s
19 708 Pages

Cristoforo Colombo
langue originale italien
sexe drame lyrique
musique Alberto Franchetti
brochure Luigi Illica
actes deux parties, quatre actes et un épilogue
Avant rééd. 6 octobre 1892
théâtre Teatro Carlo Felice de Gênes
caractères
  • Première partie. la découverte (Ac I et II)
    • Cristoforo Colombo (baryton)
    • Isabelle d'Aragon (soprano)
    • Don Fernan Guevara, Le capitaine des gardes du roi (ténor)
    • Don Roldano Ximenes, Chevalier, la confiance Talavera cardinal Homme, le confesseur de la reine (faible)
    • marguerite (Baritone)
    • Roderigo Triana (Faible)
    • Matheos, équipage de tête (ténor)
    • Trois Pellegrini (basse, ténor, baryton)
    • Un frère (Faible)
    • quatre cavaliers
  • Deuxième partie. la conquête (Actes III et IV)
    • Cristoforo Colombo (Baritone)
    • Anacoana (mezzo-soprano)
    • Iguamota (Soprano)
    • Guevara (Tenor)
    • Roldano (Faible)
    • Diaz (Tenor)
    • marguerite (Baritone)
    • Bobadilla (Faible)
    • Nanyanka
  • épilogue
    • Cristoforo Colombo (Baritone)
    • Guevara (Tenor)
    • A villanella (Mezzo)
  • Chevaliers, prélats, cardinaux, évêques, dignitaires de la Couronne, Grand d'Espagne, Messieurs de cape et d'épée, Mazzieri, Paggi, gardes du Saint-Office, l'Inquisiteur, le cardinal Talavera, frères de différents ordres, moines, Armigeri, Alabardieri, Frombonieri d'Aragon, de soldats de fortune, paysans, Sailors, femmes du peuple, Hubs, enfants, vieux, Indiens, caciques prêtresses, Butios, Bobites, danseurs

Cristoforo Colombo Il est un opéra Alberto Franchetti, livret de Luigi Illica. Le travail a été effectué pour la première fois Teatro Carlo Felice de Gênes 6 octobre 1892.[1]

Les interprètes de la première représentation sont les suivants:[1]

rôle interprète
Cristoforo Colombo Giuseppe Kaschmann
Isabella
Iguamota
Elvira Colonnese
Don Fernan Guevara Edoardo Garbin
Don Roldano
Roldano
Francesco Navarrini
marguerite
2ème pèlerin
Antonio Pini-Corsi
Roderigo
3ème pèlerin
Vittorio Arimondi
Matheos
1er pèlerin
Diaz
Giovanni Paroli
religieux
4ème chevalier
Pietro Mori
1 ° chevalier Attilio Pulcini
2ème chevalier Felice Foglia
3ème chevalier
Bobita
Vittorio Cesarotto
Anacoana Giulia Novelli
Bobadilla Raffaele Thirds
Nanyanka
villanella
Cesarina Renaudo

L'orchestre a été menée par Luigi Mancinelli.

La première mondiale du travail, spécialement commandée par la ville de Gênes, a été réalisée lors des célébrations de Colomb pour le 4ème centenaire de la découverte de l'Amérique.

Le score offre la possibilité de combiner le troisième et le quatrième acte en une seule, avec des pistes spéciales.

Le travail a ensuite été également représentée à Teatro alla Scala le 26 Décembre de cette année.[2] entre 1894 et 1896 Ils ont suivi des représentations Bologne, turin, Venise, Naples. Au début de 1900, le travail a eu un certain nombre de productions, y compris à l'étranger[3], mais moderne, il était temps sous-représentés, y compris les difficultés de mise en scène liées à sa grandeur. Une représentation a eu lieu en Francfort en 1991, parmi les leaders Renato Bruson et Roberto Scandiuzzi.[4]

Giuseppe Depanis, dans sa revue du spectacle à Gênes en 1892, en particulier apprécié l'orchestration, jugeant « l'instrumentale des deux premiers actes et épilogue d'une variété de mélanges merveilleux », tandis que les autres actes « la recherche d'originalité et la couleur locale « aurait nui un peu au niveau de l'orchestration. Cependant Depanis a noté que « l'extrême familiarité du maître des ressources matérielles de la colline le conduit parfois à des abus », de sorte que l'orchestre tend parfois à étouffer les voix, notamment parce que « l'enseignant ne traite pas les articles avec la même habileté avec laquelle il les outils ". Dans le travail devient une utilisation modérée de leitmotif Wagner: les thèmes sont utilisés pour distinguer les caractères et revenir si nécessaire, mais pas « constituent l'épine dorsale du bâtiment. » Depanis a noté en particulier le deuxième acte, qui « se déroule dans un joli environnement nautique. [...] Après la personne Wagner a magistralement comme il a exprimé la poésie de la mer ».

intrigue

La première partie raconte la découverte de l'Amérique et est tenue à 1487 (Premier acte) et 1492 (Le deuxième acte).

La deuxième partie raconte la conquête et se déroule dans 1503 (Troisième et quatrième acte) et 1506 (Epilogue).

Le travail suit l'histoire du découvreur de l'Amérique, les difficultés d'organiser le voyage (surmonter avec l'aide de IIsabella), des problèmes pendant le voyage lui-même (avec l'équipage tente une mutinerie), jusqu'à ce que les accusations se demande, en retour, il a été injustement enrichie par la découverte de nouvelles terres. L'histoire se termine montrant les funérailles d'Isabelle, dont le soutien Colombo ne peut donc pas profiter de plus, et la mort de Christophe Colomb lui-même, maintenant malade et délirant.

Discographie

  • 1991 - Renato Bruson (Cristoforo Colombo) Roberto Scandiuzzi (Don Roldano Ximenes), Rosella Ragatzu (Isabelle d'Aragon) Marco Berti (Don Fernan Guevara), Gisella Pasino (Anacoana), Vicente Ombuena (Matheos), Andrea Ulbrich (Yanika), Rosella Ragatzu (Iguamota), Enrico Turco (Bobadilla), Pierre Lefebvre (Diaz), Fabio Previati (marguerite) Dalibor Jenis (le Vieux) - Réalisateur: Marcello Viotti - Orchestre de la Radio de Francfort. Radio Choir Budapest - Koch-Schwann[5]

notes

  1. ^ à b almanach amadeusonline (12 Avril 2021 Accédé)
  2. ^ almanach amadeusonline (12 Avril 2021 Accédé)
  3. ^ almanach amadeusonline (12 Avril 2021 Accédé)
  4. ^ almanach amadeusonline (12 Avril 2021 Accédé)
  5. ^ Alberto Franchetti - Cristoforo Colombo - Marcello Viotti (1991), Operaclass.com. Consulté le 14 Décembre, 2013.

bibliographie

  • Raffaele Manica, Cristoforo Colombo, en Piero Gelli, dictionnairique, Milan, Baldini Castoldi, 1996, ISBN 88-8089-177-4.
  • Giuseppe Depanis, Cristoforo Colombo - drame lyrique par Alberto Franchetti - Voir la Musique, La Stampa, le 11 octobre 1892, pages 2-3

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez