s
19 708 Pages

conduit auditif externe
Anatomie de l'it.svg Oreille humaine
anatomie de l'oreille humaine: le pavillon et le conduit auditif (en vert) forment l'oreille externe
Gray907.png
l'oreille moyenne et externe
Grey 's Anatomy (FR) 1033 page
nom latin Auris externa
système oreille et système auditif
artère branches de carotide externe (Posterior auriculaire, temporelle et parotide superficielle) et les branches de maxillaire (Avant tympanique et casque profond)
vena superficielle veine temporale, plexus veineux péri-articulaire temporo et postérieur veines auriculaires
nerf l'auriculaire (nerf maxillaire inférieur), Grand auricular (plexus cervical), Branche auriculaire vague
lymphatique réseau lymphatique qui appartient à pretragici ganglions lymphatiques, de la parotide sousfascial, parotide inférieur et mastoïde
identifiants
MeSH Oreille externe +
A09.246.272
TA A15.3.01.001
FMA 52781
ID neurolex birnlex_1705

L 'oreille externe Il est une partie de la 'oreille, l'organe dell 'audition. formé à partir Pinna et conduit auditif externe, Il a la fonction de réception de l'information et de son transmettre vers le tympans, qui continue[1].

Il parvient à augmenter le niveau de pression acoustique de 10 à 12 dB pour des fréquences proches de 3000 Hz (ce qui correspond à la parole), tout en ayant peu d'effet résonateur pour des fréquences inférieures à 1000 Hz et au-dessus de 7000 Hz.

Arrangement et relations

Il est formé par le Pinna et actions conduit auditif externe avec ces relations avec d'autres structures. Cela concerne en particulier le conduit auditif, comme le pavillon a seulement relation avec le méat lui-même.

Trae, par conséquent, les relations avec les 'temporo-mandibulaire conjointe en avant, en arrière les cellules mastoïdiennes, la fosse cérébrale moyenne supérieurement (à partir de laquelle elle est séparée par la partie de squameuse 'temporal) Et parotide inférieurement[2][3].

Et innervation Vascularization

Les artères sont des branches de la carotide externe ou sa branche terminale, l 'artère maxillaire[3].

Le flux dans les veines veine temporale superficielle, un temporo du plexus veineux périarticulaires et postérieure veines auriculaires qui se jettent dans veine jugulaire externe[3].

Les vaisseaux lymphatiques, communs aux deux structures[3], former un réseau qui est détenue par trois groupes de ganglions lymphatiques[4]:

  • ganglions lymphatiques pretragici et sousfascial parotide drainant la région antérieure de la face latérale du pavillon;
  • lymphatique parotide noeuds inférieurs vidange de la partie inférieure de la face latérale et une partie de la face interne;
  • ganglions lymphatiques mastoïdiennes et inférieur parotide drainer la région postérieure de la face latérale et l'ensemble du visage médiale.

L'innervation provient des branches de nerfs mandibulaires, vague, trijumeau, glossopharyngeal, soin du visage et plexus cervical[4][5].

structure

Il se compose de Pinna et conduit auditif externe.

Pinna

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Pinna.

Le pavillon est une structure cartilagineuse couverte par le présent mignon de manière symétrique sur les côtés de la tête. Il a une surface très irrégulière avec la présence de rainures et dépressions.

conduit auditif externe

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: conduit auditif externe.

Le conduit auditif externe est un canal qui se prolonge en profondeur à environ 24 mm. Il dispose d'une non rectiligne et est formé par une partie latérale et une cartilage osseux médial. En profondeur, il est fermé par le membrane tympanique et il est revêtu tout au long de son parcours de la peau.

Elle fonction d'amplification du son même de 10-15 dB à des fréquences comprises entre 2000-4000 Hz. Mais ne pas une bonne amplification des fréquences graves entre 125-500 Hz.

embryologique

Le auricule est évident autour de la sixième semaine de gestation chez le fœtus humain et se développe à partir de six protubérances arrondies, libellés Hiss de tubercules, provenant de la première et seconde arc pharyngé[6][7]. Ces tubercules évoluent dans des sous-structures de l'oreille et se déplaçant progressivement vers le haut et vers l'arrière jusqu'à leur position finale sur la tête[6][7].

Le conduit acoustique est formé à partir de la fin de la première rainure pharyngée dorsale[8]. Étant donné que la rainure est né un diverticule qui est dirigée en dedans vers le câble du tympan primitive: le côté du pavillon forment le bassin, la partie latérale du méat acoustique primitive[7].

notes

bibliographie

  • Anastasi et al., Traité d'anatomie humaine, Volume I, Milan, Edi.Ermes, 2012, ISBN 978-88-7051-285-1
  • Keith Moore, T. V. N. Persaud, Le développement prénatal de l'homme, Napoli, EdiSES, 2009, ISBN 978-88-7959-348-9

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers oreille externe
autorités de contrôle GND: (DE4222507-3