s
19 708 Pages

Pierluigi Cappello (Gemona del Friuli, 8 août 1967 - Cassacco, 1 octobre 2017) Ce fut un poète italien.[1] Il a écrit de nombreux ouvrages sur frioulan, retour dans 'la littérature du même nom.

biographie

Il est né à Gemona del Friuli en 1967, mais est originaire de Chiusaforte, où il a passé son enfance. Après avoir terminé ses études secondaires à Udine, il a assisté à la Faculté des arts de la 'Université de Trieste. en 1999 avec Ivan Crico conçu et dirigé pendant un certain temps, Le bateau de Babel, un recueil de poésie publié par le Cercle culturel Meduno, qui accueille des auteurs bien connus du Frioul, la Vénétie et Trieste. Il a ensuite vécu en Cassacco où il a écrit et où il se livrait à une activité artistique intense et la diffusion de la culture dans les écoles et les universités. Divers culturels et importants sont les initiatives développées dans le Frioul qui appartiennent à ce poète, lié à la poésie, des essais, du théâtre. De nombreux prix nationaux avec ses livres de vers et cités ci-dessous. à Le moi Donzel reçu des prix Ville de San Vito 1999 et Samson 1999 Lanciano-Mario, ce dernier ex aequo avec Bianca d'or. avec diptyque, qui comprend des poèmes inédits en frioulan et en italien, a remporté le Premio Montale 2004.

en 2006 Il a publié presque toutes les collections de ses poèmes suspension de vol, par Anna De Simone, avec une introduction par Giovanni Tesio, Editeur Crocetti, Milan. Pour ce livre a remporté le Prix ​​littéraire national Pise; la Bagutta Prix 2007 Section Opera Prima, le Superpremio San Pellegrino 2007, le Prix Spécial du Jury "Lagoverde 2010".

Un nouveau livre de poèmes, Mandat-à-dire l'empereur, avec une postface par Eraldo Affinati, il a été publié par Editeur Crocetti, Milan 2010.

Ses poèmes ont été publiés dans les magazines et anthologies suivants: "Caffè Michelangelo", "Clandestino", "différentes langues", "Le Battana", "Poésie", "Traits"; "La pensée", sous la direction de F. Loi et D. Rondoni, Garzanti, Milan 2000; « banlieues Fiorita. Les routes de la nouvelle poésie en frioulan », édité par G. et G., Zoppelli Vit Éditeur Campanotto, Udine 2002; « Cans giaiutis (comme eux). La poésie frioulan de Pasolini à notre époque », sous la direction et avec une introduction par A. Giacomini, Association Colone, Lestizza (UD) 2003; « L'étoile du Nord. poètes italiens des temps "dernier", "sous la direction de Davide Brullo, New Town Editrice, Rome 2008" Mandat-à-dire l'empereur "dans" Poésie », Année XXII, Mars 2009, n ° 236, pp. 17-22. Il a publié, réunis en volume, même des poèmes en prose déjà paru dans des magazines, des livres, monographies des poètes, sous le titre « Le dieu de la mer, » Lineadaria Editeur, Biella 2008. Sur sa poésie ils ont écrit, entre autres, Giovanni Tesio, qui est l'auteur de la plupart des introductions à ses livres, Anna de Simone, Amedeo Giacomini, Alessandro Fo, Franco Loi, Mario Turello et Gian Mario Villalta.

avec Mandat-à-dire l'empereur, Editeur Crocetti, Wins Premio Viareggio-Rèpaci 2010 pour la poésie [2].

Le 6 Novembre 2012, le palais du Quirinal, reçoit des mains du président Giorgio Napolitano, le prix Vittorio De Sica 2012 pour la poésie.

Le 21 Juin 2013, l'Accademia dei Lincei lui a décerné le prix "Maria Teresa Messori Roncaglia et Eugenio Mari" pour la poésie.[3]

En Novembre 2013, il a reçu le prix littéraire « BRUNO CAVALLINI » pour la poésie.

Le 27 Septembre 2013, l'Université d'Udine donne la diplôme honorifique dans l'enseignement des sciences.

