s
19 708 Pages

IPv6 Il est la version 'Internet Protocol désigné comme successeur de 'IPv4. Ce protocole introduit un certain nombre de nouveaux services et simplifie considérablement la configuration et la gestion des réseaux IP.

Sa caractéristique la plus importante est l'espace d'adressage plus:

  • IPv6 se réserve 128 bits pour adresses IP et gère 2128 (Environ 3,4 × 1038) adresses;
  • IPv4 réserve 32 bits pour l'adressage et gère 232 (Environ 4,3 × 109) Adresses.

En quantifiant un exemple, pour chaque mètre carré de la surface de la terre, il y a 655,570,793,348,866,943,898,599 adresses IPv6 uniques (c.-à-655 571 000 000 milliards, soit 655 billones), Mais seulement IPv4 0,000007 (soit seulement 7 mètres carrés chaque IPv4 millions). Pour donner une idée des grandeurs utilisées, si l'on compare l'adresse unique à un Quark (dans l'ordre de grandeur 1 attometro), Il atteindrait le diamètre de l'hélice avec IPv4 ADN (Quelques nanomètres), tandis que IPv6 atteindra le centre de la voie lactée de terre (Trois dizaines de millénaires lumière). L'adoption généralisée d'IPv6 et le format des adresses IP seraient indéfiniment résoudre le problème de la 'épuisement des adresses IPv4.

histoire

L 'ICANN mis à la disposition[1] IPv6 sur serveur de noms racine du 20 Juillet 2004, mais seulement le 4 Février l'introduction L'année 2008 se des premières adresses IPv6 dans le système de résolution de noms. Le 3 Février, 2011 la IANA Il a attribué les derniers blocs d'adresses IPv4 à 5 RIR (Un bloc / 8 chacun)[2], même si le protocole IPv4 sera utilisé jusqu'à ce que 2025 ou si, pour donner le temps nécessaire pour adapter[3].

étapes

  • en 1999 Il est mis en œuvre par le premier tunnel IPv6 Ivano Guardini au CSELT, auteur de la RFC 3053.
  • en 2003 Nihon Keizai Shimbun (Cité par le personnel de CNET Asia, en 2003) a rapporté que le Japon, la Chine et Corée du Sud Ils ont annoncé qu'ils sont déterminés à devenir les chefs de file dans le développement et l'utilisation de la technologie Internet, à commencer par le développement de l'IPv6 et se terminant en 2005 avec son adoption plénière.
  • Le 20 Juillet 2004 l 'ICANN[1][4] a annoncé aujourd'hui l'intégration de la nouvelle version du protocole Internet dans les serveurs racine qui gèrent le trafic réseau. enthousiaste Vinton Cerf, père de TCP / IP et président de 'ICANN dont il déclare: « Major pour une grande stabilité du réseau. » L 'ICANN a également annoncé que les serveurs de noms des enregistrements de type IPv6 pour les domaines nationaux AAAA ccTLD (code pays Top Level Domain) la Japon (.jp) et Corée du Sud (.kr) est devenu visible dans le fichier de la zone racine DNS avec le numéro de série 2004072000. Il est prévu que les enregistrements IPv6 pour France (.fr) sera ajouté bientôt. Cela a rendu opérationnel IPv6 publiquement.
  • Le 8 Juin 2011 Il a été organisé Journée mondiale de l'IPv6[5] où les grandes entreprises ont utilisé le nouveau protocole pour un jour et il n'y avait pas de problèmes majeurs au cours de ce test.[6]
  • Le 6 Juin, 2012 Il a été organisé World IPv6 Launch à laquelle certaines des plus grandes entreprises présentes sur le web sont certainement migrés vers le nouveau protocole.[7]

description

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: l'épuisement des adresses IPv4.

La raison la plus pressante derrière l'adoption de l'IPv6 a été le manque d'espace pour l'adressage des périphériques sur le réseau, en particulier dans les pays très peuplés de 'Asie comme 'Inde et Chine.

En plus de répondre à ce besoin IPv6 intègre des protocoles qui ont été auparavant distincts, tels queARP, et il est capable de configurer automatiquement certains paramètres de configuration du réseau, comme la passerelle par défaut. Aussi supporte nativement Qualité de service et adressage introduit anycast, qui permet à un ordinateur sur le réseau pour trouver automatiquement le serveur disponible le plus proche d'un type donné (un DNS, par exemple), même sans connaître a priori l'adresse.

En ce qui concerne les grands opérateurs de télécommunications, les principales améliorations sont les suivantes:

  • tête de longueur fixe (40 octets);
  • emballages non sécable par routeur;
  • élimination du champ somme de contrôle, déjà présents dans les autres couches de la pile de protocoles et donc redondant.

Ces trois nouveaux Éclaircir beaucoup le travail des routeurs en améliorant le routage et débit (paquets routés par seconde). Ensemble aussi IPv6 ICMPv6 est également appelée, très similaire à 'ICMPv4 mais qui intègre l'ancien protocole IGMP, également assumer la tâche de gérer les connexions multidiffusion.

IPv6 est la deuxième version de 'Internet Protocol à être largement développé et servir de base pour l'expansion future de Internet.

traits

L'adressage IPv6

l'approfondissement

« Si l'ensemble de la planète, la terre et l'eau, ont été couverts avec des ordinateurs, IPv6 vous permettra d'utiliser adresses IP par mètre carré [...] ce nombre est supérieur à le nombre d'Avogadro. »

(Andrew S. Tanenbaum[8])

Le plus grand changement dans la transition d'IPv4 vers IPv6 est la longueur du réseau. L'adresse IPv6 tel que défini dans RFC 2373 et RFC 2374 est de 128 bits de long, soit 32 chiffres hexadécimal, qui sont normalement utilisés par écrit l'adresse comme décrit plus loin.

Ce changement porte le nombre d'adresses IPv6 exprimable 2128 = 1632 ≈ 3,4 × 1038.

L'une des critiques de l'espace d'adressage de 128 bits est qu'il pourrait être largement trop grand. Nous devons considérer que la raison d'une adresse si large est de ne pas associer à la volonté d'assurer un nombre suffisant d'adresses, pour tenter de remédier à la fragmentation de l'espace d'adressage IPv4, donc, entre autres, la limitation de l'espace adressage et peu de capacité à prédire la demande d'adresses à moyen et à long terme. Il est possible qu'un opérateur unique de télécommunications a attribué plusieurs blocs d'adresses non contiguës.

En ce qui concerne IPv6 IPv4 aussi il prévoit que le calcul d'itinéraire est fait sur la base de préfixes (itinéraires d'objets) de longueur variable. Normalement, ces préfixes ne sont plus que 64 bits, de manière à permettre l'utilisation des 64 bits les moins significatifs avec seulement le rôle d'identification d'un terminal. Cela est également vrai pour l'accès Internet d'une maison normale, dans laquelle au moins deux seraient affectés64 (1,8 × 1019) Adresses publiques, alors que la réalité qui ont une structure de réseau comprenant plusieurs segments de réseau local doit attribuer un arc d'adresses encore plus (par exemple. Un préfixe 56 bits, voir RFC 6177). Les 10 premiers bits de l'adresse IPv6 décrivent de manière générique le type de ordinateur et l'utilisation que ce soit le lien (téléphone VoIP, PDA, serveur de données, téléphone portable etc.)

Cette fonctionnalité permet de libérer pratiquement le protocole IPv6 topologie du réseau physique, ce qui permet par exemple d'avoir la même adresse IPv6 quel que soit le particulier fournisseur de services Internet (FAI) que vous utilisez (le soi-disant IP propre) Rendant ainsi l'adresse IPv6 comme un numéro de téléphone. Ces nouvelles fonctionnalités, cependant, compliquent la routage IPv6, qui doit tenir compte des cartes routage plus complexe que dans IPv4; Répondre à leurs nouvelles propriétés représentent aussi le talon d'Achille potentiel du Protocole.

Notation pour les adresses IPv6

Les adresses IPv6 sont composées de 128 bits, et sont représentés comme des 8 groupes de quatre chiffres hexadécimaux (par exemple 8 mot de 16 bits chacun) dans laquelle les lettres sont écrites sous forme de minuscules. par exemple 2001: 0db8: 85a3: 0000: 1319: 8a2e: 0370: 7344 Il est une adresse IPv6 valide.

