de deux maisons Holm Faray.[29][30]

Age du fer

Orcades
Midhowe Broch sur la côte ouest de Rousay

Excavations à Quanterness de Chine continentale ont révélé un bâtiment datant d'environ 700 avant JC, et des résultats similaires ont été obtenus à Bu de Chine continentale et la carrière de Pierowall Westray.[31] Les structures les plus importantes de 'Age du fer Orkney sont les ruines d'une époque de la tour circulaire plus récente, appelée "Broch« Et les colonies voisines, comme le Broch de Burroughston[32] et Broch de Gurness. La nature et l'origine de ces bâtiments est encore sujette à débat aujourd'hui; d'autres structures de la période comprennent des entrepôts souterrains et des maisons circulaires, ces derniers souvent associés à des premiers sites de Broch.[33][34]

Lors de l'invasion romain La Grande-Bretagne, le « Roi des Orcades » était l'un des 11 dirigeants des îles que vous pensez qu'il a réussi à dompter l'empereur Claudio dans 43 A.D. à Camulodunum (Colchester).[35][36] Après la flotte Agricola il est arrivé, puis partir, stationné pendant une courte période à Shapinsay, l'influence directe des Romains semble avoir été limitée aux entreprises plutôt que la conquête.[37]

Dans les dernières années de fer Orkney faisaient partie du royaume de Pitti et bien que les vestiges archéologiques de la période sont moins impressionnants, il y a des raisons de penser que les sols fertiles et riches mers de Orkney ont fourni le Pitti un style de vie privilégié.[37][38] les Gaels dalriadici Ils ont commencé à affecter les îles à l'époque tardive des Pictes, principalement par le rôle de missionnaires Celtes, comme le montre les différentes îles qui portent l'épithète « Papa » en commémoration de ces prédicateurs.[39] Cependant, avant que la présence gaélique pourrait se stabiliser, les Pictes ont été progressivement évincé par norrois depuis la fin de 'huitième siècle; la nature de cette transition est controversée et les théories varient intégration pacifique à la réduction esclavage et génocide.[40]

domaine norvégien

Orcades
Selon le Orkneyinga Saga, Harald Hårfagre (À gauche), il a pris le contrôle de Orkney en 875.

Les deux Orkney que Shetland Ils ont subi une grande influence des colons norvégiens à la fin du huitième et début du IXe siècle. la Vikings Ils ont fait les îles du siège de leurs expéditions de pirate prises contre Norvège et la côte du continent écossais. En réponse, le roi de Norvège Harald Hårfagre annexé le Iles du Nord, y compris les Orcades et les Shetland, en 875. Cette histoire, qui apparaît dans Saga des hommes Orkney, Il est basé sur les voyages successifs Magnus III de la Norvège et certains chercheurs pensent que les histoires sont apocryphes.[41] Rognvald Eysteinsson Il a reçu les Orcades et les Shetland de Harald comme le comté à titre de compensation pour la mort de son fils dans une bataille en Écosse avant de passer au frère du comté Sigurd le Puissant.[42]

Cependant, la ligne de succession de Sigurd a survécu longtemps et était Torf-Einarr, fils de Rognvald devait être un esclave, qui fonda une dynastie qui contrôlait les îles pendant des siècles après sa mort.[43][44] Il a été remplacé par son fils Thorfinn Einarsson et pendant son règne, le roi déchu norvégien Erik Sanglante Ax Orkney utilisé comme base pour ses raids, avant qu'il ne soit tué dans 954. la mort de Thorfinn et son enterrement au Broch de Hoza, sur South Ronaldsay, Ils ont conduit à une longue période de lutte dynastique.[45][46]

Orcades
revisiter artistique Roi Olav Tryggvason de la Norvège que christianise force Orkney.[47] peint Peter Nicolai Arbo.

Dans un premier temps la culture païenne, les informations détaillées sur le retour de la religion chrétienne dans les îles écossaises époque vikings sont insaisissables.[48] la Orkneyinga Saga Il suggère que les îles ont été christianisés par Olav Tryggvasson en 995 quand il a arrêté à Murs Sud sur le chemin de l'Irlande à la Norvège. Le roi fit venir le comte Sigurd Stout[49] et il lui a ordonné et tous ses sujets à se faire baptiser. « Si vous refusez, je vais te tuer sur place et je vous jure que je détruirai toutes les îles avec le feu et l'épée. » Comme prévu, Sigurd accepté, les îles sont devenues chrétiennes[47] et ils avaient le premier évêque du début desXIe siècle[50][51][52][53]

Forte Thorfinn Il était un fils de Sigurd et petit-fils de Roi Coluim mac Cináeda Máel (Malcolm II de l'Ecosse). Avec les autres enfants de Sigurd, il a jugé Orkney au cours de la première moitié du XIe siècle et a étendu l'autorité d'un petit empire maritime qui s'étendait Dublin à Shetland. Thorfinn est mort autour de 1065 et ses fils Paul et Erlend lui a succédé, les combats dans Bataille de Stamford Bridge en 1066..[54] Paul et Erlend ne sont pas d'accord et leurs différends ont été transmis à la génération suivante. la martyre de Magnus Erlendsson, Comte de Orkney qui elle a été tuée en Avril 1116 par son cousin Haakon Paulsson, a conduit à la construction de Cathédrale Saint-Magnus, qui est encore une caractéristique distinctive de Kirkwall.[55][56]

Orcades
La cathédrale St Magnus à Kirkwall

De manière non habituelle, à partir de l'année 1100 à compter du comptes Norse a juré allégeance à la fois en Norvège à Orkney à la Couronne écossaise Comtes de Caithness.[57] En 1231, la ligne dynastique des comptes Nordiques, qui a continué depuis Rognvald, a pris fin avec l'assassiner de Jon Haraldsson à Thurso.[58] la Comté Caithness Magnus a été affecté à II, le second fils du comte de Angus, que Haakon IV de la Norvège Il a confirmé que comte de Orkney en 1236.[59] Dans la mort de 1 290 la princesse bébé Margherita di Scozia Orkney, alors qu'il circulait sur le continent écossais, il a créé une dispute sur la succession qui a conduit à Les guerres de l'indépendance écossaise.[60][61] En 1379 le comté passa à la famille Sinclair, dont les membres étaient aussi barons Roslin, à Edinburgh.[18][62][63][64][65]

La preuve de la présence viking sont omniprésents, allant de colonies dans la Brough de Birsay,[66] la grande majorité des noms de lieux,[67] les inscriptions runique à Maeshowe.[68][69]

domaine écossais

Orcades
James III et Margherita, dont l'engagement qu'il a mis les Orcades de la Norvège en Écosse.

En 1468 Orkney étaient promis de Christian I, dans son rôle de roi de Norvège, l'assurance pour le paiement de dot fille Margherita, engagé à James III de l'Ecosse. Étant donné que l'argent n'a jamais été payé, reliant les îles avec la Couronne de l'Ecosse est devenue perpétuelle.[70]

L'histoire de Orkney avant cette période est en grande partie l'histoire de son aristocratie dirigeante. A partir de cette période en avant, les gens ordinaires apparaissent plus clairement. L'influence des entrepreneurs écossais a contribué à créer une communauté différenciée et indépendante qui comprenait les agriculteurs, les pêcheurs et les commerçants qui se sont appelés Comunitas Orcadie et qui a réussi à défendre leurs droits contre les seigneurs féodaux.[71][72]

Depuis au moins le XVIe siècle, les bateaux du continent écossais et la Pays-Bas Ils ont dominé la pêche au hareng local. Il y a peu de traces d'une flotte de orcadiana jusqu'au XIXe siècle, mais il est rapidement augmenté pour atteindre 700 unités dans les années 1840 avec Stronsay et Stromness qui ont agi en tant que centres de développement. Le poisson blanc n'a jamais été aussi dominante comme cela est arrivé dans d'autres ports écossais.[73]

Au XVIIe siècle, les Orcades étaient la grande majorité des employés de Compagnie de la Baie d'Hudson en Canada. Le climat de apstro des Orcades, orcadiana réputation de sobriété et de leur expertise dans le traitement des bateaux les ont fait des candidats idéaux pour les rigueurs du Nord canadien.[74] Pendant ce temps, la combustion des algues est devenu le pivot des îles, par exemple, Shapinsay, ont été produits plus de 3000 tonnes par an d'algues brûlée pour produire la le carbonate de sodium, qui a amené 20.000 livres à l'économie locale.[75] Cette industrie est effondrée en 1830 après la suppression des taxes sur l'importation alcali.[76]

L'amélioration de l'agriculture au début du XVIIe siècle, a conduit à la clôture du champ et, dans 'époque victorienne, l'émergence de grandes exploitations bien gérées qui ont utilisé la rotation de cinq ans et produisent des bovins de haute qualité.[77]

Au XVIIIe siècle, avec le 'rébellion jacobite, Orkney avait tendance à sympathiser avec les Jacobites. A la fin de la rébellion en 1715, un grand nombre de Jacobites qui avaient fui vers le nord de Écosse Ils ont cherché refuge sur les Orcades et ont contribué à la sécurité dans Suède.[78] En 1745, les seigneurs des îles Jacobites assuré que les îles demeureraient Jacobite, et fait un refuge sûr pour l'arrivée des marchandises à partir Espagne en tant que support à la cause. Orkney était le dernier lieu de 'archipel britannique où ils résistaient aux jacobites et ne sont pas repris par le gouvernement britannique jusqu'au 24 mai 1746, plus d'un mois après la défaite primaire de l'armée Jacobite Culloden.[79]

XX siècle

Orcades
la Chapelle italienne sur Lamb Holm Il a été construit et décoré par des prisonniers de guerre italien qui a travaillé sur barrières Churchill.[80]

Orcades étaient à la maison à une base de royal Navy à Scapa Flow, qui a joué un rôle clé dans la premier et Guerre mondiale. après 'armistice de 1918, Hochseeflotte Allemand a été transféré entièrement à Scapa Flow d'attendre une décision sur son avenir. Les marins allemands ont ouvert les trappes et enfonçaient tous les navires, dont beaucoup ont été sauvés, mais le reste ne sont pas récupérables et restent encore un endroit attrayant pour de nombreux plongeurs. Un mois après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, un Sous-marin allemand Il a coulé le navire de guerre allemand de la Royal Navy HMS Royal Oak (08) à Scapa Flow. En conséquence, ont été construits le barrières Churchill fermer presque tous les canaux d'accès. Ces obstacles ont eu l'avantage de créer les voyageurs qui ont permis chaussées de se déplacer entre les îles par la route, plutôt que d'être obligé d'utiliser les ferries. Les barrières ont été construites par prisonniers de guerre Les Italiens, qui ont construit et ornaient aussi Chapelle italienne.[80]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la politique Norvège sous l'occupation nazie Ils ont demandé aux autorités allemandes d'envahir les Orcades, depuis la Norvège était à la recherche de nouvelles opportunités d'expansion.

La base de la marine a été mis hors service après la guerre, la fermeture en 1957. Le problème du déclin de la population a été significative dans les années d'après-guerre, bien que dans les dernières décennies du XXe siècle, il y avait une augmentation du Orcades et de la vie, il est revenu à compter sur la prospérité croissante et l'émergence d'une société relativement sans classes.[81] Les îles Orcades, en 2013 et 2014, ont été classés comme étant le meilleur endroit pour vivre en Ecosse, selon le rapport de Halifax la qualité de vie.[82]

les tendances démographiques

population historique
année population ±%
1801 22280 -
1811 18531 -1.83%
1821 23207 +2.28%
1831 24411 +0.51%
1841 25526 +0,45%
1851 26409 +0,34%
1861-1911 données manquantes
1921 24144 -
1931 22102 -0,88%
1941 21688 -0,19%
1951 21275 -0,19%
1961 19125 -1.06%
1971 16976 -1.18%
1981 18418 +0,82%
1991 19570 +0,61%
2001 19245 -0,17%
2011 21349 +1.04%

Dans l'ère moderne, la population a atteint son maximum au milieu du XIXe siècle, avec un peu plus de 26 000 personnes, puis a diminué pour un siècle, à un minimum de 17 000 dans les années 70. Les baisses ont été particulièrement importantes dans les îles extérieures, dont certaines restent vulnérables à la population encore descendu. Malgré les Orcades sont à bien des égards distincts d'autres îles et d'autres îles de l'Ecosse, ces tendances sont très similaires à ceux qui se sont produits ailleurs.[83][84] La population de l'archipel a augmenté de 11% dans la décennie jusqu'à 2011, enregistrée par le recensement de cette année. Au cours de la même période, la population des îles écossaises a augmenté globalement de 4%, jusqu'à 103,702 personnes.[85]

Géographie physique

territoire

Orcades
Orkney Carte montrant les principales lignes de transport

Les Orcades sont séparés du continent par les Écossais Pentland Firth, une large bande de plage située à 10 km entre Brough Ness sur l'île de South Ronaldsay et Duncansby en Caithness. Les Orcades se situent entre 58 ° 41 « et 59 ° 24 » nord et 2 ° 22 « et 3 ° 26 » ouest, pour un maximum de 80 km distance entre le nord-est et sud-ouest et à 47 km d'est en ouest ils couvrent 975 km².[86][87]

Les îles ne sont pas des altitudes élevées, à l'exception de quelques collines grès sur Hoy, territoire continental et Rousay, et une côte déchiquetée de quelques côtes occidentales. Presque toutes les îles ont loch, mais les cours d'eau sont consistent principalement en des quantités qui viennent des hauteurs. Les côtes sont très en retrait, et les îles sont séparées les unes des autres par d'étroites généralement appelée son ou bras de mer.[86][88]

la marées hors de nombreuses îles ils sont rapides, avec bains à remous fréquents.[89] Les îles se distinguent par l'absence d'arbres, ce qui explique en partie la présence de vents forts.[90]

climat

Les îles Orcades ont un climat tempéré et froid, d'une manière particulière, il est extrêmement doux et constant pour une telle latitude Du Nord, en raison de Gulf Stream.[91] La température moyenne pendant toute l'année est de 8 ° C; en hiver, la moyenne est de 4 ° C et 12 ° C en été.[92]

Les précipitations annuelles moyennes de 850 mm à 940 mm.[92] Les vents sont un élément clé du climat, et même en été, il y a des brises constantes. En hiver, les vents sont fréquents et sévères, avec une moyenne de 52 heures de tempête chaque année détectée.[93]

Pour les touristes, l'une des caractéristiques fascinantes des îles sont les étés « pas de ténèbres »; le solstice d'été, le soleil se lève à 3h00 et se couche à 21h29 GMT, et il n'y a jamais l'obscurité totale. Ceci est connu dans le long crépuscule îles du Nord comme « laisser mijoter faible ».[94] Les nuits d'hiver sont longues: le solstice d'hiver, le jour le plus court, le soleil se lève à 9h05 et se couche à 15h16.[95] Cette période de l'année, au cours des étapes de l'aube, est parfois vu à l'horizon nord, le phénomène de 'aurore polaire.[96]

Îles

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Liste des îles Orcades.