Le 5 Décembre 2013, la ville de Udine donne la citoyen d'honneur.

13 Décembre, 2013 reçoivent citoyen d'honneur la ville de Tarcento, où il a créé et dirigé pendant des années l'exposition intitulée « Le regard du poème, rester humain. Les chemins de la poésie contemporaine ».

Au coeur du Proche Festival du Far, le 17 mai 2014, au Teatro Giovanni da Udine, il a été remis, le prix littéraire international Terzani ex aequo à Pierluigi Cappello et Mohsin Hamid.

Le 20 Septembre 2014, à Pordenone, il a présenté son nouveau livre, écrit pour les enfants, Chaque je danse la chute de tango (Rizzoli 2014).

24 Novembre, 2016 Udine a été présenté par Gian Mario Villalta un nouveau livre de poèmes, État de repos, avec une préface de Jovanotti suivi d'une note introductive, BUR contemporaine, Rizzoli, Milan 2016.

travaux

poèmes

  • les brumes (Campanotto, Udine 1994)
  • La mesure de l'herbe (I. M.Gallino, Milan 1998)
  • Le moi Donzel (Boetti, Mondovi 1999)
  • Amors (Campanotto, Udine 1999)
  • A l'intérieur Jericho (Le Bateau de Babel, Cercle de Meduno, Pn, 2002)
  • diptyque (Éditeur Liboa à Dogliani, Cn, 2004).
  • suspension de vol (Crocetti Editore, Milan 2006)
  • Mandat-à-dire l'empereur (Crocetti Editore, Milan 2010)
  • élémentaire bleu. Poèmes 1992-2010 (BUR contemporain, Rizzoli, Milan, Juillet 2013)
  • État de repos, Poèmes 2010-2016, contemporain BUR, Rizzoli, Milan 2016.

prose

  • Le dieu de la mer (Lineadaria Publisher, Biella 2008).
  • cette liberté (Rizzoli, Milan, Septembre 2013)
  • Chaque je danse la chute de tango. Rhymes pour Clare et autres poussins. Pia Valentinis Illustrations (Rizzoli, Milan, Septembre 2014)
  • "Le dieu de la mer" (BUR contemporaine, Rizzoli, Milan 2015), préfacé par Antonio Prete.

traductions

  • Vicente Aleixandre, Canción un muerta de muchacha traduit du Frioul, en hommage à Vicente Aleixandre, édité par Pablo Luis Àvila, Avant-propos de G. L. Beccaria, édition de P. L. Avila, Poésie - Vol. 3, Bibliothèque Mediterranea (50 poèmes de 50 poètes), éditeur Mauro Baroni, Edizioni dell'Orso, Alexandrie 2001, pp. 140-141
  • Arthur Rimbaud, Ophélie, la version frioulan De Rimbaud Rimbaud. Hommage aux poètes contemporains de Venise, sous la direction de Marco Munaro, Edizioni Il Ponte del Sale, Rovigo 2004, pp. 16-17
  • Carlos Montemayor, une autre fois que j'y étais, sept versions en frioulan, Circolo Culturale Menocchio, Montereale (Pn) 2006, pp. 97-111
  • Rondeau. Vingt variations des droits d'auteur, Forum, Editrice Universitaria Udinese, Udine 2011

notes

  1. ^ Paola Treppo, Il est mort le poète Pierluigi Cappello: Deuil dans le monde de la culture, le Gazzettino, 1er Octobre 2017. Récupéré le 1er Octobre 2017 (déposé le 1er Octobre 2017).
  2. ^ Mario Turello, Frioulan triomphe Pierluigi Cappello au Premio Viareggio, en Messaggero Veneto, 27 août 2010, p. 22. Récupéré 29 Août, 2013 (déposé 2 juin 2012).
  3. ^ Prix ​​2013 (PDF) lincei.it, pp. 3 à 6. Récupéré 29 Août, 2013 (déposé 14 décembre 2014).

bibliographie

  • Alessandro Fo, le procès-verbal d'une persistance dans "Caffè Michelangelo", VII- Année n ° 2, mai-Août 2002 Pagliai Polistampa, Florence, pp. 61-62.
  • Le livre du mois: Jericho intérieur, Pierluigi Hat (édité par A. De Simone), dans "Poésie", XV, Septembre 2002, n ° 164, Crocetti Publisher, Milan, pp. 51-57.
  • Alessandro Fo, Pierluigi Cappello, Jericho A l'intérieur, dans "L'indice des livres du mois", en Novembre 2002, XIX- n ° 11, p. 45.
  • Anna De Simone, la mémoire et le temps dans la poésie de Pierluigi Cappello, dans "traits", n. 65, XX ans, au printemps 2004, rédacteur en chef Moby Dick, Faenza, pp. 77-98.
  • Maurizio Casagrande, « La poésie et de la mémoire. Stigmates de Caïn. De la Provence à la province du Frioul, à travers les Ardennes. Pierluigi Cappello, Diptyque « dans » d'autre part avec des signes contemporains Notebooks », n ° 5, septembre 2004, pp. 33-37. Dans le même numéro, dans la note Diptyque, dans « Pour en savoir plus », p. 44.
  • Anna De Simone, "Canzoniere dans frioulan Pierluigi Chapeau", "La batana", XLI / Juillet à Décembre 2004 Nn. 153-154, Edition, rivière, pp. 116-128.
  • Gianluigi Colin, j'ai tué la douleur en écrivant sur ses genoux, "Corriere della Sera", Troisième page, le 23 Décembre 2004.
  • Davide Torrecchia, La poésie atomique, Site Internet RCS Libri - Bompiani School (http://www.bompianiscuola.it/esameStato/schede/Tipologia_D_-_Tema_di_ordine_generale_2.html, preuve de l'examen d'Etat 2005, la matière italienne), p. 4 [est mentionné et a brièvement commenté une prose de P. Cappello].
  • Azzurra D'Agostino (ed), entretien avec le poète P. Cappello, « La poésie ne change rien » dans « mieux loti 2006. industrie littérature et de la culture. Le meilleur des magazines littéraires italiens », organisée par Giulio Mozzi, fax minimum, Rome.
  • Marco Cicala, Pierluigi Cappello poète frioulan, "La République" Vendredi, 31 Mars, 2006 sans. 941, pp. 86-89.
  • Lorenzo Scandroglio, l'immobilité Fuga la poésie dans le ciel, "Il Giornale" (album), le vendredi 31 Mars 2006.
  • Gian Mario Villalta, Pierluigi Cappello, le poème qui reste dans la vie, "Il Gazzettino" (Udine) Dimanche 2 Avril 2006.
  • Mario Turello, éditorial Lauro pour Hat, "Messaggero Veneto", album, le dimanche 16 Avril 2006.
  • Paolo Medeossi, "Déplacement des choses ensemble", dans "The Journal of Gamayun" Gemona, dix-septième année, nº 131, le 9 Août., 2006
  • Daniele Piccini Pierluigi Cappello. Le « non où » du poème, dans « poésie », la dix-neuvième année, en mai 2006, n ° 205, Crocetti Editore, Milan (couverture dédiée au poète frioulan), pp. 3-9.
  • Maurizio Casagrande, Pierluigi Hat: Dans un maelström de fidélité. Dialogues avec vingt poètes italiens, Luigi Bressan Préface, le pont de sel, Rovigo en 2006, des photographies de Arcangelo Piai), pp. 41-52.
  • Nelvia Di Monte, Pierluigi Cappello, planification de vol, dans des "pages", Rome, Année XVI, n ° 49, Novembre-Décembre 2006, p. 46.
  • Isabella Bossi Fedrigotti, Les poèmes Pierluigi Cappello. Versets ardente musique lyrique, Elzeviro dans le "Corriere della Sera", le 18 Janvier de 2007.
  • Davide Torrecchia, Double portrait. Un regard « sur le côté » à « Cadre de vol » Pierluigi Cappello [Par un Picasso] peinture, "Le Brown anklet" magazine en ligne, n. 5, 2007 (http://www.ilcalzerottomarrone.it/rivista/recensioni.asp).
