s
19 708 Pages

la Peste de Marseille 1720 était la dernière épidémie peste enregistré dans France.

Grande Peste de Marseille
Scène de la peste de 1720 dans la Tourette (Marseille), Table de Michel Serre (musée Atger, Montpellier). L'enterrement des morts dans Cavalier Roze du Tourette, était une intervention de l'Etat exemplaire, et l'objet de nombreuses représentations iconographiques[1].

la Grand-Saint-Antoine, un récipient en provenance de Levante (une région de Syrie), Qu'il a accosté au Marseille 25 mai 1720 est à l'origine de l'épidémie. En fait, sa charge constituée par des tissus et des boules de coton a été infecté par le bacille de Yersin qui a causé la peste. En conséquence d'une négligence grave, et malgré la présence de réglementations très strictes quarantaine pour les passagers et le fret, le fléau de la peste répandit dans toute la ville. quartiers les plus anciens sont dégradés et les plus touchés. La peste se propager très rapidement dans la ville où les victimes ont causé entre 40 000 à 90 000 habitants, auxquels sont ajoutés les plus de 120.000 victimes Provence sur une population d'environ 400 000 habitants.

La responsabilité de la non-respect des règlements de santé a été attribué au maître, le capitaine Jean-Baptiste Chataud et le maire adjoint, Jean-Baptiste Estelle, bien qu'aucune preuve formelle n'a jamais été trouvé. Cependant, il est certain que les commissaires chargés de la santé de la mise en œuvre des normes de sécurité ont agi avec une grande légèreté: la question de savoir si elles ont été poussées par les élus locaux, cependant, reste sans réponse.

La puissance de la population et l'évacuation des cadavres ont créé des problèmes de mouvement sérieux depuis plusieurs années. Le retrait des corps du quartier des prisons Tourette, où il y a l'Arsenal, par exemple, a nécessité l'intervention de la commande Chevalier Roze. Alors que de nombreux religieux et notamment l'évêque de Belsunce a promis de prêter fort réconfort moral aux mourants.

Cette épidémie a donné lieu à de nombreuses représentations artistiques, y compris celles du peintre Michel Serre, un témoin direct de cette épidémie. Ceci est un événement historique d'une grande importance encore très présent dans la mémoire collective de Marseille.

