19 708 Pages

La maladie mongering
Couverture d'une collection d'articles sur le sujet publié dans le Public Library of Science-médecine[1]

« Notre rêve est de produire des médicaments pour les personnes en bonne santé. Cela nous permettra de vendre à tout le monde. »

(Henry Gadsen, directeur général Merck Cie. de Fortune 1977[2])

L'expression Anglais maladie belliqueuse désobligeante indique une tendance à augmenter nosographie, à savoir la description et la classification des maladies.

termes équivalents sont fomentation de la maladie d'entreprise[3] ou, la traduction, commercialisation de la maladie[4][5], qui en italien signifie «marchandisation de la maladie"[6][7][8] (Ou « commercialisation de la maladie »).

Avec ces termes, vous voulez dire que la plupart des rumeurs nosographiques sont inventées dans le seul but d'avoir un profit. Tout cela serait une cause des stratégies présumées commercialisation, qui seraient destinés à être utilisés dans les pratiques médicales ne sont pas strictement nécessaires (mais pas infondée), comme un protocole de traitement, une procédure de diagnostic / thérapeutique ou un drogue.

Selon les partisans de la théorie, cela serait fait par le biais d'une campagne de sensibilisation appropriée pour l'introduction de conditions cliniques ne sont pas strictement la maladie, pour induire consommateur et / ou patient la recherche d'une solution à ses maladies « supposées », qui font encore souffrant, afin de générer de nouveaux marchés pour les patients potentiels.[3]

Les sujets qui bénéficient normalement de l'utilisation de ces stratégies seraient les sociétés pharmaceutiques, les médecins et leurs organisations professionnelles et les organisations de consommateurs. Les « victimes » de ces stratégies seraient les consommateurs, les groupes de patients particuliers ou des classes entières.

Il est vrai que dans le domaine de la santé ont des intérêts économiques, qui génèrent parfois illégales, il convient de souligner que le terme mongnerig maladie Il est souvent mal utilisé dans différents Les théories du complot réalisée dans le domaine médical.[9] Un exemple bien connu sont les différents campagnes contre la vaccination qui veulent nier les indéniables, à savoir les nombreux avantages que l'introduction de la vaccination a donné lieu dans le domaine médical. Il y a des contre-exemples de médicaments inefficaces ou nocifs qui, à long terme, ne sont pas éliminés du marché.[10]

De toute évidence, il y a des cas réels de distorsions du marché, qui ont été rapporté sur une base scientifique.

DM Des cas similaires se produire lorsque vous proposez des théories sans preuves scientifiques concluantes. Un exemple est la vente de remèdes pour « désintoxication » le corps[11], ou par l'existence de cas de maladies ne prouvé scientifiquement (comme sensibilité chimique multiple).

Notes historiques sur l'origine de la théorie des maladie Mongering

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: prévention quaternaire.

Ce phénomène a donné lieu à la nécessité d'institutionnaliser une forme de prévention appelé prévention quaternaire, terme inventé par JAMOULLE dell 'Université de Liège,[12] afin de prévenir et de réduire les conséquences de la maladie belliqueuse.[4]
Il peut être défini comme suit:

« Mesures prises pour identifier les patients à risque de surmédicalisation (surmédicalisation), afin de les protéger de l'approche médicale agressive et proposer des interventions qui sont acceptables sur le plan éthique; Ce concept est maintenant accepté dans les diverses branches de la médecine. »

(JAMOULLE M., Université de Liège cit. en[13])

le terme maladie belliqueuse Il a été inventé en 1992 par le journaliste médical Lynn Payer, en référence à un bain de bouche contre l'halitose.[14]

Le concept de la maladie est un concept très glissante.[15]

« Par » que certains ont non la maladie « est définie comme » un processus humain ou un problème défini comme une condition médicale, mais où les gens peuvent avoir de meilleurs résultats si la question ou le travail ne définit pas de cette façon ".

(BMJ 2002; 324 (7334). (15-22 Février)[15])

Bien qu'il ne dit pas que la souffrance des personnes qui souffrent de ces « non-maladies » n'est pas vraiment vrai, mais seulement que les mêmes personnes souffrent plus que ce qu'ils souffrent de maladies réellement reconnues comme telles.[15]

Les auteurs de ces déclarations dans une enquête sur 570 personnes en 2002, a constaté qu'il ya 200 conditions humaines considérées comme des maladies, mais beaucoup d'entre eux ne sont pas des conditions physiologiques et pathologiques selon le sens médical (ci-dessous la liste des 20 identifiés):[15]

  • Les grandes oreilles (saillie)
  • cheveux gris
  • laideur
  • Parto
  • allergie à XXI siècle
  • Jet lag
  • tristesse

« Certains de ces non-maladies qui apparaissent dans les classements officiels de la maladie, et certains actuellement (N.d.T. 2002) ne sont pas officiellement peut-être ceux-ci seront bientôt. »

(BMJ 2002; 324 (7334). (15-22 Février)[15])

Selon l'écrivain Lynn Payer méthodes communes à toutes ces pratiques de maladie belliqueuse fournir:.[16]

  1. Indiquant que les expériences humaines ordinaires sont anormales et donc besoin de soins.
  2. Reconnaissant une souffrance qui est souvent présente.
  3. Apporter la définition de la maladie comme présent dans le plus grand nombre possible.
  4. Ramener la cause d'une maladie dans un déséquilibre hormonal manque vague ou ambigu.
  5. Créer des campagnes de relations publiques appropriées associées à une maladie.
  6. Diriger le développement du débat public pour une maladie spécifique.
  7. Il abuser des statistiques produites intentionnellement à exagérer les avantages du traitement.
  8. Proposer des critères cliniques scientifiquement objet de doutes dans le domaine de la recherche médicale.
  9. Produire des campagnes publicitaires qui suggèrent un traitement sans effets secondaires (ou effets secondaires graves).
  10. Reportez-vous à la publicité la présence d'un symptôme normalement commun comme une maladie grave.

La première fois que ce terme a été utilisé était en 1992, lorsque l'auteur Lynn Payer utilisé pour faire campagne contre le rince-bouche "mauvaise haleine (Mauvaise haleine) de Listerine Johnson Johnson.[16] Halitose, la condition qui a conduit Payeur a inventé l'expression « maladie mongering », est non seulement un stigmate social imaginé, mais peut résulter d'un large éventail de conditions médicales, des conditions allant d'une infection bactérienne des gencives insuffisance rénale. Cette condition est maintenant reconnue par le conseil scientifique de l'Association dentaire américaine comme « une condition reconnaissable qui mérite une attention professionnelle. »[17] En d'autres termes, l'auto-médicamenter avec un rince-bouche peut cacher la présence de maladies graves dont halitose est un symptôme reconnaissable (pathognomonique) Pour le médecin.

Selon Lynn Payer « la fomentation de la maladie est la plus insidieuse des différentes formes que les publicités médicales appelées éducation médicale, ... peuvent prendre. »[18] Il dit aussi Arthur Caplan, professeur de bioéthique à la 'Université de Pennsylvanie de Philadelphie, dans une émission de télévision populaire américaine: « Si vous voulez instiller dans le public une préoccupation, et vous avez l'argent pour faire de la publicité, vous pouvez transformer quoi que ce soit dans une maladie. »[18]

Le journaliste scientifique Ray Moynihan[19][20] souligne à quel point le facteur aggravant est la prise de conscience croissante des consommateurs de leur propre santé, le consommateur est devenu plus actif, mieux informés sur les risques et les avantages et a moins confiance médicale autorité, étant plus moins disposés à accepter passivement le pouvoir du médecin sur son corps. Cette érosion de la confiance dans les conseils médicaux renforce la nécessité d'un examen public plus large sur le rôle de l'orientation que l'industrie a dans ces processus.[21]

Il identifie quatre aspects cruciaux pour la compréhension de la maladie belliqueuse:

« Certaines formes de » médicalisation « peuvent maintenant être mieux décrit comme » maladie belliqueuse », cela se fait de repousser les limites de la maladie peut être traitée et par conséquent développer des marchés pour les nouveaux produits.
Les alliances entre industries pharmaceutiques, les médecins et les groupes de patients sont conçus pour utiliser les médias pour encadrer les conditions médicales tel phénomène généralisé et grave.
La maladie belliqueuse peut se transformer en maux ordinaires problèmes médicaux, présentant des symptômes bénins aussi graves; ou de voir les risques potentiels, tels que la maladie.
Les informations sur la maladie financée par les entreprises devrait être remplacée par une information indépendante. »

(Ray Moynihan, Iona Heath et David Henry[21])

Barbara Mintzes résume le mode d'action bien autrement des grandes compagnies pharmaceutiques multinationales:[22]

  • Promouvoir l'anxiété chez les consommateurs en bonne santé en ce qui concerne leur santé future.
  • Gonfler astucieusement taux de prévalence d'une maladie ou d'un trouble.
  • Promouvoir des traitements agressifs et coûteux pour les maladies et symptômes mineurs.
  • L'introduction de nouveaux diagnostics douteux, par exemple, un trouble ou PMDD d 'anxiété sociale (Timidité excessive), mais qui sont difficiles à distinguer des conditions de vie normales.
  • La redéfinition de la maladie en termes de résultats de substitution (par exemple, l 'l'ostéoporose devient une maladie à faible la densité osseuse plutôt que les fractures de fragilité, ces définitions subtilement différentes, mais l'incidence très différente sur la population).
  • Promouvoir les médicaments comme solution de première ligne pour les problèmes qui étaient auparavant pas considérés comme d'intérêt médical, tels que le comportement en classe ou problématiques troublantes relations sexuelles.

Résumant l'industrie pharmaceutique poursuit ses intérêts d'élargir son marché des consommateurs / patients potentiels par le biais de trois façons préférentielles non auto-exclusion les uns des autres:[23][24]

quantitatif: Réduction des seuils de la maladie,

orage: Diagnostic précoce,

qualitatif: Nouvelle maladie.

Conflit d'intérêts privés / publics

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: La tragédie des biens communs, Théorie des jeux et Traité sur le commerce et les investissements transatlantiques en matière de santé § TTIP.
La maladie mongering
le logo

Le plus sociologique, philosophique ou même si l'on parle de éthique le phénomène, vous pouvez conceptuellement faire remonter à un travail important Garrett Hardin 1968 qui utilise les outils de La théorie des jeux. article: La tragédie des communes (en italien: La tragédie des biens communs) A montré que la maximisation du profit individuel est atteinte nécessairement le bien public quand il ne trouve pas une solution technique mais une extension morale nécessaire et fondamentale.[25]

Le phénomène est amplifié en profitant des politiques de déréglementation, suite à 1980, alors que l'industrie pharmaceutique a commencé à programmer un pipeline de RD des médicaments dirigés vers des médicaments utiles pour l'amélioration de la soi-disant autore (Mode de vie), et par conséquent la commercialisation également à accroître la publicité aux consommateurs finaux, et non pas seulement ou seulement la révolte, comme cela est arrivé avant, aux médecins. Les journalistes ont joué et jouent un rôle clé dans la « aiguiser l'appétit » du public envers les nouvelles médicales, servant de caisse de résonance dans chaque nouvelle découverte et ses traitements.[26]

Il a été observé depuis longtemps de tenter de l'Europe, et non seulement, de déréglementer la publicité des médicaments d'une manière similaire aux États-Unis, où la publicité pour les médicaments sur ordonnance, le patient est admis (NDT en Europe et en Italie le destinataire de la publicité des médicaments est seulement sur la santé).[27][28]

Au lieu de cela, les conflits d'intérêts entre les chercheurs et l'industrie pharmaceutique peut ainsi être compris et liés:[29]

  1. les gains financiers qui peuvent être tirés de la participation à des essais commandités par des sociétés pharmaceutiques,
  2. la possibilité de publier des essais promus par l'industrie pharmaceutique avec des avantages évidents sur leur carrière universitaire,
  3. à des avantages personnels, tels que la participation à des conférences, souvent sur les sites touristiques, et / ou de loisirs Voyage.

peuvent aussi avoir même des universités ou des institutions de recherche conflits d'intérêts avec les grandes compagnies pharmaceutiques multinationales. Cela se produit dans la mesure où, dans leurs budgets, des quantités importantes de financement proviennent de l'industrie pharmaceutique, ou même souvent, grâce à l'achat (souvent prêt) de l'équipement.[29]

Le conflit d'intérêts entre le consommateur / patient et la grande drogue multinationale vient aussi souvent que l'accès aux médicaments difficiles à trouver peut être surmonté en prenant part à des essais cliniques parrainés par les entreprises. Cela est particulièrement vrai pour les pays en développement.[29] Un bon exemple des risques d'un tel conflit d'intérêts est le cas de contentieux Kano entre la Pfizer et l'état Nigeria.

