s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche pour le championnat autrichien du même nom, voir Regionalliga (Autriche).
Regionalliga
sportif Football pictogram.svg football
type clubs
fédération DFB
pays Allemagne Allemagne
cadence annuel
ouverture juillet
fermeture mai
Les participants 90 équipes
formule 5 round-robin+les matches de barrage
promotion 3. Liga
retrait en Oberliga
site Web dfb.de
histoire
fondation 1963
éditions numériques 34
titulaire Meppen (Nord)
Carl Zeiss Jena (Nord-Est)
Viktoria Cologne (Ouest)
Elversberg (Sud-ouest)
Unterhaching (Bavaria)
Edition en cours Regionalliga 2017-2018

la Regionalliga (Championnat régional) Il est, avec l'introduction de 3. Liga la saison 2008-09, la quatrième division du football allemand. Ce championnat, qui adhèrent les différentes équipes de réserve, a du caractère semi-professionnel; le même nom est utilisé pour la deuxième série d'autres sports tels que football, hockey sur glace et basket-ball.

De 1963 à 1974, selon championnat national

Jusqu'en 1963, le niveau maximum de la ligue allemande était représentée par cinq Oberligen, dont les gagnants, ainsi que les finalistes, ils jouaient le titre national à la fin de la saison. Comme la deuxième saison derrière le Oberliga, dans les régions ouest, sud-ouest et au sud il y avait une Zweite Bundesliga, tandis que dans le nord et Berlin il y avait Landesligen et Verbandsligen, à la place dans les trois précédentes zones régionales qu'elles constituaient la troisième catégorie.

la Regionalliga Il a été présenté comme une ligue de deuxième niveau en 1963, en liaison avec la réforme des championnats qui a conduit à la naissance de Bundesliga. Il a été prévu pour les cinq Regionalligen Nord, Ouest, Südwest, Süd aussi bien que Regionalliga Berlin, tandis que la Zweite régionale Ligen précédemment ont été supprimées. Deux ou trois de chaque groupe de Regionalliga reculé dans l'un des Landesliga et la Verbandsliga. Le nombre de remises varie sur une base régionale.

La compétence sur la Regionalliga était aux comités régionaux respectifs: le Norddeutscher Fußball-Verband pour la Regionalliga Nord, Westdeutscher Fußball- und Leichtathletikverband pour la Regionalliga Ouest, Fußball-régional-Verband Südwest pour la Regionalliga Südwest, la Süddeutscher Fußball-Verband pour le Süd Regionalliga et Verband Berliner Ballspielvereine pour la Regionalliga Berlin.

A la fin de la saison 1973-1974 les deux relégués de la Bundesliga et les meilleurs 38 équipes de cinq Regionalligen ont été inclus dans le nouveau Zweite Bundesliga, il commence est aux prises avec la saison 1974-1975 avec un groupe Nord et un groupe Süd, chacun de 20 équipes. Le Regionalliga a donc été aboli et toutes les équipes exclues de Zweite Bundesliga a pris fin à leur troisième niveau de championnat: en tant que troisième catégorie a été créée dans le Nord Oberliga Nord, tandis que dans d'autres régions, le troisième niveau était représenté par la Verbandsligen préexistante ou de Amateurligen Erste. en 1978 Ils ont été développés sept Oberligen qui ont été ajoutés au Nord.

Les gagnants du Regionalliga 1964-1974

Les gagnants des cinq groupes sont les suivants:[1]

année Nord Ouest Südwest Süd Berlin
1963-1964 St. Pauli Aachen Alemannia Borussia Neunkirchen Hessen Kassel Tasmanie Berlin
1964-1965 Holstein Kiel Borussia M'gladbach Sarrebruck Bayern Monaco TeBe Berlin
1965-1966 St. Pauli F. Düsseldorf Pirmasens Schweinfurt 05 Hertha Berlin
1966-1967 A. Hanovre Aachen Alemannia Borussia Neunkirchen Offenbach Kickers Hertha Berlin
1967-1968 A. Hanovre Bayer Leverkusen ne sait pas SV Alsenborn Bayern Hof Hertha Berlin
1968-1969 Osnabrück RW Oberhausen ne sait pas SV Alsenborn Karlsruhe Hertha Zehlendorf
1969-1970 Osnabrück Bochum ne sait pas SV Alsenborn Offenbach Kickers Hertha Zehlendorf
1970-1971 Osnabrück Bochum Borussia Neunkirchen Nuremberg Tasmanie Berlin
1971-1972 St. Pauli Wuppertal Borussia Neunkirchen Offenbach Kickers Wacker 04 Berlin
1972-1973 St. Pauli Weiss Essen-Rot Mainz Darmstadt Blau-Weiß Berlin
1973-1974 E. Braunschweig Wattenscheid 09 Borussia Neunkirchen Augusta TeBe Berlin

