s
19 708 Pages

Alba Donati (Lucca, 2 juillet 1961) Il est poétesse et la critique littéraire italien.

biographie

Alba Donati vit entre Florence et Lucignana.

Il a fait ses débuts sur poésie, en 1993, dans le carnet d'adresses Milo De Angelis « Les poètes de trente ans. » Il a travaillé pour Rai 3 et Radio Rai Tre et il a tenu pour une colonne de poésie de longue date de divers journaux.

Il a publié: "Le paysan République" (City Lights, 1997 Prix Mondello Opera Prima et Sibilla prix Aleramo); "Pas en mon nom" (Marietti, 2004, Diego Valeri Prix, Prix Carducci, Pasolini, Prix Cassola); "Idyllique avec petit chien" (Fazi, 2013, pois-Prix Lerici, Prix Dessi, identifiez-vous prix).

Ses poèmes ont été traduits de la Triquarterly Review Université du Nord-Ouest de Chicago et récemment la « Chanson pour la destruction de Beslan », le poème contenait le dernier livre a été traduit par le département de français et italien, Université de l'Arizona.

La chanson pour la destruction de Beslan a également été mis en musique par l'Orchestre Regionale della Toscana et réalisée au Teatro Verdi à Florence, en 2009.

Il a traduit les poèmes de Fausta Garavini Michel Houellebecq "Configurations de la dernière rive" (Simon et Schuster, 2015). Il a édité « Poètes et écrivains contre la peine de mort » (Lettres, 2001) et, ainsi que Paolo Fabrizio Iacuzzi, le « Dictionnaire de la liberté » avec les écrits Todorov, Savater, Cordelli, Pamuk, Yehoshua, Bauman, T.B. Jelloun et d'autres (Passigli Publishers, 2002).

Il est président du cabinet littéraire scientifique « G.P: Vieusseux ».[1]

citations

La poésie d'Alba Donati peut avoir plusieurs références locales, la première Pagliarini, Roversi, mais derrière nous sentir voix robustes de Lee Masters, Pavese, Ginsberg et la génération Beat, le plus grand Whitman, de ceux qui ont montré que la poésie est l'énergie linguistique et que nous, les humains peuvent connaître spirituelle plus forte.
Giuseppe Conte, Il Secolo XIX,[2] »

Le visionnaire de beauté, métaphysique, au fil du temps, deviennent de plus en jaillissant des matériaux de la réalité, par des noms, des faits, des aperçus d'événements, est le plus grand héritage de ce poème ».
Daniele Piccini, lectures [3] »

Alba Donati a la figure insolite d'une paroola lyrique, épique et prolétarienne, capable d'évoquer sa Garfagnana dure et brillante, sa république où un lien ancien de pitié et d'amour, mais aussi de la résistance et de la lutte, tient ensemble obscures existences
Roberto Carifi, la République [4] »

Un poème qui, du cœur de la mémoire personnelle plus détaillée et de l'histoire, ouvre vers une véritable civile
Giulio Ferroni pour l'amour [5] »

Alba Donati est un poète par écrit et dans l'attitude à l'égard de sa propre expérience
Franco Loi, Il Sole 24 ORE [6] »

Dans la vraie poésie, il y a toujours quelque chose de nouveau. Un réseau de souffrance, une voix, un journal quotidien, les choses habituelles peut-être, mais les seuls qui comptent, vivent dans les versets comme une robe sur un corps.
Ermanno Krumm, Le Corriere della Sera [7] »

.. est présente clairement la réponse à un besoin fortement ressenti: celle de rétablir la force communicative à la poésie
Maurizio Cucchi, le miroir [8] »

..suggère une relation mère-fille avec une intensité mystérieuse, terrestre, l'étoile ..
Filippo La Porta, événements [9] »

...Il donne la parole à la mémoire à travers ceux qui sont partis, comme un moyen ..
David Fiesoli, le Tirreno [10] »

...alba Donati de la poésie que j'aime aussi la rationalité, le hurlement. Arythmies, ou les outils utilisés pour réussir à éliminer les émotions de leur lyrisme, et tout convertir à cette une richesse tonale qui est le style "
Sergio Zavoli QN [11] »

Il est dans ce poème une obsession de la violence compris non pas comme quelque chose de pertinent à la nature, mais toujours liée aux choix de l'homme et ses actions, la responsabilité ou de l'irresponsabilité du pouvoir. Références abondent: le fascisme et le nazisme, mais aussi Vajont, les événements de Gênes et San Giuliano di Puglia, 11, même ici le 10 Septembre. Par rapport à ce Donati, maintenant avec un air plus fier maintenant avec dérision et l'esprit moqueur, opposé à la possibilité d'une autre histoire (...) "
Roberto Galaverni, Il Manifesto [12] »

Mais de tout, Alba Donati, sait comment revenir dans l'intimité du nom du ménage dans les affections, comme cette vérité est un retour aux sources, entre les coins de calme vous sentir bien: un heureux retour. De l'histoire à des histoires, puis (...) "
Stefano Massari, Pulp [13] »

« Le beau livre d'Alba Donati, romance avec chien (Fazi, 2013), se concentre sur le cercle matriarcale multigénérationnelle, la maison du travail quotidien et la nature-Chora - traversée par la douleur que les mêmes plis des lieux et des objets garde pour créaturelle disponibles - et autour dans un état de siège, ils sont le loup et l'histoire, avec leur bouche et le mensonge qui ont faim. »

(Stefano Guglielmin, à Blanc de ta nuque, Septembre 2013)

notes

  1. ^ Florence, Alba Donati nouveau président Vieusseux - Repubblica.it mobile
  2. ^ Giuseppe Conte, subversifs Les mots des poètes, Il Secolo XIX, 9 décembre 1998
  3. ^ Daniele Piccini, emblème universel est une cour de voix, la lecture, Novembre 1998
  4. ^ Roberto Carifi, La Repubblica, un poème célébrant nos montagnes, le 25 Février, 1998
  5. ^ Giulio Ferroni, préface de voix Alba Donati pour l'amour, Newton Compton, 2002
  6. ^ Franco Loi, Aube qui connaît les affaires humaines, Il Sole 24 Ore, le 28 Février 1999
  7. ^ Ermanno Krumm, Carte des sentiments, Le Corriere della Sera de 25 Avril 2004
  8. ^ Maurizio Cucchi, le livre "Le livre" The Mirror, le 24 Avril, 2004
  9. ^ Filippo La Porta, le courage de versets de l'histoire, des événements, du 9 au 15 Avril, 2004
  10. ^ David Fiesoli, Les voix des enfants unis par la danse ronde qui remet en question la tragédie, Il Tirreno, le 20 Mars 2004
  11. ^ Sergio Zavoli, une aube de douceur, Qn, le 19 Juin 2004
  12. ^ Roberto Galaverni, Alba Donati paroles BUSINESS, Alias ​​(supplément de Il Manifesto), n. 20, 15 mai 2004
  13. ^ Stefano Massari, examen de Non en mon nom, Pulp, n. 50, 2004, Juillet-Août

bibliographie

  • La Ballade de république paysanne (Lietocollelibri, 1996) | ISBN 9788878484184.
  • La République Contadina (City Lights, 1997 Premio Mondello "Opera Prima" et Sibilla Prix Aleramo) ISBN 9788887159097
  • Pas en mon nom (Marietti, 2004 Prix Diego Valeri, Prix Pasolini, Prix Cassola - Last Frontier, Prix Laudomia Bonanni - Ville Aigle). ISBN 8821159027
  • il a édité 1945-1999 Constellations italienne. Livres et auteurs de la fin du XXe siècle (courrier, 1999) ISBN 8871664868
  • Poètes et écrivains contre la peine de mort (Lettres, 2001) ISBN 887166583X
  • avec Paolo Fabrizio Iacuzzi, la Dictionnaire de la liberté avec les écrits Cvetan Todorov, Abraham Yehoshua, Zygmunt Bauman, Orhan Pamuk, Tahar Ben Jelloun et d'autres (Passigli 2002). ISBN 8836807720
  • de Maurizio Cucchi il a supervisé poèmes 1965-2000 (Oscar Mondadori, 2001). ISBN 8804495251
  • Il a édité avec Maurizio Maggiani festival Le monde Canto, consacré aux traditions orales.
  • Idyllique avec Puppy (Fazi Editore, 2013) | ISBN 9788864119977.

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR73908332 · SBN: IT \ ICCU \ MACRO \ 108837 · BNF: (FRcb12242121b (Date)