bibliographie

Grande Peste de Marseille
J.B. Bertrand, 1779.
Relation historique de la peste à Marseille en 1720
  • Sergio Belfiore, Sergio De Angelis, Enemy mine, 2008
  • Niccoli élèves, La bannière de la peste, 1916 - Page 377
  • (FR) Édouard Baratier, Max Escalon de Fonton, François Salviat, Maurice Euzennat, Félix Reynaud, René Pillorget, Charles Carrière, André Villard et Michel Vovelle, Histoire de Marseille, Toulouse, Privat, coll. "Univers de la France et des Pays francophones", 1990 (1re éd. 1973), 512 p. (ISBN 2-7089-4754-0)
  • (FR) Dr Jean-Baptiste Bertrand, Relation historique de la Peste de Marseille en 1720, Cologne, Pierre Marteau, 1721
  • (FR) Dr Jean-Baptiste Bertrand, Relation historique de la Peste de Marseille en 1720, Amsterdam et Marseille, Jean Mossy, 1779 (réimpr. 1723) (1re éd. 1721)
  • (FR) Régis Bertrand, Le Christ des Marseillais, Marseille, La Thune, 2008, 248 p. (ISBN 978-2-913847-43-9)
  • (FR) Jean-Noël Biraben, La peste en 1720 à Marseille, à propos d'un livre récent sur Revue historique, Presses Universitaires de France, No 502, avril-juin 1978, p. 407-426
  • (FR) Adrien Bles, Des rues Dictionnaire historique de Marseille, Marseille, Jeanne Laffitte, 2001 (1re éd. 1989), 496 p. (ISBN 2-86276-372-1)
  • (FR) Bouyala André d'Arnaud, Evocation du vieux Marseille, Paris, Les Éditions de Minuit, 1961, 440 p.
  • (FR) Raoul Busquet, Histoire de Marseille, Marseille, Jeanne Laffitte, 1998 (réimpr. 1978) (1re éd. 1945), 457 p. (ISBN 2-221-08734-8 et 2-86276-323-3)
  • (FR) Charles Carrière, Marcel et Coudurié Ferréol Rebuffat, Marseille villas mort: la peste de 1720, Marseille, Jean-Michel Garçon, 1988 (1re éd. 1968) (ISBN 978-2-9502847-1-6)
  • (FR) Chicoyeau, Verny et Soulier, Observations et réflexions Touchant la nature, les Evénements et le treatment de la peste à Marseille, Lyon, 1721, 338 p.
  • (FR) Roger Duchêne et Jean Contrucci, Marseille: 2 600 ans d'histoire, Paris, Fayard, 1998 (ISBN 2-213-60197-6)
  • (FR) Olivier Dutour, lits Michel, Émmanuelle Georgeon et Jean Da Silva, Méditerranéennes Préhistoire Anthropologie, t. 3: Le Charnier de la grande peste (rue Leca), Aix-en-Provence, Université de Provence, 1994, p. 191-203
  • (FR) Augustin Fabre, Les Rues de Marseille, Éditions Camoin, Marseille, 1869, 5 volumes.
  • (FR) Augustin Fabre, Histoire des Hôpitaux Et des institutions de Bienfaisance de Marseille, Jules Barile Imprimerie, Marseille, 1854, 2 volumes.
  • (FR) Augustin Fabre, Histoire de Marseille, Marius Olive et Librairie Lacroix, Marseille et Paris, 1829, 2 volumes.
  • (FR) Jean Figarella (préf. Pierre Guiral) Jacques Daviel: Maître de Marseille Chirurgien, oculiste du Roi (1693-1762), Marseille, Impr. Robert, 1979, 278 p.
  • (FR) Paul Gaffarel et de Duranty, Peste de 1720 à Marseille en France, Paris, Librairie Perrin académique, 1911 *
  • (FR) Françoise Hildesheimer, Le Bureau de la santé de Marseille sous l'Ancien Régime: Le renfermement de la contagion, Marseille, Fédération de Provence historique, 1980
  • (FR) Louis François Jauffret, Les parties de la peste de Marseille sur historiques et d'Une partie de la Provence en 1720, 1721 et 1722, Marseille, Corentin Carnaud Imprimerie, 1820 Deux vol. de 420 et 416 p.
  • (FR) Philippe Joutard (dir.), Paul Amargier, Marie-Claire Amouretti, Régis Bertrand, Jean Guyon et Béatrice Hénin, Histoire de Marseille en Treize Événements, Marseille, Jeanne Laffitte, 1988 (ISBN 2-86276-145-1)
  • (FR) Monique Lucenet, Les pestes en France Grandes, Paris, Aubier, 1994, 284 p. (ISBN 2-7007-0392-8)
  • (FR) Paul Masson, Histoire du commerce français dans le Levant au XVIIIe siècle, Paris, 1911, 678 p.
  • (FR) Georges Serratrice, Vingt-six Siècles de Marseille à Medicina, Marseille, Jeanne Laffitte, 1996, p 798. (ISBN 2-86276-308-X)
  • (FR) lits Michel, Isabelle Seguy, Jean-Noël Biraben, Olivier Dutour, Paléodémographie et démographie historique en contexte épidémique. La peste en Provence au XVIIIe siècle, la population, 2002/6, Vol 57., P. 821-847.
  • (FR) Félix Tavernier, Aspects de Marseille sous la royauté, Marseille, Centre régional de Documentation Pédagogique, 1976, 117 p.

notes

  1. ^ Adaptation individuelle Michel, Dominique Chevé, Boetsch Gilles, Olivier Dutour. "Du corps au Grand pendentif cadavre Peste de Marseille (1720-1722): des ostéo-Données et aux archéologiques historiques d'Une représentations sociales des épidémies." dans: Bulletins et Mémoires de la Société d'Anthropologie de Paris, Nouvelle Série. Tome 10, 1998 en ligne dans Persée.

Articles connexes