s
19 708 Pages

Cor anglais
Englischhorn.jpg
Informations générales
origine Silesian
invention 1720
classification Aerophones anche double
famille oboes
L'utilisation
Musique baroque
musique galant et classique
siècle Musique européenne
musique contemporaine
extension
Cor anglais - tessiture de l'instrument
généalogie
 histoire
chasse hautbois

la cor anglais il est l'un vent instrument de musique à roseau et double canne conique, utilisé non seulement dans le domaine de l'orchestre, mais aussi comme outil éditeurs et les revendeurs. Une théorie est que son nom dérive de l'expression français corne d'angle ou cor chanfreinés, puis « angle », pour l'angle qui est apparu au centre du canon, puis traduit par erreur « anglais ». La théorie est débattue.

Il est en fait une hautbois contralto, dont l'extension est un cinquième parfait dessous du hautbois. Il répandirent dans la première moitié du XVIIIe siècle comme une modification de 'chasse hautbois (Ce autrefois Johann Sebastian Bach). L'extension va de moi sous la faire Au centre de la un plat, un quatorzième au-dessus du milieu C.

Comme l 'hautbois, même le cor anglais est un instrument difficile à jouer, la capacité à l'exigence de « souffle » et la difficulté de maintenir une bonne embouchure, bien que le hautbois par rapport, cor anglais a 'roseau plus large que l'émission qui facilite du son. Ceux qui y jouent, pourrait aussi faire face à tendinite ou syndrome canal carpien, en raison du poids de l'instrument à se maintenir pendant de longues périodes. Pour éviter ce danger, le joueur du cor anglais assure votre instrument de cou à l'aide d'un cordon ou une sangle appropriée, tout comme le basson et saxophonistes. Notez que tout en restant dans 'hautbois la torche avec 'roseau doubles se monte directement sur la partie supérieure de l'instrument, le cor anglais emploie un tube métallique inclinée, dite « on » en raison de sa forme, ce qui rend la liaison entre la torche et l'instrument.

Il y a aussi un particulier s'inscrire dell 'orgue nommé cor anglais.

répertoire

Largement utilisé par les compositeurs précédents Bach, il est seulement général, l'emploie en 1808 un air de Les larmes d'une veuve et en 1810 dans Adelina, puis avec Rossini, dans 'ouverture la Guillaume Tell, le cor anglais prend le rôle de l'instrument soliste, grâce à la rêveuse, mélancolique et voix pénétrante qui le rend particulièrement adapté pour une lente solos nature pastoral. Plus récemment Berlioz il a employé dans 'ouverture Le Carnaval romain (Une partie de 'opéra Benvenuto Cellini) Wagner en Tristan et Isolde, Dvořák en symphonie Du Nouveau Monde, Rodrigo dans l'Adagio de Concierto de Aranjuez et Jean Sibelius tout Le Cygne de Tuonela.

bibliographie

  • Michael Finkelman, Oboe: III. Grandes et petites Oboes européennes, 4. Oboes Tenor, (iv) Inglese Corne, The New Grove Dictionary of Music and Musicians, Londres, Macmillan Publishers, 2001
  • Adam Carse, Une histoire des instruments à vent utilisé dans Orchestres européens et Wind-bandes de la fin du Moyen Age jusqu'à l'heure actuelle, Londres, Macmillan and Co., 1939

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Cor anglais
autorités de contrôle GND: (DE4152282-5