territoire continental

Orcades
Stromness de ce continent est le deuxième plus grand centre de Orkney.

territoire continental est la plus grande île d'Orkney; les deux Burgh archipel, Kirkwall et Stromness Ils sont sur cette île, qui a également rappresenza le centre du système de transport des Orcades, les liaisons par ferry et aériens vers les autres îles et avec le monde extérieur. L'île est plus densément peuplées que les autres, car elle comprend 75% de la population de Orkney, et est très fertile pour l'agriculture. Continent est divisé en zones Est et appelle la partie continentale de l'Ouest, qui sont déterminées selon que la terre est à l'est ou à l'ouest de Kirkwall. Le cœur de l'île est située à l'ouest de Kirkwall, tandis que la partie orientale est moins étendue. Les paroisses civiles de l'Ouest continentale est Stromness, Sandwick, Birsay, Harray, Stenness, Orphir, Evie, Rendall et Firth. Ce sont St Ola Est continentale, Tankerness, St Andrews, Holm et Deerness.

L'île ne présente pas de grandes hauteurs, en particulier le continent Est, mais a des falaises au nord et à l'ouest et deux loch de taille considérable: le Loch Harray et le Loch de Stenness. Continentale comprend les restes de nombreuses constructions néolithique de Pitti et Vikings; Quatre des principaux sites néolithiques sont inclus dans le site Site du patrimoine mondial la Coeur néolithique des Orcades, depuis 1999.

Les autres îles sont classées comme « nord » ou « sud » que continentale. Les exceptions sont les îlots éloignés de Sule Skerry et Sule Stack, qui sont environ 60 km à l'ouest de l'archipel, mais font partie des Orcades à des fins administratives. Dans les noms des îles, le suffixe « a » ou « ay » représente la fin Norse ey ce qui signifie « île »; ceux libellés chêne vert Ils sont très petits.

Les îles du Nord

Orcades
Les moutons Ronaldsay du Nord sont des moutons sauvages qui ont évolué pour nourrir les algues[97] et leur composition génétique unique qui les rend intérêt des défenseurs de l'environnement.[98]

Le groupe d'îles du Nord est la plus grande et se compose d'un grand nombre d'îles de taille modérée, reliée au continent par ferry ou en avion. L'agriculture, la pêche et le tourisme sont les principales sources de revenus pour la majorité des citoyens.

L'île est la plus au nord North Ronaldsay, qui se trouve à 4 km au-delà de l'île la plus proche, Sanday; Ouest se lève Westray, avec une population de 550 personnes. Il est relié par ferry et air Papa Westray, également connu sous le nom « Papaye ». Eday Il est au centre de Iles du Nord; Le centre de l'île est la bruyère et les principales industries sont l'exploitation minière du tourbe et l 'excavation la calcaire.

Rousay, Egilsay et Gairsay Ils sont au nord de l'Ouest continentale, au-delà de son dell'Eynhallow. Rousay est connue pour ses monuments anciens, y compris la cairn de Quoyness alors que Egilsay a les ruines de la seule tour de l'église ronde de Orkney. Wyre, au sud-est, il comprend le site de Château Cubbie Roo. Stronsay et Papa Stronsay Ils sont situés beaucoup plus loin à l'est, au-delà du Stronsay Firth; Auskerry Il est au sud de Stronsay et a une population de seulement cinq personnes. Shapinsay et son château Balfour sont un court trajet en voiture au nord de Kirkwall.

Les autres petites îles inhabitées des îles du Nord sont: Veau de Eday, Damsay, Eynhallow, Faray, Helliar Holm, Holm Faray, Holm of Huip, Holm de Papa, Holm of Scockness, Kili Holm, Linga Holm, Muckle Holm vert, Rusk Holm et Holm Sweyn.

Orcades
Le phare de Hoy Graemsay

Les îles du sud

Le groupe sud des îles environnantes Scapa Flow; Hoy est la deuxième plus grande île de la colline Orkney et Ward, dans sa partie nord, se révèle être le pic à plus archipel d'altitude, alors que Old Man of Hoy est un faraglione bien connu. Burray Il se lève à l'est de Scapa Flow et est relié par une grande rue South Ronaldsay, qui accueille divers événements culturels comme le Festival des chevaux et des charrues de course effectuées par les garçons du troisième samedi d'Août.[99] Un Ronaldsay Sud est aussi le Tombeau des Aigles, du néolithique. Graemsay et flotte Ils sont connectés à Mainland et Hoy par ferry et Fleet en particulier est connu pour son grand port pétrolier. Murs Sud Il contient une tour Martello la XIXe siècle et il est relié à Hoy par air. South Ronaldsay, Burray, Glims Holm et Lamb Holm Ils sont reliés par une route à travers la partie continentale barrières Churchill.

Les îles inhabitées du sud sont les suivantes: Veau de Flotta, Cava, Copinsay, Corn Holm, Fara, Glims Holm, Hunda, Lamb Holm, Petit rysa, Switha et Swona. la Pentland Skerries Ils sont situés loin au sud, à proximité du continent écossais.

