s
19 708 Pages

alternance des générations
le diagramme du cycle de vie aplodiplonte.

la alternance des générations ou même méiose sporica est typique de tous plantes, quelques-uns algue, et quelques-uns champignons. Elle est caractérisée par deux phases, l'une haploïde, la gametophyte, qui produit gametes, et diploïde, la sporophyte, qui produit spore.

Dans le cycle aplodiplonte il y a deux générations; un individu diploïde et un haploïde, à la fois capables de se reproduire. Viennent ensuite les deux générations dans le même cycle de vie.

L'organisme diploïde, appelé le sporophyte, développé par mitose de zygote, un groupe de cellules, aussi diploïde, obtenu par l'union des différentes cellules haploïdes, les gamètes. Les gamètes sont produits par ces organes spécialisés gamétanges. La maturité du sporophyte conduit à la production de spore (appelé meiospore) Qu'ils sont haploïdes, comme dérivé de la méiose de cellules particulières qui arrivent à échéance dans les organes spécifiques appelés sporangi. Compte tenu du revêtement protecteur sporopollenine, les spores peuvent survivre dans l'environnement pendant de longues périodes de temps et résister à des conditions environnementales défavorables.

Dans des conditions qui permettent aux spores de développement germent, le développement d'un organisme appelé haploïde gamétophyte. Le gamétophyte est une personne indépendante, et, à la lecture, certaines de ses cellules, dans des structures particulières (gamétanges), ils se développent et, en raison de plusieurs divisions mitose, proviendront des gamètes haploïdes. De l'union de deux gamètes de différentes catégories sexuelles, nous allons développer une nouvelle zygote diploïde, qui commencera le nouveau cycle.

Le cycle de aplodiplonte est présent, bien que rarement, chez certains animaux, tels que coelentérés. Les générations qui alternent sont, cependant, les deux diploïde et isomorphe[après environ deux formes] et allant d'une forme de polype colonial à une méduse de forme. Un tel cycle est défini métagenesis.

Types de cycle aplodiplonte

La vie de l'individu se tient en alternance en phase haploïde et la phase diploïde. Le développement de l'organisme qui constitue la haploïde ou diploïde de phase qui peut être sensiblement différente.

Il existe différents types de cycles aplodiplonte:

  • le cycle aplodiplonte avec des étapes de développement similaires de haploïde (gamétophyte) et diploïdes (sporophyte) es. algues Ulva lactuca.
  • le cycle aplodiplonte avec prédominance de la phase haploïde (gamétophyte) sur la phase diploïde (sporophyte) typique briofite.
  • le cycle aplodiplonte avec prédominance de la phase diploïde (sporophyte) sur la phase haploïde (gamétophyte) typique ptéridophytes et spermatophytes.

Les individus diploïdes, tels sporophites, reproduis qui se développent à travers meiospore haploïde (produit par méiose) en gamétophytes haploïde. Les gametophytes se reproduisent par amphigony par produit par mitose gamètes, et donnent naissance à de nouveaux sporophytes. Souvent sporophites et / ou gamétophytes vous pouvez également reproduire de façon asexuée.

Dans le cas de eterogenetica alternance (eterogonia) se succèdent dans un jeu anfigonica génération et une ou plusieurs générations de monosessuate (pour jouer parthénogénétique).

Le aplodiplonte alternance combine les avantages des deux modes de lecture. La génération qui est multipliée par meiospore peut donner lieu à une descente numériquement importante sans avoir besoin d'un partenaire, alors que la génération équipé d'organes sexuels distincts prévoit le mélange de pool génétique.

Articles connexes

autorités de contrôle GND: (DE4535298-7