s
19 708 Pages

Franco Fortini
Franco Fortini

Franco Fortini, né Franco Lattes (Florence, 10 septembre 1917 - Milan, 28 novembre 1994), Il a été un poète, critique littéraire, essayiste et intellectuel italien. Un personnage controversé, est compté par quelques-unes des personnalités les plus intéressantes du paysage culturel de XXe siècle.

biographie

Franco Fortini a été fondé par Dino Lattes, avocat Livourne source juif, et Emma Fortini del Giglio, catholique non pratiquants.

l'enfance

Les premières années de vie laissés dans Fortini écrivain douloureux souvenirs qui réapparaîtra dans ses écrits et dans ses poèmes. Le père avait participé en tant que bénévole à Guerre de '15 -'18 et Emma avait épousé l'année avant le retour de l'avant Asiago. Plus tard, il avait rejoint le Parti républicain et il a participé activement à la vie politique, mais le refus de se joindre à la Parti fasciste Il avait empêché la carrière professionnelle. Un homme cultivé, passionné musique, collaborateur de feuilles satiristes et le journal florentin le « Fieramosca », il a assisté à artistes et écrivains et sa bibliothèque était pleine de textes hétérogènes: Jahier, Lucini, barbusse, la comédie de Dante Alighieri illustré par Ugo Foscolo, Les devoirs de l'homme de Mazzini.

La mère était un lecteur passionné de romans que empruntés à la bibliothèque d'actifs Vieusseux avec livres pour son fils. Franco se souvient lecture entre 1924 et 1926, dans la maison de ses cousins ​​maternels, Les exemples de bonne écriture de Fornaciari, a 'anthologie l'école parmi les plus répandus dell 'huit cents, les poèmes de Giusti, la grand-mère Novelle qu'il appelait sa « joie enfantine » Jules Verne, de Amicis et plus tard Pinocchio.

En dépit de différentes origines religieuses, les conjoints étaient non-Lattes pratiquant et Franco ont grandi dans un environnement laïque.

De sa maison ne souffre pas de souvenirs précis, parce que les changements famille souvent Lattes d'habitation, des pensions à des appartements meublés, des souffrances de saisies immobilières. La maison rappelle celle de Via Rondinelli, près du Duomo, dont les fenêtres il a vu le passage en voiture Mussolini. Dans la période de l'enfance, Franco assiste à de nombreuses reprises à des incidents violents qui restent gravés dans la mémoire comme le passage à tabac qui parler dans la poésie Milano 1971 après déduction des frais de police la Faculté de architecture de Milan«J'avais cinq ans quand j'ai vu les fascistes battu / celui qui n'a pas de saluer le drapeau. »

en Juillet 1925 soeur Valeria est née la même année, son père a été arrêté, soupçonné d'avoir collaboré avec le groupe « Ne pas abandonner » la Salvemini et frères Rosselli et il sera toujours soupçonné d'activités contre le régime. Dans la nuit il y a entre 2 et 3 Octobre une fusillade sanglante déclenchée par les fascistes près du marché San Lorenzo (décrit par Vasco Pratolini dans son roman Chronique des pauvres amants): Le Consul d'avocat, qui a partagé l'étude avec son père Franco, a été tué avec sa femme. Dino Lattes parvient à s'échapper et pendant quinze jours la famille ne saura rien de lui.

L'éducation scolaire et littéraire

en 1926 Franco est inscrit à l'école où il a appris la Galilée français par une tante d'origine suisse-Français nommé Binder. Ils remontent à 1927 lectures Frères Karamazov, à Martin Eden et Bible protestant, que son père avait ramené la maison d'un salon du livre Florence. Franco rappelle que le roman Jack London Je suis passionné au point de l'amener à identifier le caractère humble, alors que le roman dostoevsky et la Bible constituent des lectures clés, du point de vue moral et littéraire, sa formation d'écriture. Entre douze et treize ans, il lit beaucoup et écrit des cahiers intensément remplissage de prose et en vers, en 1930 Il est enregistré à Liceo Dante laquelle il a assisté à un bon profit. A cette époque, la découverte de la passion peinture et conception.

Les années de lycée

Entre le deuxième et le troisième lycée, avec les économies réalisées à partir des résultats des cours particuliers, vous pouvez acheter beaucoup de livres que je lis avidement. Parmi les lectures contemporaines qui affectent le plus ils sont les suivants: Un homme a pris fin de Papini, garçon de Jahier, mon Karst de Slataper et Feuilles d'herbe de Whitman avouez que vous avez lu, sous la table, dans les cours de mathématiques.

Dans ces années, le jeune Franco assiste à un groupe d'amis (Giorgio Spini, Giampiero Carrocci, Franco Calamandrei, Piero Santi, Alessandro Parronchi, Valentino Bucchi, Giancarlo Salimbeni, Geno Pampaloni et d'autres), avec qui il discutera art, de théâtre et musique. Ils ont en commun une passion pour cinéma français, en particulier pour Duvivier et René Clair tant à être celles maître mot de la chanson Le c'est l'existence toute liberté chanté dans le film À nous la liberté.

Les années universitaires: 1935-1940

en 1935 Il est sélectionné pour la session d'art à Littoriali Rome où il a eu l'occasion d'examiner, sur la Piazza della Sapienza, Mussolini et savoir Cassola, avec qui il partagera sa passion pour Dedalus et Dubliners de Joyce. Cette même année a obtenu une maturité et la volonté paternelle est inscrite à la Faculté jurisprudence mais aussi il assiste à des lettres, en soutenant des tests complémentaires qui seront reconnus plus tard pour la deuxième graduation. en 1936 devenir visiteur fréquent Marucelliana Bibliothèque où il a passé l'après-midi les leçons à étudier et à lire. Ils sortent à cette époque de ses premiers textes, la prose et la poésie: colorés collines et paysages sur année XIII, et la sonnerie un Résumé quadriennale.

Pendant ce temps, sa passion pour l'art et un pour littérature ont le même poids, de sorte que le même Fortini dire: » ... Je suis allé jusqu'à dix-huit, dix-neuf ans ne sachant pas si ma vocation était celle de peintre plutôt que celle de la écrivain». Publier à cette même année un certain nombre de prose et en vers sur Journal de journal fasciste Calabre et Sicile et, vu dans une papeterie « Le jeu du baron », la « variante de Goose Game », décide avec son ami Valentino Bucchi de faire un livret. Alessandro Parronchi écrit le texte et le travail qui sera effectué à théâtre Via Laura expérimentale 1939 marquant les débuts comme Bucchi musicien.

Pendant les vacances Franco occasion de découvrir, seul ou avec ses amis universitaires tous caractérisés par des idéologies anti-fascistes, les œuvres d'art de différents ville: Ferrara, Venise, les villesOmbrie et les petites villes de toscane. en 1937 Il est sélectionné pour pré-littoriali de Florence pour la conférence des beaux-arts Naples et aura l'occasion de rencontrer Attilio Momigliano, l'avenir de son professeur Littérature italienne. Pendant Littoriali de Naples, il a pris part au débat sur l'art et l'architecture avec une position ferme contre nationalisme et l'art de « romain », provoquant un scandale.

Dans cette période, il continue d'écrire sur les feuilles des jeunes fascistes, comme le Bo et goliardia fasciste« Mais aussi co magazine catholique jeunesse chrétienne. apprivoiser Giorgio Spini, Valdese, le met en contact avec l'environnement protestant Florentine. dates lecture de cette époque Kierkegaard, Barth et Cromwell. Il se consacre aussi à la lecture la Métamorphose de Kafka, que 1990 se traduire, et romans Döblin, Mann, Lawrence et Huxley.

en 1938 alors qu'il est en Forte dei Marmi Bucchi avec des amis et Carracci il entend les nouvelles de la mort de D'Annunzio et le souvenir soudain des versets plutôt irrévérencieux envers le poète. Elle consolide quant à lui avec amitié Giacomo Noventa qu'il a fondé à Florence en 1936 La réforme littéraire, le magazine très controversé contre culture heure italienne. Dans cette période Fortini travaille à elle, ainsi que le magazine littérature réalisé par Alessandro Bonsanti, avec poésie, contes et articles critiques.

Après avoir participé à la Littoriali la Université Fasciste Groupe (GUF), cette fois aussi pour la littérature, il est parti pour Palerme où, comme cela était arrivé à Naples, la conférence prendra une tournure désagréable pour les autorités fascistes devront intervenir pour apaiser le tumulte créé par ses actions et celles de Antonello Trombadori, Alberto Graziani Bruno Zevi.
Le littoriali Palerme, en dépit de la controverse suscitée, Franco marquera un tournant. La rencontre avec des pairs qui avaient jamais rencontré auparavant, mais qui se sent unis par vocation anti-fasciste et la maturité intellectuelle, va l'aider à son esprit clair: « Je vingt et un ans et les choses me ont été clarifiées à une fois pour toutes. »

rester dans Sicile Il inspire histoire, écrit par le retour 'île, intitulé La mort de chérubin de plâtre, publié par la roue en 1941 en hommage à sculpteur Sicile Giacomo Serpotta. De retour à Florence parvient à éviter, avec un certificat médical, être inscrit dans la « milice universitaire » que, compte tenu de la visite à proximité Hitler, Il voulait les jeunes à effectuer des tâches d'ordre public. Droit dans cette période résurrection et Anna Karénine de Tolstoï et la maison d'un ami juif finnois témoin d'une exposition Montale.

