s
19 708 Pages

Cesare Greppi (Pezzana, 1936) Il est poète, écrivain, traducteur et critique littéraire[1] italien, et érudit de la littérature italienne et espagnole XVIIe siècle[2].

diplômé en 1961[3] tous 'Université de Turin avec Franco Venturi[4], Il a déménagé à Milan pour enseigner dans les écoles secondaires.[3]

Ce fut l'un des fondateurs, en 1960, magazine Ant Et [5] et, au milieu des années soixante-dix, plaine[3].

Il a vécu entre 1974 et 1981 à Madrid et Bordeaux, travaillant à l'ambassade d'Italie en Espagne et en France. De retour à Milan, il a enseigné dans les écoles secondaires jusqu'à sa retraite, en 1994.[3]

Son seul roman publié en italien, témoins, publié en 1982, Il a gagné en 1983 la Premio Grinzane Cavour Récit dans la section italienne.

En parlant de sa poésie comme chercheur Stefano Verdino a écrit: « Sa voix est une voix claire, nette qui poursuit et la pratique d'une manière poétique d'une extrême simplicité et de rigueur, loin pour désarmer l'éclectisme de notre temps; sa poésie est une intransitif, qui fuit le canal normal de la communication, mais en même temps plein de bonté et de grâce, ne connaît pas la violence, mais la grâce et apparaît souvent comme un seuil entre l'autonomie également crypté à son libellé et le ton amical et élégant dans lequel il fournit le lecteur [...]. Greppi, pour la première image, est la suivante: un magicien des mots, capable d'orchestrer ensemble, faire ressortir les échos d'une tradition, même à distance les plus insolites joints, merveilleux dans leur serré, musicale et mélodieuse dans leur système, bien que muet et scellé pour une immédiateté sémantique qui est impossible à obtenir dans leur rude surgir, car il est capturé et toutes les dépenses dans le processus de composition, qui n'a rien au ralenti et il est tout nécessaire "[6]

travaux

poésie

  • La persuasion opposée, Carnets de Proconsolo, Florence 1963.
  • Les descriptions de la poésie, Ant. Et, Novara 1970.
  • Stratagemmi, Guanda, Parme 1979.
  • Saeptus f, Les lacs de Plitvice, Lugano 1987.
  • Suppléments aux heures de la journée ou de la nuit, Guanda, Parme 1989.
  • couronne, L'Angolo Manzoni Publisher, Turin 1991 et 1995 (nouvelle édition améliorée).
  • Chambre sauvage, en plein, Milan 1996 (nouvelle édition à Slug, Novara 2005).
  • poèmes choix, Anterem, Vérone 2001.
  • chronicon, Coup-d'idée- Editions Art, Turin 2014.

romans

  • témoins, Sellerio, Palerme en 1982.
  • Mort précoce (Trans. Fr. Marie-Pierre Géraud), Editions de la Différence, Paris 2007.

Essais, articles, discours

  • Une approche de Gongora, Fògola, Torino 1971.
  • "Lo que va del hombre a Dios": Pour une définition de ' "Auto sacramental", en Mysticisme et de la rhétorique, Franco Bolgiani (eds), Olschki, Florence 1977, pp. 134-142.
  • Introduction à Federico Garcia Lorca, Lamentation pour la mort de Ignazio Sànchez Mejias et autres poèmes, Mondadori, Milan 1996.
  • Buzz langue Leopardi, dans "Anterem", 62, 2001, pp. 37-38 [1].
  • L'auteur a perdu, dans "demi-cercle. magazine de poésie comparée," XXX-XXXI, 2004, p. 45-46 [2].
  • Note Untitled par Alfonso Berardinelli, Franco Cordelli (ed) La poésie du public. Trente ans plus tard, Castelvecchi, Rome 2004 (1975), pp. 54-55.

traductions

  • Jules Laforgue, Le Concil féerique, Magenta, Varese 1965.
  • Alain Bosquet, poèmes, Guanda, Parme 1969.
  • Camille Bourniquel, le lac, édition internationale de la société, Torino 1970.
  • Luis de Gongora, poèmes, Fògola, Torino 1971.
  • Paul Zumthor, La fosse de Babel, édition internationale de la société, Torino 1972.
  • Roland Barthes, Analyse structurale et exégèse biblique, édition internationale de la société, Torino 1973.
  • Josué de Castro, Les hommes et les crabes: le roman vérité, édition internationale de la société, Torino 1974.
  • Pierre Daix, La vérité de Solzhenitsyn, édition internationale de la société, Torino 1974.
  • Luis de Gongora, poèmes, Fògola, Torino 1976.
  • Pedro Salinas, Eve de plaisir, Einaudi, Torino 1976.
  • Julio Cortazar, Tant d'amour pour Glenda, Guanda, Parme 1983.
  • Luis de Gongora, solitudes, Guanda, Parme en 1984 et 1988.
  • André Frossard, L'Évangile selon Ravenne, édition internationale de la société, Torino 1985.
  • Michel Goeldlin, Juliette crucifié: roman, édition internationale de la société, Torino 1986.
  • Michel Quoist, Summer Love, édition internationale de la société, Torino 1987.
  • Adelaida Garcia Morales, Le Sud et le bien Guanda, Parme 1988.
  • Pierre de Ronsard, Amori, Mondadori, Milan 1990.
  • Yves Bonnefoy, Histoires dans un rêve, Egea, Milan, 1992.
  • José Bergamìn, L'art de la Corrida et sa musique silencieuse, SE, Milan 1992.
  • Saint Jean de la Croix, Vivre Flamme d'Amour, SE, Milan 1993.
  • Julio Cortazar, les histoires, Einaudi, Turin 1993 (C. Greppi y en tant que traducteur de quelques histoires).
  • Calderon de la Barca, Le poison et l'antidote, SE, Milano 1999.
  • Clara Janés, parallaxes, Milano 1999, Atelier, Milano 1999 ..
  • Clara Janés, En un point d'immobilité (Fractales), CUEM, Milano 2000 (figure C. Greppi comme traducteur avec A. Sorrowful).
  • José Ortega y Gasset, La Révolte des masses, SE, Milano 2001 (figure C. Greppi comme traducteur avec S. Battaglia).
  • François Fédier, Art. Aristote, Cézanne, Matisse. La pensée dans la peinture, Marinotti, Milano 2001.
  • AA.VV, Domus: des espaces de vie dans la Rome antique, Medusa, Milan, 2007 (C. Greppi est un conservateur et traducteur).
  • François Fédier, La voix de l'ami. En écoutant prodige, Marinotti, Milan 2009.
  • Julio Cortazar, Animalia, Einaudi, Torino, 2013 (C. Greppi dans celui-ci en tant que traducteur de certains étages).
  • François Fédier, Cézanne. Un coup de pinceau est la pensée, Marinotti, Milan 2016.

Quelques écrits sur la poésie de Cesare Greppi

  • AA.VV., "Justifications", 13-14, 1992 (Actes du séminaire autour Suppléments aux heures de la journée ou de la nuit, avec des interventions de M. Coviello, M. Scratches, M. Larocchi, T. Kemeny, M. Bulgheroni, S. Agosti.
  • Stefano Agosti, Stratagemmi-stratégies, Caesar Greppi ID, La poésie italienne contemporaine, Bompiani, Milan 1995, p. 167-171.
  • Stefano Agosti, En ce qui concerne la poésie de Cesare Greppi, en C. Greppi, poèmes choix, Anterem, Vérone 2001, pp. 7-10.
  • Maurizio Chiaruttini, Les stratagèmes de Cesare Greppi, "Bloc Notes" (Bellinzona) mai 1982, p. 103-108.
  • Maurizio Chiaruttini, La finitude qui donne un aperçu. Une lecture de la dernière Greppi, "Hydra G", n. 7, Novembre 1993, p. 37-47.
  • Andrea Cortellessa, Pour un mot liminal, en Vers le début (Édité par A. Cortellessa, F. Ermini, G. Ferri), Anterem, Verona 2000, pp. 251-253.
  • Marco Ercolani, Figures de danse, ID, Fuoricanto, Campanotto, Udine 2000, pp. 19-21.
  • Ugo Piscopo, Greppi: la poésie sous la forme des glaçures chardon de fleurs (rec. à chronicon) www.retididedalus.it/sommario%20sito.htm
  • Giancarlo Pontiggia Pour Cesare Greppi, en C. Greppi, chronicon, Coup-d'idée- Editions Art, Turin 2014, p. 55-58.
  • Enrico Testa, Le code défectueux de la nouvelle poésie, "New Current", 89, 1982, pp. 555-561.
  • Stefano Verdino, La poésie depuis 80 ans, « New Current, 88, 1982.
  • Stefano Verdino, Annales de la poésie italienne 1985-1993, "New Current", 112, 1993.
  • Stefano Verdino, Le dernier madrigaliste, en C. Greppi, poèmes choix, Anterem, Vérone 2001, pp. 59-66.
  • Francesca Latini, Chambre sauvage (Rec.), Dans "demi-cercle. Revue de poésie comparée", XXXIV, 2006, pp. 77-78.

notes

  1. ^ Alberto Asor, Dictionnaire de la littérature italienne du XXe siècle, Einaudi, Torino 1992.
  2. ^ Alfonso Berardinelli, Franco Cordelli, Le public de la poésie: trente ans plus tard, Castelvecchi, Rome 2004.
  3. ^ à b c Gayle Ridinger, Poésie italienne, 1950-1990: Anthologie bilingue, Gian Paolo Renello, Adolfo Caso, Branden Books, 1996.
  4. ^ Notes biographiques sur Alain Bosquet, poèmes, par Cesare Greppi Guanda, Parme 1969.
  5. ^ ANT ED. Fiche poésie tous les deux mois et des sciences connexes - Verba Picta, verbapicta.it.
  6. ^ Stefano Verdino, Le dernier madrigaliste, en C. Greppi, Poèmes choix, Anterem, Vérone 2001, pp. 59-60.
autorités de contrôle VIAF: (FR79423530 · LCCN: (FRn91046543 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 040731 · ISNI: (FR0000 0003 7407 3782 · GND: (DE119414988 · BNF: (FRcb150553405 (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez