s
19 708 Pages

1leftarrow blue.svgArticle détaillé: Palerme.

Favara Parc
lac maredolce.JPG
Vue du parc avec étang
emplacement
état Italie Italie
emplacement Palerme
adresse Brancaccio
traits
type parc urbain
surface 250000 m²
inauguration 21 avril 2011
directeur Ville de Palerme
entrées
  • via Giafar
notes Fermeture varient selon les saisons:
Carte de localisation
Favara Parc
[Plein écran]

Les coordonnées: 38 ° 05'24.48 « N 13 ° 23'20.89 « E/38.090133 13.389136 ° N ° E38.090133; 13.389136

la Favara (De 'arabe al-Fawwara, « La source ») ou Maredolce Il est un parc royal normand de Palerme, où il y a la château Maredolce.

histoire

Le parc a été construit pour le roi Ruggero II avant 1153 et peut-être identifiable avec le Qasr Ja'far (Le Palais de Ja'far) vu de Ibn Jubayr en 1184, et Michele Amari lié avec le nom de 'émir kalbit Djafar al-Kalbi II qui a régné de Palerme 998 un 1019. Romualdo Guarna, Archevêque de Salerne, décrit dans son chronique en tant que roi Roger monde a dû enlever beaucoup de terrain pour former le lac artificiel sur les rives duquel il a construit un beau bâtiment. Ceci est un type qui retourne même dans un petit pavillon-îlot palais zisa ou dans le palais ou le soi-disant Château Cuba. La zone a été fortement contaminée par la construction non autorisée qui a frappé le quartier où il se trouve, les principales sources qui alimentent le réservoir ont été repris eau municipale, juste en amont de 'autoroute A19 qui marque la limite sud du parc. en 2011 Il a été rendu accessible pour la première fois dans l'ère moderne grâce à l'intervention du FAI.[1]

Il a reçu le prestigieux Prix international Carlo Scarpa pour l'édition Jardins XXVI, 2015[2]

description

Le parc est bordé au sud par 'autoroute A19, ouest de la façon dont Emir Djafar, au nord par la rue Federico et conte plusieurs bâtiments qui insisteront et à l'est par des hangars industriels. A l'origine Surround est né le parc du château Maredolce et était composé d'un jardin et un lac artificiel, toute la zone étendue pour environ 40 hectares, l'extension actuelle est d'environ 25 hectares, a réduit significativement de la forte urbanisation et dall'abusivismo le quartier. Au centre du bassin il y avait une île avec des palmiers et des plantations d'agrumes accessible uniquement par bateau, et le complexe était entouré de jardins luxuriants. Le parc de Favara est maintenant sur le bord d'un quartier de banlieue, en partie intacte dans la surface d'origine. Le parc de Favara est situé près de la frontière orientale de la ville de Palerme, dans le district Brancaccio, la spéculation est arrêté au niveau du bord du réservoir, qui collecte encore une petite partie de l'eau.

la Sollazzi REGI

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Maredolce Château.
Favara Parc
Modèle du bâtiment Favara Maredolce

Le parc de Favara faisait partie d'un vrai délice système de résidences, REGI d'amusements, qui a connu l'âge d'or sous le roi Guillaume II: Cuba Sottana aujourd'hui Château Cuba, Cuba Soprana (aujourd'hui Villa Di Napoli) Avec pavillon attenant de Cubola, à la fois dans un grand bassin lac artificiel entouré d'une végétation; la Zisa Château, et enfin la Palazzo Scibene. Ce système de résidences à l'est des remparts de la ville et très impressionné les visiteurs, a été nommé جنة الأرض Jannat al-Ard ou جنة الورد Jannat al-ward ( « Le jardin - ou le ciel - sur terre ou roses): Genoardo.

notes

bibliographie

  • Nino Basile, divagations "Palermo Felicissima" d'art Nino Basile et de l'histoire, Palerme, Francesco Sanzo, 1929.
  • Michele Amari, Histoire des musulmans de Sicile, 3 vols. en 5 tomes, Catania, R. Prampolini, 1933-9.
  • Ahmad Aziz, Une histoire de la Sicile islamique, Edimbourg islamique Enquêtes 10, 1975 (rééd. U.P.-Britannique, 2000).
  • Francesco Gabrieli - Umberto Scerrato, Les Arabes en Italie, Milano, Scheiwiller, 1979.
  • Adalgisa De Simone, « Palerme voyageurs et géographes arabes du Moyen-Age », en: Etudes du Maghreb, II (1968), pp. 129-189.
  • Hans-Rudolf Meier, Die normannischen Königspalästen à Palerme, Worms 1994.
  • G. Barbera, M. spécial, Merveilles botaniques. Jardins et parcs Palerme, Palerme, Sicile Région - Département du patrimoine culturel, 2015, ISBN 9788861643130.

Articles connexes