En Décembre, une circulaire du ministère de l'Education sur le licenciement du service de « personnel course Juif « Momigliano exempté de l'enseignement auquel Franco avait demandé à la thèse. À Momigliano, en professeur de littérature italienne, reprend Giuseppe De Robertis avec lequel Fortini entre immédiatement le contraste. en 1939 expulsion du GUF en raison de lois raciales Elle rend plus aiguë la crise religieux Alors que son choix conscient, recevra la baptême pour devenir vaudoises.

Pendant ce temps, continuer à peindre et publier sur réforme des poèmes et des histoires courtes, il a écrit plusieurs articles, à la suite avec un certain intérêt les leçons de Giorgio La Pira et la même année, il a obtenu son diplôme en droit, avec un diplôme en philosophie la droit sur « L'esprit antimachiavellico La réforme du travail du Père Valeriano Castiglione« Obtenir le score. 100/110 En 1940 Il obtient une affectation à alterner dans un Institut technique Porto Civitanova en Marche et retour à Florence donnera des cours particuliers à se rétablissent suivre des cours à la Faculté des arts. Un Mario Solmi demande la thèse histoire de l'art sur Rosso Fiorentino et de voir les œuvres de la Croix-Rouge et maniériste visiter la Toscane l'intention de continuer, après l'obtention du diplôme, la recherche en France.

Dans la même année, son père est arrêté comme « dangereux Juif » et a mené Murate, et il se rendra avec sa mère pour trouver sur une base régulière. Le 25 Juin, il a obtenu un diplôme en littérature, mais devrait remplacer immédiatement son père, qui avait depuis été transféré à Urbisaglia dans un domaine des Juifs internés au cabinet d'avocats. Le mois suivant, il a écrit au chef de la police demandant la clémence pour son père. En Août, l'internement sera révoqué, mais Dino, si pas transporter clandestinement ses activités professionnelles. pour éviter service militaire Franco signe à un cours dans l'histoire de la langue italienne et sur les conseils de Luigi Russo et Bruno Migliorini Il travaille sur un projet pour une édition de Galeazzo di Tarsia. Il avait lu dans cette période, les auteurs de Cinquecento et parmi les romans contemporains qu'il avait été impressionné par Conservatoire de Santa Teresa de Romano Bilenchi recensirà que la revue ansedonia se signant pour la première fois Fortini.

De 1941 à 1945: la guerre

L'appel aux armes, qui était arrivé en Juillet 1941, Il est accueilli par Franco comme une libération, car entrer dans l'armée voulait sortir de la situation insupportable déterminée par les lois raciales et revenir à la normale. À l'été 1941 Il est appelé à armes et affecté comme un simple soldat à la caserne romaine Viale delle Milizie où il reste pendant trois mois et donc, au cours des sorties libres, à entrer en contact avec les groupes anti-fascistes. Ce qui suit est transféré à Civita Castellana, où il a rencontré Pietro Ingrao, avec le grade de sergent dans un cours pour les sous-officiers et y est resté tout au long de l'hiver '41 et '42. A la suite est envoyé à Spoleto pendant trois mois dans un cours de cadets et enfin près de Sanremo la tâche des soldats de soutien psychologique, les recrues 1923.

Il est quant à lui publié sa première traduction français par Editions lecture aujourd'hui, le magazine a continué ansedonia, de Un cœur simple, de Flaubert. En Novembre est Gênes Quelques jours après bombardement naval Anglais et écrit à cette occasion les vers Italie 1942 qui sera ensuite recueillie dans Rue Sheet. transféré au début '43 à Costigliole Saluzzo, en Piémont, Il est parmi ceux qui sont en charge d'accueillir les enfants du Russie. Il a été transféré à Casino di Terra à Cecina et du 20 Juillet, il est autorisé à Florence pour un concours de professeur au collège. Les 27 participants à une réunion du Parti d'action qui lui confie les tracts de se propager à Pise pendant le voyage de retour au régiment. Partie avec son bataillon et dans les semaines avant l'armistice est Milan comme lieutenant infanterie et là, il trouve son ami Ingrao déserteur pendant un an et dans la clandestinité. À la suite des premiers bombardements du connaît Août Elio Vittorini avec qui il avait correspondu pour une traduction Voltaire.

Le 21 Août, aller à Rome pour participer à un concours pour l'enseignement et passant par Florence, il a pu passer en revue la famille. De retour à Milan le 8 Septembre reçoit d'un préposé des nouvellesarmistice. Il se réfugie dans Suisse, après une tentative avortée d'armer les soldats de leurs casernes contre allemand, commutateurs à résistance et participe à la Partisan République de Ossola, prendre part à la retraite et à la fin de cette république, des expériences fondamentales pour sa formation en tant qu'homme et en tant qu'écrivain.

atteint Lugano, Franco sarà menée en Bellinzona, siège du commandement territorial de l'armée et de la police de certains des camps de réfugiés, où il est resté jusqu'au 18 Septembre. Classé en tant que réfugié « civil », mais aussi parce que Juif « politique » pour ses idées, est mis en quarantaine au camp Adliswil, en Canton de Zurich, un des plus importants en Suisse allemande. Le 23 est autorisé à quitter le camp et destiné à Zurich où il sera l'invité d'Fuhrmann et aura l'obligation de faire rapport une fois par semaine à la police.

Ce sera l'une des périodes les plus actives de son expérience intellectuelle et politique. Son parrain, étudiant Alberto Fuhrmann théologie puis pasteur vaudois pour les réformés langue italienne, la place dans un monde qui Fortini considérera toujours sa deuxième université. Dans la maison d'Alberto egli a rencontré des peintres, des musiciens, des étudiants et des intellectuels de partout dans le 'Europe et trouve Adriano Olivetti qu'il avait rencontré en 1938 à Milan. Dans cette période, les nombreuses lectures et la composition de ces lignes qui alimentent Feuilles de rue. Il passe souvent ses jours d'aller au collège, assister au café « Select », qui sont projetés film d 'avant-garde et il sait où Luigi Comencini. Au restaurant « International » répond Diego Valeri, Ignazio Silone et les jeunes militants du Parti d'action avec qui il se lie d'amitié.

en 1944 en raison d'un manque de perspective socialiste au sein de la Parti d'action, il inscrit à PSIUP, qui devint plus tard PSI Silone recevoir du billet du parti qu'il a occupé jusqu'à 1958. Il a commencé à travailler avec le magazine de la Fédération socialiste en Suisse: L'avenir des travailleurs. Parmi les premiers livres publiés dans la revue il y a quelques poèmes et articles consacrés à Benedetto Croce et Giovanni Gentile. Il travaille dans cette période Magazine de la Suisse italienne qui sera publié dans Locarno.

Le jour de débarquement en Normandie, à la fin de Juin, il est avec Olivetti à Zurich lorsque la commande arrive pour atteindre un camp de travail agricole Birmensdorf. À la fin Août, Franco demande de revenir à Zurich et lui a permis d'arriver en Octobre Berne. Ils arrivent Pendant ce temps, un nombre croissant de rapports de coopération transfrontalière conduite parmi les exilés en un désir de retourner en Italie. Au début Octobre, il a décidé d'aller avec d'autres amis et est accompagné à la station par Ruth Leiser qui avait rencontré lors d'une fête pour les détenus. Locarno de Lugano atteint continue à conduire Camedo mais, arrêté par la police suisse dans Ribellasca Bridge, il est remis aux partisans. Après la frontière le 9 Octobre à Domodossola Il est immédiatement affecté au bureau de presse de la junte provisoire, où il rencontre Gianfranco Contini, Giansiro Ferrata, Umberto Terracini, Mario Bonfantini.

Le 11 Octobre, les nouvelles de l'avance des Allemands et la défaite de la république partisan, Franco partie en train brick Direct en Suisse et Iselle Il passe la nuit dans la maison d'un travailleur de chemin de fer. Dans la matinée, départ pour Domodossola et après s'être présenté au capitaine du brigade Matteotti, continue d'échapper à la montagne. En attendant, il demande de se joindre à un département qui doit se déplacer contre les fascistes mais les partisans, se retirant, ils soufflent les ponts le long de la vallée. Franco est forcé de se déplacer le val Devero marchant dans la neige profonde, et il est arrivé en Suisse, il a trouvé d'autres réfugiés Valdossola. Il reste un peu de temps dans le domaine de la récolte de Brigue, puis à Pully et le Tour Haldimand dans un camp pour les Juifs orthodoxes et d'autres une prison préventive pour les criminels de droit commun, le Bois de Mermet Lausanne, sous l'accusation de la police par Swiss ne sont pas conformes aux procédures au cours d'une absence du champ.

A Zurich, le 14 Décembre, 1944 Il est représenté avec succès son seul acte le soldat. Résigné de Lausanne le 25 Janvier, '45 Franco est destiné à spiez Où le lave-vaisselle dans une exigence d'hôtel. Dans cette période, il se consacre à la traduction Roméo et Juliette le village de Gottfried Keller. Il est retourné à Zurich pour certaines licences situées à Regina logement Kägi-Fuchsmann qui agira en tant que garant. Elle commence à travailler à 'travailleurs Avvenire et de publier dans le magazine du Parti socialiste du Tessin Free Press réalisé par Alberto Vigevani et Luigi Comencini et la revue Art, littérature et travail. Les nouvelles de libération Elle l'attrape dans le 25 Avril Spiez et enfin le 11 mai peut rentrer chez eux.

Le Retour Accueil

En rentrant chez Fortini commence immédiatement à écrire des articles qui sont publiés sur 'Suivant! et à la fin de Juin, il a décidé de se déplacer à Milan, où il apprend qu'il a gagné la chaise dans la compétition 1943, mais sans beaucoup de réflexion, il a décidé de renoncer à l'enseignement.

La collaboration avec les magazines

Tout au long de 1945 collaboration avec les magazines »Suivant!, lecture et Italien gratuitement, sera intense et le praticien 1st Août devient rédacteur en chef de « sera Milano », un périodique édité d'abord par Bonfantini, puis de Vittorini et suivi Alfonso Gatto. Livraison en cette période de Vittorini tapuscrit Feuilles de rue qui est transmis par ce dernier à 'Einaudi. Préparer quant à lui avec Vittorini et Albe Steiner l'Ecole polytechnique et corrige les collaborateurs des articles en revue les traductions.

De 1946 à 1950, ses débuts littéraires

Intercalant le travail à l'Ecole polytechnique en collaboration avec le lecture, Il est un invité régulier de Maison de la Culture et 7 Avril 1946 il a épousé Ruth Leiser Hôtel de Ville Milan.

Son premier livre de vers: Rue Feuille

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Poétique de Franco Fortini.

Le 30 Avril de cette année, il est publié dans la collection de poésie par Einaudi, le premier livre de vers, Rue Sheet avec un dessin sur la couverture et une dédicace à son père. Le premier à commenter ce livre Italo Calvino surunité. Transformé « L'Ecole polytechnique » hebdomadaire à Franco mensuel, tout en continuant la collaboration avec elle, il devient également collaborateur de 'Suivant!. Il connaît le temps, le quartier général romain dell'Einaudi, Cesare Pavese et en Juillet de cette année, il a eu l'occasion de se rencontrer et interview pour le « polytechnique » Jean-Paul Sartre qui elle était à Milan Simone de Beauvoir pour une conférence. Dans les jours suivant Sartre et Fortini, à la maison Vittorini, à des programmes de création de travail dédiés à l'Italie d'un certain nombre de Les Temps Modernes, la revue fondée en 1945 par Sartre. Il sera publié en 1947 avec les contributions de Sergio Solmi, Giacomo Debenedetti, Vasco Pratolini, Alberto Moravia, Ignazio Silone et même Fortini.

Ils sont intensifiés dans les lectures entre-temps et les traductions de la littérature étrangère; Alfred Jarry, Guillaume Apollinaire, Pierre Reverdy, George Orwell, Stephen Spender, Antonio Machado, Federico García Lorca. Sur le « Journal du Nord » Noventa est publié en Décembre « Une conversation dans Valdossola« Quelle sera la première série de Sère en Valdossola la 1963. Ne vous arrêtez pas en attendant de traduire (Ramuz pour les éditions communautaires et Éluard Einaudi) et contribuer à l'examen omnibus avec des articles courts costume, sous le pseudonyme de « Minko ».

Olivetti employés

en Août 1947 interview Thomas Mann qui il était dans la villa Mondadori lac Majeur et l'interview est publiée sur « » Next! ». Contraint par la nécessité économique d'accepter l'offre Olivetti pour un emploi dans les bureaux de publicité il a déménagé à Ivrea et le 1er Août est engagé. En 1947, il a fermé alors que l'expérience de « Polytechnique » sur lequel Fortini avait publié plus de cinquante textes des articles et des poèmes. En Janvier 1948 examen date pour ' « Next! » la livre de Ruggero Zangrandi, Le long voyage, qui donnera lieu à une forte controverse au sein du parti. Avec sa femme Ruth se traduit Stupeur et tremblements Kierkegaard écrit, et dans l'intervalle, l'histoire Noël agonie être publié par Einaudi au printemps de cette année. Il continue de se consacrer à la prose et écrit histoire Le dîner des cendres qui ne seront publiés dans 1988 et l'interdit qui restera inédit.

Le 14 Juillet, suite à l'attaque Togliatti, Il avait entre-temps créé à Ivrea, parmi les ouvriers, une atmosphère de grande tension et il est parmi les partisans de la révolte. L'ami Adriano Olivetti et comprend, au lieu de tir, il transfère le siège de Milan à la publicité. Le travail Olivetti le met en contact avec les graphiques, en particulier avec Giovanni Pintori, mais aussi avec plusieurs poètes comme Giovanni Giudici avec lequel il préparera slogan pour la publicité.

Traductions, commentaires et voyage en Allemagne

Après la défaite de la gauche 1948 le climat politique a profondément changé et a commencé la période appel Fortini plus tard avec le titre de son livre: « Dix hivers. » Elle date de la fin de Janvier l'examen Voleur de bicyclette de Vittorio De Sica et la traduction, en collaboration avec sa femme Ruth, la Alfred Döblin et André Gide qui sera publié le dall'Einaudi année suivante. En attendant, il est invité par un officier britannique à contacter un centre de réadaptation à la jeunesse d'Hitler Hanovre et voyage fin de l'été Allemagne avec Ruth. Tous les rapports du voyage sont publiés sur le « Courier New », « sera Milano » et « Le Monde » et seront recueillies l'année suivante dans « Communauté » par le titre Journal allemand publié comme un livre après la chute mur de Berlin, en 1991.

Conférences, essais et voyage à Londres

en 1950 Une collaboration permanente avec le « » Next! " et en attendant, il devient son plus intense en tant que critique de « Communauté » où, sous la rubrique « Bibliographie littéraire », il énumère la nouveauté du moment. Il a la lecture de la profondeur à cette période Lukács. Haut-parleurs au début de Avril « pour la conférence du Mouvement de réforme religieuse » tenue à Bergame et 16 Juin au Maggio, sont mis en musique ses vers de « Feuille de rue » de Valentino Bucchi. Lors d'une soirée pour Carlo Levi, qui a lieu au cours de la semaine Einaudi, Pavese a constaté qu'il venait de recevoir Premio Strega et il écrit un commentaire à l'un de son essai le mythe. Après le suicide de Pavese, peu de temps après cette réunion, Fortini écrit sur "Next!" article Pavese a été tué. A cette époque, un voyage à Londres où il a rencontré Eliot.

La période 1951-1954: intense en tant que traducteur et critique

Il intensifie l'intervalle comme traducteur qui deviendra répandu dans les années entre la fin de 1940 à tous 1950. De nombreuses versions du allemand réalisée avec les conseils de Cas Cesare et en collaboration avec sa femme. Cette période de traductions Bertolt Brecht, les poèmes de Villon, de Marcel Proust, de Simone Weil et Fortini semble avoir accaparé la poésie.

Il sait à ce moment un groupe de jeunes littérature ils ont préféré le 'économie et philosophie et qu'ils avaient l'auto-publié un petit magazine appelé threads. Ce magazine a été donné pour la distribution à un cercle d'amis et de connaissances, et parmi les sujets qu'il y avait étaient ceux sur le sens de guerre en Espagne, l'utilisation de violence, sur politique dell 'Union soviétique et penser Gramsci.

en 1951 envoyer à Montale cinquante poèmes afin d'avoir un jugement et reçoit un avis sévère mais pénétrant qui Fortini définir « si choquant déprimant. » en 1952 Il a été invité par Calvin à collaborer sur Newsletter Einaudi avec une note sur Pavese. Continuer à payer le conseil éditorial occasionnel pour l'analyse Einaudi L'homme sans qualités de Musil biographie Büchner Handis un travail de Mayer et à forger des pièces de Brecht. En Juillet de la même année fait un autre voyage à Londres avec Ruth et, en passant par Paris, témoin de la première pièce de En attendant Godot de Samuel Beckett.

Il est mort le 18 Novembre Paul Eluard et l'avis de décès est Montale Corriere della Sera, « La mort de Paul Eluard », Fortini répond par une lettre dans laquelle il a exprimé sa déception face à la coupe qui a donné l'article Montale, le qualifiant « malice et coquetterie de mauvais goût. » En continuant attendant les nombreux commentaires communauté, collaboration avec 'Suivant! et Newsletter Einaudi. Dans cette période de partenariats public Magasins sombres Sère en Valdossola. Commencez par 1953 collaboration nouveaux sujets et Magasins sombres apparaissent plusieurs poèmes, dont cinq sous le titre Les versets pour Ruth et intitulé Ligne Bet Florence. Les poèmes dédiés à Ruth sont récoltés dans la même année, un Plaquette épuisé intitulé Six poèmes pour Ruth et moi.

en 1954 traduit par Edizioni communautaire le enraciment de Simone Weil et grâce à Vittorio Sereni dans l'édition publique de Meridiana Une allégorie facile. Il sort la même année par Einaudi minima Moralia de Adorno qui met à feu au sein du groupe de « Discussion » des débats passionnés auxquels Fortini participe activement. En écrit Mars nouveaux sujets un article intitulé Notes sur le « communisme et l'Occident » et il reçoit une « mesure disciplinaire » par Milan Fédération socialiste. En Avril, il a commencé sa collaboration contemporain sur laquelle tient la rubrique « lettres françaises ». En Juin, il écrit Le spectateur aujourd'hui examen des Le degree de l'écriture zéro de Roland Barthes et à la fin d'Octobre, il est devenu un consultant Collier Essais dell'Einaudi.

La période 1955-1957: une forte volonté politique

en 1955 Fortini est dédié à l'approfondissement du travail pour threads et atelier et il est en contact avec pasolini, leonetti, Roversi et Romanò. Cette même année, le premier groupe de « pelure », formé par Armanda Guiducci, Roberto Guiducci, Luigi Amodio, Stefania Caproglio, se réunit pour décider d'imprimer « Raisonnement » avec l'intention de faire un magazine « de la critique et la communication des grands thèmes de la pensée marxiste contemporain, dans une perspective anti-stalinienne mais pas les réformistes, pour une réunion dans le « bloc historique » de la gauche « avec l'intention de viser plus intellectuels et les mouvements gauchistes des cadres. » Le magazine, qui aura à la vie 1957, Il sort avec l'édition limitée et soutenu financièrement que par les éditeurs et les abonnements et est accueilli avec indifférence par les socialistes et avec hostilité par les communistes, à l'exception de della Volpe.

En Mars Pasolini écrit dans Fortini une lettre dans laquelle l'a invité à collaborer à atelier et en réponse envoie Fortini quatre poèmes et de plus, à la demande du même Pasolini, ajouter un annexe avec le titre La hauteur de la situation, ou parce que vous écrivez de la poésie qui apparaîtra sur le dossier Septembre. En Juillet, il est allé Helsinki comme un « observateur » à « Congrès de la Paix » et rencontrer des écrivains célèbres, dont Nazim Hikmet cette interview pour « contemporain ».

Grâce à des contacts avec Hikmet, qui l'a présenté à Alexei Surkov, poète, secrétaire de l'Union des écrivains soviétiques, Fortini est allé pour la première fois en URSS, pendant quinze jours. En Octobre, il est allé Chine sur une visite officielle en République de Chine avec la première délégation italienne formé, entre autres, de Piero Calamandrei, Norberto Bobbio, Henry et Treccani Cesare Musatti[1]. Le voyage durera un mois et le journal de la visite sera publié l'année suivante Asie Maggiore dédié à Carlo Cassola Son compagnon de voyage qui, à son tour, consacrera Voyage en Chine. De retour de la Chine a commencé à travailler à 'encyclopédie A / Z Zanichelli en prenant soin de voix différentes et Sereni repose sur un dossier d'environ quatre-vingts poèmes pour voir s'il y a la possibilité de publier une nouvelle collection.

Il se traduit par un large éventail de Éluard poèmes avec une introduction riche, le public Plaquette Dans une rue à Florence et le premier numéro de raisonnement Septembre-Octobre écrit un essai sur Leo Spitzer intitulé critique stylistique et de l'histoire langue. Pendant ce temps, les écrits de loi Auerbach, Maurice Merleau-Ponty et Lucien Goldmann grâce à quoi, en 1961, « Le Dieu caché », continue de traduire Brecht et écrit les vers A Boris Pasternak. Le 2 Janvier, 1956 Il écrit Pasolini, qui avait été accusé de « obscénité » pour le roman garçons vie, offrant son témoignage critique.

De plus en Janvier commence le XX Congrès PCUS et les nouvelles qui arrivent à créer des émotions fortes« Je me souviens - il écrit - que lorsque vous ne savez pas quel orateur a mentionné le nom de Antonov-Ovséenko, c'est la personne qui avait reçu dans ses mains la capitulation du gouvernement intérimaire au moment de la saisie de Palais d'hiver, puis il a été l'une des victimes de Staline, nous avons compris (...) que quelque chose d'extraordinaire se passait ".

En Février Fortini a rencontré Brecht à Milan lors de l'exécution de 'Opéra de quat'sous un Piccolo Teatro di Milano avec direction de Giorgio Strehler et il est ouvert en Mars de « contemporain » une enquête sur la gauche culturelle qui suscite une forte controverse impliquant des intellectuels et des hommes politiques et dans lequel il intervient un article intitulé Les politiciens intellectuels. En Septembre, il est publié dans un supplément de raisonnement le texte de Fortini et Guiducci, Propositions pour une organisation de la culture marxiste en Italie qui reprend le thème révélé par la controverse et que la demande de « autonomie » des hommes de culture de directions culturelles des parties, leur auto-organisation au sein du « bloc historique » de la gauche et leur contrôle des outils d'expression culturelle .

le livre Asie Maggiore qui sort en Avril est passée en revue sur « Rebirth » avec une critique négative et Fortini est accusé d'être un « ennemi du peuple chinois. » le dactylographiée dix hivers, que la livraison Gianni Bosio Il sera retourné sans même être épluché. Fortini quant à lui démissionné de Maison de la Culture. La connaissance et l'amitié avec Edgar Morin et Roland Barthes lui permettre d'initier, en parallèle avec raisonnement et avec un éditorial commun, le magazine de Paris arguments. Le 19 Octobre 1956 commence la crise polonais et 23 du même mois soulèvement à Budapest qui est suivie par l'heure de 'unité. Le 31 du même mois il y a l'intervention Anglo-français à Suez et 4 Novembre arrive les nouvelles d'intervention soviétique.

A cette poésie de temps 4 novembre 1956: . « La branche sèche brûlé dans un flash / Mais la branche verte n'est pas vrai morire./Dunque était la vérité / soldat russe, garçon hongrois, / non v'ammazzate intérieur me./ Depuis ce jour-là, j'ai découvert qui vous êtes: / et l'ennemi qui est ". Entre la fin de 1956 et au début 1957 continue la collaboration avec atelier et la relation intense avec Pasolini dans l'hypothèse d'une œuvre commune. Il est attaqué par contemporain pour un discours sur travailleur du monde intitulé "la culture de l'organisation. Interprétations de « intelligentsia hongroise » et plus tard, il sera censuré à plusieurs reprises par "l'unité." En Avril de cette année sur recensisce 'Suivant! Mythologies Barthes et publique raisonnement la traduction adultes Poésie Adams Wazyk.

Pour l'éditeur publie la traduction de Schwarz Les idées et les opinions de Albert Einstein en utilisant Camillo Losurdo pour la partie scientifique et édition numérotée de Ligne Bet à Florence avec lithographies de Ottone Rosai. Octobre rassemble une sélection des écrits d'une décennie d'activités liées à la vie culturelle et politique du pays, allant de la période 1947-1957 sera publié par Feltrinelli avec le titre Dix hivers. Contribution à un discours socialiste. Sull 'Suivant! vient un examen des travaux signé le 10 Décembre par Luciano Della Mea Fortini dans lequel il est accusé d'avoir commis une erreur fondamentale en parlant de la division au sein du socialisme scientifique, du pouvoir entre la politique et la culture, et les hommes politiques et intellectuels.Roberto Guiducci Il intervient dans le même papier pour la défense du livre, mais l'examen et le silence de la direction du Parti socialiste donne à réfléchir Fortini qui décide de quitter le PSI. A la fin de l'année, il retournera au ticket du parti Pietro Nenni.

De 1957 à 1962, une période de réflexion

Avec la fermeture de raisonnement et l'interruption de la collaboration avec 'Suivant!, Fortini commence pendant une période de réflexion profonde qui partent du militant d'engagement et plus étroitement aligné sur celui de la littérature. écrit atelier une série de poèmes et des documents importants comme celui sur métrique et Hugo Friedrich alors que « la situation » et « Le Café » publie quelques-uns de ses poèmes.

Avec un groupe de jeunes musiciens Turin, y compris Sergio Liberovici, Fausto Amodei, Emilio Jona Michele Straniero, participe au renouvellement de "tintement« Et il écrit des paroles pour musique pop y compris tout le monde aime où il est mis en musique par Liberovici et qui fera partie des nominatosi du répertoire du groupe le Cantacronache, en même temps que la libération de fillette de queneau et Cloches de Rome qu'en raison de censure pour les vers « long sofa / la Vatican/ Je s'asseoir / avec vous, mon amour ... », vous ne serez jamais effectué.

le long de soins libre Bigiaretti Olivetti 1908-1958, un volume qui illustre la cinquante activité Olivetti alors que dans le travail de traduction a la prévalence du travail de Brecht qui vient 1958, la version de « Novel quat'sous » et l'année suivante « par Histoires de calendrier » et la "anthologie « Poèmes et chansons » avec une introduction. De plus en '58, il se poursuit avec ferveur le travail du traducteur et ses lectures couvrant différents domaines. travaux se traduit par Lukacs et Adorno, essais par Edmund Wilson, ceux de Francis Otto Matthiessen et sa « Renaissance américaine », qui Pavese avait voulu la traduction, et plus tard dédiée aux formalistes russes, Lévi-Strauss et Saussure en plus des essais historiques Needham sur Chine et Deutscher de Trotsky.

Le deuxième livre de poèmes: La poésie et l'erreur

en 1959 Giorgio Bassani, directeur de la Feltrinelli « Bibliothèque documentaire » Recommander structuration dans l'anthologie qui rassemble sa production littéraire 1937-1957 et sera publié avec le titre La poésie et l'erreur par Feltrinelli; Pendant ce temps pour guérir Garzanti anthologie Le mouvement Surréaliste. Il blessé alors que la relation avec atelier et Fortini, dans une longue lettre, vous fera confiance avec l'ami Pasolini a écrit: "Il y a quelque chose en moi qui aliène les gens et me empêche l'amitié. La chose est répétée au fil des années avec une telle régularité que je ne peux pas blâmer les autres. Mais je ne pouvais comprendre ce qui est et mend« . Le 31 mai, après une correction et une coupe sans être informé de son article sur Lukács, il décide de quitter atelier que le nombre de publications fermera de Mai à Juin.

Il reprend sa coopération 'Suivant! avec une série de réflexions du titre Chroniques de la courte vie, Il écrit l'introduction à un recueil de poèmes Mao Tsé-Tung et, également en 1959, il devient directeur de la série « Petite bibliothèque Einaudi » dédié aux œuvres scientifique, historique et sociologique. À la fin de Janvier 1960 la chanson la plus réussie de Fortini, Cette chose Lombardie, Il est chanté dans un récital Jérôme du théâtre Laura Betti. La même année meurt Olivetti, qui Fortini se rappeler dans un court article sur 'Suivant!, Noventa et qui prendrait la poésie pour Noventa: « Plus que tout mot me enseignant / fausse fierté Omeni désespérée, / vieux, de faire semblant de se rendre. I / I est loin de vous, avec vos vers. »

En Juillet de cette année, après la manifestation sur la place contre gouvernement Tambroni, part avec sa femme Ruth pour l'URSS et le chemin parcouru en voiture, durera un mois. De retour du voyage, à la demande de Vittorini, a publié un essai sur Les poèmes italiens de ces années, résultats Zazie dans le métro Queneau et écrit le texte pour le documentaire Aux armes, nous sommes fascistes! de Cecilia Mangini, Lina De Fra Lino Micciché. en 1961 traductions continues Fortini de Brecht et du public, dans le deuxième numéro de rapports, une série de poèmes comprenant la gouttière. sa participation à la première « paix Mars » sera cette année, par Pérouse à Assise, avec Solmi, Amodio, Calvin et Capitini et la composition d'une chanson dans la version enregistrée sera appelée mars de la paix.

Fin alors que l'expérience de « PBE » Fortini et reste consultant dell'Einaudi mais sans affectation éditoriale spécifique. En Novembre, suite à la répression par la police de Paris d'une manifestation en faveur de l'indépendance algérien, blâmes et d'autres intellectuels Barthes ont pris une attitude détachée aux événements et juste avec Barthes aura un échange de lettres difficile. Dans ces années de « cover-up politique » Fortini commence un nouveau cycle de collaborations à venir en contact avec des groupes hétérogènes d'intellectuels, ceux qui, au cours de la sixties et soixante-dix contribuera au renouveau de la culture italienne.

Il a commencé à fréquenter le groupe des « livres rouges » et a commencé à collaborer avec le magazine Piacentini Notebooks qui fournira l'adresse pour les nombres premiers. Pendant ce temps, il continue ses activités de critique et essayiste dans la revue le mannequin et celle de Vittorio Sereni, « Ceci et d'autres », qui continue la série de « Chroniques de courte vie. » Le 26 Janvier, 1962 son père est mort. Dans les mois qui ont suivi sa disparition, Fortini reprend poésie Rose, écrit à l'origine un poème de 144 vers en 1956, de publier avec la bibliothèque antique de Palmaverde Bologne de Roversi. Pendant ce temps, elle écrit le texte à la demande de Paul et Carla Gobetti, pour le documentaire « Les grèves dans turin« Vous aurez de fortes protestations syndicales sur le jugement négatif Italo Calvino qui était en désaccord avec ce qui ressemblait à une attaque de la gauche aux positions union.

De 1963 à 1987, une nouvelle torsion

en 1963, obtenu la réadmission des rôles éducation, Fortini a débuté sa carrière d'enseignement. Elle obtient les premières positions de la littérature et l'histoire italienne d'abord dans certains instituts techniques Lecco et Monza avant de passer à 1966 à Milan. Le '63 est également une année importante pour l'histoire de l'écrivain, en fait, la maison d'édition Mondadori, avec Sereni qui est son rédacteur en chef, il a publié son troisième recueil de poèmes Définitivement qui obtient une bonne attention des critiques. Merci encore à Sereni est accueilli dans la série « Le test acide » Sère en Valdossola et éditions Avanti! publicain Trois textes pour les films y compris « Aux armes, ils sont fascistes », « Les grèves à Turin » et « La statue de Staline ». En outre, en 1963, il est traduit en allemand pour Suhrkamp une anthologie de versets de « La poésie et l'erreur » et « Une fois pour toutes » par Hans Magnus Enzensberger. En Novembre, il met fin à la relation avec Einaudi après diverses propositions et contre-propositions Giulio Bollati et Giulio Einaudi par rapport à sa fonction dans la maison d'édition.

Avec l'arrivée du 1964 Fortini a emménagé dans la nouvelle maison Bavognano ameglia il sera à partir de ce moment, le lieu de ses vacances et ce sera la toile de fond plusieurs de ses poèmes, des dessins et des peintures. Avec Ruth Traduit Feltrinelli Poèmes pour ceux qui ne lisent pas la poésie Enzensberger et collabore Les muses. Encyclopédie de tous les arts de de Agostini. poster à Carnets Plaisance et jeunes critiques quelques essais et 11 Septembre commence la traduction du Faust de Goethe avec les conseils de germaniste cas. en 1965 dehors Vérification des pouvoirs par Basic Books, et l'anthologie Prophéties et la réalité de notre siècle Laterza, à la fois discuté et passé en revue dans de nombreux magazines et journaux.

Continuer rythme intense des lectures disparates et est impressionné par le livre « instruments humains » Sereni, il écrit en Mars 1966 large examen des cahiers « Piacenza ». Il est la controverse de cette année neoavanguardia Il accuse d'utiliser le sarcasme comme « déconstruction verbale des mythes bourgeois ». En Décembre de cette année, il a été enlevé disque Les chansons de pas de Maria Monti, qui contient « la paix Mars », écrit en collaboration avec l'auteur-compositeur Turin Fausto Amodei, et l'écrivain subit un processus à partir duquel, cependant, sera bientôt acquitté. en 1966 public L'invité ingrat. Les textes et les notes pour le vers humoristique et au début 1967 publie la nouvelle édition de Rue Sheet.

A Pâques, il est allé Prague avec Zanotto, Les juges et Sereni. Le 23 Avril, participe à une manifestation pour Viêt-Nam et il est critiqué par la presse du Parti communiste. En été, suite à la Guerre des Six Jours, écrit chiens Sinaï Du fait à l'automne lui causant « l'isolement et tenace des haines ». en 1968 Fortini, tout en continuant à enseigner et à traduire Faust, est présent à diverses manifestations étudiantes et au moment de la plus grande force Mouvement étudiant sur des partenariats public Carnets Plaisance le sage Dissidence et de l'autorité. Ce sera de cette période, et précisément à cause des luttes des étudiants et de leur affrontement avec police la rupture définitive avec Pasolini à la fin du mois de mai. La table ronde qui a eu lieu à Rome organisé par L'Espresso l'intervention de l'écrivain intitulé « Le PCI aux jeunes !! » Fortini privé lit ami le texte qu'il avait préparé pour l'occasion dans laquelle il a déclaré: "Présent et futur des mouvements étudiants. Thème trop sérieux pour en parler ici. Je ne suis pas qualifié pour le faire (...). Vous devriez discuter au lieu d'un document écrit par l'un des plus grands écrivains de notre paese.//Il mon jugement est avec tristesse et rejet ».

en Grâce à Pasolini Fortini écrit« ... J'étais tellement exaspéré par son attitude, beaucoup plus que pour le texte en faveur de la police, ce qui était insupportable était d'accepter l'exploitation de la publicité, et la transformation inévitable dans la propagande vulgaire et que son essai ». après des affrontements Paris entre la police et les étudiants, ce qui est la première mort, Fortini insiste Pasolini pour le persuader de ne pas inscrire son adresse dans L'Espresso, mais le lendemain le texte est encore publié et Fortini intervient sur le même journal, le 23 Juin avec un article intitulé contre Pasolini Il est comme un papier flytrap. En Décembre de la même année, il publie Vingt-quatre entrées pour un dictionnaire de lettres. Un guide pour une bonne utilisation de l'alphabet et dans le même mois, après le massacre de Piazza Fontana, à la demande des élèves du secondaire Milan a tenu une conférence sur 'L'homme à une taille de Marcuse. Prenez part aux funérailles de Pinelli Musocco le 20 Décembre et l'histoire de cet événement apparaîtra dans la deuxième édition de 'Invité ingrat.

en Janvier 1969 Il est publié par Mondadori dans la collection « Miroir » La poésie et l'erreur et sorti en même temps à la presse Plaquette Vingt-cinq poèmes 1961-1968. En collaboration avec Augusto Vegezzi Réalise anthologie destinée à deux années de lycée droit Les sujets humains. Dans cette période, il a récemment collaboré à des magazines et consacre la majeure partie de leur temps à la traduction de Faust version en terminandone 1970. Le 21 Janvier, 1970 partie Fortini à une manifestation organisée par le mouvement étudiant, et après avoir été témoin de la performance dans la première rangée des affrontements entre la police et les étudiants écrit pour administration centrale un témoin Détaillé des événements. En mai Bucchi présente en mai de Florence Musicale, son travail le crocodile qui fait partie de la Coexistence de Canzone et Fortini écrit l'auteur poésie comique Le Pero et bien.

A la fin de 1970, il sera publié par l'Université de Venezuela de Caracas, l'édition espagnol de Vérification des pouvoirs: Los PODERES Culturales. en 1971 Fortini get prix « Ville de Monselice » pour la traduction littéraire de Faust et début Novembre donner des conférences sur un Montale Canterbury, Université de Kent. Au cours de l'année, elle a obtenu un diplôme d'enseignement, et de mi-Novembre a commencé à enseigner à la Faculté des lettres et de philosophie à 'Université de Sienne, Histoire de la critique littéraire qui débute par un cours magistral sur la poésie Manzoni.

Ils remontent à mai 1972 les vers à Serantini écrit pour un jeune anarchiste qui elle a été tuée dans pise par la police lors d'une manifestation: « Ceux qui l'ont tué / le gouvernement a les mains bénies avec un sourire. » Accept plus tard être enregistré en tant qu'indépendant dans la liste électorale manifeste, qui travaille à l'année précédente, pour les élections législatives. Les dirigeants sont Pietro Valpreda, l'anarchiste accusé du massacre de Piazza Fontana.

Le quatrième livre de vers: Ce mur

En Août, il est allé pour la deuxième fois en Chine et les apprend de retour par son Sereni que la collection ce mur sera publié prochainement dans le « miroir » de Mondadori. Il est titulaire cours universitaire quant à lui consacré à « La poésie italienne des années 1910-1925 dans la critique littéraire de 1950-1970. « En période Juin 1973 la moisson ce mur qui comprend des vers composés 1962-1972 et est publié en Juillet, la série monographique le castor Nouvelle Italie, la première étude approfondie sur l'ouvrage intitulé fortiniana Franco Fortini Alfonso Berardinelli.

Elle a intensifié la collaboration quant à lui l'affiche et à l'été 1974 dehors Essais italiens et l'anthologie choix Poèmes (1938-1973) édité par Pier Vincenzo Mengaldo. À l'université, le cours est consacré à « symbolisme symbolisme européen et italien dans la critique des trois dernières décennies », a contribué à la revue ultimatum tandis que la présence d'interruptions Carnets Plaisance. Il est décédé en Novembre 1975 Pier Paolo Pasolini, une partie Fortini aux funérailles amère, comme il l'écrit plus tard, pour ne pas régler leurs hostilités et gagner le silence des six dernières années.

avec 1976 a commencé une période de collaboration intense Corriere della Sera comme il revient à traduire Brecht. En été de cette même année, il a été abattu film de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet Fortini / chiens, de Sinaï Chiens. À l'université, est titulaire d'un cours de deux ans intéressant sur « L'ordre et le désordre. Les exemples de la critique et de la littérature en Italie et en Europe, dans la période 1915-1925», Dans lequel il analyse les textes de Croce, Gobetti, Gramsci, Ungaretti, Rebora, Onofri, Montale, valéry, Shklovsky, Eliot, bretonnes, Trotsky.

Il remonte à 1977 La deuxième édition, en collaboration avec Walter Binni, la Mouvement surréaliste, Les poètes du XXe siècle et la collecte des essais Les questions frontalières. écrits politiques et de la littérature 1965-1977. En Novembre de cette année, quand il change la direction du « Corriere della Sera » Fortini arrêter la collaboration. Pendant ce temps à Sienne continue l'année précédente à des séminaires discuter « Une idée de Dante » par Gianfranco Contini et « Langue et Silence » par Steiner. en mai 1978 Il se rend à Angleterre pour donner une conférence à l'Université de Surrey, à Brighton, intitulé Parmi les limites de la poésie et dans la même année, ils sont traduits par Michael Hamburger une sélection de poèmes de « Une fois pour toutes » et « The Wall », tandis que Einaudi rassemble ses trois premiers livres de poésie sous le titre Une fois pour toujours. Poèmes 1938-1973.

en 1979 Il continue la collaboration si assidue manifeste mais son essai publié sur Carnets Plaisance sur Double journal de Giaime Pintor Il a suscité beaucoup de controverses en déterminant la fracture Luigi Pintor directeur de "l'affiche« Et la relation se termine brusquement. Il travaille en attendant un essai sur Noventa, elle enseigne à l'Université dédiée aux principales théories de la littérature et France, pour « Cahiers du cinéma » publié « Les chiens du Sinaï » édition Albatros avec la version française des « chiens du Sinaï ». en Février 1980 Il est publié Plaquette intitulé une obéissance avec l'introduction de Andrea Zanzotto et pendant l'été vient la collection d'essais Pour Franco Fortini. Contributions et témoignages sur sa poésie avec les interventions de Alberto Asor, Cas Cesare, Mario Luzi, Pier Vincenzo Mengaldo, Giovanni Raboni et Vittorio Sereni.

au début 1981 Il est à Paris pour préparer un cours de Manzoni et rend souvent visite à la Bibliothèque Nationale. Il est allé plus tard en Angleterre pendant quelques jours est Cambridge et Londres. En Avril de cette année subit une recherche du quartier général de la police dans la maison sur la Via Legnano aux enquêtes en cours sur "la lutte armée« En vain, et en Octobre, après la collaboration »le Messager« Elle choisit celui avec le » Corriere della Sera « . Rédige Un vrai vu de l'esprit à la demande de Walter Binni, un texte autobiographique pour « déclarations Nouvelles et écrivains (1911-1917) » sont réunis pour le « Festival de la littérature italienne » et commence à traduire Milton.

en 1982 Une collaboration permanente avec le « Corriere della Sera », réalisé par Alberto Cavallari et en Juin de la même année, il a publié une sélection de ses versions poétiques intitulé Le voleur de cerises et d'autres versions de la poésie comme il travaille sur les traductions d'histoires Kafka et vers de jeunesse Proust. en 1983 l'ami meurt Sereni et l'écrivain qui lui est consacré sur le « Corriere della Sera » Un dialogue qui est pas fini. Il travaille dans un certain temps Histoire de la traduction aujourd'hui « Conseil » et une introduction à Michelet. En Novembre, lors de l'invasion par l'armée de États-Unis dell 'île de Grenada, Il écrit l'article "Corriere della Sera" Les morts traîné avec son visage vers le bas qui provoque des critiques acerbes.

Le cinquième livre de vers: Paysage avec serpent

en Janvier 1984 Il tient une série de conversations sur radio de Suisse italienne des auteurs italiens et poètes et en Avril de cette année a publié le quatrième livre de poèmes intitulé Paysage avec serpent. Invité par Bruce Merry comme professeur invité Université de Witwatersrand, Johannesburg, Il voyage en mai Afrique du Sud où il restera jusqu'en Juin à donner des conférences et des séminaires sur Leopardi, Dante, Lukács.

arrête la coopération avec le dos à la maison la Corriere della Sera et qui commence par panorama. Pendant ce temps, des lectures continues, publie une série de versets destinés à une nouvelle édition de ' « invités ingrats » et réalise un Plaquette intitulé Souvenirs pour demain dans lequel il rassemble trois écrits de 1945, 1967 et 1980. Au début de 1985 public Insistance. Cinquante écrits 1967-1984 et d'Avril a commencé à travailler à express. En Juin, il a reçu le Montale-Guggenheim Prix de la collection de poésie Paysage avec serpent. En Octobre, il meurt Calvin et Fortini des partenariats public express la mémoire intitulé Ce qui nous unit, ce qui nous divise. Il est quant à lui publié par l'éditeur Marietti L'invité ingrat premier et deuxième.

Entre Janvier et Mars 1986 il est allé plusieurs fois pour voir les prisonniers pour des crimes politiques la prison de San Vittore et le ressort est Palerme pour prix Mondello. Il est disponible en attendant le moment où il est mis hors rôle d'enseignant et de l'Université de Sienne organisé à cette occasion un séminaire intitulé « Mesures et biographie. La recherche poétique, critique et idéologique Franco Fortini. » Quitte dans l'intervalle La lutte mentale. Pour un profil de Franco Fortini de Romano Luperini ce qui constitue un point de référence important bibliographie Fortini du poète et intellectuel. Lors de la conférence sur Giacomo Noventa tenue à Venise et Noventa di Piave, publique Fortini sous forme de pré-impression un essai écrit en '79 -80 intitulé Notes Giacomo Noventa. Sortie pendant que l'Plaquette Les limites de la poésie et le texte de la conférence inaugurale en Décembre 1981 à l'Université de Sienne: Le poème à haute voix.

En Novembre, il a été invité à Lyon Remi Roche et Bernard Simeone pour une conférence et sont publiés dans l'intervalle, par Siméon et Jean-Charles Vegliante, une riche sélection de poèmes traduits en français sous le titre Une Fois verser toutes ses. 1938-1985 Poésie qui comprend également l'échange de correspondance entre Fortini et Roche. A la fin de 86 Einaudi a publié sa traduction Dans la colonie pénitentiaire de Kafka et d'autres histoires.

La période allant de 1987 à 1990: la reprise des écrits et des travaux de la critique

Sorti en Juillet 1987 une nouvelle série d'essais sur littérature italienne intitulé Essais Italien Nouvelles et en Septembre une collection de versets mis au rebut par les deux premières collections avec inédites intitulées: Versets tôt et lointain 1937-1957. En Novembre, il est allé Canada et les États-Unis où il a tenu une conférence à l'Université de Harvard dans la théorie de la littérature et Toronto séminaires et lectures. De retour en Italie reprend avec la coopération Corriere della Sera et aussi il travaille à 'espresso et manifeste et procéder à la récupération des preuves manquantes et le récit tel quel. En novembre, la deuxième monographie par Remo Pagnanelli.

en Janvier 1988 il voyage avec sa femme Ruth Les Grisons et en Avril, il est allé Israël trouver la vie là fille adoptive Livia pendant un an. A cette occasion, il a écrit une histoire intitulée Un lieu sacré qui sera récolté en 1990 en extrema ratio. À la fin de mai, dans le cadre des célébrations pour l'enseignement universitaire de retrait, il ouvre en Sienne une exposition intitulée « Franco Fortini: cinquante années de travail » et le film est projeté avec direction Riccardo Putti « Et ils ne parlaient pas ... ». Toujours dans le cadre des festivités sont publiées en son honneur par Luper un recueil d'essais intitulé Tradition / traduction / entreprises. Tests de Franco Fortini, et par les sorties Carlo Fini Indices pour Fortini qui contient une bibliographie des écrits, conduisant au travail des sujets documentaires, un biographiques et le recueil de bibliographie critique.

en 1989 Einaudi publie la nouvelle édition de Vérification des pouvoirs qui contient une introduction écrite à la fin de 1988. En mai, enfin, il se termine par le « Corriere della Sera » à cause d'un conflit avec le directeur Ugo Stille que sur la politique ne veut pas publier un discours État d'Israël contre Palestine. L'article sur Israël et la Palestine sortira avec le titre Lettre aux Juifs le « Manifeste » le 24 mai. Le 12 Septembre, le supplément est publié « coeur » satirique des « parts » « le » texte du communisme », écrit après la chute du mur Berlin.

Les dernières années: 1990-1994

Dans cette période, il continue de travailler à Fortini manifeste et tout 'espresso et de Juin 1992 le supplément dominical Dim 24 HEURES. Jusqu'en 1992, il revient chaque année à Sienne pour organiser des séminaires et des conférences à des cours d'histoire critique littéraire détenus par Giuseppe Nava. En l'hiver 1989 et 1990, Napoli a tenu une série de quatre séminaires intitulée « La réalité et le paradoxe de la traduction poétique », organisée par l'Institut d'études philosophiques de l'initiative Professeur Gargano, dont les actes en édition universitaire (University College London, 2004), édité Erminia Passannanti.

en Février 1990 il est allé Naples pour un séminaire de traduction à l'Institut Supérieur des Etudes philosophiques et participe à Sienne en mai à une conférence intitulée « 1960-1990: la théorie littéraire, le débat méthodologique et poétique conflit. » Dans la même année, il est allé à Londres pour une lecture de poésie et pendant l'été à travailler sur taux. En public Novembre Garzanti extrema ratio. Notes pour une bonne utilisation des ruines et en Février 1991 en sort, édité par Paolo Jachia en étroite collaboration avec le même Fortini, Pas seulement aujourd'hui. cinquante-neuf voix, qui extrait d'une sorte d'essais et d'articles dictionnaire en mots-clés de son travail intellectuel.

en 1992 ne cours de l'année quelques voyages pour assister à des conférences importantes: en Avril est Toronto, à la fin de Juin à Dublin, en Octobre, après Vienne, il est Cracovie et en Novembre dans Lugano. en 1993, toujours pris en charge par le jeune critique de Jachia, sort Fortini. Lire et écrire que des traces sous la forme d'une conversation, dès l'enfance, les lectures et les passions intellectuelles de l'écrivain. En Avril de la même année, il est publié par Einaudi Grâce à Pasolini qui comprend une petite partie des travaux il y a conçu ans et annoncé comme « en préparation », un ouvrage qui sera publié à titre posthume. En Juin, il est hospitalisé à 'Hôpital Fatebenefratelli Milan pour une intervention chirurgical. Il est diagnostiqué avec tumeur un côlon qui ne peut être rimosso.Si récupéré lentement et retourne à Ameglia sauf 11 Septembre doit être utilisé à nouveau. L'action se déroule à l'hôpital Barga, en province de Lucca. Le 5 Octobre et est évacué après une courte période ameglia Il est retourné à Milan. Il est mort le 28 Novembre 1994 et le corps a été enterré au cimetière de Montemarcello ameglia.

Le sixième livre de vers: solvantur Composite

en Février 1994 Il a été libéré sur son livre sixième et dernier de poèmes intitulé composite solvantur (Quelques premiers textes, avec la version française face à la J. Ch. Watcher, sur Les Néo-Latines Langues 265, 1988). En Novembre, il a été admis l'hôpital Sacco de Milan, où il est mort dans la nuit du 28.

l'héritage

Avant de mourir, il donne la Faculté des arts, Université de Sienne sur ses archives privées, qui font partie des lettres, des manuscrits, des dessins inédits et peintures. En 1995, avec l'approbation du Conseil de la Faculté, il a été le Centre d'études Franco Fortini, qui a pour objectif la promotion de son travail, publiés et non publiés, et l'étude de son héritage. Parmi les instruments du centre, le périodique « L'invité ingrat », publié deux fois par an éditeur Quodlibet, et disponible en ligne « L'invité ingrat » Magazine du Centro Studi Franco Fortini

parolier Activités

Il a également écrit quelques paroles de chansons: son sont, même si ne figure pas dans les crédits, les premières lignes qui constituent les mots de Dimanche et lundi de Angelo Branduardi, Son élève du secondaire[2]; aussi il a écrit une version de la chanson socialiste international, plus fidèle au texte original que l'adaptation libre de E. Bergeret (ce qui est le plus commun en Italie), Cette chose en Lombardie de Enzo Jannacci et hymne national (Parodie de 'hymne national).[3][4]

travaux

Livres et collections

  • Street feuille et d'autres versets, Einaudi, turin, 1946
  • Noël agonie, Einaudi, Torino 1948; deuxième édition John et les mains, Avant-propos Giovanni Raboni, Einaudi, Torino 1972
  • Six poèmes de Ruth et pour moi, typographie Lucini, Milan 1953
  • Une allégorie facile, Edizioni della Meridiana, Milan 1954
  • Dans une rue Florence, Editions graphiques ligne, Milan 1955
  • Asie plus. voyage en Chine, Einaudi, Torino 1956
  • Le destin général, S. Sciascia, Caltanissetta-Rome 1956
  • Dix hivers (1947-1957) Contributions à un discours socialiste, Feltrinelli, Milano 1957
  • Ligne Bet à Florence, Schwarz, Milan 1959
  • Le mouvement Surréaliste, Garzanti, Milano 1959
  • La poésie et l'erreur , Feltrinelli, Milan 1959
  • poésie Rose, Bouquinerie Palmaverde, Bologne 1962
  • Sère en Valdossola, Mondadori, Milan 1963
  • Trois textes pour les films, Edizioni Avanti!, Milano 1963
  • Définitivement, Mondadori, Milano 1963
  • Prophéties et la réalité de notre siècle. Textes et documents pour l'histoire de demain , Laterza, Bari 1965
  • Vérification des pouvoirs. écrits critiques et les institutions littéraires, le essayeur, Milan 1965
  • L'invité ingrat. Les textes et les notes pour le vers humoristique, De Donato, Bari 1966
  • la chiens Sinaï, De Donato, Bari 1967: Nouvelle édition Einaudi, Torino 1979 avec Remarque 1978 Jean-Marie Straub; nouvelle édition avec une annexe F, Fortini, Lettre Italiens juifs, Quolibet, Macerata 2002
  • Vingt-quatre entrées pour un dictionnaire de lettres, couverture guide des sous-titres à un bon usage de l'alphabet, Basic Books, New 1968
  • Vingt-quatre poèmes 1961-1968, S.I.E. (1969)
  • ce mur, Mondadori, Milan 1973
  • Essais italiens, Donato De Bari 1974
  • le poème Scotellaro, Basilicate, Rome 1974
  • choix Poèmes (1938-1973) par Pier Vincenzo Mangaldo, Oscar Mondadori, Milan 1974
  • Les poètes du XXe siècle, Laterza, Bari 1977
  • Les questions frontalières. écrits politiques et de la littérature 1965- 1977, Einaudi, Torino 1977
  • Une fois pour toutes (par feuille - Poésie et erreur - Une fois pour toutes - Ce mur) poèmes 1938-1973, Einaudi, Torino 1978
  • obéissance, introduction de Andrea Zanzotto, San Marco dei Giustiniani, Gênes 1980
  • Le voleur de cerises et d'autres versions de la poésie, Einaudi, Torino 1982
  • Souvenirs pour demain. Trois écrit 1945 1967 et 1980, par Carlo Fini, Bluebeard Cahiers, Sienne 1984
  • Paysage avec serpent, Einaudi, Torino1984
  • écrits Inesistenze.Cinquanta 1976-1984, Garzanti, Milan 1985
  • Parmi les limites de la poésie, Publication du Oblique, Brescia 1986
  • Le poème à haute voix, par Carlo Fini, Cahiers de Barbe-Bleue, Sienne 1986
  • notes Giacomo Noventa , Marsilio, Venise 1986
  • Nouveaux Essais italien 2, Garzanti, Milan 1987
  • Versets tôt et lointain 1937-1957, Sous le poisson d'or, Milano 1987
  • Le dîner des cendres Conte de Florence, Avant-propos Mario Spinella, Claudio Lombardi Editore, Milan 1988
  • La mort du chérubin. Tale 1938, par Carlo Fini, Cahiers de Barbe-Bleue, Sienne 1988
  • extrema ratio. Notes pour une bonne utilisation des ruines, Garzanti, Milan 1990
  • Verses choisi 1939-1989, Einaudi, Torino 1990
  • Journal allemand 1949 Piero Manni, Lecce 1991
  • Pas seulement aujourd'hui. cinquante-neuf voix, édité par Paolo Jachia, Editori Riuniti, Rome 1991
  • Grâce à Pasolini, Einaudi, Torino 1993
  • composite solvantur, Einaudi, Torino 1994