  • idem, Les pics précieux. « Cadre de vol » Pierluigi Cappello, des œuvres complètes d'un « » Furlan raffinée, "Novecenteschi études" Pise-Rome, Fabrizio Serra Editore, a. XXXIV, n. 74, Juillet-Décembre 2007, pp. 537-558.
  • idem, Poète vocal. Lecture « Cadre de vol » Pierluigi Cappello, « Chichibio », Palerme, G. B. Palumbo Editore, a. IX, n. 45, Novembre-Décembre 2007, p. 12.
  • Biancamaria Frabotta, « Parmi les terres qui sont laissés sur les bords »: Pierluigi Cappello, dans « 2006 Journal critique », Almanach du miroir en Novembre 2007, p. 236.
  • Anna De Simone, mots de silence, dans "Caffè Michelangelo", an XIII, n ° 1, Janvier-Avril 2008 pp. 28-31.
  • Primož Sturman, "Jezik umazanih nohtov" proti oglušujoči Medijski govorici, dans "Delo", le mercredi 27 Février, 2008, p. 19.
  • Davide Brullo, Pierluigi Cappello. La Provence dans le Frioul, L'Étoile du Nord. poètes italiens des "derniers jours", New Town, Rome, Avril 2008 pp. 45-60.
  • Carlo Sgorlon, offres Chapeau avec le mystère de la vie sur la clôture des vers, dans « Messaggero Veneto », le mercredi 25 Juin 2008.
  • Davide Torrecchia, Pierluigi Cappello, le dieu de la mer. Prose et interventions 1998-2006, Biella, Lineadaria, 2008, pp. 96 [Revue], "les études du XXe siècle," Pise-Rome, Fabrizio Serra Editore, a. XXXVI, n. 78, Juillet-Décembre 2009, pp. 549-552.
  • Gabriele Zanello, "Cun Cheste nu et ne puest Lenghe." Poésie dans le Frioul Pierluigi Cappello, dans « Hebenon. littérature internationale intérimaire », année XIV, n °. 3-4 dans le quatrième set, Avril spécial à Novembre 2009, pp. 133-144, 253-258.
  • Massimiliano Castellani, de la foi et de l'utopie la libération de la ligne du Frioul, « Avvenire », le 22 Février 2010.
  • Matteo Nucci, Défi au pouvoir par la grâce de la poésie, le vendredi de « République », le 20 Juillet 2010.
  • Gian Mario Villalta, Cappello, le poète qui parle de la réalité et de l'existence désenchantement avec émotion, dans "Messaggero Veneto", le 23 Juillet 2010.
  • Gianluigi Colin, je suis un poète fragile. Mais libre, "Corriere della Sera", le dimanche 8 Août 2010.
  • Mario Turello, triomphe Pierluigi Cappello: la poésie est antagoniste "dans" Messaggero Veneto », le vendredi 27 Août 2010.
  • Anna De Simone (ed), « Pierluigi Cappello. Bibliographie « Cercle culturel Menocchio, Montereale (Pn) 2011
  • Simonetta Venturin, « Pierluigi Cappello. Les mouches âme, dans "The People", le dimanche 29 Septembre 2013.
  • Giovanna Piazza (eds), les indemnités de licenciement et au début. Étapes du principe de la poésie. Pierluigi Cappello, dans « Atelier », numéro spécial: Le facteur X Pierluigi Cappello, N. 71, A. XVIII, sept 2013.
  • Isabella Bossi Fedrigotti, "Les mots qu'ils me libèrent." Memoir. L'auteur Friuli raconte l'histoire de sa vie dans un livre publié par Rizzoli dans le « Corriere della Sera », Culture, le 15 Décembre 2013.
  • Le film Francesca directeur Archibugi a été inspiré par la poésie et la vie de Pierluigi Cappello pour tirer le film documentaire « Mots pauvres », avec Battista musique Lena, présenté à TFF (Turin Film Festival) en ouverture et en clôture du Festival du film en 2013.
autorités de contrôle VIAF: (FR76141740 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 102799 · BNF: (FRcb16758236q (Date)