s
19 708 Pages

Orchestra Sinfonica Siciliana
logo OSS.jpg
Orchestre de Logo.
Pays d'origine Italie Italie
sexe musique classique
Période d'activité musicale 1951 - dans les affaires
site officiel
Orchestra Sinfonica Siciliana
la politeama de Palerme siège sicilien Symphony Orchestra

L 'Orchestra Sinfonica siciliana est un fondation culturel italien, établi en 1951 avec la loi Parlement régional, grâce à l'initiative d'un groupe de solistes de l'Orchestre de l'Opéra Teatro Massimo de Palerme, mais seulement par 1958 il est devenu un orchestre stable.

à partir de 2001 l'orchestre a sa place fixe au politeama. en 2008 Il a célébré son cinquantième anniversaire.

histoire

En 1958, l'orchestre ait atteint le recrutement des musiciens grâce à une recherche sérieuse des meilleurs en Italie. Pour poursuivre les grands objectifs mêmes musiciens ont insérer dans leurs statuts une loi qui exigeait l'évaluation continue du personnel artistique tous les trois ans. Le seul en Italie à avoir jamais eu une telle mesure. En fait, depuis les premiers concerts de l'orchestre a été un succès instantané en jouant sous la direction des plus grands dans les conducteurs de moment: Georges Sébastian et Jean Martinon. L'orchestre a été immédiatement invité à participer aux célébrations de Puccini centenarian Torre del Lago, à des critiques dithyrambiques de la critique et le journalisme public.

en 1959 le guide Orchestre Sinfonica Siciliana a été nommé directeur artistique du maître, Ottavio Ziino, l'un des plus grands musiciens et compositeurs 1900, qui a donné naissance aux « Journées de musique contemporaine » et la « Semaine internationale de la nouvelle musique » par Palerme et le point international Orchestre symphonique sicilien de référence pour la musique et la culture de deux avant-gardes décennies.

Le désir de l'orchestre de croître, poussé par le Maestro Ottavio Ziino un choix ambitieux, ce qui porte l'Orchestre Sinfonica Siciliana vers l'enseignant Sergiu Celibidache, directeur par intérim Berliner Philharmoniker jusqu'à la fin de 1950.

Capturé par le professionnalisme et la passion des musiciens de l'Orchestre Symphonique Sicilien, Sergiu Celibidache installé à Palerme, en achetant la maison à Lipari, où il aimait se reposer.

L'Orchestre symphonique de Sicile, près de vingt-cinq ans de direction de maestro Sergiu Celibidache, a été le numéro un incontesté en Italie et l'un des plus importants au monde. De nombreux succès à l'étranger et en Italie documentés et conservés dans la bibliothèque RAI. La visite la plus représentative sont ceux du Festival de Wiesbaden, la Semaine de la musique sacrée Cathédrale de Monreale, le Festival de Oxford, L'été de la musique Taormina, le Festival de Dublin, festival romain nouveau Consonanza, la Festival des Deux Mondes de Spoleto, la Biennale de Venise, Musique de notre temps Milan, la Orestiades Gibellina; collecte plus large succès et les jugements flatteurs de la presse internationale.

Orchestra Sinfonica Siciliana
Celibidache dirige l'Orchestre Sinfonica Siciliana

entre 1970 et 1995 a été chargé de la direction artistique du maestro Roberto Pagano, en continuant la ligne marquée et voulue par les maîtres fondateurs. Rigueur, fiabilité, le professionnalisme et la qualité.

en 1986 l'orchestre est appelé à rendre compte de la maison de disques EMI, la version originale les puritains de Vincenzo Bellini au Teatro Petruzzelli de Bari intervenant dans toute la presse mondiale.

en 1996/1997 la direction est dirigée par Mario Messinis, l'un des critiques de musique les plus aigus italiens. Dans la saison des concerts de la même année de sa création, il est de transmettre Rai Tre, La série de concerts dédiée à Anton Webern et Karlheinz Stockhausen, défini par les critiques: exemple de l'engagement culturel que la Sicile à travers son orchestre quitte pour la postérité. En Novembre 1994, sous la direction de Maestro Gabriele Ferro, l'orchestre a organisé une tournée à Milan en soirées musicales, Unione de Turin et Musicale "Ferrara Musica."

