s
19 708 Pages

Nelo Risi
Nelo Risi

Nelo Risi (Milan, 21 avril 1920 - Rome, 17 septembre 2015) Ce fut un poète et directeur italien.

Biographie littéraire

Il a obtenu son diplôme en médecine comme son frère Dino, Nelo Risi se tourna vers la poésie de 1941, année où il publie son premier recueil, Travaux et les Jours. Luciano Anceschi Il s'inscrit dans l'anthologie Linea Lombarda (1952) Une série de poèmes de la première production poétique de Risi. En même temps, à côté de celui du directeur de l'activité littéraire (débuts avec le film Nous irons en ville) La production de huit films, ainsi que d'une série TV, courts métrages, des documentaires et des enquêtes de télévision, y compris le dernier, sorti en 2008 sous le titre relations possibles, montre un dialogue entre le poète et le même Risi Andrea Zanzotto, puis les deux octogénaires.

Il a épousé l'écrivain hongrois né Edith Bruck.

La critique concerne depuis les années cinquante du Risi poétique. Dans un article paru dans la 1957 sur Corriere della Sera, Eugenio Montale écrit que Risi Il a dû apprendre, plutôt que de la poésie, de la peinture française une récente. Cesare Garboli, dans un discours prononcé en 1958, il parle d'un poésie essentiellement métaphorique; définition adoptée et étendue par Giovanni Raboni que, dans l'introduction de Poèmes 1943-1975 choix, Il souligne, dans la poésie Risiana Il dit prévaut toujours et en tout cas sur la non-dits, noir sur blanc, la clarté de l'ambiguïté, le plan de l'épaisseur, le caractère unique sur la polyvalence, et où la musique n'est pas utilisé, simbolisticamente, tordre l'éloquence du cou, mais, au contraire, de les créer autour d'un nouvel espace acoustique, d'augmenter « la note d'audience ». Nelo Risi évite la conception de la poésie comme l'évasion ou un rêve, et il voit en effet un outil d'engagement civique (particulièrement évident dans les années soixante et soixante-dix a rassemblé les années jusqu'à Mon ennemi ami). « L'écriture est un acte politique », a déclaré dans Risi A l'intérieur de la substance (1965).

La pratique littéraire vise également dans le cadre de la traduction poétique. Risi fonctionne dans les traductions organiques Pierre Jean Jouve et moralité légendaire de Jules Laforgue; D'autres poètes français dont les vers sont des résultats qu'épisodiquement Guillaume Apollinaire, Gérard de Nerval, Robert Desnos, max Jacob, André Frénaud, Raymond Queneau, Henri Michaux (Traductions dans antologizzate Groupe français et d'autres langues 1943-1993). Sous-tend cet intérêt pour la littérature française réside, en partie, le temps consacré à Paris après la Seconde Guerre mondiale (1948-1953).

œuvres poétiques

  • Travaux et les Jours (Milano, Scheiwiller, 1941)
  • expérience (Milan, Edizioni della Meridiana, 1948)
  • poignet tendu (Milan, Mondadori, 1956)
  • le contromemoriale (Milan, sous le poisson d'or, 1957)
  • civilisé (Milan, sous le poisson d'or, 1958)
  • pensées élémentaires (Milan, Mondadori, 1961)
  • maximum minimum (Milan, sous le poisson d'or, 1962)
  • A l'intérieur de la substance (Milan, Mondadori, 1966)
  • De certaines choses que ces versets sonnent mieux que la prose (Milan, Mondadori, 1970)
  • Mon ennemi ami (Milan, Mondadori, 1975)
  • Poèmes 1943-1975 choix édité par Giovanni Raboni (Milan, Mondadori, 1977)
  • Les fabricants de « beauté » (Milan, Mondadori, 1982)
  • résonnances (Milan, Mondadori, 1987)
  • mutations (Milan, Mondadori, 1991)
  • Le monde dans une main (thèmes d'auto-anthologie) (Milan, Mondadori, 1994)
  • Plus de dire (Milan, Mondadori, 2000)
  • rouille (Milan, Mondadori, 2004)
  • De certaines choses (1953-2005 poèmes) (Milan, Mondadori, 2006)
  • Ni le jour ni l'heure (Milan, Mondadori, 2008)

traductions

  • Jules Supervielle, Voyager avec Supervielle, versions de Nelo Risi, Milan, sous le poisson d'or, 1956.
  • Pierre Jean Jouve, poèmes, édité par Nelo Risi, avec une présentation par Giuseppe Ungaretti, Roma, Carocci, 1957.
  • Pierre Jean Jouve, paradis perdu, traduction de Nelo Risi, Bologne, lanterne Editions, 1961.
  • Pierre Jean Jouve, poèmes, Traduction, introduction, bio-bibliographie par Nelo Risi, Milan, Lerici, 1963.
  • Miklos Radnoti, Maintenant la mort et une patience de fleurs et autres poèmes, traduit par Edith Bruck Nelo Risi, Rome, l'Europe littéraire, 1964.
  • Gyula Illyés, Ket Kez, traduction Edith Bruck Nelo Risi, Milan, sous le poisson d'or, 1966 (Édition de 1000 exemplaires numérotés).
  • Konstantinos Kavafis, cinquante-cinq poèmes, par Margherita Dalmatiens et Nelo Risi, Torino, Einaudi, 1968.
  • Pierre Jean Jouve, La connaissance, le doute, la détection: anthologie de la poésie, édité par Nelo Risi, avec un appendice de Ugo Salati, Milan-Florence, Sansoni Académie, 1971.
  • Pierre Jean Jouve, paradis perdu, l'introduction et la traduction de Nelo Risi, Torino, Einaudi, 1972.
  • Jules Laforgue, Legendary Moralité, traduit par Nelo Risi, avec un avant-propos Sergio Solmi, Parme, Guanda, 1977.
  • Sophocles, Œdipe roi, traduction et postface de Nelo Risi, Milan, SE, 1985.
  • Konstantinos Kavafis, soixante-quinze poèmes, par Margherita Dalmatiens et Nelo Risi, Torino, Einaudi, 1992.
  • Groupe français et d'autres langues 1943-1993, introduction de Franco Buffoni,Milan, Guerini e Associati, 1994.
  • Sophocles, Œdipe roi, édité par Nelo Risi, ES, 1995.
  • Jules Laforgue, Legendary Moralité, préface et traduction de Nelo Risi, Milan, Garzanti, 1998 (plus tard 2008).
  • Pierre Jean Jouve, poèmes, édité par Nelo Risi, Milan, Oscar Mondadori, 2001.

Filmographie

  • L'italien et l'amour (1962)
  • La plus longue route (1965)
  • Nous irons en ville (1966)
  • Journal d'un schizophrène (1968)
  • Vague de chaleur (1970)
  • Une saison en enfer (1971)
  • La colonne infâme (1972)
  • idyllique (1980)
  • À la haine, l'amour (1990)
  • L'amour d'une femme (1998)

Films courts

  • Le assassiner de Matteotti (1956)
  • Les frères Rosselli (1959)
  • La mémoire de l'avenir (1960)

telefilm

  • Les villes du monde (1975)

documentaires

  • Venise, entre l'Est et l'Ouest (1987)
  • Une carte de face vers le haut (1974)
  • relations possibles. Deux poètes, deux voix (2008)

Prix ​​gagné

  • 1960, ruban d'argent - Prix ​​du meilleur court métrage Les frères Rosselli;
  • 1970, Premio Viareggio pour la section de poésie De certaines choses
  • 2007, Section Carducci Prix poésie.

bibliographie

  • Francesco Bolzoni, "RISI, Nelo». dans: Encyclopédie du Film, . Vol II, Rome: Institut Encyclopédie italienne, 2003 BNI 2003-12805

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Nelo Risi

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR92463185 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 053611 · ISNI: (FR0000 0000 7833 2508 · GND: (DE1076778542 · BNF: (FRcb12396251q (Date)