Promotions en Bundesliga

A la fin de la saison, les vainqueurs de chacun des cinq plus Regionalliga cinq équipes classées deuxième (les trois premiers jusqu'en 1966) est joué dans la promotion Bundesliga en deux groupes de cinq équipes (quatre à 1966), avec la formule italien et deux jambes: les vainqueurs des deux groupes ont été promus. Ce sont les gagnants:[1]

record

  • plus de points en une saison: 63 (93 *) (Eintracht Braunschweig 1973-1974 dans 36 courses)
  • plus petit nombre de points en une saison: 3 (3 *) (Germania Metternich 1966-1967 en 30 courses)
  • plus de buts en une saison: 146 (FC Bayern München 1964-1965 dans 36 courses)
  • meilleur buteur avec le plus de buts: 52, Günter 'Meister' Pröpper (Wuppertaler SV), 1971-1972 saison
  • plus petit nombre de buts en une saison: 15 (90 Alemannia Berlin 1973-1974 dans 33 courses et Sportfreunde Neukölln 1969-1970 dans 26 courses)
  • plus petit nombre de buts encaissés en une saison: 11 (Hertha BSC 1967-1968 en 30 courses)
  • plus grand nombre de buts encaissés dans une saison: 158 (FC Emmendingen 1964-1965 à 36 courses)
  • différence de buts: +114 (146-32) (FC Bayern München 1964-1965 dans 36 courses)
  • participation record: 90 000 (TSV 1860 München contre FC Augsburg le 15 Août, 1973), présence estimé que de nombreux spectateurs éclatent pendant la course.

* Avec 3 points par victoire.

De 1994 à 2008: Le troisième championnat national

Au début des années nonante les dix Oberligen, ce qui représente la base sur laquelle reposait la deuxième ligue allemande, ils ont été considérés comme obsolètes. Pour créer une meilleure base pour des équipes plus fortes alors en mesure d'accéder au niveau professionnel, en 1993 DFB a décidé de réintroduire Regionalligen depuis la saison 1994-95, mais cette fois en tant que troisième championnat de niveau entre Zweite Bundesliga et divers Oberligen.

1994-2000 - Regionalliga trois (quatre) tours

Regionalliga
Les rounds suivants Regionalliga 1994-2000

Après l'introduction de la 2. Bundesliga en 1974, aucun des cinq comités régionaux de la DFB avait son propre Regionalliga quand en '94 il a été décidé de réintroduire était d'abord établi une division tripartite, avec le Regionalliga Sud, Ouest-Sud-Ouest et un dans le Nord-Nord-Est. Il y avait beaucoup de discussions et en particulier dans les nouveaux Länder de l'ancienne République démocratique allemande Il était nécessaire de son propre groupe de Regionalliga. L'une des raisons est que, comme prévu, l'un de ces championnats couvrirait en fait la moitié du territoire allemand, ce qui entraîne une augmentation des coûts pour les entreprises participantes. Mais DFB, Süddeutscher Fußball-Verband et Westdeutscher Fußball-und Leichtathletikverband face pour une subdivision de l'échantillon en fonction du nombre de clubs sportifs inscrits dans les régions respectives, qui a vu 36% des entreprises du Sud, 31% dans l'Ouest-Sud-Ouest et 33% dans le Nord-Nord-Est (dont 19% dans le Nord et 14% dans le Nord-Est). Sur la base de ces chiffres, il a été confirmé la structuration de la Regionalliga en trois groupes.

En tant que solution temporaire, cependant, étaient dans le Nord-Nordost autour de deux groupes temporaires ont été créés, un seul pour le Nord et l'autre pour le Nord-Est, ils le feraient mais a dû réunir au bout de deux saisons. Cette fusion a ensuite été rejeté par l'assemblée du DFB en Octobre 1995, de sorte que jusqu'en 2000 il y avait officiellement Regionalliga trois groupes, dont le groupe Nord-Nord-Est divisé en deux groupes avec une éliminatoire à la fin de la saison entre les deux vainqueurs respectifs .