Telle est la renommée de l'orchestre dans le monde au printemps 1996, elle a été invitée comme le premier orchestre italien à jouer en Chine l'exécution Ma mère l'oye, Pavane pour une Infante Défunte, la boléro et le concerto pour piano et orchestre n. 1 op. 23 P. I. Tchaïkovski réalisée avec les mains d'or du grand pianiste Lazar Berman. Puis ont suivi, d'autres concerts en continuant la tournée dans les salles de concerts japonais les plus prestigieux et les plus importants: Tokyo Bunka Kaikan, Seitoku Gakuen Kawanami Kinen Koko, Mie-ken Sogo Bunka Centre pour terminer dans le plus important salle de concert dans le monde, le Symphony Hall à Osaka .

orchestre

Les professeurs d'orchestre présents jusqu'en Août 2012

légende

Pièces Prime * Pièces Concertini et deuxième ** scripturaire Ajouté °

Inspecteur Chef d'orchestre: Carlo La Bruna

épaule pour violon
  • Massimo Barrale
premiers violons
  • Fabio Mirabella **
  • Agostino Scarpello **
  • Antonino Alfano
  • Camillo Basque
  • Maurizio Billeci
  • Sergio Di Franco
  • Gabriella Federico
  • Marcello Manco
  • Salvatore Tuzzolino
  • Cristina Enna
  • Domenico Marco [1]
  • Luciano Saladino
  • Ivana Sparacio
  • Salvatore Pizzurro
secondes Violins
  • Donato Cuciniello *
  • Francesco D'Aguanno **
  • Pietro Cappello
  • Angelo Cumbo
  • Francesco Graziano
  • Michele La Cagnina
  • Giuseppe Pirrone
  • Francesca Richichi
  • Gabriella Iusi
violettes
  • Vincenzo Schembri *
  • Salvatore Giuliano **
  • Gaetana Bruschetta
  • Ignazio Lo Monaco
  • Giuseppe Romeo
  • Roberto Presti
  • Roberto Tusa
  • Giuseppe Brunetto
  • Roberto De Lisi
  • Francesca Anfuso
  • Renato Ambrosino
violoncelles
  • Pietro Nappi *
  • Francesco Giuliano **
  • Domenico Guddo **[2]
  • Sonia Giacalone
  • Balbi Loris
  • Davide Alfano
  • Claudia Gamberini
contrebasses
  • Sergio Vincenzo Li Puma **
  • Vincenzo Graffagnini **
  • Michele Ciringione
  • Paolo Intorre
  • Francesco Mannarino
  • Giuseppe D'Amico
  • Rosario Liberti
piccolo
  • Debora Rosti * [3]
flûtes
  • Francesco Ciancimino *
  • Francesco Viola * °
  • Claudio Sardisco
oboes
  • Gabriele Palmeri * °
  • Stefano Lucentini * °
  • Maria Grazia D'Alessio
  • Stefania Tedesco
Cor anglais
  • Daniele Federico *
clarinettes
  • Angelo Cino *
  • Tindaro Capuano
  • Gregory Bragioli
sacs à dos
  • Laura Costa * °
  • Massimiliano Galasso
  • Giuseppe Barberi
Controfagotto
  • Raimondo Inconis * [4]
cornes
  • Luciano L'Abbate *
  • Giuseppe Alba *
  • Giuseppe Russo °
  • Antonino Bascì °
trompettes
  • Salvatore Magazzù *
  • William * ° Castaldi
  • Francesco Paolo La Piana
  • Antonino Peri
  • Giovanni Guttilla
Trombones
  • Giuseppe Bonanno *
  • Francesco Tolentino *
  • Andrea Pollaci
  • Giovanni Miceli
  • Calogero Ottaviano
tuba
  • Salvatore Bonanno *
timbales
  • Matthew Furfine * [5]
  • Sauro Turchi *
percussion
  • Giuseppe Mazzamuto
  • Andrea Muratore
  • Massimo Grillo
harpe
  • Giuseppa Ballo °
piano
  • Riccardo Scilipoti *

invités administrateurs

Sergiu Celibidache, Riccardo Chailly, Yuri Ahronovich, Herbert Albert, Antal Dorati, Vittorio Gui, Efrem Kurz, Sir John Barbirolli, Ernst Bour, Aldo Ceccato, Ferdinand Leitner, Peter Maag, Pierre Monteux, Riccardo Muti, Georges Prêtre, Hermann Scherchen, Franz Welser-Möst, Yuri Temirkanov, Igor Stravinski, Darius Milhaud, Krzysztof Penderecki, Rudolf Barshai, Gary Bertini, Janzug Kakhidze, Alain Lombard, Daniel Oren, Zoltán Peskó, Hubert Soudant, Michel Plasson, Lothar Koenigs, Yoel Levi, George Pehlivanian, Rafael Frühbeck de Burgos, Emanuel Krivine, Vladimir Delman, Carl Melles, Janzug Kakhidze, Michel Plasson, Paul Strauss, Mario Venzago, Gabriele Ferro, Ottavio Ziino, Günter Neuhold, Ennio Morricone, Gunther Theuring, Juraj Valčuha, Lothar Koenigs, Thomas Sanderling, Spiros Argiris, Oleg Caetani, Martin Sieghart, Christian Arming, Hartmut Haenchen, Pierre Dervaux, Pinchas Steinberg, Victor Yampolsky, David Machado, Hans Graf, Donato Renzetti, Milan Horvat, Bernhard Kontarsky, Gerard Korsten, Marcello Panni, Meir Minsky, Lev Markiz, Roberto Abbado, Daniel Nazareth, Lothar Koenigs, Hans Vonk, Isaak Karabtchevsky, Arturo Tamayo, Alun Francis, Jacek Kaspszyk, Hans Paul Decker, Alexander Rahbari, Cristóbal Halffter, Antoni Ros-Marba, Ed Spanjard, Franco Caracciolo, Mark Gorenstein, Corneliu Dumbraveanu, Arthur Fagen, Michel Tabachnik, Denis Vaughan, Bruno Weil, Anton Kolar, Massimo de Bernard, Daniel Nazareth, Marc Albrecht, Muhai Tang, Alexander Schwinck, Leif Segerstam Antonio de Almeida, Gilbert Varga, Gabor Ötvös, Philippe Entremont, Nada Matosevic, Gianandrea Noseda, Balazs Kocsar, Mats Liljefors, Bernhard Kontarski, Claudio Desderi, Alexander Titov, Arpad Joo, Reynald Giovaninetti, Yuri Bashmet, Daniel Lipton, David Honeyball, Ondrej Lenard, Enrique Batiz, Jean Claude Casadesus, Anton Guadagno, Stephen Kovacevic, Moshe Atzmon, Heiko Mathia Förster, Emilio Pomarico, Vaclav Neumann, Jasek Kasprzyk, Emil Tabakov, György Györivanyi Rath, Arnold Oestman, Stanislaw Skrowaczewski, Antoni Wit, Jan Krenz Stephen Harrap, Franco Mannino, Josè Serebrier, Peter Csaba, Tadeusz Strugala, Wojciech Michniewski, Serge Baudo, Vittorio Parisi, John Neschling, Lucas Vis, Joav Talmi, Michi Inoue, Enrique M Azzola, Valery Afanassiev, Friedrich Haider, George Cleve, Carlos Kalmar, Walter Attanasi, Maxim Shostakovich, Lü Jia, Elio Boncompagni Ennio Morricone, Paolo Olmi, Heinz Fricke, En Shao, Christoph Campestrini, Jean Fournet, Donald Appert, Ilarion Ionescu Galati, Wolfgang Gönnenwein, David Shallon, Carls Melles, Victor-Pablo Perez, Antonio Ballista, Nello Santi, Giuseppe Grazioli, Guido Maria Guida, Piero Bellugi, Bruno Aprea, Ed Spanjard, Grzegorz Nowak, Pavel Kogan, Alessandro Siciliani, Jansu Kakhidze, David Geringas, Richard Hickox, Matthias Bamert, Bruno Bartoletti, Balazs Kocsar, Julius Rudel, Vladimir Ponkin, Yves Abel, Eugene Kohn, Lu Jia, Yoshikazu Fukumura Christopher Franklin, Will Hambourg, Theodore Kuchar, Misha Damev.

solistes invités

L'Orchestre Sinfonica Siciliana peut se vanter de la présence des plus grands solistes de la scène internationale Narciso Yepes, Nikita Magaloff, Uto Ughi, Michele Campanella, Anne-Sophie Mutter, Igor Oistrakh, Rudolf Koelman, Maurice André, Ivo Pogorelić, Maurizio Pollini, Salvatore Accardo, André Watts, Jörg Demus, Aldo Ciccolini, Boris Petrushansky, Joshua Bell, Anne Akiko Meyers, Gidon Kremer, Alexander Toradze, Sergej Krylov, Barry Douglas, Boris Belkin, Kevin Kenner, Grigori Zhislin, Evelyn Glennie, François-Joël Thiollier, Silvia Marcovici, Enrico Dindo, Mario Brunello, Raina Kabaivanska, Chris Merritt, Andrea Lucchesini, John Harle, Nelson Freire, Bruno Canino, Grigory Sokolov, Giovanni Sollima, Silvia Marcovici, Antonio Ballista, Christa Ludwig, Maria Tipo, Mario Brunello, Georg Mönch, Alicia de Larrocha, Hermann Prey, Daniela Dessì.

tournée internationale

L'Orchestre Symphonique Sicilien a eu une large acceptation et les jugements de l'admiration de la presse au cours de ses tournées internationales dans les grandes villes des pays comme l'Allemagne, la France, la Belgique, la Suisse, l'Irlande, la Grande-Bretagne, République tchèque, Canada, Norvège, Suède , la Finlande, la Chine et le Japon.

notes

Articles connexes

  • Politeama (Palermo)
  • Palerme

liens externes