Si l'un des groupes - comme dans l'exemple - est composé d'une séquence de quatre zéros, vous pouvez être mis à contribution un zéro: 2001: 0db8: 85a3: 0: 1319: 8a2e: 0370: 7344

En outre, une séquence de zéros contigus (et un seul)[9] se compose de 2 groupes ou plus peuvent être contractés avec la séquence simple, :: ou 2001: 0db8: 0000: 0000: 0000: 8a2e: 0370: 7344 Elle correspond à 2001: 0db8: 0: 0: 0: 8a2e: 0370: 7344 ou encore plus synthétiquement 2001: 0db8 :: 8a2e: 0370: 7344

Conformément aux règles visées, si plusieurs séquences similaires suivent les uns les autres, vous pouvez les omettre tous; les éléments suivants sont différentes représentations de la même adresse:

2001: 0db8: 0000: 0000: 0000: 0000: 1428: 57AB
2001: 0db8: 0000: 0000 :: 1428: 57AB
2001: 0db8: 0: 0: 0: 0: 1428: 57AB
2001: 0db8: 0 :: 0: 1428: 57AB
2001: 0db8 :: 1428: 57AB

cependant 2001: 0db8 :: :: 25de chutes Il n'est pas une adresse valide[9], car il est impossible de définir le nombre de séquences sont présentes dans les deux lacunes.

En outre, ils peuvent également être omis de chaque groupe des zéros: 2001: 0db8: 02DE :: 0e13 Elle correspond à 2001: DB8: 2de :: E13

Les 32 derniers bits peuvent être écrits en décimal (en notation décimale):

:: ffff: 192.168.89.9

Il est égal à

:: ffff: c0a8: 5909

mais autre que:

:: 192.168.89.9

ou:

:: c0a8: 5909

rendant ainsi la syntaxe IPv6 rétrocompatible avec cette IPv4 avec des avantages évidents.

La forme d'écriture :: ffff: 1.2.3.4 il est appelé adresse IPv4 et il n'est pas recommandé. le format :: 1.2.3.4 est un adresse IPv4 compatible.

adresses IPv4 Ils sont facilement convertibles en format IPv6. Par exemple, si l'adresse IPv4 décimale est 135.75.43.52 (En hexadécimal, 874B2B34), Il peut être converti en 0000: 0000: 0000: 0000: 0000: 0000: 874b: 2b34 ou plus brièvement :: 874b: 2b34. Encore une fois l'utilisation de la notation hybride est possible (adresse IPv4 compatible), En utilisant le formulaire :: 135.75.43.52.

Des adresses

Il a signé un certain nombre d'adresses avec une signification particulière. Le tableau ci-dessous énumère quelques-unes des CIDR.

  • :: / 128 - l'adresse constituée de zéro est utilisé pour indiquer une adresse et seulement au niveau du logiciel, il est utilisé;
  • :: 1/128 - adresse réalimentation Il est une adresse associée au dispositif de réseau comme un écho qui se répète tous les paquets qui sont adressés. allumettes 127.0.0.1 en IPv4;
  • :: / 96 - Il est utilisé pour interconnecter les deux technologies IPv4 / IPv6 dans les réseaux hybrides. Les adresses IPv4 compatibles ont été dépréciée en faveur des adresses d'adresses mappées IPv4;
  • :: ffff: 0: 0/96 - adresse adresse IPv4 Il est utilisé dans les appareils double pile;
  • fe80 :: / 10 - Le préfixe de liaison locale précise que l'adresse est valide uniquement sur le lien physique spécifique;
  • fec0 :: / 10 - Le préfixe du site local précise que l'adresse est valide uniquement dans l'organisation locale. Son utilisation a été dépréciée en Septembre 2004 avec le RFC 3879 et les systèmes futurs qu'ils ne devraient pas mettre en œuvre le soutien;
  • FC00 :: / 7 - le préfixe d'adresses locales uniques (ULA) est valable uniquement au sein de l'organisation. Son utilisation est similaire à des cours privés de la version IPv4 (IP ULA ne sont pas mis en rotation sur Internet). Remplacer les adresses site-local déconseillés. Il n'y a pas d'enregistrement officiel des adresses privées dans les organisations de RIR, même si il n'y a pas de sites institutionnels divers ULA pour suivent éviter tout chevauchement;
  • FF00 :: / 8 - Le préfixe de multidiffusion est utilisé pour les adresses multidiffusion.

Le paquet IPv6

la paquet IPv6, comme tout autre paquet d'une autre couche de protocole, se compose de deux parties principales: l 'tête et charge utile.

L'en-tête comprend la première 40 octet Package et contient huit champs, 5 de moins qu'en IPv4. Les champs sont insérés avec l'octet le plus significatif placé en premier (notation big-endian) Et dans les octets individuels bit le plus significatif est la première (celle de l'indice 0).