éditions posthumes

  • poèmes inédits, par Pier Vincenzo Mengaldo, Einaudi, Torino 1995
  • Trente-six modernes. Brève selon le XXe siècle, Avant-propos Romano Luperini, Manni, Lecce 1996
  • Désobéissance 1. Les années de la défaite. Écrits Manifeste 1985-1994, Avant-propos Rossanna Rossanda, Manifestolibri, Rome 1997
  • Dialogues avec un taux, par Pier Vincenzo Mengaldo et Donatello Santarone, Bollati Basic Books, Torino 1998
  • Dissobedienze II. Les années du mouvement. Écrits Manifeste 1972-1985, Manifestolibri, Rome 1988
  • dialogues Franks, F. Fortini - F. Loi, Manni, Lecce 1998
  • La douleur de la vérité: Maggiani rencontre Fortini, édité par Erminio Risso, Manni, Lecce 2000
  • Les roses abîme, édité par Donatello Santarone, Bollati Basic Books, Torino 2000
  • Gravures Dessins Peintures. Catalogue raisonné des peintures et la production graphique de Franco Fortini, par Enrico Crispolti, quodlibet, Macerata 2001
  • chiens Sinaï, quodlibet, Macerata 2002
  • Un dialogue ininterrompu. Les entretiens 1952-1994, édité par Velio Abati, Bollati Basic Books, Torino 2003
  • un jour, Quolibet, Macerata 2006
  • Conférences sur la traduction, Quolibet, Macerata 2011

Traductions en volume

  • G. Flaubert, Un cœur simple,, Editions "Lettres d'aujourd'hui", Rome 1942
  • C. F. Ramuz, hauteur d'homme, Editions communautaires, Milan 1947
  • P. Éluard, Poésie ininterrompue (Illustrations par Bruno Cassinari), Einaudi, Torino 1947
  • S. Kierkegaard, STUPEUR (dialectiques lyrique par Johannes de Silentio), Avant-propos J.Wahl, Editions communautaires, Milan 1948
  • A. Döblin, Adieu à Reno (En collaboration avec Ruth Leiser), Einaudi, Turin 1949
  • A. Gide, Congo-voyage du Tchad, Einaudi, Torino 1950
  • B. Brecht, Mère Courage et ses enfants (En collaboration avec Ruth Leiser) Einaudi, Torino 1951
  • B. Brecht, Sainte Jeanne des Abattoirs (En collaboration avec Ruth Leiser), Einaudi, Torino 1951
  • M. Proust, Albertine disparue, en À la recherche du temps perdu, Einaudi, Torino 1951
  • S. Weil, La pesanteur et la grâce, introduction de G. Thibon, Editions communautaires, Milan 1951
  • S. Weil, La condition de travail, introduction de A. Thévenon, Editions communautaires, Milan 1952
  • M. Proust, Jean Santeuil, Einaudi, Torino 1953
  • S. Weil, La première racine. Prélude à une déclaration des droits à la créature humaine, Editions communautaires, Milan 1954
  • P. Éluard, poèmes. Avec l'ajout de quelques écrits de la poésie, Einaudi, Torino 1976
  • W. J. Goethe, Goetz von Berlichingen (En collaboration avec Ruth Leiser) dans le théâtre allemand époque romantique, Editions RAI, turin 1956
  • A. Einstein, Les idées et les opinions (Avec les conseils de Camillo Losurdo), Schwarz, Milan 1957
  • B. Brecht, Le roman de quat'sous (En collaboration avec Ruth Leiser), Einaudi, Torino 1958
  • B. Brecht, Poèmes et chansons, (En collaboration avec Ruth Leiser), bibliographie musique de G. Manzoni, Einaudi, Torino 1959
  • B. Brecht, Histoires de calendrier, (En collaboration avec Ruth Leiser), Einaudi, Torino 1959
  • R. Queneau, Zazie dans le métro, Einaudi, Torino 1960
  • L. Goldmann, B. Pascal et J. Racine, (En collaboration avec Luciano Amodio), Lerici, Milano 1961
  • A. Frénaud, L'agonie de la Krivitski générale, Le Essayeur, Milan 1962
  • H.M. Enzensberger, Poèmes pour ceux qui ne lisent pas la poésie. trente poèmes (En collaboration avec Ruth Leiser), Feltrinelli, Milan 1964, Milan
  • P. Huchel, routes routes (En collaboration avec Ruth Leiser), Mondadori, Milan 1970
  • W. J. Goethe, Faust, Méridiens, Mondadori, Milan 1970
  • B. Brecht, Svendborg Poèmes suivis par Steffin Collection (Avec l'introduction d'un traducteur), Einaudi, Torino 1976
  • M. Proust, poèmes, Einaudi, Torino 1938
  • F. Kafka, Dans la colonie pénitentiaire et bobards (Avec une note du traducteur), Einaudi, Torino 1986

Travaux en collaboration

  • Olivetti 1908-1958, par L. Bigongiari, textes de F. Fortini, Olivetti, Ivrea 1958
  • Les sujets humains. Anthologie italienne pour les deux années d'études secondaires, de A.Vegezzi et F. Fortini, Morano, Napoli 1969

bibliographie

monographies

  • A Berardinelli, Franco Fortini, Nouvelle Italie, Florence 1973.
  • R. Luperini, La lutte mentale. Pour un profil de Franco Fortini. Editori Riuniti, Rome 1986.
  • R. Pagnanelli, Fortini, Transeuropa, Ancône 1988.
  • P. Sabbatino, Les hivers Fortini. Le risque d'erreur dans la culture et la poésie, Bastogni, Foggia 1982.
  • J. Miszalska, Littérature et engagement. La critique de Franco fortini et sa conception de la littérature, Université, Cracovie 1993
  • R.E. Peterson, La Muse éthique de Franco Fortini, University Press of Florida, Gainesville 1997.
  • L. Lenzini, Le nom du poète Fortini. Essais et suggestions de lecture, Manni, Lecce en 1999.
  • D. Balicco, Je ne parle pas du tout. Franco Fortini intellectuelle et politique, Manifestolibri, Rome 2006.
  • L. Lenzini, Elisabetta Nencini Felice Rappazzo (ed) Dix hivers sans Fortini. Les poètes et les critiques par rapport, Sienne 14 au 16 octobre 2004 Actes des journées d'étude sur le dixième anniversaire de la disparition, Quodlibet 2006. Contributions de Giuseppe Nava, Mario Luzi, Franco Loi, Andrea Zanzotto, Jean-Charles Vegliante, Stefano Dal Bianco, Massimo Raffaeli, Gianni D'Elia Peter Cataldi, Andrea Inglese, Davide Dalmas, Thomas Peterson, John La Guardia Ausgrenzung, Guido Mazzoni, Mario Benedetti, Emanuele Zinato, Valentina Tinacci, Giacomo Magrini, Andrea Cortellessa, Gabriele Frasca, Riccardo Bonavita, Cristina Alziati, Fabrizio Podda, Enrica Zanin Giovanni Solinas.
  • G. Leone (eds), "Franco Fortini," sur "les poètes, la poésie et la solidarité au" Parini "dans" Cent ... alors? - Le "siècle bref" Institut "G. Parini" Lecco », 1908/2008, Cattaneo Editeur, Oggiono (Lecco), 2008, pp 117-120..
  • A. Rienzi, Ailleurs la mythologie des conseils morts de Franco Fortini, en D'ici et d'ailleurs dans la poésie italienne moderne et contemporaine, Ediz. Ours, Alexandrie, 2011, pp. 11-18.
  • L. Lenzini, Une ancienne promesse. Des études sur Fortini, Quolibet, Macerata en 2013.
  • F. Diaco, Dialectique et espoir. Sur le poème de Franco Fortini, Quolibet, Macerata en 2017.

D'autres écrits

  • Paolo Jachia - Luca Lenzini - Pia Mondelli (dir.), Bibliographie des écrits de Franco Fortini (1935-1991), Firenze, Le Monnier, 1989.
  • Elisabetta Nencini, "Les archives Franco Fortini de la Faculté des arts, Université de Sienne," Raffaella à Castagnola (dir.), Archives littéraires du « 900, Florence, Franco Cesati, 2000, pp. 113-116.
  • Gendusa, Cristian, De Shakespeare par Franco Fortini: resurfaçage et figuralité politique, Études italiennes: 51, 1, 2014 (Fiesole (Florence): Cadmus, 2014).
  • Scotti, Mariamargherita, Ne me reconnaît à bon droit de: communisme impossible Franco Fortini, Histoire et enjeux contemporains: 57, 2, 2011, Bologne: CLUEB 2011.
  • Boaglio, Marino, La maison en ruines: Fortini et « fonction Brecht » , La critique littéraire. No. 1, 2008, Napoli: Loffredo Editore, 2008.

notes

  1. ^ Polese Remaggi, Luca, Pékin 1955: intellectuels et hommes politiques européens à la découverte de la Chine de Mao, Magazine Histoire contemporaine du monde 3, 2010 (Milan: Franco Angeli, 2010).
  2. ^ Angelo Branduardi et Luisa Zappa: des mots d'amour
  3. ^ Franco Fortini de antiguerre
  4. ^ Des fragments de Franco Fortini

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Franco Fortini

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR4929984 · LCCN: (FRn79109870 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 011717 · ISNI: (FR0000 0001 0864 3279 · GND: (DE118940643 · BNF: (FRcb11903166s (Date) · NLA: (FR35754458 · BAV: ADV10269598