s
19 708 Pages

Portrait de Laura de Pula
Lorenzo Lotto 040.jpg
auteur Lorenzo Lotto
date 1543-1544
technique huile sur toile
dimensions 90 × 75 cm
emplacement Brera, Milan

la Portrait de Laura de Pula Il est un peint huile toile (90x75 cm) Lorenzo Lotto, daté 1543-1544 et stocké dans Brera à Milan.

histoire

Le travail est documenté dans la comptabilité du livre de la façon dont Lotto a commandé en Avril 1543 noble Trévise Phoebus Bettignoli de Brescia, en pendentif avec sa photo. Les deux portraits ont été livrés l'année suivante, avec des paiements qui ont compris l'envoi de deux paons d'or en signe d'appréciation particulière. Après la mort de Phoebus, en 1547, les peintures sont restées les héritiers de la femme, jusqu'à ce que la famille est morte au XIXe siècle. en 1859 puis la Pinacoteca di Brera a acheté les deux tableaux.

Description et le style

Les portraits de la quarantaine Lotto se caractérisent par une sobriété sévère. Bien que le portrait de la femme a une certaine exubérance, dans les riches broderies or en relief du casque et de la présentation, dans le ventilateur de plume délicate et drapée de velours rouge derrière la banquette arrière, le travail montre un arrangement chromatique de couleurs réglée principalement mis en sourdine et sans l'utilisation de poses complexes des portraits des années trente (comme Portrait d'une dame dans le rôle de Lucrezia).

La femme à l'âge du portrait était dans la vingtaine et est représenté dans tous les symboles de son rang et de la richesse, longue, comme cela a été dit, les détails fastueux. Sur fond noir, animé par un rideau vert entrebâillée, la femme est assise à côté d'un agenouillée, tenant un petit livre de prières et le ventilateur, et il semble que l'acte de se lever pour rencontrer le spectateur. Son cou, elle porte un collier de perles, et dans la vie a une lourde chaîne d'or.

Certaines techniques démontrent expédients anticipation des raisons au cours de la dernière phase du peintre, comme dans certains rapides coups de pinceau points qui suggèrent la texture des surfaces et la réfraction de la lumière, en particulier dans des détails tels que le ventilateur et la broderie.

bibliographie

  • Carlo Pirovano, loto, Electa, Milan, 2002. ISBN 88-435-7550-3
  • Roberta D'Adda, loto, Skira, Milano 2004.
  • Brera. Guide de la galerie d'art, Electa, Milan, 2004. ISBN 978-88-370-2835-0

Articles connexes