Les critères d'admission à la nouvelle Regionalliga étaient variés en fonction des ligues individuelles. le champ de compétence, en particulier, du Norddeutscher Fußball-Verband aucune qualification n'a pas été nécessaire, parce que la Oberliga Nord, créé en 1974, il a continué d'exister (1994-2000), mais comme Regionalliga Nord.

Sous la responsabilité du Süddeutscher Fußball-Verband, où les grandes ligues amateurs étaient Oberligen Bayernliga, Oberliga Hessen et Oberliga Baden-Württemberg, a été mis en place à la place un système d'évaluation basé sur les résultats des trois dernières saisons, selon laquelle leurs six meilleures équipes de chaque Oberliga Ils ont été admis à la Regionalliga. Aux fins de ce compte, les résultats de la saison 1991-1992 compté un, ceux de la saison 1992/93 et ​​valaient deux fois ceux millésime juste précédente, la saison 1993/94, compté trois fois.

Dans le cadre de Westdeutscher Fußball-Verband l'admission est basée sur le classement final de la saison 1993-1997 Oberligen Westfalen, Rhénanie du Nord et Südwest. la Bayer 04 Leverkusen Il a renoncé à inscrire son équipe à Regionalliga amateur, bien qu'il ait été admis: la place laissée vide était tellement pris par Bonner SC, en dépit de l'appel interjeté devant le tribunal par Rot-Weiß Oberhausen.

Dans le cadre de Nordostdeutscher Fußball-Verband Ils ont été admis au Regionalliga le meilleur classé des trois Oberligen de compétence en 1993/94. Le 1. FC Schwedt a abandonné en raison de problèmes financiers tout en 1. FC Markkleeberg fait même la faillite. Après les séries éliminatoires organisées à la hâte a été admis à la Regionalliga Optik Rathenow.

Comme les anciens participants de la Bundesliga ont également été admis aux équipes Regionalliga Borussia Neunkirchen, Preussen Münster, Bielefeld Arminia, Aachen Alemannia, Weiss Essen-Rot, Wuppertaler SV (Dans le Groupe Ouest) SV Darmstadt 98, Offenbach Kickers, Stuttgarter Kickers (Groupe Sud), Tennis Borussia Berlin (Nord-Est) et Eintracht Braunschweig (Groupe Nord). aussi FC Bayern München, Werder Brême, Hamburger SV et SG Wattenscheid 09 Il a été admis à la première saison de la Regionalliga avec leurs équipes amateurs.

Parmi les équipes qui ont été toutefois pas permis inclure le '1. FC Magdebourg, qui a remporté la Coupe des vainqueurs de Coupe d'Europe, le 'Hallescher FC ancien vainqueur FDGB Pokal, la coupe nationale de Allemagne de l'Est, anciens champions d'Allemagne Freiburger FC et Oberhausen-Weiß Rot, déjà Bundesliga.

Le nombre moyen de téléspectateurs dans la première saison de la nouvelle Regionalliga diffèrent selon fortement de l'alliage: le Regionalliga West / Südwest Il se situait à environ 2657 spectateurs, en Nord 1592, en Süd 1391 et Nordost 1326. Même plus grandes différences entre les différents clubs: l 'Bielefeld Arminia, champion West / Südwest, Il a fermé avec une moyenne de 10,424 spectateurs, par exemple contre le nouveau 493 de SV Edenkoben.

Les gagnants du Regionalliga

année Nord West / Südwest Süd Nordost
1994/95 VfB Lübeck Bielefeld Arminia SpVgg Unterhaching FC Carl Zeiss Jena
1995/96 VfB Oldenburg FC Gütersloh Stuttgarter Kickers Tennis Borussia Berlin
1996/97 Hannover 96 SG Wattenscheid 09 1. FC Nürnberg FC Energie Cottbus
1997/98 Hannover 96 Oberhausen-Weiß Rot SSV Ulm 1846 Tennis Borussia Berlin
1998/99 Osnabrück Aachen Alemannia SV Waldhof Mannheim Chemnitzer FC
1999/2000 Osnabrück 1. FC Sarrebruck SSV Reutlingen 05 1. FC Union Berlin