+ bit 0-3 4-11 12-15 16-23 24-31
0-31 version Classe de trafic Flow Label
32-63 Longueur Payload En-tête suivant Hop Limit
64
-
191
Adresse source (128 bits)
192
-
319
Adresse de destination (128 bits)
  • version [Bit 4] - Indique la version du datagrammes IP: IPv6, il a une valeur 6 (IPv6 d'où le nom).
  • Classe de trafic [8 bits] - Il se traduit par « classe de trafic », il vous permet de gérer les files d'attente par priorité assigner chaque paquet une classe de priorité par rapport à d'autres paquets de la même source. Il est utilisé dans le contrôle de la congestion.
  • Flow Label [20 bits] - Utilisé par l'expéditeur d'étiqueter une séquence de paquets comme si elles étaient dans le même flux. Il prend en charge la gestion QoS (Quality of Service), ce qui permet par exemple de spécifier les étiquettes sont en avance que d'autres. À l'heure actuelle, ce domaine est encore au stade expérimental.
  • Longueur Payload [16 bits] - est la taille de la charge utile, à savoir le nombre d'octets de tout ce qui vient après l'en-tête. Il convient de noter que toutes les extensions d'en-tête (utile, par exemple pour le routage ou la fragmentation) sont considérés comme utiles, puis comptés dans la longueur de la cargaison. Si sa valeur est 65,535 octets, il est d'un paquet de taille maximale, appelée aussi jumbogram.
  • En-tête suivant [8 bits] - Indique le type d'en-tête suivant la base d'en-tête IPv6. Tout comme l'en-tête IPv4 du protocole sur le terrain, qui utilise les mêmes valeurs.
  • Hop Limit [8 bits] - il est la limite permise de sauts, pratiquement Il est temps de vivre. Sa valeur est décrémenté de 1 à chaque fois que le paquet passe d'un routeur: quand il est à zéro est mis au rebut.
  • Adresse source [128 bits] - L'adresse IP de l'expéditeur du paquet.
  • Adresse de destination [128 bits] - L'adresse IP de la destination du paquet.

La partie suivante contient la charge utile (Payload en anglais) le long d'un minimum de 1280 octets ou 1500 octets si le réseau prend en charge une MTU variable. la charge utile Vous pouvez atteindre 65.535 octets en standard ou il peut être en mode plus en mode « charge utile jumbo ».

Il existe deux versions de IPv6 légèrement différentes: la version initiale (maintenant obsolète, décrit dans RFC 1883) Diffère de celle en cours (décrit dans RFC 2460) Pour un champ. Tel est le classe de trafic dont la taille a été augmentée de 4 à 8 bits. Toutes les autres différences sont minimes.

IPv6 et le système de nom de domaine

Les adresses IPv6 sont représentées dans Domain Name System de Enregistrez AAAA (Aussi appelé quad-A) record pour la recherche directe (similaire à Un enregistrement IPv4); la La résolution DNS inverse Il se penche Zone ip6.harpe (anciennement ip6.int). Ce système d'exploitation est décrit dans RFC 3596.

Le diagramme de quadruple A est l'un des deux proposés dans la phase de conception du protocole IPv6. La proposition alternative a enregistrements A6 pour la recherche inversée et d'autres innovations telles que étiquettes Bit-string et DNAME Il est décrit dans RFC 2874 (Expérimental) et les documents connexes.

Bien que le schéma est une généralisation AAAA simple des DNS IPv4, le système A6 aurait été une extension de plus générique, mais aussi plus complexe:

  • enregistrements A6 permettant à une seule adresse IPv6 être divisée en plusieurs sections exploitées dans différents domaines. Cela permettrait, par exemple, de redistribuer rapidement la numérotation d'un réseau.
  • la délégation des adresses par l'utilisation du dossier NS aurait été largement remplacée par l'utilisation de DNAME (Similaire au courant CNAME, mais constituant un arbre entier d'adresses). Cela permettrait à la gestion unifiée de recherche directe et inverse.
  • Un nouveau type de données appelé bits d'étiquette Il a été introduit dans les noms de domaine, la plupart du temps à des fins de recherche inversée.

Le schéma a été normalisé AAAA en Août 2002 en RFC 3363 (Dans le RFC 3364 ont évalué tous les avantages et les inconvénients des deux systèmes proposés).

La transition vers IPv6

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Transition IPV4 / IPV6.

en Juillet 2007 a été présenté une Projet Internet la présentation du plan de transition pour transformer l'Internet, principalement basé sur le protocole IPv4, sous une nouvelle forme basée principalement sur IPv6. (http://www.ripe.net/info/faq/IPv6-deployment.html#3) Comme il est pratiquement certain que beaucoup de vieux ordinateurs restent en ligne sans être mis à jour, et IPv6 et IPv4 conviveranno machines sur le réseau depuis des décennies, le mécanisme adopté pour gérer cette période de transition est appelé double pileChaque système d'exploitation qui supporte IPv6 va communiquer avec les machines IPv4 grâce à une seconde pile de protocoles IPv4 qui fonctionne en parallèle avec cette IPv6. Lorsque l'ordinateur se connecte à une autre machine sur Internet, la conjonction DNS avec le réseau communiquera également les informations au sujet de laquelle la pile d'utilisation (v4 ou v6) et quels protocoles sont pris en charge par une autre voiture.

avantages:

  • transition douce: capacité de liquider les investissements existants dans le matériel / logiciel sans encourir de nouvelles dépenses plus tôt que nécessaire;
  • La compatibilité totale entre les anciens et les nouvelles machines et applications;

inconvénients:

  • Nécessité de soutenir largement l'IPv4 dans l'Internet et dans les appareils connectés.
  • Être univers accessible IPv4 pendant les forces de phase de transition pour maintenir une adresse IPv4 ou une certaine forme de NAT la passerelle du routeur. Il ajoute un niveau de complexité qui rend la disponibilité théorique des adresses non immédiates.
  • les questions d'architecture, en particulier vous soutiendrez pas entièrement multi-homing IPv6.

mécanismes de transition

Tant que la connectivité ne sera pas largement disponible et pris en charge en mode natif dans l'infrastructure réseau IPv6, il est nécessaire d'utiliser un mécanisme de transport de paquets IPv6 sur le réseau IPv4 en utilisant la technologie du tunnel. Ceci peut être accompli avec:

  • tunnel IPv6 dans IPv4 statiquement configuré pour l'interconnexion des sous-réseaux IPv6 distants.
  • Tunneling automatique 6to4, réseaux IPv6 pour interconnecter entre eux par un réseau IPv4 commun tel que l'Internet. L'interconnexion est automatique grâce à l'automatisme du tunnel 6to4: Il se déroule directement entre les réseaux avec l'adressage IPv6 via 6to4, ou par l'intermédiaire d'un routeur relais 6to4 pour les destinations avec adresse IPv6 native.

Ces tunnels fonctionnent en encapsulant les paquets IPv6 dans des paquets IPv4 avec à côté de la couche (Type de protocole) fixé à 41 à partir de laquelle le nom de proto-41. De même, ISATAP permet la transmission du trafic IPv6 sur IPv4 infrastructure. Bien que ce protocole utilise proto-41.

Lorsque la connectivité IPv6 est requise par un réseau masqué par un appareil qui met en oeuvre NAT et qui capte généralement le trafic du protocole 41, il est possible d'utiliser le protocole Teredo qui encapsule l'IPv6 au sein datagrammes UDP sur IPv4. Vous pouvez également utiliser procuration IPv6 à IPv4 et IPv6 à IPv6, bien que ceux-ci sont généralement des spécifications de la couche d'application (telles que le protocole HTTP).

groupes de travail IETF liés

  • (FR) 6bone IPv6 Backbone (fin)
  • (FR) IPng IP nouvelle génération (fin)
  • (FR) ipv6 IP version 6 (fin)
  • (FR) ipv6mib MIB IPv6 (fin)
  • (FR) MULTI6 Site Multihoming dans IPv6 (fin)
  • (FR) v6ops opérations IPv6

notes

  1. ^ à b (FR) IPv6 de nouvelle génération Adresse Ajouté à la zone racine DNS de l'Internet
  2. ^ (FR) Piscine libre de l'espace IPv4 Adresse Depleted, nro.net. Récupéré le 13 Janvier, 2012.
  3. ^ Luca Domenichini La fin de l'IPv4, Programmazione.it, le 24 Juillet 2009. Récupéré le 13 Janvier, 2012.
  4. ^ PI: officiellement parti IPv6
  5. ^ Internet Society - Journée mondiale de l'IPv6
  6. ^ Alfonso Maruccia, Le jour IPv6 a été un succès., Computer Point, 13 juin 2011. Récupéré le 13 Juin, 2011.
  7. ^ (FR) World IPv6 Launch, worldipv6launch.org. Récupéré 19 Janvier, 2012.
  8. ^ Andrew S. Tanenbaum, Réseaux informatiques, Pearson, p. 468, ISBN 978-88-7192-182-2.
  9. ^ à b section 4.2 de RFC 5952

bibliographie

Articles connexes

  • Protocole Neighbor Discovery
  • ICMPv6

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers IPv6

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4462513-3

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez