s
19 708 Pages

Piergiorgio Welby et Eluana Englaro, / La pompe consciente et esclave, / l'autre inconscient d'une volonté claire, / comètes de sa tombe ... "

(G. D'Elia, Le droit de s'en aller (Italie, fragment orphique)[1])

Gianni D'Elia (Pesaro, 1953) Il est poète, écrivain, critique littéraire et parolier italien.[2]

biographie

Il a fondé et dirigé la magazine Lengua (1982-1994), Né grâce à la relation avec Roberto Roversi - poète Bologne ami Pier Paolo Pasolini - et travailler ensemble avec des amis comme Katia Best, Stefano Arduini et Attilio Lolini. Il a travaillé comme critique avec plusieurs magazines et journaux; Ses essais ont été publiés dans l'affiche, poésie, nouveaux sujets et l'unité.[3]

Gianni D'Elia a publié plusieurs recueils de poésie, y compris Nuit privée (Einaudi, 1993), Adieu de l'ancien Olivetti (Einaudi, 1996) basse saison (Einaudi, 2003). En 2005, il a publié L'hérésie de Pasolini. L'avant-garde de la tradition après Leopardi (Effigie, Milan, 2005), suivi ensuite par l'étude L'huile des massacres. Postscript à L'hérésie de Pasolini (Effigie, Milan, 2006).

En 2001, il a été publié en France la traduction Laissez l'ancienne Olivetti, édité par Bernard Simeone.[4]

En 1993, il a gagné le prix Carducci.[3][5] En 2007 - ainsi Antonio Pascale, Carlo Ginzburg et Titos Patrikios - a reçu le Brancati Prix.

Il a également écrit les paroles de quelques chansons Claudio Lolli[6], comment Le grand bluff, inclus dans l'album Intermittenze coeur 1997 Réécoutant les gitans heureux, en De mauvais, 2000 Les roses Pantani, en La découverte de l'Amérique, 2006.

travaux

poésie

  • Pas pour ceux qui vont (Savelli, 1980, Marcos y Marcos, 2000)
  • intermède (Cahiers Bluebeard, 1984)
  • février (Le travail éditorial, 1985)
  • Hiver Ville et de la mer (Campanotto, 1986)
  • secret (Einaudi, 1989)
  • la déception (Les Editions Oblique, 1991)
  • Nuit privée (Einaudi, 1993)
  • Laissez l'ancienne Olivetti (Einaudi, 1996)
  • guerre mai (San Marco dei Giustiniani, 2000)
  • Sur la rive du temps (Einaudi, 2000)
  • basse saison (Einaudi, 2003)
  • Chœur de la comète (LietoColle, 2004)
  • troubadours (Einaudi, 2007)
  • Chœur de fleurs (Publié par la Banque de Teramo, 2007)
  • Dans le camp d'été (Imprimer, Brunello, 2009

avec des images Fabrizio Sclocchini)

  • Photos de Riviera (Publié par la Banque de Teramo, 2009

avec des images Fabrizio Sclocchini)

  • réécrits Corsaires (Effigie, 2009)
  • Trente ans. Verses choisis et 1977-2007 inédit (Einaudi, 2010)
  • mer Fleurs (Einaudi, 2015)

Romans et non-fiction

  • 1977 (Le travail éditorial, 1986)
  • Infernuccio Striptease (Transeuropa, 1988)
  • prose Collection: Les jeunes années (Transeuropa, 1995)
  • L'amour des choses (Unaluna, Milan 2001) avec treize illustrations originales de Oscar Piattella
  • Au moment du second pilote (Socrate, 2002) avec une introduction par Alberto Sanchi
  • Brescia Piazza della Loggia 28 mai 1974-2004

AntonioTabucchi co-auteurs, Gilberto Zorio (Les Editions Oblique, 2004)

  • L'hérésie de Pasolini. L'avant-garde de la tradition après Leopardi (Effigie, 2005)
  • Calendrier 2006 Pasolini, co-auteur Giovanni Giovanetti (Effigie, 2005)
  • L'huile des massacres. Postscript à « L'hérésie de Pasolini » (Effigie, 2006)

traductions

  • Notebook français (Editions Barbe-Bleue, 1990)
  • La nourriture terrestre Gide (Einaudi, 1994)
  • Le Spleen de Paris Baudelaire (Einaudi, 1997)

CD audio

  • La route maritime, Claudio Lolli et Paolo Capodacqua (Unicorn / L'Unité, 2005)

notes

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR14934212 · LCCN: (FRnr88008390 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 053973 · ISNI: (FR0000 0000 7984 2323 · GND: (DE122224590 · BNF: (FRcb13535446p (Date)