Promotions en Zweite Bundesliga

Ils ont augmenté en Zweite Bundesliga les équipes gagnantes des trois groupes Nord-Nordost, Ouest et Süd. Depuis le groupe Nord-Nordost Il a été à son tour divisé en deux groupes Nord et Nordost, L'équipe promue née d'une éliminatoire (retour) parmi les lauréats des deux groupes. A ces trois équipes, il a été ajouté un quatrième promu entre les deuxièmes équipes classées comme suit: au cours des trois premières saisons identifiés sur la base d'un principe de rotation entre le groupe (en 1995, les coureurs de Nord-Nordost, en 1996 des coureurs Ouest et en 1997 des coureurs Süd). De 1998 à 2000 au lieu de la quatrième équipe promu née d'une ronde éliminatoire entre les trois secondes.

  • 1995 VfB Lübeck (1 ° du Nord), FC Carl Zeiss Jena (1er Nordost), Bielefeld Arminia (1 ° Ouest) SpVgg Unterhaching (1 ° Süd)
  • 1996 VfB Oldenburg (1 ° Nord), le FC Gütersloh (1 ° Ouest) Weiss Essen-Rot (2 Ouest) Stuttgarter Kickers (1 ° Süd)
  • 1997: Energie Cottbus (1er Nordost), SG Wattenscheid 09 (1 ° Ouest) 1. FC Nürnberg (1 ° Süd), SpVgg Greuther Fürth (2e Süd)
  • 1998 Hannover 96 (1 ° du Nord), Tennis Borussia Berlin (1er Nordost), Oberhausen-Weiß Rot (1 ° Ouest) SSV Ulm 1846 (1 ° Süd)
  • 1999: Chemnitzer FC (1er Nordost), Aachen Alemannia (1 ° Ouest) SV Waldhof Mannheim (1 ° Süd), Offenbach Kickers (2e Süd)
  • 2000: Osnabrück (1 ° du Nord), 1. FC Sarrebruck (1 ° Ouest) LR Ahlen (2 Ouest) SSV Reutlingen 05 (1 ° Süd)

record

  • plus de points en une saison: 92 (Tennis Borussia Berlin 1997/98 en 34 courses)
  • moins de points dans une saison: 10 (FC Remscheid 1998/99 en 32 courses et SV Lohhof 1999/2000 en 34 courses)
  • plus de buts en une saison: 120 (Hannover 96 1997/98 en 34 courses)
  • moins grand nombre de buts en une saison: 19 (FSV Salmrohr 1999/2000 en 36 courses)
  • plus petit nombre de buts encaissés en une saison: 7 (Tennis Borussia Berlin 1997/98 en 34 courses)
  • plus grand nombre de buts encaissés en une saison: 107 (Göttingen 1997/98 05 à 34 courses)
  • différence de buts: +91 (120-29) (Hannover 96 1997/98 en 34 courses)
  • Record de spectateurs: 55 000 (Hannover 96 contre Energie Cottbus 29 mai 1997, éliminatoire de la promotion)

2000-2008 - Regionalliga deux tours

Regionalliga
Tours de 2000/08 Regionalliga

A la fin de la saison 1999/2000 les quatre ligues régionales ont été réduites à deux, Nord et SüdPour cette raison, la moitié des équipes ont dû revenir en arrière Oberliga.

Le nouveau Regionalliga réformées deux groupes de inclus 19:18 équipes, la promotion Zweite Bundesliga les deux premiers de chaque groupe et la relégation au sein du Comité Oberliga de sa compétence territoriale des équipes classées de la 15e place vers le bas. En théorie, la promotion a également été possible pour les équipes classificatesi quatrième ou cinquième, en tant que deuxième équipes de clubs professionnels ne pouvaient être promus: Qu'est-ce qui est arrivé en 2001 à la deuxième place dans le groupe Süd, le VfB Stuttgart II, et en 2004 au Bayern München II, qui avait même gagné le groupe Süd. De même, ils ont été exclus des sociétés de promotion qui, en dépit d'avoir gagné le droit sur le terrain, ils ont été incapables de répondre aux normes d'obtention de la licence pour la Zweite Bundesliga.

L'affectation au groupe

Jusqu'à ce que les équipes de la saison 2005/06 reléguées de la Zweite Bundesliga ont été formulées en Regionalliga sur la base d'un critère géographique, qui a également entraîné échantillonné à 19 ou 20 équipes. Par exemple, si trois équipes du Nord estompée, ils sont allés grossir le nombre d'équipes dans le groupe Regionalliga Nord. A la fin de la saison, mais ils ont été repris plus des rabais dans ce groupe que l'autre, de façon à revenir au nombre de 18 équipes.

Il a été adopté la répartition régionale suivante:

  • Regionalliga, Girone Nord:
Oberliga Nord, Oberliga Nordost (rond Nord et Süd) Oberliga Rhénanie du Nord et Oberliga Westfalen
  • Regionalliga, Girone Süd:
Oberliga Bayern, Oberliga Bade-Wurtemberg, Oberliga Südwest et Oberliga Hessen.

exceptions: Sportfreunde Siegen de Westphalie, l 'FC Carl Zeiss Jena et Rot-Weiß FC Erfurt de Thuringe Ils ont été classés au moment de la création des Regionalliga deux tours du groupe Süd. Suite à la dell'Erfurt de relégation ultérieure en Regionalliga (en 2004/05), le club a été placé dans la place du groupe Nord, ainsi que Carl Zeiss Jena quand il est venu de l'Oberliga.

A partir de la saison 2006/07 a été appliqué pour la première fois une nouvelle règle: la présidence du DFB Il décide sull'inquadramento dans les deux tour de la Regionalliga Regionalliga la base des recommandations du Comité, avant le début de chaque saison. Cela se produit également dans aujourd'hui Regionalliga trois tours.

Les échantillons

année Nord Süd
2000/01 1. FC Union Berlin SC Karlsruher
2001/02 VfB Lübeck SV Wacker Burghausen
2002/03 FC Erzgebirge Aue SpVgg Unterhaching
2003/04 Weiss Essen-Rot Bayern (A)
2004/05 Eintracht Braunschweig Offenbach Kickers
2005/06 Weiss Essen-Rot FC Augsburg
2006/07 FC St. Pauli SV Wehen
2007/08 Rot-Weiss Ahlen FSV Francfort

Promotions en Zweite Bundesliga

Avec l'introduction de Regionalliga deux tours, hausse Zweite Bundesliga directement aux deux meilleures équipes de chaque groupe, à l'exception des exceptions suvviste.

  • 2001 1. FC Union Berlin (1 ° du Nord), SV Babelsberg 03 (2 ° du Nord), SC Karlsruher (1er Süd), 1er FC Schweinfurt 05 (3 Süd)
  • 2002 VfB Lübeck (1 ° du Nord), Eintracht Braunschweig (2 ° du Nord), Wacker Burghausen (1 ° Süd), Eintracht Trèves (2e Süd)
  • 2003 Erzgebirge Aue (1 ° du Nord), Osnabrück (2 ° du Nord), SpVgg Unterhaching (1 ° Süd), SSV Jahn Regensburg (2e Süd)
  • 2004: Weiss Essen-Rot (1 ° du Nord), Dynamo Dresde (2 ° du Nord), Rot-Weiß Erfurt (2e Süd), 1. FC Sarrebruck (3 ° Süd)
  • 2005: Eintracht Braunschweig (1 ° du Nord), SC Paderborn 07 (2 ° du Nord), Offenbach Kickers (1 ° Süd), Sportfreunde Siegen (2e Süd)
  • 2006: Weiss Essen-Rot (1 ° du Nord), FC Carl Zeiss Jena (2 ° du Nord), FC Augsburg (1 ° Süd), TuS Koblenz (2e Süd)
  • 2007: FC St. Pauli (1 ° du Nord), Osnabrück (2 ° du Nord), SV Wehen (1 ° Süd), TSG Hoffenheim (2e Süd)
  • 2008: Rot-Weiss Ahlen (1 ° du Nord), Oberhausen-Weiß Rot (2 ° du Nord), FSV Francfort (1 ° Süd), FC Ingolstadt 04 (2e Süd)