Orcades banner.jpg
agrandir
Orkney Panorama

géologie

La roche de surface qui fait Orcades est presque entièrement composé de Vieux grès rouge, principalement au Moyen- dévonien.[100] Comme dans le comté voisin Caithness, situé sur le continent écossais, ce grès recouvre une roche métamorphique De la série Moine, comme vous pouvez le voir sur le continent où il a découvert une bande étroite entre Stromness et Inganess, et même dans la petite île Graemsay; ils sont présents gneiss gris et granit.[101]

Orcades
Géologie Orkney

Le Dévonien moyen est divisé en trois groupes principaux; la partie inférieure de la séquence de l'âge eifeliana, Elle est dominée par des lits lacustres de sédiments Stromness qui ont été déposés dans lac Orcadie.[102] La dernière couche de Rousay est situé dans une grande partie des îles du nord et du sud de l'Est et continentale.[103]

Old Man of Hoy est constitué de grès haut groupe Eday, en dalles jusqu'à 800 mètres d'épaisseur. Il est situé sur une couche de perdre incliné, et est une source de discussion et de débat.[103][104]

Le Dévonien et même les roches les plus anciennes trouvées sur Orkney est coupée par une série de défauts dans la direction WSW-ENE et N-S, dont beaucoup ont été actifs pendant le dépôt des séquences dévoniennes.[105] Un grand pli synclinal croix de Eday et Shapinsay, avec axe nord-sud.

Sur la partie ouest de Hoy sont roches extrusives basaltique, mais aussi à Deerness sur la partie continentale de l'Est et sur Shapinsay. La corrélation entre les roches volcaniques de Hoy et les deux autres ont été proposées, mais les différences de leurs dégâts chimique encore l'incertitude dans les théories.[106] sur tous les Orcades sont digues lamprophyre en retard permien.[107]

la strie glaciaire et la présence de craie et rochers provenant du support mer du Nord démontrer l'influence de l'action de la glace géomorphologie les îles. Boulders argile Ils sont également abondants et moraines Ils couvrent des domaines importants.[108]

politique

Orkney est représenté à Chambre des communes dans le cadre du collège Orcades et Shetland, qui élit un député; le représentant actuel est Alistair Carmichael. Ce siège est détenu par Parti libéral-démocrate depuis 1950, la plus longue période représentant cette partie de l'ensemble Royaume-Uni.[109][110][111]

en Parlement écossais, le College of Orkney élit un adjoint au système uninominal à un changement de vitesse; le député actuel est Liam McArthur des libéraux-démocrates.[112] Avant McArthur, le député écossais était Jim Wallace, qui avait été vice-Premier ministre écossais.[113] Les Orcades sont situés dans la région appelée l'élection "Highlands et les îles ".

Le Conseil Orcades se compose de 21 membres, qui sont tous indépendants, à savoir qu'ils ne sont pas des représentants d'un parti politique.[114]

Le Mouvement pour les Orcades, un parti politique qui a soutenu la dévolution des Orcades du reste de l'Ecosse, a été présenté à Les élections générales au Royaume-Uni en 1987 comme Orkney et Shetland mouvement (une coalition du mouvement à Orkney et son équivalent pour Shetland). la Scottish National Party Il a choisi de ne pas disputer le siège pour donner une plus grande liberté de mouvement. Le candidat, John Goodlad, est venu en quatrième position avec 3.095 voix, 14,5%, mais l'expérience n'a pas été répétée.[115]

au Le référendum sur l'indépendance de l'Écosse de 2014 67,2% des électeurs Orkney voté « non » lorsqu'on lui a demandé si l'Ecosse devrait être un Etat indépendant, ce qui représente le pourcentage le plus élevé de voix contre l'autre subdivision de l'Ecosse.[116] Le taux de participation au référendum était de 83,7% dans les Orcades, avec 10,004 voix contre l'indépendance, contre 4.883 voix pour l'indépendance.[117]

