s
19 708 Pages

Giulio Carcano
Giulio Carcano foto.jpg

Sénateur du Royaume d'Italie
mandat 17 juin 1876 -
30 août 1884
site web d'entreprise

données générales
qualifications Licence en droit
université Université de Pise
profession écrivain

Giulio Carcano (Milan, 7 août 1812 - Lesa, 30 août 1884) Ce fut un politique, écrivain et journaliste italien.

biographie

Il est né famille noble, la Carcano de ladite branche d 'Arzago, et elle était le petit-fils de sa sœur Carlo Imbonati. collaboratrice Revue européenne et ami Andrea Maffei, Il a été parmi les premiers visiteurs du salon géré par sa femme Clara, vous conduit certains membres des périodiques patriotiques, y compris Gottardo Calvi.[1]

Il a participé à la Cinq Jours de Milan et après la nouvelle occupation autrichien émigre à Piémont et Suisse.

Une fois l'indépendance retrouvée, il est revenu à Lombardie, où il a obtenu la fonction publique jusqu'à la nomination de sénateur en 1876.

sa carrière littéraire Il était basé sur les paroles en arrière-plan Risorgimento Il est entraîné par une passion, ainsi que sur nouvelle sentimental intitulé Ida Tour et roman sentimental Angiola Maria la 1839.

Son modèle littéraire de référence a été faite Alessandro Manzoni, la présence d'une série moralisatrice, sur l'attention accordée aux questions sociales et de l'environnement bourgeois et paysan petit.[2]

Une rue porte son nom turin, délimitant la Colletta Park.

travaux

Giulio Carcano
Angiola Maria
  • Ida Tour. Episode Patrio, Milan, à Vincenzo Ferrario, 1834.
  • Angiola Maria. Histoire nationale Giulio Carcano, Milan, Pietro Manzoni, 1839.
  • Damiano. Histoire d'une famille pauvre, Milano, Borroni et Scotti, 1850.
  • grands souvenirs, . 2 vols, Milan, Carrara, 1869. Il comprend:
1. Dante et Shakespeare, Torquato Tasso, Federigo Borromeo, Lodovico Antonio Muratori, Maria Gaetana Agnesi, Giancarlo Passeroni, Pietro Verri, Alessandro Verri
2. Napoléon Ier, Ugo Foscolo, Vincenzo Monti, Tommaso Grossi, Felice Bellotti, Camillo Cavour, Massimo D'Azeglio. En annexe: Mémoires d'amis.
  • Contes domestiques, Milan, l'éducation et l'éducation Bibliothèque P. Carrara, 1870.
  • Gabrio et Camilla. Milan Histoire de 1859, Milan, P. Carrara, 1874.

Ses traductions collectées Shakespeare Ils ont été publiés par l'éditeur Hoepli:

  • Travaux de Shakespeare, traduction de Giulio Carcano, 12 vol., Milan-Naples, Pearson Education, Inc., 1875-1882.

Une collection de ses œuvres, à l'exception des traductions réside dans:

  • Oeuvres complètes de Giulio Carcano publié auteur pour les soins de la famille, 10 vols., Milan, L.F. Cogliati, 1892-1896. Il comprend:
1. Angiola Maria, 1892
2. Damiano. Histoire d'une famille pauvre, 1892
3. Novelle, 1893
4. Gabrio et Camilla; Le dernier amour. Novella, 1893
5. grands souvenirs et des amis, 1894
6. Prose différents: l'histoire, la littérature, l'esthétique, 1894
7. Poèmes publiés et non publiés, en 1895
8. Poemetti et traductions, en 1895
9. Tragédies et drames, 1896
10. Epistolario; avec l'ajout de lettres inédites, 1896

honneurs

commandant de' src= Commandeur de l'Ordre de la Couronne de l'Italie
officier de' src= Officier de l'Ordre de Saint-Maurice et Lazare

notes

  1. ^ Daniela Pizzagalli, L'ami. Clara Maffei et sa vie dans le Risorgimento, Milan, 2004, p. 36, ISBN 88-17-00291-7.
  2. ^ les muses, III, Novara, De Agostini, 1964, p. 82.

bibliographie

  • Francesco Bernetti-Evangelista, La vie et l'œuvre littéraire de Giulio Carcano, Rome, Desclée C et 1918.
  • Carcano Giulio Dictionnaire de la littérature italienne, édité par E.Bonora, Milan, Rizzoli, 1977

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à Giulio Carcano
  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Giulio Carcano

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR18698392 · LCCN: (FRn86041140 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 036254 · ISNI: (FR0000 0001 1748 2008 · GND: (DE119217791 · BNF: (FRcb12690616c (Date) · NLA: (FR35705258 · BAV: ADV10179118 · LCRE: cnp00550348