Ils écrivent Badcott David et Stephan Sahm Université Cardiff que même les Nice, (L'Institut national pour la santé et l'excellence clinique au Royaume-Uni) adjoint et financé par le système national de santé britannique pour assurer que tout nouveau traitement médical disponible, il est dans une logique de rapport coût-efficacité, ne sont pas à l'abri de pressions indues de la une partie des grandes entreprises pharmaceutiques multinationales et les médias a constaté qu'un obstacle au progrès et l'accès à de meilleurs traitements.[30] Badcott et Sahm citant Edgar a écrit:[31] Dominance de Big Pharma: Puissance écrire:

» ... l'industrie cherche activement à influencer la légitimité perçue des politiques de santé du gouvernement, par la manipulation des patients, des groupes de défense des droits des patients, des médecins et d'autres professionnels de la santé. »

En plus largement, (selon Edgar) grandes entreprises pharmaceutiques multinationales influencent les médias, les organismes gouvernementaux pour façonner l'opinion publique en faveur de l'industrie elle-même ou sur des produits particuliers. Selon Edgar le problème premier et le plus important est l'influence des grandes sociétés de respect indu aux concepts qui façonnent le patient-consommateur, avec la maladie mongering et la promotion de la distorsion du débat public sur l'attribution de priorité des ressources.[31]

Brezis M. Université hébraïque de Jérusalem en Israël écrit que:[32]

  • finances Big Pharma environ 80% de la recherche et les programmes de recherche qui suivent principalement la logique du marketing plutôt que le type clinique / sanitaire, logique où les statisticiens et les épidémiologistes sont impliqués qui aident à atteindre les résultats souhaités. Cela soulève des doutes sérieux quant à la qualité des données publiées presque toujours déséquilibrés en faveur de l'efficacité des nouveaux produits.
  • Marketing avec des ressources financières importantes, supérieures à celles de la recherche scientifique au sens strict, impose Lignes directrices avec une valeur d'adresse pour la santé et aussi agit en manipulant les médias avec des actions mogering de la maladie.
  • De plus, les phénomènes lobbying la classe politique sont fréquentes, ce qui implique une réduction et un affaiblissement des actions des entités députés à des contrôles.
  • De toute évidence, cela ne vaut pas seulement pour l'industrie pharmaceutique, mais dans tous les secteurs industriels et en particulier aux domaines de la chimie, du tabac et de l'industrie alimentaire. Brezis souligne donc et indique comment impératif pour les actionnaires de demander une plus grande attention à la santé publique; Aussi en ce qui concerne les « accidents » possibles qui peuvent miner les bilans des entreprises.

Pour confirmer ce qu'il écrit, citant comme exemples paradigmatique le cas de 'anti-inflammatoire Vioxx de Merck et prokinetic Prepulsid de Johnson Johnson.

Toujours Brezis réclamations a émis des doutes sur ALLANT les questions de clés de sécurité, les conflits d'intérêts des chercheurs, l'infiltration dans les universités, dans les médias et dans les organismes législatifs. En même temps, il suggère de réévaluer les bonnes pratiques d'utilisation des médicaments anciens et la plus éprouvée, aux techniques de formation des comportements de prévention comme le cas de la réadaptation cardiaque, l'utilisation des soins palliatifs de manière diffuse et surtout des véritables activités de promotion de la santé à grande échelle. Rappelant que les plus exposés et les plus vulnérables sont souvent les moins instruits, les malades et les pauvres, conclut également:

» ... les succès du marché libre semblent poser des problèmes insolubles pour la justice sociale en santé publique. »

(Brezis M. Université hébraïque de Jérusalem[32])

Un important travail publié en 2011 par Susan L. Norris, et al., Dans le détail étudié le phénomène du conflit d'intérêts entre les chercheurs et l'extension des lignes directrices et de bonne conduite des pratiques médicales.[33] Une commission d'examen indépendant nommé sur le but, et ce but ne peut juger si une directive montre des signes d'ingérence des sociétés pharmaceutiques. ce comité ad hoc Il peut être la solution au problème.[34]

La position de l'industrie pharmaceutique en ce qui concerne ces allégations, est faible; il se défend avec cette déclaration de principe:

« L'industrie travaille à développer des médicaments, pas de maladies. »

(R. Association Tinner britannique de l'industrie pharmaceutique, Londres[35])

Rôle de la presse médicale

La maladie mongering
Ancien numéro du BMJ

Il faut considérer d'emblée que dans plusieurs pays du monde, contrairement à l'Italie, vous pouvez directement la publicité des médicaments par le biais médias.

Des chercheurs français en 1990 a révélé que seulement 41 des 141 annonces, publiées dans des revues médicales et paramédicales destinés aux professionnels de la santé en Afrique francophone, les signes étaient absents dans 5 (3,5%), et 42 (29,8% ) la publicité était écrasante. Les effets secondaires ne sont pas mentionnés du tout dans 37 (26,2%); De même, les contre-indications sont absents à partir de 30 (21,3%), et incomplète dans 19 (13,5%). Les auteurs concluent en affirmant qu ' « il est clair que les entreprises pharmaceutiques ne suivent pas toujours un code de conduite éthique et abusent souvent de l'absence de contrôles efficaces dans les pays en développement. »[36]

Aux États-Unis la FDA réglemente la publicité sur les médicaments; des chercheurs de UCLA a étudié, en 1992, la publicité des médicaments par l'impression d'évaluer la conformité de ces publicités à la réglementation en vigueur Food and Drug Administration (FDA). Ils ont noté que, dans 30% des cas, deux ou plusieurs commissaires sont en désaccord avec la déclaration des annonceurs des entreprises pharmaceutiques lorsqu'ils soutiennent que le médicament doit être considéré comme le « médicament de choix. » Dans les titres des annonces, 32% de ces tromper le lecteur sur son efficacité. En outre, dans 44% des cas, les vérificateurs ont constaté que la publicité conduirait à une mauvaise prescription d'un médicament si un médecin avait aucune autre information autre que celle contenue dans la publicité. Enfin, les auditeurs de la recherche recommanderaient certainement pas la libération de 28% des annonces et même nécessiteraient des révisions majeures dans 34% des demandes présentées avant la publication.[37]

Une évaluation de la publicité des médicaments publiés dans des revues médicales de trois vérificateurs indépendants a conclu que, uniquement fondée sur les informations présentées dans ces publicités de médicaments que vous pouvez obtenir d'avoir une prescription inappropriée dans 44% des cas.[38]

Villanueva et al. Ils ont estimé que les nouvelles concernant les médicaments hypolipidémiants et anti-hypertenseurs, publiés dans des revues médicales espagnoles, ont 44% des déclarations de promotion, parce qu'ils ont pas la citation à l'appui scientifique du même.[39]

La recherche aux Etats-Unis sur les 69 revues psychiatriques, a évalué la disponibilité des sources, en ce qui concerne réclamations. Dans cette étude de 2008 menée au Département de psychologie de l'Université Metropolitan State, Saint-Paul, Minnesota il a été constaté que plus de la moitié des demandes de publicité (50,2%) ont fourni une source accessible peut être utilisée pour vérifier la véracité de la déclaration. Lorsque les sources ont été trouvées ceux-ci ont soutenu avec succès les demandes mentionnées dans 65% du temps (IC à 95%: 61,0 à 69,1). Alors que les déclarations sur l'efficacité des médicaments ont été pris en charge par des sources que dans 53,2% des cas (IC à 95%: 46,2 à 60,2). Les tentatives d'obtenir des données citées par les archives des sociétés pharmaceutiques ont rarement rarement couronnées de succès. Les auteurs concluent en affirmant que « une réglementation plus stricte de cette publicité est justifiée. »[40]

A Bâle en Suisse la recherche a montré que 53% des demandes faites par les sociétés pharmaceutiques, publiées dans des revues scientifiques, ne sont pas pris en charge par des études de référence ou des émissions sont cotées basées sur des informations potentiellement biaisées. Les auteurs concluent en affirmant que « les médecins ne devraient pas faire confiance aux médicaments de la publicité, même quand ils semblent avoir appelé à des études scientifiques. »[41]

Un aspect intéressant, difficile à résoudre, est que la publication des données de test générés par des documents cliniques publiés dans des revues; il est lié à deux problèmes largement connus de la méthodologie statistiques:[42]

  1. le problème de la classe de référence (personnes choisies)
  2. la distinction entre signification statistique et clinique.

Une gestion de l'information scientifique cas particulier de tentative a vu la multinationale Pfizer opposer le magazine New England Journal of Medicine.

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Pfizer Pfizer § Case vs New England Journal of Medicine.

Le rôle des grandes entreprises pharmaceutiques

Il convient de noter que certaines de ces conditions mentionnées ci-dessus, vous êtes dans les années progressivement de plus en plus médicalisé en offrant de nouveaux traitements pharmacologiques, chirurgicaux (chirurgie esthétique et de nouvelles techniques chirurgicales mini-invasives), et plus encore.

Dans ce rôle décisif qu'ils auraient eu les grandes multinationales pharmaceutiques, en fait,

« L'augmentation des contacts signalés entre les médecins et l'industrie pharmaceutique, mais il n'y a pas de données dans la littérature concernant le potentiel conflits d'intérêts financiers pour les auteurs lignes directrices La pratique clinique (CPG). Ces interactions peuvent être particulièrement pertinents parce que (les Lignes directrices) LDPC sont conçus pour influencer la pratique d'un grand nombre de médecins. [...] 80% des auteurs ont eu une certaine forme d'interaction avec l'industrie pharmaceutique. »

(NK1 Choudhry, Stelfox HT, dětský AS.Relationships entre les auteurs de guides de pratique clinique et l'industry.JAMA pharmaceutique. 6 Février 2002; 287 (5): 612-7.[43])

Les grandes entreprises pharmaceutiques sont accusés d'utiliser, dans les approches de commercialisation, certaines stratégies qui seraient au cœur des phénomènes desease mongering. Selon Ray Moynihan, en essayant souvent de faire des maladies ou des troubles simples mineurs tels que les principales maladies:[21]

  1. Calvitie, qui est un phénomène physiologique, ou comme un trouble commun, est traité comme un problème médical.
  2. la Syndrome du côlon irritable qui est un des symptômes généralement bénins, elle est traitée comme une maladie grave.
  3. la phobie sociale ce qui est un problème personnel ou social est traité comme situation médicale.
  4. L 'l'ostéoporose il est juste un signe clinique conceptualisé comme un risque de maladie.
  5. Les estimations de la prévalence une maladie exaspérée de maximiser la taille en tant que problème de santé est un exemple de dysfonction érectile.