notes

  1. ^ Haswell-Smith (2004) pp. 336-403.
  2. ^ Wickham-Jones (2007) p. 1 états il y a 67 îles.
  3. ^ Haswell-Smith (2004) pp. 334, 502.
  4. ^ Agneau, Raymond "Kirkwall" dans Omand (2003) p. 184.
  5. ^ Thompson (2008) p. 220.
  6. ^ L'autre majorité sont des conseils indépendants Shetland et Western Isles. Moray Il est gouverné par une coalition conservateur/ Indépendant. MacMahon et Peter Walker, Helen (18 mai 2007) "Les vents de balayage de changement écossais mairies". Edinburgh. le Scotsman.
  7. ^ « Groupes politiques » Shetland Islands Council. 23 avril 2010
  8. ^ à b Breeze, J. David "La géographie ancienne d'Écosse" dans Smith et Banks (2002) pp. 11-13.
  9. ^ à b « Références historiques premiers à Orkney » Orkneyjar.com. 27 juin 2009.
  10. ^ Tacite (c. 98) Agricola. Chapitre 10. "id Simul tempus ac incognitas à insulas, quas Orcades vocant, invenit domuitque».
  11. ^ La racine proto-celtique *φorko- Il peut signifier porc saumon, donnant ainsi l'alternative des « îles de saumon » "Proto-celtique - Inglese liste de mots" (Pdf) (12 Juin 2002) Université du Pays de Galles. p. 101.
  12. ^ Waugh, J. Doreen "Orkney Place-noms" dans Omand (2003) p. 116.
  13. ^ Pokorny, Julius (1959) [ copie archivée, indo-european.nl. Récupéré le 3 Juillet, 2009 (Déposé par 'URL d'origine 14 mai 2011). Indo-européenne Dictionnaire étymologique. 3 juillet 2009.
  14. ^ « L'Origine des Orcades » Orkneyjar.com. 27 juin 2009.
  15. ^ Venerabilis Baedae historia Ecclesiae
  16. ^ Thomson (2008) p. 42.
  17. ^ « Une histoire de la Norvège », vol. XIII traduit par pp Devra Kunin. 7-8
  18. ^ à b Haswell-Smith (2004) p. 354.
  19. ^ Buchanan, George (1582) Scoticarum Rerum Historia: Le premier livre L'Université de Californie, Irvine. 8 mars 2003
  20. ^ « Pomone ou continentale? » Orkneyjar.com. 4 octobre 2007.
  21. ^ « Shell Noisettes repousse la date d'un site Orcadian » (3 Novembre 2007) Pages Pierre Archéo Nouvelles. 6 septembre 2009.
  22. ^ "Skara Brae Village préhistorique" Historic Scotland. 3 février 2010.
  23. ^ Moffat (2005) p. 154.
  24. ^ "L'Ecosse: 2200-800 BC Age du Bronze" Classé 3 décembre 2010 sur l'Internet Archive. worldtimelines.org.uk 23 Août 2008.
  25. ^ Ritchie, Graham "Les premiers peuples" dans Omand (2003) p. 32, 34.
  26. ^ Wickham-Jones (2007) p. 73.
  27. ^ Moffat (2005) pp. 154, 158, 161.
  28. ^ Whittington, et Graeme Edwards, Kevin J. (1994) « Palynology comme un outil de prédiction en archéologie » (Pdf) Actes de la Société des Antiquaires de l'Ecosse. 124 pp. 55-65.
  29. ^ Wickham-Jones (2007) p. 74-76.
  30. ^ Ritchie, Graham "Les premiers peuples" dans Omand (2003) p. 33.
  31. ^ Wickham-Jones (2007) pp. 81-84.
  32. ^ Hogan, Michael C. (2007) Burroughston Broch. Le portail mégalithique. 4 octobre 2009.
  33. ^ Ritchie, Graham "Les premiers peuples" dans Omand (2003) pp. 35-37.
  34. ^ Crawford, Iain "Le poste de gouverne" dans Smith et Banks (2002) pp. 118-22.
  35. ^ Moffat (2005) pp. 173-5.
  36. ^ Thomson (2008) suggère qu'il peut y avoir été un élément de vanité dans les Romains, comme ils avaient su que Orcades Ils sont situés à l'extrémité nord des îles britanniques. Thomson (2008) pp. 4-5 De même, Ritchie affirme que le fait Tacite a soutenu que Rome avait conquis les Orcades était un schiocchezza, car il n'y a aucune preuve de la présence militaire romaine. Ritchie, Graham "Les premiers peuples" dans Omand (2003) p. 36
  37. ^ à b Thomson (2008) pp. 4-6.
  38. ^ Ils ont certainement été organisées sur le plan politique. Ritchie souligne la présence d'un gouverneur des Orcades la cour d'un roi de Pitti Inverness en 565 apr. J.-C. Ritchie, Anna "Les Pictes" dans Omand (2003) p. 39
  39. ^ Ritchie, Anna "Les Pictes" dans Omand (2003) pp. 42-46.
  40. ^ Thomson (2008) pp. 43-50.
  41. ^ Thomson (2008) p. 24-27.
  42. ^ Thomson (2008) p. 24.
  43. ^ Thomson (2008) p. 29.
  44. ^ Le fils de Sigurd le Puissant Gurthorm a régné pendant un seul hiver après la mort de Sigurd et est mort sans enfants. Le fils de Rognvald, Hallad, a hérité du titre mais, incapable de s'opposer aux raids danois sur Orkney, le comté a abandonné et est revenu à la Norvège qui, selon Saga des hommes Orkney, Il a été vu par tous comme une grosse blague. Thomson (2008) p. 30 Chapitre 5.
  45. ^ Wenham, Sheena "Les îles du Sud" dans Omand (2003) p. 211.
  46. ^ Thomson (2008) pp. 56-58.
  47. ^ à b Thomson (2008) p. 69. citant Saga des hommes Orkney Chapitre 12.
  48. ^ Abrams, Lesley « Conversion et l'Eglise dans les Hébrides à l'époque des Vikings, » une chose très difficile « dans Ballin Smith et al (2007) pp. 169-89
  49. ^ Sigurd le Stout était le petit-fils de Thorfinn Crâne.
  50. ^ Le premier évêque a rappelé Henri de Lund, également connu sous le nom "The Fat", qui a été faite avant 1035. D. E. R. Watt, (ed.) (1969) Fastes Ecclesia Scoticanae Medii Aevii ad an 1638. Écossaise de la Société. Dossiers p. 247. Il semble que l'évêque était sous l'autorité des archevêques de York et Brême-Hambourg dans plusieurs tronçons au cours de la première période de son existence, et par le milieu du XIIe siècle à 1472, il était conditionnel à 'Archidiocèse de Nidaros, le courant Trondheim.« Le diocèse de Orkney » Ecosse Celtic Firth. 9 septembre 2009.
  51. ^ Lorsque les sagas ont été écrites, Orkney étaient déjà chrétiens au moins 200 ans, et l'histoire de la conversion a été décrit comme « historique ».
  52. ^ Thomson (2008) pp. 66-67
  53. ^ Beuermann (2011) pp. 143-44
  54. ^ Crawford, Barbara E. "Orkney au Moyen Age" dans Omand (2003) pp. 66-68.
  55. ^ Les pays scandinaves, qui se sont convertis au christianisme, ils relativement récemment avaient tendance à considérer comme saints martyrs et ceux qui avaient rencontré des morts violentes. Et Haakon Magnus Paulsson avait été co-gouverneurs des Orcades, et bien qu'il soit religieux, rien ne suggère que Magnus est mort pour sa foi chrétienne. Crawford, Barbara E. "Orkney au Moyen Age" dans Omand (2003) p. 69.
  56. ^ « Cathédrale St Magnus domine toujours la ligne d'horizon de Kirkwall - une vision familière et réconfortante pour tous ses habitants dans le monde. » "Cathédrale St Magnus, Kirkwall" Orkneyar. 10 septembre 2009.
  57. ^ Crawford, Barbara E. "Orkney au Moyen Age" dans Omand (2003) p. 64.
  58. ^ Crawford, Barbara E. "Orkney au Moyen Age" dans Omand (2003) pp. 72-73.
  59. ^ Thomson (2008) pp. 134-37.
  60. ^ Thompson (2008) pp. 146-47.
  61. ^ On pense que la mort de la princesse est associée au village de Hope St Margaret sur South Ronaldsay mais il n'y a aucune preuve de ce fait, sinon la simple coïncidence du nom.
  62. ^ Thompson (2008) p. 160.
  63. ^ La croyance selon laquelle Henry, le Earl Sinclair, Il a voyagé plusieurs années en Amérique du Nord avant Cristoforo Colombo Il avait un certain résultat; L'idée, cependant, est exclu par de nombreux chercheurs. Par exemple, Thomson (2008) stipule que « le faux voyage par Enrico en Amérique continue de recevoir trop de publicité, malgré leur appartenance au monde de l'imagination que de la vraie histoire. »
  64. ^ Thomson (2008) pp. 168-9.
  65. ^ "Earl Henry Sinclair: Le récit Zeno" Orkneyjar. 4 octobre 2009.
  66. ^ Armit (2006) pp. 173-76.
  67. ^ Thomson (2008) p. 40.
  68. ^ Les inscriptions Maeshowe remontent au XIIe siècle.
  69. ^ Armit (2006) pp. 178-79.
  70. ^ De toute évidence, sans l'approbation Conseil des Etats, Cristiano engagé Orkney pour 50.000 florins. Le 28 mai de l'année suivante aussi il a commis le Shetlands pour 8000 florins; Il a obtenu une clause dans le contrat pour donner une chance de futur roi norvégien de racheter les îles pour une somme fixe de 210 kg d'or et 2,310 kg d'argent. Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, ils ont été fait plusieurs tentatives pour racheter les îles, mais sans succès. "Diplom entre Shetland datert 24.november 1509" Bibliothèque de l'Université, Université de Bergen. (Norvégien). 13 septembre 2009 "Norsken som døde" Universitas, Norsken som døde (Norvège) 13 Septembre 2009.
  71. ^ Thompson (2008) p. 183.
  72. ^ Crawford, Barbara E. "Orkney au Moyen Age" dans Omand (2003) pp. 78-79.
  73. ^ Coull, James "Pêche" dans Omand (2003) pp. 144-55
  74. ^ Thompson (2008) pp. 371-72.
  75. ^ Haswell-Smith (2004) pp. 364-65.
  76. ^ Thomson, William L. "Amélioration agricole" dans Omand (2003) p. 98.
  77. ^ Thomson, William L. "Amélioration agricole" dans Omand (2003) pp. 93, 99.
  78. ^ Baynes (1970) p. 182
  79. ^ Duffy (2003) pp. 464-465, 528, 533-534, 550
  80. ^ à b Thomson (2008) pp. 434-36.
  81. ^ Thomson (2008) pp. 439-43.
  82. ^ Harrison, Jody (20 Décembre 2014) « Orkney meilleure qualité de vie ». Glasgow. The Herald. 20 décembre 2014.
  83. ^ Wenham, Sheena "Modern Times" dans Omand (2003) p. 110.
  84. ^ « Orcades » Vision de la Grande-Bretagne. 21 Septembre 2009. Pas de données disponibles pour la période 1851-1921.
  85. ^ « Recensement Ecosse 2011: la vie insulaire à la hausse ». BBC Nouvelles. 18 août 2013.
  86. ^ à b "Get-a-carte" Ordnance Survey. 19 septembre 2009.
  87. ^ Whitakers (1990) pp. 611, 614.
  88. ^ Brown, John Flett "Géologie et paysage" dans Omand (2003) p. 19.
  89. ^ Par exemple, à l'automne de Warness, la marée peut atteindre jusqu'à 48 m / s (7,8 nœuds). « Chute du site d'essai Warness » Classé le 1er Décembre 2008, l'Internet Archive. EMEC. 19 septembre 2009.
  90. ^ "Le Big Tree, Orkney". Commission des forêts. 19 septembre 2009.
  91. ^ Chalmers, Jim "Agriculture dans les Orcades Aujourd'hui" dans Omand (2003) p. 129.
  92. ^ à b « Régional cartographié moyennes climatiques » Met Office. 19 septembre 2009.
  93. ^ « Le climat de Orkney » Orkneyjar. 19 septembre 2009.
  94. ^ « A propos des îles Orcades ». Orkneyjar. 19 septembre 2009.
  95. ^ "Climatologie: Sunrise / Sunset pour Orkney, Royaume-Uni" The Weather Channel. 12 mai 2012.
  96. ^ John Vetterlein, Remarques: Sky Aurora Borealis Galerie, orcadian.co.uk, 21 décembre 2006. 9 Septembre Récupéré, 2009.
  97. ^ Races de moutons: North Ronaldsay, sur Races de moutons, Seven Sisters Sheep Centre. Récupéré le 23 Avril, 2009.
  98. ^ Structure génétique des races ovines européennes, en hérédité, vol. 99, 2007, pp. 620-631, DOI:10.1038 / sj.hdy.6801039.
  99. ^ Le Festival du cheval et les garçons de match labourage, Orknejyar. Récupéré le 6 Avril, 2012.
  100. ^ Marshall, J.E.A., Hewett, AJ "Dévonien" à Evans, D., C. Graham, Armure, A., Bathurst, P. (eds) (2003) L'Atlas du millénaire: la géologie du pétrole de la mer du Nord centrale et du Nord.
  101. ^ Hall, Adrian et Brown, John (Septembre 2005) « Sous-sol Géologie ». 10 novembre 2008.
  102. ^ Hall, Adrian et Brown, John (Septembre 2005) "Lower Middle Dévonien". 10 novembre 2008.
  103. ^ à b Brown, John Flett "Géologie et paysage" dans Omand (2003) pp. 4-5.
  104. ^ Mykura, W. (avec des contributions de Flinn, D. Mai F.) (1976) Britannique Géologie régionale Orcades et les Shetland. Institut des sciences géologiques. Conseil environnement naturel.
  105. ^ Utilisation des terres Consultants (1998) « Évaluation des caractéristiques du paysage Orkney ». Scottish Natural Heritage Review n ° 100.
  106. ^ Odling, NWA (2000) "Point of Ayre". (Pdf) « Rocks calédoniens ignées de Grande-Bretagne: les roches volcaniques Silurien et Dévonien de l'Ecosse ». Conservation géologique Examen 17 : Chapitre 9, p. 2731. JNCC. 4 octobre 2009.
  107. ^ Hall, Adrian et Brown, John (Septembre 2005) « Paysages Orcades: digues Permien » Classé 21 janvier 2012 sur l'Internet Archive. 4 octobre 2009.
  108. ^ Brown, John Flett "Géologie et paysage" dans Omand (2003) p. 10.
  109. ^ « Alistair Carmichael député de Orcades et Shetland » alistaircarmichael.org.uk. 8 septembre 2009.
  110. ^ « Les candidats et les évaluations circonscription ». alba.org.uk - « L'almanach des élections écossaises et la politique. » 9 février 2010.
  111. ^ « L'Intouchable Orkney Îles Shetland " (1 Octobre 2009) www.snptacticalvoting.com 9 Février 2010.
  112. ^ "Liam McArthur MSP" Parlement écossais. 8 septembre 2009.
  113. ^ "Jim Wallace" Parlement écossais. 8 septembre 2009.
  114. ^ "Agence canadienne d'inspection du travail social: inspection Performance Conseil Orcades en 2006. Chapitre 2: Contexte." Le gouvernement écossais. 8 septembre 2009.
  115. ^ « Les candidats et les évaluations Circonscription: Orkney (Région des Highlands) » Classé 15 janvier 2009 sur l'Internet Archive. alba.org.uk. 11 janvier 2008
  116. ^ BBC Nouvelles - Dans les cartes: Comment le vote du référendum écossais proche?, sur BBC Nouvelles. Récupéré le 8 Février, ici à 2015 (déposé 8 février 2015).
  117. ^ Severin Carrell, l'indépendance écossaise: pas de militants ont été soutenus par les premiers résultats du référendum, en The Guardian. Récupéré le 8 Février, ici à 2015 (déposé 8 février 2015).

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Orcades
  • Il contribue à Wikivoyage Wikivoyage Il contient des informations touristiques Orcades

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR129015040 · LCCN: (FRn81071458 · ISNI: (FR0000 0004 0515 1318 · GND: (DE4043881-8