record

  • plus de points en une saison: 76 (FC Augsburg 2005/06 34 Spielen et Weiss Essen-Rot 2005/06 36 Spielen)
  • plus petit nombre de points en une saison: 10 (1. FC Eschborn 2005/06 (une victoire) et 1. FC Kaiserslautern II 2006/07 (aucune victoire) à la fois en 34 courses)
  • plus de buts marqués en une saison: 77 (Weiss Essen-Rot 2003/04 34 courses)
  • moins de buts marqués en une saison: 15 (1. FC Eschborn 2005/06 en 34 courses)
  • plus petit nombre de buts encaissés en une saison: 22 (SV Wacker Burghausen 2001/02 34 courses)
  • plus grand nombre de buts encaissés dans une saison: 84 (1. FC Eschborn 2005/06 en 34 courses)
  • différence de buts: +51 (Weiss Essen-Rot 2003/04 34 courses)
  • but de différence: -69 (1. FC Eschborn 2005/06 en 34 courses)
  • participation record: 38500 (Fortuna Düsseldorf contre 1. FC Union Berlin 10 septembre 2004)

De 2008 à présenter - quatrième championnat national

2008-2012 - Regionalliga trois tours

Regionalliga
Les rounds suivants de 2008-12 Regionalliga

Depuis la saison 2008/09, y compris la Zweite Bundesliga et il a été présenté sur la Regionalliga 3. Liga, composé pour la moitié du club Regionalliga: à partir de ce moment-là, nous étions donc trois Regionalligen (quatrième série) et dix Oberligen (Cinquième série).

La répartition des 54 équipes dans les trois groupes Ouest, Nord et Süd Regionalliga a lieu chaque année sur une base géographique et de la logistique; aussi il tente de répartir de manière équilibrée aussi les deuxièmes équipes de club qui ont déjà une licence pour la première équipe Bundesliga.

Une réunion extraordinaire DFB 8 Septembre 2006 avait ouvert la voie à la réforme de la saison 2007/08 a été identifiée comme étant la personne dont les résultats détermineront le cadre dans les nouvelles catégories. Pour le nouveau Regionalliga ils se sont qualifiés à la fin de la saison 2007/08, les équipes suivantes:

  • les 17 équipes de deux ancien groupe Nord et Süd Regionalliga qui avait échoué à promouvoir dans la nouvelle Bundesliga DritteNeuf équipes de Regionalliga Nord et huit Süd Regionalliga;
  • les 5 équipes les mieux placées dans Oberliga Nord, le vainqueur d'un match de barrage entre la sixième Oberliga Nord et vainqueur du Verbandsligen géré par Norddeutscher Fußballverband;
  • respectivement, les 3 équipes les mieux placées des deux Oberligen du Nord, de même que le vainqueur de la séries entre les deux quatrième de ces alliages;
  • respectivement les 4 meilleures équipes de Oberligen Hessen, Rhénanie du Nord, Westfalen, Bade-Wurtemberg, Südwest et Bayern;
  • dans le cas où une équipe de Regionalliga n'a pas réussi à obtenir la licence, il est repêché une équipe dall'Oberliga comité territorial avec le plus grand nombre d'équipes seniors (actuellement première est Bavière, selon le Bade-Wurtemberg).

Toutes les équipes qui gagnent l'admission sur le terrain, ils doivent aussi répondre aux exigences économiques, techniques et organisationnelles de la Regionalliga. Si une équipe ne parvient pas à obtenir l'admission, à sa place, il est admis au club avec la meilleure position dans leur groupe d'origine dell'Oberliga. Parmi les exigences économiques, techniques et organisationnels comprend également l'obligation d'avoir un stade d'une capacité minimale de 5000 places. Pour être en mesure de l'entraîneur en Regionalliga vous avez besoin de la licence « A ». Même toutes les équipes qui doivent participer à la ronde éliminatoire du Nord doivent avoir une license pour Regionalliga.

échantillons

année Nord Ouest Süd
2008/09 Holstein Kiel Borussia Dortmund II 1. FC Heidenheim
2009/10 SV Babelsberg 03 1. FC Sarrebruck VfR Aalen
2010/11 Chemnitzer FC Preussen Münster SV Darmstadt 98
2011/12 Hallescher FC Borussia Dortmund II Stuttgarter Kickers

Promotions Dritte Liga

Les vainqueurs des trois groupes de la hausse 3. Liga. Depuis la saison 2008/09, trois équipes reléguées respectivement de Regionallige Ouest et Regionallige Süd et quatre Regionalliga Nord. Les équipes reléguées sont remplacées respectivement par les deux équipes appartenant comités locaux du Nord (Schleswig-Holstein-Liga, Oberliga Hamburg, Bremen-Liga, Niedersachsenliga), Nord-est (Oberliga Nordost) Et l'Ouest (NRW-Liga), D'un comité sud-ouest (Oberliga Südwest) Et trois des championnats organisés par les comités du Sud (Bayernliga, Hessenliga, Oberliga Baden-Württemberg).

  • 2009: Holstein Kiel (1 ° du Nord), Borussia Dortmund II (1 ° Ouest) 1. FC Heidenheim (1 ° Süd)
  • 2010: SV Babelsberg 03 (1 ° du Nord), 1. FC Sarrebruck (1 ° Ouest) VfR Aalen (1 ° Süd)
  • 2011: Chemnitzer FC (1 ° du Nord), Preussen Münster (1 ° Ouest) SV Darmstadt 98 (1 ° Süd)
  • 2012: Hallescher FC (1 ° du Nord), Borussia Dortmund II (1 ° Ouest) Stuttgarter Kickers (1 ° Süd)

record

  • plus de points en une saison: 82 (Chemnitzer FC 2010/11 en 34 courses)
  • plus petit nombre de points en une saison: 2 (Türkiyemspor Berlin 2010/11 en 34 courses et après une pénalité de 3 points pour des irrégularités administratives)
  • plus de buts marqués en une saison: 86 (Borussia Dortmund II 2008/09 34 courses)
  • moins de buts marqués en une saison: 12 (Türkiyemspor Berlin 2010/11 en 34 courses)
  • plus petit nombre de buts encaissés en une saison: 15 (Hallescher FC 2011/12 en 34 courses)
  • plus grand nombre de buts encaissés en une saison: 96 (Türkiyemspor Berlin 2010/11 en 34 courses)
  • différence de buts: +59 (Chemnitzer FC 2010/11 en 34 courses)
  • différence de buts: -84 (Türkiyemspor Berlin 2010/11 en 34 courses)
  • meilleur buteur: 32, Bauer Thorsten (Hessen Kassel KSV 2008/09 34 courses)
  • participation record: 18500 (Preussen Münster contre le Borussia Mönchengladbach II 6 mai 2011)

Depuis 2012 - Cinq Regionalligen

Regionalliga
Tours de 2012/13 Regionalliga

Depuis la saison 2012/13 ont le pouvoir de Regionalliga passe DFB cinq associations de la ligue, les comités régionaux et les Bavarois. Depuis la saison 2012/13 donc il n'y aura pas de Regionalliga trois tours, mais cinq frères et soeurs Regionalligen et un seul tour. L'affectation des équipes se fait comme suit:

  • Regionalliga Nord: équipes de Norddeutscher Fußball-Verband;
  • Regionalliga Nordost: équipes Nordostdeutscher Fußballverband;
  • Regionalliga Ouest: équipes de Westdeutscher Leichtathletikverband Fußball-und;
  • Regionalliga Südwest: équipes Fußball-régionales-Verband Südwest et Süddeutscher Fußball-Verband, à l'exclusion de la fédération bavaroise;
  • Regionalliga Bayern: équipes Bayerischer Fußball-Verband (ont également été admis à la FV Illertissen et Viktoria Aschaffenburg, qui ont déjà jamais joué dans les championnats BFV).

En outre, dans chaque ligue peut jouer un maximum de sept équipes de deuxième club dans la ligue professionnelle, alors qu'ils ne sont pas autorisés deuxième équipes de clubs qui jouent dans la Dritte Liga.

Promotions de la Regionalliga trois restent: à la fin de la saison, les vainqueurs des cinq ligues, la plupart des coureurs Regionalliga Südwest, se coupent dans un sull'andata articulé en séries et le retour (première et seconde de Südwest Liga Vous ne pouvez pas répondre). Les trois gagnants montent à la Dritte Liga.

2016-2017 Équipes

Regionalliga Nord Regionalliga Nordost Région Ouest Regionalliga Südwest Regionalliga Bayern
   Eintracht Braunschweig II

   SV Drochtersen / Assel

   1. FC Germania Egestorf / Langreder

   SV Eichede

   Hamburger SV II

   Hannover 96 II

   TSV Havelse

   VfV 06 Hildesheim

   VfB Lübeck

   Lüneburger SK Hansa

   SV Meppen

   Eintracht Norderstedt

   VfB Oldenburg

   BSV Schwarz-Weiß Rehden

   FC Sankt Pauli II

   ETSV Weiche Flensburg

   Martini Wolfsburg Lupo

   VfL Wolfsburg II

   VfB Auerbach

   SV Babelsberg 03

   Budissa Bautzen

   Berliner AK 07

   Berlin BFC Dynamo

   Hertha BSC Berlin II

   Viktoria Berlin 1889

   FC Energie Cottbus

   FSV Union Fürstenwalde

   Carl Zeiss Jena

   FC Lokomotive Leipzig 1.

   RB Leipzig II

   FSV 63 Luckenwalde

   ZFC Meuselwitz

   FC Oberlausitz Neugersdorf

   TSG Neustrelitz

   Wacker Nordhausen

   FC Schönberg 95

   Aachen Alemannia

   Rot-Weiss Ahlen

   Bonner SC

   Borussia Dortmund II

   Fortuna Düsseldorf II

   Weiss Essen-Rot

   1.FC Köln II

   Viktoria Köln

   Borussia Mönchengladbach II

   Oberhausen-Weiß Rot

   SV Rödinghausen

   FC Schalke 04 II

   Sportfreunde Siegen

   TSG Sprockhövel

   SC Verl

   SG Wattenscheid 09

   SC Wiedenbrück 2000

   Wuppertaler SV

   SV Elversberg

   TSG 1899 Hoffenheim II

   FC 08 Homburg

   1. FC Kaiserslautern II

   Hessen Kassel KSV

   TuS Koblenz

   SV Waldhof Mannheim

   FC Nöttingen

   Offenbach Kickers

   FK Pirmasens

   1.FC Sarrebruck

   TSV Steinbach

   Stuttgarter Kickers

   VfB Stuttgart II

   Eintracht Trèves

   SSV Ulm 1846 Fußball

   FC Astoria Walldorf

   Teutonia Watzenborn-Steinberg

   Wormatia Worms

   FC Augsburg II

   Bayreuth SpVgg

   TSV Buchbach

   SV Wacker Burghausen

   SpVgg Greuther Fürth II

   VfR Garching

   Bayern Hof SpVgg

   FV Illertissen

   FC Ingolstadt 04 II

   FC Memmingen

   FC Bayern München II

   TSV 1860 München II

   1.FC Nürnberg II

   TSV 1860 Rosenheim

   SV Schalding-Heining

   1.FC Schweinfurt 05

   SV Seligenporten

   SpVgg Unterhaching

échantillons

année Nord Nordost Ouest Südwest Bayern
2012/13 Holstein Kiel RB Leipzig Sportfreunde Lotte Hessen Kassel KSV TSV 1860 München II
2013/14 VfL Wolfsburg II TSG Neustrelitz SC Fortuna Köln SG Sonnenhof Großaspach FC Bayern München II
2014/15 Werder Bremen II 1.FC Magdeburg Borussia Mönchengladbach II Offenbach Kickers FC Würzburger Kickers
2015/16 VfL Wolfsburg II FSV Zwickau SF Lotte SV Waldhof Mannheim Jahn Regensburg
2016/17 SV Meppen Carl Zeiss Jena Viktoria Köln SV Elversberg SpVgg Unterhaching

Ils ont obtenu la promotion de Dritte Liga:

Pendant la saison 2012/13 les équipes de Holstein Kiel, de RB Leipzig et SV Elversberg (deuxième groupe Südwest).

Pendant la saison 2013/14 les équipes de SC Fortuna Köln, SG Sonnenhof Großaspach et 1.FSV Mainz 05 II (deuxième groupe Südwest).

Pendant la saison 2014/15 les équipes Würzburger Kickers, 1. FC Magdebourg et le Werder Bremen II.

Pendant la saison 2015/16 les équipes de Jahn Regensburg, SF Lotte und FSV Zwickau.

Dans la saison 2016/17 les équipes de SV Meppen, Carl Zeiss Jena et SpVgg Unterhaching.

notes

  1. ^ à b (FR) (Ouest) Allemagne - Liste des Champions de second niveau, en www.rsssf.com. Récupéré le 21/06/2014.

Articles connexes

  • Ligue allemande de football
  • Zweite Bundesliga
  • série D

liens externes