Les compagnies pharmaceutiques sont accusés de se soustraire, avec des instruments sophistiqués, il a fait les règles dans l'intérêt des patients et du grand public, et qui limite son pouvoir, à travers ce que l'Université d'Edgar A. Cardiff Il fixe: la « troisième dimension » du pouvoir Big Pharma. Ce pouvoir qui s'appliquerait en premier lieu caché conflit d'intérêts entre les chercheurs, les professionnels de la santé et les patients. Puis, avec seulement de prendre des engagements formels avec les organismes chargés de contrôler et façonner l'opinion publique. Enfin, l'exclusion sélective des organisations ou structures non conformes avec les grandes multinationales pharmaceutiques font leur absence, les fonds nécessaires à un travail de ces organisations. En fait, très fort élément de contrôle est « la suppression ou la distorsion du débat sur l'allocation des ressources. »[44]

À l'appui des positions de l'industrie pharmaceutique affirme Alan Goldhammer, vice-président associé de PhRMA, une organisation à l'appui du commerce et de l'industrie, une recherche clinique n'a pas de fondement moral si le traitement expérimental n'est pas adressée à un état de maladie ; in extenso et ajoute:

« Notre travail est la recherche de remèdes, de ne pas créer la maladie. Il appartient à la communauté médicale pour développer de nouveaux outils de diagnostic et les méthodes d'évaluation de la réponse du patient. »

(lan Goldhammer, vice-président des affaires réglementaires pour la recherche pharmaceutique et fabricants d'Amérique (PhRMA)[18])

Jerry Avorn, professeur de médecine à Université de Harvard tout en critiquant l'industrie pharmaceutique écrit que des précautions doivent être prises pour stigmatiser sic et simpliciter la recherche pharmaceutique, les progrès sont indéniables et sont clairs pour tous; mais de la même manière nécessaire pour éviter être nihilistes et de voir la maladie comme une invention à tout prix, « la vérité se situe quelque part au milieu. »[18]

Dissuasion des sanctions

Les partisans du DM théorie soulignent l'absence de dissuasion des sanctions financières imposées aux sociétés pharmaceutiques.

À titre d'exemple se souvient Pfizer, la plus grande drogue multinationale dans le monde, qui, de 1999 à 2006 a été l'objet de six affaires judiciaires dans lesquelles il a dû se défendre contre divers types d'accusations.[45] Ces cas ont impliqué Pfizer pour dommages à un montant de compensation à un total de 2.890.100.000 $, dont 715,4 millions concernent les contrats du gouvernement fédéral des États-Unis.[46]

Il faut dire que Pfizer, par le moyen des amendes payées pour les utilisations a obtenu cependant hors étiquette de ses médicaments, un avantage économique ayant vendu beaucoup plus de paquets de ses médicaments dans des indications non approuvées que celles approuvées, avec une grande marge bénéficiaire en ce qui concerne les amendes impayées.[47] En fait, avec Neurontin, dans les utilisations hors étiquette, il a réalisé environ $ 2 milliards.[48]; comme il a raconté dans son livre: Global Pharma (éd. Rizzoli 2007) par Peter Rost, un ancien gestionnaires Pfizer.

Dans un article, en 2010, le journaliste scientifique Melanie Newman, rapporté par BMJ,[49] Il stipule que: « 2 Septembre, 2009 Pfizer a subi la plus grande amende jamais imposée par le département américain de la Justice[50] une compagnie pharmaceutique; amende de 2,3 milliards $ pour les médicaments: valdécoxib, ziprasidone, linézolide, et prégabaline qu'ils ont été proposés à des usages non approuvés (off-label); même avec l'accusation grave extorsion médecins, afin d'augmenter encore les ventes de ces médicaments. Cette pratique est illégale et frauduleuse, parce que le gouvernement américain est obligé de payer les médicaments inutiles et souvent inefficaces dans les indications hors AMM. « Le lendemain, le New York Times[51] Il a souligné que 2,3 milliards $ correspondent à Pfizer en moins de trois semaines de ventes.

De façon inattendue, vous donne la réponse suivante à la question « parce que les amendes ne sont pas suffisamment dissuasives »?

« Le problème est que les amendes sont gérées par Pfizer comme un coût supplémentaire de l'entreprise. De plus, ce coût est absorbé au fil du temps avec des augmentations progressives des années du prix des médicaments; puis finalement à payer aux consommateurs le prix des amendes encourues ».

En outre, Pfizer a des ventes d'environ 180 milliards avec l'objet d'enquêtes fédérales sur les drogues, l'auteur de l'article souligne que: « Ils ont payé 2,3 milliards $, pour obtenir 180 milliards, ce qui est certainement un bon plan d'affaires » .

Pour éviter des sanctions administratives supplémentaires Pfizer a admis à une société associée (Pharmacia) responsable de la promotion de l'off-label (valdécoxib) Bestra,[52] laissant la marque mère « propre » et libre de continuer à travailler avec le gouvernement sans aucune entrave.[53] En conclusion, Pfizer ne peut être puni pour un tel comportement étant une très grande entreprise et que beaucoup de gens utilisent utilement ses médicaments. En fait, la capacité à cependant réduire les emplois des employés et retirer les médicaments, utiles à la population, n'est pas une option viable pour tout homme politique.

Une solution possible, cependant, semble être à la force, en cas d'abus, de donner à la société les entreprises concernées et / ou mettre fin à la validité du troisième indépendant de brevets afin que le médicament pénètre immédiatement en concurrence avec le générique, cette option tant redoutée par les entreprises.

Dans cette optique, nous comprenons le contexte financier et la justification des actions commises par Pfizer au fil du temps; et vous comprenez ce qui est né de la recherche effrénée de la taille de l'entreprise Pfizer de plus en plus macroscopiques et dominante sur le marché, avec des opérations de fusion (fusions / acquisitions), bien au-delà du rendement économique obtenu.[54]

la critique scientifique aux distorsions du marché pharmaceutique

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Effets secondaires. Comme les compagnies pharmaceutiques induisent en erreur les médecins et les patients.

La critique sur le plan scientifique ont été les véritables distorsions qui se produisent sur le marché pharmaceutique. En 2010, il a fait les manchettes d'un livre sur l'enquête sur l'industrie pharmaceutique et les distorsions du marché médical journaliste britannique Ben Goldacre. Le livre a été publié en Italie en 2011, recevant des critiques positives des milieux scientifiques. Les deux Goldacre, que ses commentateurs ont remarqué sur le fait que l'enquête de livre a une base scientifique solide, ce qui le rend différent des différents cas d'inventions de maladies présumées, créé dans le cadre de Les théories du complot.[55][56][57]

les cas présumés de maladie belliqueuse

Stratégie quantitative: Réduction des seuils de la maladie

Thérapie de remplacement hormonal

La maladie mongering
Les symptômes de la ménopause

le traitement hormonal substitutif (THS), mais a assuré une amélioration de la mortalité ou la morbidité, mais a entraîné la mort inutile de milliers de femmes, est un risque important peut être aussi connecté au traitement des non-existant maladie avec des médicaments discrétionnaires est cher pour seulement des fins de production pharmaceutique.[58]

Barbara Mintzes Université de la Colombie-Britannique Vancouver Il précise dans un article publié dans le Avril 2006 PLoS Medicine, les termes du problème de Thérapie de remplacement hormonal chez les femmes ménopause.[22]

« La promotion du traitement hormonal substitutif (THS) pour la prévention des maladies est un exemple clé de la fomentation de la maladie liée à la vente de médicaments. »

(Barbara Mintzes Université de la Colombie-Britannique Vancouver[22])

Maintenant, les femmes ont pris conscience de l'idée que la ménopause est associée à un risque accru pour la santé d'une augmentation de 1% du risque absolu de graves dommages à cinq ans (dommages principalement cardiaques).[59]

Risque évité par le recours à des médicaments de remplacement d'hormones; à partir de 2005, il a commencé à soutenir. en termes d'avantages par rapport performance ménopausique tels que: les habiletés motrices, la mémoire et une réduction de la pensée souple et adaptable. En 2006, il commence à parler de bouffées de chaleur, des sautes d'humeur et de la mémoire, l'apparence (rides), les troubles du sommeil, contrôle de la vessie et des changements sexuels répertoriés comme des symptômes graves de la ménopause. Oublier de mentionner le risque d'accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, embolie pulmonaire ou symptômes de démence probable associée à un traitement hormonal substitutif, qui sont les plus graves problèmes inhérents à un type de remplacement hormonal. En outre, le risque de cancer du sein est décrit comme une entité ne l'emporte pas sur les risques du style de vie associé.

HRT est un traitement recommandé contre les symptômes d'intensité modérée à sévère à court terme (5 ans) comme sûr et efficace. Cela se compare à une amélioration entre la ménopause jamais essayé et les rides, qui sont plutôt liés au vieillissement. Compte tenu de tous un risque de maladies iatrogènes graves telles que le cancer, la démence et le risque cardiovasculaire?[22]

L'ostéoporose

La maladie mongering
Les courbes de densité osseuse humaine chez les hommes et les femmes

L 'l'ostéoporose est une maladie complexe qui commence avec les années. Il peut être un exemple de maladie belliqueuse par le fait que comme un facteur de risque de maladies peut devenir lui-même une maladie. Pour une meilleure compréhension, le osteporosi est une cause de symptômes de la maladie comme les fractures spontanées; mais il peut être conceptualisée comme une maladie, car une réduction de la perte osseuse peut se traduire par une diminution du risque de maladies secondaires. Le traitement pharmacologique résultant avec des médicaments peut ralentir la perte osseuse, mais ce ralentissement chez les personnes les plus saines offre peu d'avantages en termes de réduction des risques de valeur absolue. En outre, la médicalisation avec des médicaments selon certains peuvent distraire le patient de mettre en pratique les principales mesures de prévention telles que la supplémentation alimentaire en calcium, la vitamine D, le sevrage tabagique, la réduction du poids corporel et de l'exercice, tous les ces facteurs de protection.[60]

Le critère de guidage pour définir l'ostéoporose est La densité minérale osseuse ou BDM. Il est calculé par la mesure de la matière minérale présente par centimètre carré de l'os au moyen d'un test de diagnostic qui est le mineralometria osseuse calculée ou MOC.

Dans la littérature, on voit que ce n'est pas un facteur prédictif suffisamment précis du risque d'un individu pour avoir des fractures; à utiliser comme guide pour la thérapie.[61] Les symptômes de l'ostéoporose comme une maladie sont difficiles à détecter et absolument critères diagnostiques fiables ont pas encore été formulées.[58]

Les entreprises pharmaceutiques, avec des compétences et des campagnes de promotion et les initiatives coûteuses, ont inculqué chez les femmes la peur de la maladie, invitant les gens à faire le MOC, une procédure indolore et pas du tout intrusive, avec ce message: « Cette maladie est un voleur silencieux si vous n'êtes pas vigilant, vous pouvez glisser et arrachez la qualité de vie et votre santé à long terme ".[60]

La raison d'être mongering clé de la maladie est le fait qu'il est suffisant pour une femme d'être ménopause pour appuyer l'examen parce qu'ils indiquent certainement une différence entre les femmes ménopausées en bonne santé avec des femmes plus jeunes comparateurs. Une faible densité minérale osseuse plus physiologique indique un risque qui peut justifier le recours à la drogue.

La construction des critères diagnostiques de 'OMS largement utilisé est telle qu'un grand nombre de femmes en bonne santé dans la ménopause sont automatiquement diagnostiqués comme ayant cette « maladie », parce que leurs os ont été comparés à ceux des femmes beaucoup plus jeunes.[Pour lutter contre ce risque est la responsabilité des données interpréter orthopédique]

Il faut se rappeler que, dans un contexte de conflit, la définition de la maladie, a peu de valeur prédictive de la mesure de la densité osseuse, et très médiatisée et les thérapies coûteuses offrent des avantages marginaux pour les femmes ménopausées, les entreprises de marketing ont subi de lourdes activités promotionnelles, « activités qui tentent de convaincre des millions de femmes en bonne santé dans le monde entier qui sont malades».[60]

Le développement de cette pseudo-maladie médicalisation phénomènes physiologiques dans le but de l'augmentation des ventes de médicaments coûteux sans amélioration tangible de mortalité et morbidité Il est la fin de la fomentation de la maladie.[58]

» ... de grosses sommes d'argent ont été dépensés pour la sensibilisation, le diagnostic et le traitement de l'ostéoporose, mais son lien avec fracture de la hanche est pas forte et les thérapies médicamenteuses utilisées peuvent être peu d'avantages ou causer des dommages efficace. »

(Wright J. Beeches Management Center, Parc Knockbracken Santé, Belfast)

Pablo Alonso-Coello et ses collègues du Centre ibéro-américain Cochrane, Universidad Autónoma de Barcelone, Ils affirment dans un article publié en 2008 par British Medical Journal que les compagnies pharmaceutiques ont exagéré les avantages des médicaments et des risques cachés en utilisant des valeurs légèrement abaissées de la densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées. Dans le détail, les entreprises pharmaceutiques intéressées par les médicaments antiosteoporotici ont:[62]

  • Élargi une condition médicale déjà controversée dans le cadre clinique.
  • Re statistique analyse où la science est inféodée à la commercialisation.
  • Sur les prestations de Exaggerated médicaments.
  • Minimisés les effets secondaires des médicaments.

Hiding, par ailleurs, les conflits d'intérêts potentiels présentés dans la littérature pour soutenir l'idée d'une médicalisation de médicament contre l'ostéoporose pure et simple.

hypercholestérolémie

En 2004, un comité d'experts aux États-Unis ont redéfini, ce qui réduit la valeur sérum la cholestérol nécessitant un traitement médical; ce qui a conduit à une augmentation de la population des sujets qui ont « cholestérol élevé » dans le sang. Cela est arrivé parce que, comme rapporté J. Lenzer, « huit des neuf rédacteurs des directives avaient pas déclaré un conflit d'intérêts avec les fabricants de médicaments hypocholestérolémiants (statines) ".[63] En 2011, il y avait la demande de révision de cette directive par les associations de consommateurs aux États-Unis,[33] appelant à la nomination d'un groupe de chercheurs indépendants pour examiner les mêmes lignes directrices.[63]

John Abramson, la Harvard école de médecine Boston en Massachusetts, soutient que « un groupe qui pourrait bénéficier d'un traitement, sont des hommes âgés de moins de 65 ans avec de multiples facteurs de risque, mais devrait traiter 238 hommes pendant un an consécutive afin d'éviter une crise cardiaque, et d'éviter un traitement de mort devrait étendu à 526 patients pendant un an ».[63]

Parfois, le budget multinational médicament a la peine possible pour une utilisation frauduleuse de leurs médicaments sachant que ces bénéfices génèrent des profits supérieurs à la peine. Dans le domaine des hypercholestérolémies cela a été fait à Pfizer avec Lipitor (atorvastatine).

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Pfizer Lipitor § revendications Faux promotionnels.

Stratégie temps: le diagnostic précoce

syndrome métabolique

Un médecin américain, Howard Wolinsky, a suggéré que le syndrome métabolique, ainsi que le 'hypercholestérolémie, Ce serait une nouvelle maladie créée pour fournir des bénéfices à l'industrie pharmaceutique, plutôt que d'une véritable maladie. Les médicaments pour réduire la cholestérol la statines, Ils sont devenus en 2004 les médicaments les plus utilisés aux États-Unis.[18][64]

Wolinsky fait valoir que la vente des statines est juste une façon pour les entreprises pharmaceutiques à augmenter leurs revenus.[18]

cancer du pancréas

Domenighetti G.et al., En 2000 écriture que la tentative de faire passer une protection, en matière de prévention Le cancer du pancréas, l'utilisation de marqueur tumoral Ca.19.9 est vouée à l'échec dans le moment qui fait des données de base explicites. En particulier, le pourcentage de sensibilité le test avec plus de 70% de faux positifs, l 'incidence tumeur sur la population de 11 cas pour 100 000 personnes / an et survie que cinq ans est de 3%. Lorsque connu ces données, nous observons un manque d'intérêt pour la part des consommateurs / patients potentiels test (intérêt égal à 13,5%), qui étaient au départ, au contraire, attirés par l'idée d'empêcher une forme de tumeur très redoutable (intérêt égale à 60%).[65]

En d'autres termes, la description du mode de risque prévu pour un événement affecte les taux de consensus, à savoir la volonté du patient d'accepter une intervention recommandée.[66] Certes, il est plus facile pour le profane de comprendre le bénéfice potentiel du traitement en termes de NST (nombre nécessaire à traiter) plutôt qu'en termes de report d'un événement; influencer beaucoup la volonté du patient d'accepter une intervention recommandée.[66] Le NNT (nombre de patients à traiter) est calculée comme la mutuel la réduction du risque absolu, est un paramètre qui fournit des informations quantitatives sur l'efficacité des interventions thérapeutiques.

stratégie qualitative: nouvelle maladie

calvitie

La maladie mongering
hamilton Scala pour la calvitie

Le traitement de la calvitie commence à façon serendipico avec la découverte que la minoxidil, un antihypertenseur, Il a pu pousser les cheveux dans le corps des patients hypertendus. De là, l'étape à un procès pour le traitement de la calvitie était courte, Upjohn le titulaire du brevet minoxidil a développé ce médicament dans une indication médicale étroitement liée au mode de vie et de l'image d'eux-mêmes. Une simple recherche sur Pubmed Il indique une explosion de la production scientifique liée à l'utilisation de minoxidil dans la perte de cheveux des années 80, en liaison avec les découvertes concernant le potentiel thérapeutique de cet ingrédient actif dans la alopécie androgénétique.[67]

La diminution progressive de la production scientifique sur minoxidil depuis 1987 peut être expliqué, ce qui confirme ce que dit avant, avec la perte d'intérêt de la même Upjohn pour l'expiration du minoxidil international du brevet (brevet US n ° 3.461.461);[68] et avec la suite debrandizzazione du médicament, en raison d'une baisse significative des bénéfices pour la multinationale américaine et donc l'abandon consécutif du même intérêt pour la recherche sur la calvitie. Ceci indique que la recherche scientifique est quantitativement importante par rapport aux bénéfices potentiels qui pourraient en découler.

Puis, avec l'utilisation de finastéride la calvitie naissante, il y a eu une augmentation dans les médias (en N.d.t. Australie) Message:[21]

« La société affirme que les hommes ont un droit légitime à être informé des options scientifiquement éprouvées qui peuvent arrêter la perte de cheveux ... »

(Déclaration du porte-parole de Merck Cie.[69])

Ce ainsi que la tentative évidente et flagrante de susciter l'intérêt des chauve vers les options de traitement possibles, sans toutefois agir directement avec la publicité sur eux, mais en profitant du canal médical que le facteur sensibilisant les consommateurs éventuels.[70]

Trouble du désir sexuel hypoactif et FSD

La maladie mongering
faux billets probables à vendre dans la rue Bangkok en Thaïlande

Un autre cas de marchandisation de la maladie est liée à l'utilisation de flibansérine en Trouble désir sexuel hypoactif (HDSS) des femmes en pré / ménopause[71], fait montré comment hall le médicament peut d'une certaine façon d'influencer les puissants FDA[72][73][74][75][76].

« La création et la promotion de » dysfonction sexuelle féminine « FSD (Femme maladie sexuelle) est un cas d'école de réification par l'industrie pharmaceutique et d'autres agents pathogènes de médicalisation, en tant que journalistes de la santé et de la science, les travailleurs de la santé, les entreprises de relations publiques et de publicité, des organismes de recherche sous contrat et d'autres sujets de 'médicalisation de l'industrie. »

(Tiefer L. La dysfonction sexuelle féminine: une étude de cas de maladie belliqueuse et de la résistance militante.[26])

La médicalisation de la sexualité commence depuis les années 1970, quand il a commencé pour la première fois de voir l'apprentissage et l'éducation comme la clé de la satisfaction sexuelle. Depuis 1980, la nature de la recherche sur le sexe et ses pouvoirs ont commencé à entrer dans une nouvelle « médecine sexuelle » en raison de l'intérêt croissant de la profession médicale et aussi grâce aux nouvelles technologies de diagnostic dans le domaine de l'urologie et en particulier les intérêts de l'industrie pharmaceutique.[26]

L'histoire de ce trouble a un débutant en mai 1997, Cape Cod lors d'une conférence parrainée par les sociétés pharmaceutiques, avec le thème: « l'évaluation de la fonction sexuelle dans les essais cliniques, » il commence le chemin historique de la maladie, aussi bien qu'aujourd'hui il est prévu.[77]

la Pfizer, Il a été le promoteur principal de FSD (troubles sexuels féminin) de 1997 à 2004, quand il allait à sa tentative d'obtenir l'approbation du Viagra pour le traitement du trouble de l'excitation sexuelle chez la femme; puis tentative a échoué pour les mauvais résultats dans les essais cliniques avec sildénafil dans l'indication.[26]

Le directeur de l'Institut Kinsey, a écrit sur BMJ:

« » L'histoire récente de l'étude de la dysfonction sexuelle féminine est un exemple classique de départ de quelques idées préconçues, et non fondées sur des preuves, la catégorisation de diagnostic de la dysfonction sexuelle chez les femmes, selon le modèle masculin, il faut poursuivre les recherches à base sur cette hypothèse ".

(John Bancroft[26])

Une autre caractéristique de moment de l'histoire FSD, est le développement d'un patch contenant le testostérone pour le traitement du désir sexuel hypoactif, patch jamais approuvé par la FDA pour cette indication par l'absence de données de sécurité à long terme. En 2004, les troubles de l'excitation sexuelle féminine devient désir sexuel hypoactif rendant ainsi l'utilisation de la testostérone liée à la maladie. Jan Shifren estime qu'un cinquième des prescriptions pour les produits à base de testostérone dans l'utilisation approuvée pour les hommes sont effectivement écrit (off-label) Pour les femmes.[78]

La dysfonction érectile

La maladie mongering
Silène et la chèvre - kyathos penthouse avec des chiffres noirs

Dans l'enquête du BMJ en 2002, la dysfonction érectile et l'éjaculation précoce peuvent être identifiés à partir du dix-septième place, les circonstances plus générales: anxiété au sujet de la taille du pénis et / ou l'envie du pénis. Tant le sildénafil et ses dérivés (inhibiteurs) dans fosfodieterasi dysfonction érectile, que dans le cas de l'éjaculation précoce la dapoxetine, sont des exemples de campagnes de marketing réussies liées à la fomentation de la maladie; dans un contexte médical en ce qui concerne la sphère sexuelle.

Dans tous ces cas, ces molécules qui répondent aux besoins plus larges de la « santé » de la population masculine. Le sentiment, cependant, que le sildénafil (Viagra) et son semblable, ne sont utilisés que selon des critères médicaux précis et rigides de traitement de dysfonction érectile, Il contraste avec une littérature scientifique pertinente aujourd'hui sur l'utilisation de l'utilisation récréative des inhibiteurs de la phosphodiestérase-5.[79][80][81]

La création de l'entité « dysfonction érectile » comme un trouble médical grave, commune, peut être traitée et a grandi avec l'introduction du Viagra. En fait, il a été lancé en 1998 avec une campagne de relations publiques à l'échelle mondiale sans précédent, comme Joel Lexchin décrit dans plusieurs PLoS Medicine.[26][82]

La recherche médicale sur la testostérone dans le traitement de la dysfonction érectile et le vieillissement sont un autre cas possible de maladie belliqueuse.[83]

Aux Etats-Unis, Canada et nouvelle-Zélande après 2010, il y a eu une augmentation explosive de la testostérone dans les ventesvieillissement et les questions connexes. Les médicaments à base d'un testostérone ont été étudiés et approuvés dans les formes de hypogonadisme avec de faibles niveaux de testostérone Endogène. En suggérant, cependant, que les faibles niveaux de testostérone sont associés au vieillissement et à faible libido mâle est devenu une pression « indue » sur la population de la possibilité de « résoudre » un problème typique de l'âge. En outre, il a été tenté en agissant sur les catégories de médecins spécialistes pour déplacer la valeur pathologique des taux sériques de testostérone en circulation.[84]

l'éjaculation précoce

Dapoxetine, cependant, est le résultat d'un essai pivot d'un médicament qui, comme d'autres de la même activité pharmacologique de classe (antidépresseur) a la capacité de contrôler l'éjaculation précoce, il existe une abondante littérature scientifique concernant l'utilisation des antidépresseurs médicaments dans ce problème masculin.[85][86][87][88][89]

Les inhibiteurs de la COX-2

En Septembre 2009,[90] Pfizer verse 2,3 milliards $ ainsi mettre fin à la civile et pénale plans inclinés en raison de la commercialisation illégale de quatre médicaments, y compris inhibiteur de la COX-2 l'Elle valdécoxib puis retiré du marché. Accusation implique l'intention de frauder ou de tromper la communauté médicale et les consommateurs par la promotion de ces médicaments dans des utilisations non approuvées.[91] Le soi-disant règlement Pfizer[92] est un crime fédéral sous la 'FBI comme d'autres crimes commis par la criminalité en col blanc (crime en col blanc). L'amende payée par Pfizer est le plus élevé jamais fait payer le ministère américain de la Justice.[93] En outre, 1,3 milliard $ ont été versés par la filiale Pfizer: Pharmacia and Upjohn Company, Inc., coupable de violation des règlements de la FDA dans la promotion de valdécoxib.[94] Pfizer a cependant nié toutes les charges civiles, à l'exception de la reconnaissance de certaines actions inappropriées liées à la promotion de Zyvox.[95]

la douleur neuropathique

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: § Pfizer commercialisation illégale de Neurontin.

le Neurontin gabapentine est un antiépileptique dont il a été utilisé dans la la douleur neuropathique illégalement parce que cela est une indication off-label[L'utilisation hors AMM n'est pas illégal]. Il est présenté comme un « exemple classique » de la fomentation de la maladie.

phobie sociale

Un épisode de maladie belliqueuse présumée concerne le trouble psychiatrique connu sous le nom phobie sociale, et il porte sur la 'Hoffmann-La Roche et la promotion de 'antidépresseur Aurorix (moclobemide), En 1997.

Hofmann La Roche, serait parvenu à surestimer l'incidence de la forme psychologique, en passant cette maladie: tout avec le consentement de la médecine générale faisant autorité clinique et médicale, en particulier en Australie- De cette façon, la commercialisation de Roche serait en mesure de faire de la « timidité excessive, » la "phobie sociale, rendant possible l'utilisation de son médicament dans le traitement de la maladie.

Le journaliste Ray Moynihan, un partisan de la thèse DM, Il a dit dans ce contexte que « ... la médicalisation de la misère humaine semble avoir aucune limite. »[21]

Syndrome de trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Controverse sur le TDAH.

L'existence du TDAH est parfois remise en question. Cependant, son existence est prouvée d'un point de vue scientifique et a connu depuis des décennies. Il est donc ni une « nouvelle maladie », ni une maladie « inventée. » Il est également prouvé la validité du traitement médicamenteux par Ritalin. en États-Unis Cependant, on constate que le nombre de diagnostics et, par conséquent, des traitements pharmacologiques est plus élevé que prévu des statistiques médicales.

pandémie de grippe

Vance M.A. Université Butler, Faculté des sciences pharmaceutiques et de santé Indianapolis, Il affirme que d'énormes dépenses dans la préparation des vaccins contre la grippe ont peu d'avantages tangibles et des dégâts, quel que soit le gaspillage des ressources; ceci grâce à des mécanismes de maladie belliqueuse, avec une peur généralisée de l'influence, il faut s'y opposer vigoureusement à ce sujet.[96]

En Australie, une enquête a été menée sur la façon dont les médias se sont propagées nouvelles sur l'épidémie de grippe de 2009, les auteurs de l'étude ont conclu que « étaient rarement contextualisée les comptes quotidiens des taux d'infection et des commentaires sur les changements dans le niveau d'alerte cette pandémie pour mieux aider les gens à mieux comprendre le risque de la personne ».[97]

En général, il est admis que contre l'épidémie de grippe ont nécessité la participation non seulement des systèmes de santé nationaux, mais aussi de toute la société.[98]

Rôle du lobby médical

La maladie mongering
conception aztèque d'une naissance

Dans un sens large de la maladie est-mongering aussi esquissées le rôle des intérêts liés à la santé et non pas seulement le lobby pharmaceutique. Pour le lobby de l'intention intérêt médical du rôle de la santé et non, qui affectent ou imposer consciemment ou non, médicalisation, au sens large du terme, en les choisissant parmi les options possibles par rapport à un non-maladie. Cela se produit surtout quand la frontière entre la non-maladie et un état potentiel de désordre en soi est très instable. Un exemple frappant est le cas de la femme de l'accouchement naturel.[99][100][101]

En fait, le rôle dans les sociétés occidentales a atteint la médicalisation de l'accouchement,[102][103] et plus en Italie, il est un fait largement connu.[104][105] Cette condition répond à une médecine défensive logique, mais aussi à une réponse logique des systèmes de santé (hôpitaux organisation et / ou cliniques), vers la population féminine et aussi, en Italie, avec de grandes différences régionales. Ce fait est d'autant plus vrai si l'on se réfère aux données existantes discordants dans la littérature scientifique sur les taux de natalité et spontanés césarienne par rapport aux grossesses à haut risque.[104][106]

Les médecins, en particulier les urologues trouvés dans la médecine sexuelle, par rapport aux maladies classiques du district génito, une possibilités de carrière importantes, depuis l'avènement de lithotripsie et des médicaments efficaces pour maladie bénigne de la prostate Il a réduit leur espace chirurgical.[26]

Un facteur qui complique l'interprétation des données scientifiques sur les causes de décès chez les patients atteints d'un cancer est le fait que, souvent, la parce que merterm Il est affecté à la tumeur basée sur une blessure clinique.[107]

La prévention du cancer de la prostate

Il faut se rappeler que la prostatectomie radicale, la chirurgie élective dans le traitement de cancer de la prostate, Elle est associée à une diminution significative de la qualité de vie d'un homme pour le début d'une dysfonction érectile et une diminution de la continence urinaire.[108]

Une recherche du type Cochrane metanalitico 2013, dirigé par D. Ilic, M. M. Neuberger, Djulbegovic M. et P. Dahm du Département d'épidémiologie et de médecine préventive, Université Monash Melbourne en Australie, fait valoir que:[109]

« Le dépistage du cancer de la prostate n'a pas diminué de façon significative la mortalité spécifique du cancer de la prostate dans une méta-analyse combinée de cinq essais cliniques randomisés (essais cliniques aléatoires). Une seule étude (ERSPC) fait état d'une réduction significative de 21% de la mortalité par cancer de la prostate dans un sous-groupe pré-spécifié des hommes âgés de 55 à 69 ans. [...] surdiagnostic et le surtraitement sont fréquents et sont associés à des dommages liés aux hommes trattamento.Gli devraient être informés de cette situation et les effets négatifs prouvés lorsqu'ils décident ou non d'entreprendre le dépistage du cancer de la prostate. Toute réduction de la mortalité spécifique du cancer de la prostate peut prendre jusqu'à 10 ans pour développer; Par conséquent, les hommes qui ont une espérance de vie de moins de 10 à 15 ans doivent être informés que le dépistage du cancer de la prostate est peu susceptible d'être bénéfique. »

(D. Ilic, M. M. Neuberger, Djulbegovic M. et P. Dahm du Département d'épidémiologie et de médecine préventive, Université Monash Melbourne en Australie)

La prévention du cancer du sein

La maladie mongering
échantillon mammographie positive pour les tumeurs

Une étude par type méta-analyse de Cochrane publié en 2006, fait valoir l'inutilité du dépistage de masse cancer du sein chez la femme, l'avoir démontré l'utilité de la survie d'une population d'un demi-million de population des femmes.[110]

A plus tard méta-analyse de Cochrane publié en 2011 par le Gøtzsche PC, Nielsen M. responsable du Centre nordique Cochrane, Rigshospitalet, la Copenhague Il stipule ce qui suit:[111]

  1. « Une estimation raisonnable est que le dépistage est obtenu une réduction de 15% correspondant à une réduction du risque absolu de 0,05%. »
  2. « Le dépistage a conduit à 30% surdiagnostic et sovratrattamenti conséquent, une augmentation du risque absolu de ces de 0,5%. »
  3. « Toutes les 2000 femmes invitées pour le dépistage tout au long de 10 ans, ... 10 femmes en bonne santé, qui n'aurait pas reçu un diagnostic de cancer s'il n'y avait pas eu le dépistage, auront été traités inutilement. »
  4. « En outre, plus de 200 femmes éprouvent une détresse psychologique pendant plusieurs mois en raison des résultats faux positifs. »
  5. « Il est donc pas clair si le dépistage fait plus de bien que de mal. »
  6. « Afin d'assurer que les femmes soient pleinement informés des bénéfices et des risques avant de décider ou non d'assister à la projection, nous avons écrit une brochure fondée sur des preuves pour les laïcs qui est disponible en plusieurs langues sur www.cochrane.dk. »

L'enquête a examiné un panel d'environ 600 000 femmes sur une période de 13 ans.

Par la suite Gøtzsche PC et Jørgensen KJ. Nordic Cochrane Centre, Rigshospitalet, Copenhague écrire:[112] tels que le dépistage du cancer du sein, avec une réduction de la mortalité de 15%, mais avec un surdiagnostic et un surtraitement de 30%, se traduit par le fait que plus de 10 ans, nous aurons réduit la possibilité d'un cancer du sein chez les femmes 10 .; mais plus de 200 femmes auront un important stress psychologique et l'anxiété avec un état d'incertitude a duré pendant des années à cause d'un faux résultat positif du dépistage.

En outre:

« récent des études d'observation montrer les plus surdiagnostic de preuve et très peu ou pas de réduction de l'incidence des cancers avancés avec le dépistage. »

(Gøtzsche PC et Jørgensen KJ. Nordic Cochrane Centre, Rigshospitalet, Copenhague[112])

Auteurs Guide Lines sur le cancer du sein sont, selon P. Hietanen, en conflit d'intérêts avec l'industrie pharmaceutique.[33][113]

La prévention du cancer du côlon


Les cas de fausse maladie Mongering

Parmi les différents cas de faux DM, en contraste avec la conclusone de la communauté scientifique, et liée aux théories du complot, ils peuvent être cités à titre d'exemple:

solutions possibles

Les solutions possibles doivent agir à la fois au niveau des consommateurs, ou les patients potentiels; à la fois le système de soins de santé qui fournit des services et de la performance. Alors que les fournisseurs de systèmes de services et quelque chose de performance est fait pour réduire les distorsions du marché peu ou rien n'a été fait pour sensibiliser à la « prévention » de ces phénomènes qui deviennent des victimes potentielles.[114]

Une mise en œuvre accomplie de la Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé est certainement un objectif encore à atteindre pleinement.[115]

Déclaration obligatoire des conflits d'intérêts des rédacteurs des lignes directrices, avec la création d'un groupe d'évaluation indépendant des conflits d'intérêts préexistants ou présents.[33][34][63]

Obligation de soumettre à l'enregistrement des médicaments, Essais cliniques aléatoires de confrontation et de non-infériorité, non seulement avec le placebo mais avec une comparaison standard de médicament actif.[116]

un contrôle strict sur l'utilisation de médicaments hors AMM sur le marché.[117][118][119][120]

Des sanctions sévères pour les entreprises qui violent les règles; avec une décadence possible et réelle du début brevet ou la vente de la marque à d'autres sociétés.[49]

anti-normesconfiance, surtout maintenant que va être approuvé TTIP.[54]

Règles sur l'activité lobbying des contrôles stricts et réalistes.[121][122][123][124][125]

notes

  1. ^ PLOS Collections: collections Article publié par la Public Library of Science - maladie mongering Collection, ploscollections.org.
  2. ^ Luciano Rubini, Maladies, les médicaments et les bénéfices, Université de Padoue, le 26 Juillet 2013.
  3. ^ à b Moynihan R, Heath I, Henry D, maladie de vente: l'industrie pharmaceutique et de la maladie mongering, en BMJ, vol. 324, nº 7342, 2002, pp. 886-91, DOI:10.1136 / bmj.324.7342.886, PMID 11950740.
  4. ^ à b (ES) Martínez González C, Riaño Galán I, Sánchez Jacob M, Gonzalez de Dios J, [Prévention Quaternaire: confinement comme une nécessité éthique], en Un Pediatr (BARC), vol. 81, nº 6, 2014, pp. 396.e1-8, DOI:10.1016 / j.anpedi.2014.04.029, PMID 24907862.
  5. ^ Carlo Modonesi et Gianni Tamino, la science rapide: la marchandisation des connaissances scientifiques et de la communication, Editorial Jaca Book, 2008, pp. 213-, ISBN 978-88-16-40839-5.
  6. ^ Ben Goldacre, Effets secondaires, Mondadori, le 16 Avril 2013, p. 253, ISBN 88-520-3788-8.
  7. ^ Domenico Battaglia, Médecine Aware: Avec un peu de sucre la pilule descendre?, Draco Edizioni, le 19 Juin 2013, p. 45, ISBN 978-88-6353-038-4.
  8. ^ Francesco Nicosia, Le nouvel hôpital est mince. Avec la gestion des hôpitaux Lean Healthcare: conseils pratiques et développement durable: la gestion des hôpitaux avec Lean Healthcare: conseils pratiques et le développement durable, FrancoAngeli 29 Septembre 2010T00: 00: 00 + 02: 00, p. 17 ISBN 978-88-568-2919-8.
  9. ^ Parce que les sites de nouvelles alternatives sont mauvais? - Bufale tant par livre, en Buffaloes tant par livre, 28 septembre 2015. Récupéré le 4 Juin, 2017.
  10. ^ Parce que la conspiration du monde médical n'est pas possible et il serait stupide (et serait d'accord)., sur medbunker.blogspot.it. Récupéré le 4 Juin, 2017.
    « Nous avons de nombreux exemples de médicaments inefficaces ou dangereux vendus (par tromperie) comme si elles étaient utiles, mais nous avons même pas un exemple de médicament efficace caché de la population. (...) Sans surprise, tous les événements relatifs aux médicaments dangereux ou pour lesquels ils avaient été truquées preuves d'efficacité, ont été exposés par les médecins, les scientifiques, les chercheurs, même les journalistes, les mensonges ont les jambes courtes et cela vaut pour la médecine comme du charlatanisme "..
  11. ^ Détoxification? Nous le faisons déjà, le reste est escroquerie., sur medbunker.blogspot.it. Récupéré le 4 Juin, 2017.
  12. ^ JAMOULLE M, prévention Quaternaire, une réponse des médecins de famille à surmédicalisation, en Int J Politique Santé Manag, vol. 4, n ° 2, 2015, pp. 61-4, DOI:10,15171 / ijhpm.2015.24, PMC 4322627, PMID 25674569.
  13. ^ Bajwa SJ, S Kalra, takrouri MS, prévention Quaternaire en anesthésiologie: Améliorer les normes sociales et cliniques, en Essais anesth Res, vol. 8, No. 2, 2014, pp. 125-6, DOI:10,4103 / 0259-1162,134470, PMC 4173603, PMID 25886213.
  14. ^ Lynn Payer, Maladie colporteurs: comment les médecins, les compagnies pharmaceutiques et les assureurs sont de vous faire sentir malade, New York, J. Wiley, 1992 ISBN 978-0-471-54385-5.
  15. ^ à b c et (FR) Que pensez-vous est un non-maladie? | le BMJ, BMJ 2002; 324 (7334). (15 Février à 22).
  16. ^ à b Dossey L, L'ombre portée de Listerine: la fomentation de la maladie et la vente de la maladie, en Explorer (NY), vol. 2, nº 5, 2006, pp. 379-85, DOI:10.1016 / j.explore.2006.06.005, PMID 16979097.
  17. ^ (FR) Conseil ADA des affaires scientifiques, oral malodor (PDF), Nypediatricdds.com, JADA, vol 134., Février., 2003
  18. ^ à b c et fa Wolinsky H, La maladie mongering et la commercialisation des médicaments. Est-ce que l'industrie pharmaceutique fabriquent des maladies ainsi que des médicaments?, en EMBO Rep., vol. 6, n ° 7, 2005, pp. 612-4, DOI:10.1038 / sj.embor.7400476, PMC 1369125, PMID 15995678. Récupéré le 27 Août, ici à 2015.
  19. ^ (FR) publications | Ray Moynihan, raymoynihan.org. Récupéré le 23 Août, ici à 2015.
  20. ^ (FR) Moynihan R [auth] -, PubMed - NCBI, le 23 Août 2015. Récupéré le 23 Août, ici à 2015.
  21. ^ à b c et Moynihan R, Heath I, Henry D, maladie de vente: l'industrie pharmaceutique et de la maladie mongering, en BMJ, vol. 324, nº 7342, 2002, pp. 886-91, PMC 1122833, PMID 11950740.
  22. ^ à b c Mintzes B, La maladie mongering dans la promotion des médicaments: Les gouvernements ont un rôle réglementaire?, en PLoS Med., vol. 3, nº 4, 2006, pp. E198, DOI:10.1371 / journal.pmed.0030198, PMC 1434509, PMID 16597181.
  23. ^ Les Pandémies inventées comme la maladie Mongering, disinformazione.it.
  24. ^ Alice Fabbri et Chiara Bodini, La maladie mongering. Une maladie pour chaque pilule | SaluteInternazionale, .saluteinternazionale.info.
  25. ^ (FR) Garrett Hardin, La tragédie des communes, science 13 Décembre 1968:. Vol 162 pas. 3859 pp. 1243-1248.
  26. ^ à b c et fa g Tiefer L., La dysfonction sexuelle féminine: une étude de cas de maladie belliqueuse et de la résistance militante, en PLoS Med., vol. 3, nº 4, 2006, pp. E178, DOI:10.1371 / journal.pmed.0030178, PMC 1434501, PMID 16597176.
  27. ^ S McKechnie, L'industrie pharmaceutique et la fomentation de la maladie. Est-ce que les dernières mouvements de l'industrie Promouvoir la santé publique ou le profit privé?, en BMJ, vol. 325, nº 7357, 2002, pp. 216; réponse de l'auteur 216, PMID 12143862.
  28. ^ Hoffman JR, RJ Cooper, Les efforts visant à interdire la publicité directe aux consommateurs en Nouvelle-Zélande: un appel à l'action, en Br J Janvier Pract, vol. 53, nº 489, 2003, pp. 267-9, PMC 1314566, PMID 12879824. Extrait le 26 Août, ici à 2015.
  29. ^ à b c Grec D, NM Diniz, Conflits d'intérêts dans la recherche avec des êtres humains, en Int J bioéthique, vol. 19, 1-2, 2008, pp. 143-54, 202-3, PMID 18664007.
  30. ^ Badcott D, Sahm S, La domination de Big Pharma: une relation malsaine?, en Med soins de santé Philos, vol. 16, No. 2, 2013, pp. 245-7, DOI:10.1007 / s11019-012-9387-7, PMID 22351151.
  31. ^ à b (FR) David Badcott Stephan Sahm, La domination de Big Pharma: une relation malsaine?, Springer, le 16 Février de 2012. Récupéré le 27 Août, ici à 2015.
  32. ^ à b Brezis M, pharma Big et les soins de santé: les conflits d'intérêts entre unsolvable l'entreprise privée et la santé publique, en Isr J Psychiatry Relat Sci, vol. 45, 2 succès du libre marché semblent poser des problèmes insolubles pour la justice sociale en santé publique. pages = 83-9; discussion 90-4, 2008 PMID 18982834.
  33. ^ à b c Norris SL, Holmer HK, LA Ogden, Burda BU, Conflit d'intérêts dans l'élaboration des lignes directrices de pratique clinique: une revue systématique, en PLoS ONE, vol. 6, n ° 10, 2011, pp. e25153, DOI:10.1371 / journal.pone.0025153, PMC 3198464, PMID 22039406. Récupéré 29 Août, ici à 2015.
  34. ^ à b (NL) YM Smulders, Thijs A, [L'influence de l'industrie pharmaceutique sur les lignes directrices de traitement], en Ned Tijdschr Geneeskd, vol. 151, nº 44, 2007, pp. 2429-31, PMID 18064860.
  35. ^ Tiner R, L'industrie pharmaceutique et la fomentation de la maladie. L'industrie travaille à développer des médicaments, des maladies non, en BMJ, vol. 325, nº 7357, 2002, pp. 216; réponse de l'auteur 216, PMC 1123728, PMIs 12142315. Extrait le 26 Août, ici à 2015.
  36. ^ Chirac P, Pikon A, Y Poinsignon, Vitry A, commercialisation des médicaments en langue française des pays africains, en Soc Sci Med, vol. 36, nº 12, 1993, pp. 1541-3, PMID 8327917.
  37. ^ Wilkes MS, Döblin BH, Shapiro MF, annonces pharmaceutiques dans des revues médicales: évaluations des experts, en Ann. Stagiaire. Med., vol. 116, nº 11, 1992, pp. 912-9, PMID 1580449.
  38. ^ ur Rehman T, Jawaid A, La maladie mongering: le rôle des revues médicales, en Singapour Med J, vol. 49, nº 12, 2008, pp. 1057-8; auteur réponse 1058-9, PMID 19122961.
  39. ^ Villanueva P, S Peiró, Librero J, PEREIRO I, La précision des publicités pharmaceutiques dans des revues médicales, en lancette, vol. 361, nº 9351, 2003, pp. 27-32, DOI:10.1016 / S0140-6736 (03) 12118-6, PMID 12517463.
  40. ^ Spielmans GI, Thielges SA, Dent AL, RP Greenberg, La précision des annonces de médicaments psychiatriques dans des revues médicales, en J. Nerv. Ment. Dis., vol. 196, nº 4, 2008, pp. 267-73, DOI:10,1097 / NMD.0b013e31816a436b, PMID 18414120.
  41. ^ Santiago MG, Bucher HC, AJ Nordmann, La précision des annonces de médicaments dans des revues médicales en vertu de la nouvelle loi réglementant la commercialisation des produits pharmaceutiques en Suisse, en BMC Med Informer Decis Mak, vol. 8, 2008, p. 61 DOI:10.1186 / 1472-6947-8-61, PMC 2631602, PMID 19117521.
  42. ^ Gonzalez-Moreno M, Saborido C, D Teira, Maladie mongering par des essais cliniques, en Stud Hist Philos Biol Biomed Sci, vol. 51, 2015, pp. 11-8, DOI:10.1016 / j.shpsc.2015.02.007, PMID 25863220.
  43. ^ NK Choudhry, Stelfox HT, Detsky AS, Les relations entre les auteurs de guides de pratique clinique et l'industrie pharmaceutique, en JAMA, vol. 287, nº 5, 2002, pp. 612-7, PMID 11829700.
  44. ^ Edgar A, La domination de la grande puissance de l'industrie pharmaceutique, en Med soins de santé Philos, vol. 16, No. 2, 2013, pp. 295-304, DOI:10.1007 / s11019-012-9385-9, PMID 22331475.
  45. ^ le cache de Wikiwix [connexion terminée], wikiwix.com.
  46. ^ (FR) Accueil - Base de données d'extrême inconduite fédérale entrepreneur - POGO, contractormisconduct.org. Récupéré le 16 Octobre, 2010.
  47. ^ Raining amendes big pharma, mais il est une opération commerciale - The Snake Galen, ilserpentedigaleno.blogosfere.it. Récupéré 17 Octobre, 2010.
  48. ^ Pfizer aide les chômeurs, mais il y a des squelettes dans le placard de la société - The Snake Galen, ilserpentedigaleno.blogosfere.it. Récupéré 17 Octobre, 2010.
  49. ^ à b (FR) pilules amères pour les compagnies pharmaceutiques - Newman 341 - bmj.com, bmj.com.
  50. ^ Justice Ministère annonce la plus grande des soins de santé de règlement fraude dans son histoire, hhs.gov, pp. en. (Déposé par 'URL d'origine 23 janvier 2010).
  51. ^ (FR) Pfizer Pays 2,3 milliards $ pour régler une affaire de commercialisation - NYTimes.com, nytimes.com.
  52. ^ (FR) Feds trouvé Pfizer trop grand pour clouer - CNN.com, edition.cnn.com.
  53. ^ (FR) # 06-406: 29/06/06 Tenet Healthcare Corporation à payer US Plus de 900 millions $ pour résoudre les revendications fausses Loi sur les allégations, justice.gov.
  54. ^ à b Vittorio Carlini, Bourse, la crise pousse les fusions Voici la proie et les chasseurs -, Il Sole 24 ORE.
  55. ^ Bad Pharma: un livre documentant la grande déception des entreprises pharmaceutiques | le Disinformatico, en le Disinformatico. 20 Juin Récupéré, 2017.
  56. ^ Spécial "Bad Pharma", sur En ligne de requête, 5 février 2013. 20 Juin Récupéré, 2017.
  57. ^ Retour les Bad spéciaux Pharma / Effets secondaires, sur En ligne de requête, 12 novembre 2013. 20 Juin Récupéré, 2017.
  58. ^ à b c Wright J, la maladie de marketing: l'ostéoporose est un exemple de « maladie belliqueuse »?, en Br J Nurs, vol. 18, nº 17, 2009, pp. 1064-7, DOI:10,12968 / bjon.2009.18.17.44163, PMID 19798007.
  59. ^ Rossouw JE, Anderson GL, Prentice RL, LaCroix AZ, Kooperberg C, Stefanick ML, Jackson RD, Beresford SA, Howard BV, Johnson KC, Kotchen JM, Ockene J, Les risques et les avantages de l'oestrogène plus progestatif chez les femmes ménopausées en bonne santé: les principaux résultats de l'Initiative sur la santé des femmes essai contrôlé randomisé, en JAMA, vol. 288, nº 3, 2002, pp. 321-33, PMID 12117397.
  60. ^ à b c Sambrook P, J Stenmark, L'industrie pharmaceutique et la fomentation de la maladie. Les auteurs étaient incorrects dans leurs commentaires au sujet de l'ostéoporose Australie, en BMJ, vol. 325, nº 7357, 2002, pp. 216; réponse de l'auteur 216, PMID 12143859.
  61. ^ Shankar PR, Subish P, La maladie mongering, en Singapour Med J, vol. 48, nº 4, 2007, pp. 275-80, PMID 17384871.
  62. ^ Alonso-Coello P, Franco Garcia-AL, Guyatt G, R Moynihan, Médicaments pour pré-ostéoporose: la fomentation de la prévention ou de la maladie?, en BMJ, vol. 336, nº 7636, 2008, pp. 126-9, DOI:10.1136 / bmj.39435.656250.AD, PMC 2206291, PMID 18202066.
  63. ^ à b c Lenzer J, le corps des consommateurs américains appelle à l'examen des lignes directrices de cholestérol, en BMJ, vol. 329, nº 7469, 2004, pp. 759, DOI:10.1136 / bmj.329.7469.759-a, PMC 521024, PMID 15459035. Récupéré 29 Août, ici à 2015.
  64. ^ Breitstein J (2004) La réalisation d'une nouvelle maladie. Pharma Exec Jan 1, www.pharmexec.com Chambre des communes (2005) L'influence de l'industrie pharmaceutique. Quatrième rapport de session 2004-2005, HC 42-I. Londres, Royaume-Uni: La papeterie Office Limited
  65. ^ Domenighetti G, R Grilli, Maggi JR, Est-ce que la fourniture d'une information fondée sur des preuves changer la volonté du public d'accepter des tests de dépistage?, en Attendez-vous à la santé, vol. 3, No. 2, 2000, pp. 145-150, PMID 11281921.
  66. ^ à b Halvorsen PA, Selmer R, Kristiansen IS, Différentes façons de décrire les avantages des traitements de réduction des risques: un essai randomisé, en Ann. Stagiaire. Med., vol. 146, nº 12, 2007, pp. 848-56, PMID 17577004.
  67. ^ (FR) Pubmed- Recherche de mots-clés minoxidil - PubMed - NCBI, www.ncbi.nlm.nih.gov/. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  68. ^ Silvia Merli, Le brevet dans le secteur pharmaceutique (PDF), Www.pharmastar.it. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  69. ^ B. Hickman hommes sages jusqu'à la vérité chauve. Australie 21 mai 1998: p4.
  70. ^ Australian publicité sur les bus
  71. ^ Usa: feu vert pour la première médecine Addyi qui stimule la libido des femmes - Rai Nouvelles, Rai Nouvelles, le 20 Août 2015.
  72. ^ Andrew Pollack, « Viagra pour les femmes » est garantie par un F.D.A. panneau, en Le New York Times, 4 juin 2015.
  73. ^ Perry, « Faux-défense, » pas de la science, a incité le OK du comité de la FDA de la drogue « faible libido » pour les femmes, les esprits critiques nom Susan =, sur minnpost.com, 8 juin 2015. Récupéré 18 Août, ici à 2015.
  74. ^ Alan Cassels, Astroturfers règle de la journée: les examinateurs de la flibansérine de la FDA ont été « émotionnellement chantage » par une campagne de lobbying lisse - HealthNewsReview.org, sur healthnewsreview.org, 5 juin 2015. Récupéré 18 Août, ici à 2015.
  75. ^ Igor Volsky et Victoria Fleischer, Qu'est-ce que Big Pharma ne veut pas que vous sachiez « Female Viagra » | ThinkProgress, sur thinkprogress.org, 14 août 2015. Récupéré 18 Août, ici à 2015.
  76. ^ Sarah Karlin, La drogue sexuelle des femmes devient difficile politique de vente, sur politico.com, 13 août 2015. Récupéré 18 Août, ici à 2015.
  77. ^ Actes de la Conférence du Cap Cod: Évaluation sexuelle des fonctions dans les essais cliniques. Hyannis, Massachusetts, États-Unis. Mai 30 à 31 1997, en Int. J. Impot. Res., 10 Suppl 2, 1998, pp. S1-140, PMID 9741967.
  78. ^ Kantrowitz B, P. Wingert Dans la lutte pour traiter les femmes avec la diminution des pulsions sexuelles. Newsweek.2005 4 octobre; disponible: http://msnbc.msn.com/id/9546806/site/newsweek. 7 Mars 2006 accessible.
  79. ^ Smith KM, F Romanelli, L'utilisation récréative et l'utilisation abusive de la phosphodiestérase de type 5 inhibiteurs, en J Am Pharm Assoc (2003), vol. 45, nº 1, 2005, pp. 63-72; Quiz 73-5, PMID 15730119.
  80. ^ Bechara A, Casabe A, W De Bonis, Helien A, MV Bertolino, L'utilisation récréative de la phosphodiestérase de type 5 inhibiteurs par les jeunes hommes en bonne santé, en J Sex Med, vol. 7, nº 11, 2010, pp. 3736-42, DOI:10.1111 / j.1743-6109.2010.01965.x, PMID 20722788.
  81. ^ Calabrņ RS, De Luca R, T Balletta, russe M, Naro A, P, Bramanti La saisie induite par la phosphodiestérase-5 inhibiteurs à des fins récréatives: un nouveau problème chez les jeunes!, en Une mauvaise utilisation Subst utilisation, vol. 50, nº 1, 2015, pp. 137-8, DOI:10,3109 / 10826084.2014.957774, PMID 25265421.
  82. ^ Lexchin J, Plus grand et mieux: comment la dysfonction érectile redéfinie Pfizer, en PLoS Med., vol. 3, nº 4, 2006, pp. et 132, DOI:10.1371 / journal.pmed.0030132, PMC 1434483, PMID 16597172.
  83. ^ Katelaris A, La testostérone vers le haut. En cas de maladie belliqueuse?, en Med. J. Aust., vol. 196, nº 10, 2012, pp. 611, PMID 22676862.
  84. ^ Perls T, DJ Handelsman, La maladie mongering des baisses liées à l'âge dans les niveaux de testostérone et de l'hormone de croissance, en J Am Soc Geriatr, vol. 63, nº 4, 2015, pp. 809-11, DOI:10.1111 / jgs.13391, PMID 25809947.
  85. ^ Martyn-St James M, Cooper K, Kaltenthaler E, K Dickinson, A Cantrell, Wylie K, L Frodsham, C Hood, Tramadol pour l'éjaculation précoce: une revue systématique et méta-analyse, en BMC Urol, vol. 15, 2015, pp. 6 DOI:10.1186 / 1471-2490-15-6, PMC 4417346, PMID 25636495. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  86. ^ Le Ozcan, Polat CE, Otunctemur A, E Ozbek, Duloxetine, la sérotonine et la double inhibiteur de la recapture de la norepinephrine, par rapport à la paroxétine, un inhibiteur de recaptage de la sérotonine pour le traitement de l'éjaculation prématurée, en Int Urol Nephrol, vol. 47, n ° 2, 2015, pp. 283-7, DOI:10.1007 / s11255-014-0905-9, PMID 25557853.
  87. ^ Simsek A, Kirecci SL, Kucuktopcu O, Ozgor F, MF Akbulut, Sarilar O, U Ozkuvanci, Gurbuz ZG, Comparaison des dapoxetine et la paroxétine, un nouveau sérotonine inhibiteur de la recapture pour le traitement de l'éjaculation prématurée, en J. asiatique Androl., vol. 16, nº 5, 2014, pp. 725-7, DOI:10,4103 / 1008-682X.128467, PMC 4215669, PMID 24830690. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  88. ^ Janssen PK, Zwinderman AH, Olivier B, Waldinger MD, Transporter sérotoninergique promoteur Région (5-HTTLPR) Polymorphisme est pas associé à retard induit paroxétine Ejaculation chez les hommes Lifelong néerlandais avec l'éjaculation prématurée, en Coréen J Urol, vol. 55, No. 2, 2014, pp. 129-33, DOI:10,4111 / kju.2014.55.2.129, PMC 3935070, PMID 24578810. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  89. ^ Hsieh JT, Chang HC, loi SH, CH Hsieh, Cheng JT, Dans l'évaluation in vivo des agents sérotonergiques et les alpha-bloquants adrénergiques sur l'éjaculation précoce par l'inhibition de la réponse de pression séminal vésiculaire à une stimulation nerveuse électrique, en Br J Urol, vol. 82, No. 2, 1998, pp. 237-40, PMID 9722759.
  90. ^ (FR) Maisons de l'entrepreneur - Entrepreneur fédéral - Base de données d'extrême inconduite POGO, contractormisconduct.org. Extrait le 15 Octobre, 2010.
  91. ^ (FR) FBI - Record Pfizer Settlement, FBI -, fbi.gov.
  92. ^ FBI - Enregistrement Pfizer Settlement
  93. ^ (FR) FBI - ministère de la Justice annonce des soins de santé plus important règlement de fraude dans son histoire, le FBI -, fbi.gov.
  94. ^ (FR) www.contractormisconduct.org (PDF) contractormisconduct.org. Extrait le 15 Octobre, 2010.
  95. ^ (FR) www.contractormisconduct.org (PDF) contractormisconduct.org. Extrait le 15 Octobre, 2010.
  96. ^ Vance MA, La maladie mongering et la peur de la grippe pandémique, en Int J Santé Serv, vol. 41, nº 1, 2011, pp. 95-115, PMID 21319723.
  97. ^ Fogarty AS, Hollande K, M Imison, RW de sang, Chapman S, S Tenir, Communiquer l'incertitude - comment la télévision australienne a rapporté le risque H1N1 en 2009: une analyse de contenu, en BMC Public Health, vol. 11, 2011, pp. 181, DOI:10.1186 / 1471-2458-11-181, PMC 3079644, PMID 21435263.
  98. ^ C Jackson, pandémies H1N1 et fomentation de la maladie: appliquer la philosophie globale pour contrer la peur, en Holiste Nurs Pract, vol. 24, nº 5, 2010, pp. 247-51, DOI:10,1097 / HNP.0b013e3181f10414, PMID 20661141.
  99. ^ Monica Panetto, Grossesse en sécurité ou médicalisation à tout prix?, Université de Padoue, le 20 Mars 2014. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  100. ^ Hogan MC, KJ Foreman, Naghavi M, Ahn SY, Wang M, SM Makela, Lopez AD, Lozano R, Murray CJ, La mortalité maternelle pour 181 pays, 1980-2008: une analyse systématique des progrès vers le développement Objectif du Millénaire 5, en lancette, vol. 375, nº 9726, 2010, pp. 1609-1623, DOI:10.1016 / S0140-6736 (10) 60518-1, PMID 20382417.
  101. ^ Kassebaum NJ, Bertozzi-Villa A, Coggeshall MS et al., Mondial, régional et national et les causes de la mortalité maternelle au cours de 1990-2013: une analyse systématique de la charge mondiale de la maladie d'étude 2013, en lancette, vol. 384, nº 9947, 2014, pp. 980-1004, DOI:10.1016 / S0140-6736 (14) 60696-6, PMC 4255481, PMID 24797575. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  102. ^ Shaw JC, La médicalisation de la naissance et de sage-femme résistance, en Soins de santé Femmes Int, vol. 34, nº 6, 2013, pp. 522-36, DOI:10.1080 / 07399332.2012.736569, PMID 23514572.
  103. ^ JW Leavitt, La médicalisation de l'accouchement au cours du XXe siècle, en Trans Stud Coll médecins Phila, vol. 11, nº 4, 1989, pp. 299-319, PMID 2692235.
  104. ^ à b Lidia Balestri, Marianna Dal Maschio, Michela Adele Di Bernardo, Alice Cinzia Perego, Chiara Riva, www.istud.it, les scientifiques du programme d'entreprise - XI édition Stresa, le 27 Septembre, 2010-12 Juillet 2010, http://www.istud.it/up_media/pw_scienziati/parto.pdf. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  105. ^ Bonvicini L, S Bougie, Evangelista A, D Bertani, Casoli M, Lusvardi A, Messori A, Giorgi Rossi P, soins de la grossesse publique et privée à Reggio Emilia Province: une étude d'observation sur la pertinence de la prestation des soins et des résultats, en BMC Grossesse Accouchement, vol. 14, 2014, pp. 72, DOI:10.1186 / 1471-2393-14-72, PMC 4015597, PMID 24533853. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  106. ^ Khan KS, Wojdyla D, Say L, Gülmezoglu AM, Van Look PF, OMS analyse des causes de la mortalité maternelle: une revue systématique, en lancette, vol. 367, nº 9516, 2006, pp. 1066-1074, DOI:10.1016 / S0140-6736 (06) 68397-9, PMID 16581405.
  107. ^ WC noir, Häggström DA, Welch HG, Mortalité toutes causes confondues dans les essais randomisés de dépistage du cancer, en J. Natl. Cancer Inst., vol. 94, nº 3, 2002, pp. 167-73, PMID 11830606.
  108. ^ JL Stanford, Feng Z, Hamilton, Gilliland FD, Stephenson RA, Eley JW, Albertsen PC, Harlan LC, Potosky AL, la fonction urinaire et sexuelle après prostatectomie radicale pour le cancer de la prostate cliniquement localisé: l'étude sur les résultats cancer de la prostate, en JAMA, vol. 283, nº 3, 2000, pp. 354-60, PMID 10647798.
  109. ^ Ilic D, Neuberger MM, Djulbegovic M, P Dahm, Le dépistage du cancer de la prostate, en Cochrane Database Syst Rev, vol. 1, 2013, pp. CD004720, DOI:10.1002 / 14651858.CD004720.pub3, PMID 23440794.
  110. ^ Olsen O, Gøtzsche PC, Le dépistage du cancer du sein par mammographie, en Cochrane Database Syst Rev, nº 4, 2001, pp. CD001877, DOI:10.1002 / 14651858.CD001877, PMID 11687128.
  111. ^ Gøtzsche PC, Nielsen M, Le dépistage du cancer du sein par mammographie, en Cochrane Database Syst Rev, nº 1, 2011, pp. CD001877, DOI:10.1002 / 14651858.CD001877.pub4, PMID 21249649.
  112. ^ à b Gøtzsche PC, Jørgensen KJ, Le dépistage du cancer du sein par mammographie, en Cochrane Database Syst Rev, vol. 6, 2013, pp. CD001877, DOI:10.1002 / 14651858.CD001877.pub5, PMID 23737396.
  113. ^ Hietanen P, Le groupe d'experts lors de la réunion de Saint-Gall Fournir une opinion impartiale sur la prise en charge des femmes atteintes du cancer du sein précoce?, en Ann. Oncol., vol. 20, nº 10, 2009, pp. 1749-1751; auteur réponse 1751-2, DOI:10.1093 / annonc / mdp399, PMID 19684104.
  114. ^ Francesco macchia, www.giulemanidaibambini.org (PDF), AboutPharma: le Forum.
  115. ^ Charte d'Ottawa pour la promotion de la santé (1986)
  116. ^ Hara A, Thijs L, Asayama K, L Jacobs, Wang JG, Staessen JA, Randomized double aveugle des médicaments placebo et actifs pour les effets sur les risques liés à la variabilité de la tension artérielle dans l'hypertension systolique dans le procès en Europe, en PLoS ONE, vol. 9, n ° 8, 2014, pp. e103169, DOI:10.1371 / journal.pone.0103169, PMC 4121168, PMID 25090617.
  117. ^ Bartoli C, Berland-Benhaim C, Sastre C, Baillif-Couniou V, P Kintz, G Leonetti, Pelissier-Alicot AL, Off-label: Prescrire par Psychiatres Quelle est la responsabilité du praticien?, en J. Sci Forensic., 2015 DOI:10.1111 / 1556-4029,12814, PMID 26260136.
  118. ^ Schweigertova J, Ďurišová A, Dolnikova D, E Ondriasova, Balazova M, V Slezáková, Kuželová M, Hors étiquette et l'utilisation sans licence de médicaments dans le cadre du nouveau-né en République slovaque, en Pediatr Int, 2015 DOI:10.1111 / ped.12771, PMID 26256925.
  119. ^ Dell'Aera M, Gasbarro AR, Padovano M, N Laforgia, Capodiferro D, Solarino B, R Quaranta, Dell'Erba AS, l'utilisation sans licence et hors étiquette des médicaments dans une clinique de néonatologie en Italie, en Pharm Sci monde, vol. 29, nº 4, 2007, pp. 361-7, DOI:10.1007 / s11096-006-9081-z, PMID 17351821.
  120. ^ Schirm Et Tobi H, de Jong den-Berg van LT, Les facteurs de risque pour la consommation de drogues sans licence et hors étiquette chez les enfants en dehors de l'hôpital, en pédiatrie, vol. 111, No. 2, 2003, pp. 291-5, PMID 12563053.
  121. ^ HP Hamer, M Finlayson, Les responsabilités et les droits de citoyenneté pour les utilisateurs de services: certains termes et conditions applicables, en J Psychiatr Ment Health Nurs, 2015 DOI:10.1111 / jpm.12258, PMID 26271209.
  122. ^ Fallin A, Glantz SA, politiques de lutte antitabac dans les États tabacoles: où le tabac était roi, en Milbank Q, vol. 93, No. 2, 2015, pp. 319-58, DOI:10.1111 / 1468-0009,12124, PMID 26044632.
  123. ^ Yudkin JS, penchée J, Politique, revues médicales, la profession médicale et le lobby israélien, en BMJ, vol. 350, 2015, pp. h2377, PMID 25985332.
  124. ^ Savell Et, AB Gilmore, Fooks G, Comment la tentative de l'industrie du tabac pour influencer la commercialisation des règlements? Une revue systématique, en PLoS ONE, vol. 9, No. 2, 2014, pp. e87389, DOI:10.1371 / journal.pone.0087389, PMC 3914831, PMID 24505286.
  125. ^ WN Seymour, Seymour GN, Dollars, le lobbying et le secret: comment les contributions de campagnes sur les politiques publiques et lobbying, en Rev Santé Environnement, vol. 28, nº 4, 2013, pp. 173-80, DOI:10,1515 / reveh-2013-0500, PMID 24413211.

bibliographie

Articles connexes

liens externes

fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller