s
19 708 Pages

New Jersey Devils
Hockey sur glace hockey sur glace pictogram.svg
New Jersey Devils.gif
signes distinctifs
Uniformes de course
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
maison
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
transfert
Couleurs sociales rouge, noir, blanc
données de l'entreprise
ville Drapeau de Newark, New Jersey.jpg Newark
pays États-Unis États-Unis
ligue Ligue nationale de hockey
conférence est
division métropolitain
fondation 1974
débuts 1982
désignation Kansas City Scouts
(1974-1976)
Rockies du Colorado
(1976-1982)
New Jersey Devils
(1982-)
propriétaire États-Unis Joshua Harris et États-Unis David S. Blitzer
directeur général États-Unis Ray Shero
entraîneur États-Unis John Hynes
capitaine Canada Bryce Salvador
Les équipes affiliées Albany Devils (AHL)
système de jeu Prudential Center
(17,625 sièges)
site Web devils.nhl.com/
réalisations
Coupe StanleyCoupe StanleyCoupe Stanley
Coupe Stanley 3
Conférence des valeurs mobilières 5
Division des valeurs mobilières 9
Il nous invite à suivre le modèle de Projet de hockey sur glace

la New Jersey Devils J'ai une équipe professionnelle hockey sur glace fondé en 1974 à Kansas City. Après deux saisons, il a déménagé à Denver en Colorado et plus tard dans New Jersey en 1982 où il a toujours son siège, à Newark, après être resté jusqu'en 2007 à East Rutherford. L'équipe participe à la Conférence de l'Est Ligue nationale de hockey (LNH), dans lequel les Devils a remporté le Coupe Stanley trois fois 1995, 2000, et 2003. Sous la direction du directeur général, Lou Lamoriello, Les Devils a obtenu une place dans séries éliminatoires Coupe Stanley au cours des onze dernières saisons et dans dix-huit des vingt dernières saisons.[1]

Depuis ils ont déménagé à New Jersey, les Devils ont joué tous leurs matchs à domicile au Continental Airlines Arena. Cependant, en 2007, l'équipe a déménagé au Prudential Center dans la ville de Newark.[2] Leurs principaux adversaires, New York Rangers,[3] Ils sont situés de l'autre côté de la rivière Hudson. Ils sont rivaux aussi Flyers de Philadelphie parce que les Devils et les Flyers se sont relayés en remportant le titre de champions de la Division Atlantique depuis 1995.[4][5]

L'histoire de la franchise

Kansas City et dans le Colorado

En 1974, la LNH a terminé sa première période d'expansion en ajoutant des équipes Kansas City et Washington C.C.[6] La franchise à Kansas City aurait dû être appelé les Mohawks, comme la région métropolitaine de Kansas City comprend des parties du Missouri et Kansas (MO est un'abbrevazione Missouri et Jayhawk Il est la mascotte de 'Université du Kansas). la Chicago Blackhawks cependant, ont souligné la similitude excessive avec leur pseudo, l'équipe a été rebaptisé Scouts comme une statue de Kansas City.[7]

New Jersey Devils
Logo de Kansas City Scouts (1974-1976)

Le 9 Octobre 1974 Les scouts ont joué pour la première fois Toronto et ils ont perdu 6-2 contre Maple Leafs. En raison d'un rodeo dans la nouvelle Kemper Arena Kansas City Scouts ont été contraints d'attendre neuf jeux avant de faire leurs débuts dans la maison. Bien qu'ils aient perdu le match contre les Blackhawks 4-3, a battu le lendemain soir une nouvelle équipe dans la LNH, la Capitals de Washington, 5-4. Les Scouts ont pas gagner une place dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley en toute saison à Kansas City et a remporté seulement 27 de 160 matchs joués.

L'équipe a commencé à ressentir les effets de la récession économique dans le Midwest. Pendant deux saisons, Scouts vendus seulement 2000 de 8000 billets de saison et ont accumulé des dettes de près d'un million de dollars. En raison de ces problèmes sur et hors du terrain, la franchise a été transféré à Denver et renommé Rockies du Colorado.[7]

New Jersey Devils
Logo des Rockies du Colorado (1976-1982)

L'équipe a commencé à Colorado, remportant son premier match 4-2 contre Toronto. Les Rockies ont obtenu un certain nombre de succès et il semblait qu'ils pourraient atteindre les séries éliminatoires, mais les choses se sont dans Février et les Rockies ont terminé la saison 1976-1977 avec un record de 20-46-14 (20 matchs gagnés, 46 jeux il a perdu 14 jeux égalisé). Bien qu'ils ont terminé la ligue avec moins de victoires, ils ont réussi à gagner une place dans les séries éliminatoires la saison suivante à seulement deux points, mais ils ont été rapidement éliminés par Flyers de Philadelphie dans le premier tour.

Avant la saison 1978-1979, le propriétaire de l'équipe, Jack Vickers a vendu à Arthur Imperatore qui a annoncé son intention de transférer dans Meadowlands New Jersey. La LNH a interdit ce transfert, le forçant à rester à Denver jusqu'à ce qu'il a terminé la construction de la zone Brendan Byrne (maintenant connu sous le nom Continental Airlines Arena). en 1979 l'équipe a pris comme entraîneur Don Cherry et il a acheté l'étoile des Maple Leafs, Lanny McDonald, mais en dépit de ces changements détient le pire dossier dans la ligue. Il a joué les deux prochaines saisons sans la possibilité de se déplacer, jusqu'au 27 mai 1982, un Mogul dans le domaine des expéditions de New Jersey, John McMullen, il a acheté l'équipe et a annoncé que le transfert tant attendu dans le New Jersey serait finalement avoir lieu.[8] L'équipe serait désormais joué au milieu de tri-state zone de Connecticut, New Jersey, et New-York, maison avec les champions à quatre temps Islanders de New York et New York Rangers.

New Jersey

1982-1993

New Jersey Devils
Une illustration de Jersey Devil

L'équipe a été rebaptisée les Devils du New Jersey le 30 Juin 1982. Plus de 10.000 personnes ont voté dans un concours organisé par les journaux locaux pour sélectionner le nom,[9] influencée par la légende de Jersey Devil, une créature menaçante cryptozoologique que vous pensez costumes dans les Pine Barrens du New Jersey.[10] Le premier match des Devils a pris fin en match nul 3-3 contre Pittsburgh Penguins. Leur première victoire, 3-2, a eu lieu dans le New Jersey au détriment de leurs nouveaux rivaux sur la rivière Hudson, New York Rangers.[11] Les Devils ont terminé leur première saison avec un 17-49-14 record terminant trois points ci-dessus la dernière place de la Division Patrick.

La saison suivante, les Devils ont été publiquement humiliée par Wayne Gretzky après avoir été balayé de son équipe 13-4, la Oilers d'Edmonton. Gretzky a été surpris de constater que son ancien coéquipier, Ron Low, Il jouait pour une équipe plus petite, de sorte que dans une interview après le match a déclaré:

(FR)

« Eh bien, il est temps qu'ils ont obtenu leur acte ensemble. Ils anéantissent toute la ligue. Ils avaient mieux arrêter de courir une organisation Mickey Mouse et de mettre quelqu'un sur la glace.[12] »

(IT)

« Alors maintenant, vous commencez à faire sérieux. Ils anéantissent toute la ligue. Il est temps d'arrêter de jouer comme l'équipe Mickey Mouse, commencer à mettre quelqu'un sur la glace. »

Plus tard dans le temps, Gretzky a admis publiquement qu'il avait emporté, mais au fond, pensait que son commentaire avait raison.[13] En réponse, de nombreux fans portaient des costumes Devils Mickey Mouse lorsque les Oilers sont retournés au New Jersey.[12]

Pendant la saison 1983-1984, les Devils a accueilli l'assemblée annuelle Jeu NHL All-Star Brendan Byrne Arena. Glenn "Chico" Resch était le gardien gagnant et défenseur des Devils Joe Cirella il a marqué un but dans le match où l'équipe de la Conférence du Pays de Galles a battu la Conférence Campbell 7-6.[11] Pendant toute la saison, mais les Devils ont pas beaucoup de succès. l'entraîneur Bill MacMillan Il a été tiré au milieu de la saison et remplacé par Tom McVie. En dépit de ce changement les Devils ont terminé la saison avec le pire record dans l'histoire de la franchise: 17-56-7. A la fin de la saison Doug Carpenter Il est remplacé McVie.

New Jersey Devils
Continental Airlines Arena où les Devils ont leur siège jusqu'à ce que le début de la saison 2007-08.

Pendant ce temps, les Devils avaient commencé à construire un noyau de jeunes joueurs. John MacLean, Kirk Muller, et Pat Verbeek Ils ont terminé la direction vétéran de Resch. Le dossier de l'équipe est améliorée chaque saison entre 1984 et 1987. Cependant, la présence des équipes les plus fortes de la division Patrick, les Islanders, Flyers et les Capitals, signifiait pour les Devils une bataille sans espoir avec les Rangers et les Penguins pour la dernière place en séries éliminatoires dans la division.

Dans l'espoir de donner une nouvelle vie à l'équipe, McMullen a pris l'entraîneur et directeur sportif Providence College, Lou Lamoriello, en tant que président de l'équipe en 1987. Avril Lamoriello a récemment été nommé directeur général avant la saison 1987-1988. Ce changement a secoué non seulement la ligue. Malgré le fait que Lamoriello a été entraîneur des équipes universitaires pendant 19 ans, il n'a jamais été un joueur, un entraîneur ou directeur général dans la LNH.

Les Devils de la saison 1987-1988, ils ont réalisé le premier enregistrement de victoires dans l'histoire de 13 ans de la franchise. Le dernier jour de la saison régulière ont été jumelés à leurs éternels ennemis, les Rangers pour la dernière place en séries éliminatoires dans la division Patrick. Après les Rangers ont battu les Nordiques de Québec 3-0 tous les yeux étaient rivés sur les Devils, qui devaient jouer contre les Blackhawks Chicago. Les Devils 3-2 chasse au milieu de la troisième période où John MacLean lié, et avec deux minutes à jouer en prolongation, a marqué le but gagnant. Bien que les Rangers que les Devils ont terminé la saison avec 82 points, les Devils avait une victoire qui leur a permis d'atteindre les séries éliminatoires pour la première fois dans l'histoire Devils et pour la deuxième fois dans l'histoire de la franchise.[14]

L'équipe a réussi à gagner une place dans la troisième phase des séries éliminatoires, la finale de la Conférence du Pays de Galles (aujourd'hui Conférence de l'Est), mais a perdu à la Boston Bruins dans la série quatre de sept jeux (le gagnant doit gagner quatre des sept pour remporter la série). Dans cette série, l'entraîneur Jim Schoenfeld Il a insulté verbalement l'arbitre Don Koharski, en criant des mots obscènes et en suggérant que « manger un beignet. » L'incident a été résolu avec une suspension pour Schoenfeld, contre laquelle la franchise a fait appel à la Cour supérieure du New Jersey. Cet appel à l'autorité en dehors de la LNH était sans précédent et a donné aux Devils une décision préliminaire de la suspension. Pour protester contre l'arbitre Dave Newell et lignards affecté au prochain match, ils ont boycotté. Deux ligues de jeunes lamaneurs les ont remplacés dans le jeu portant des T-shirts jaunes. Pour résoudre l'incident de la LNH a suspendu Schoenfeld pour le prochain match. A la suite Schoenfeld a admis qu'il regrettait ses commentaires.[15]

La saison suivante, les Devils encore une fois eu plus de défaites que de victoires, et n'a pas réussi à se qualifier pour les séries éliminatoires. Lamoriello a fait quelques changements de personnel à la fin de la saison, en particulier l'embauche des deux premières étoiles soviétique à jouer dans la LNH: Vjačeslav Fetisov et Sergej Starikov. Les Devils avaient choisi Fetisov ans plus tôt projet de 1983, mais étant un officier militaire et un membre de l'équipe de hockey, le gouvernement soviétique avait pas le droit de quitter l'Union soviétique.[16] Peu de temps après que les Devils ont signé Fetisov partenaire défensif, Aleksej Kasatonov.

L'équipe a un nouvel entraîneur au milieu des deux saisons à venir. Schoenfeld a été remplacé par John Cunniff dans la saison 1989-1990, et Tom McVie, a rappelé à la mi-saison 1990-91, il a mené l'équipe à la troisième ci-après au premier tour des séries éliminatoires de la saison 1991-1992. Brooks Herb, qui a dirigé l'équipe "Miracle on Ice« En 1980, il a été engagé pour la saison 1992-93, mais quand l'équipe a été à nouveau éliminé au premier tour, a été torpillé et a repris Jacques Lemaire, ex-entraîneur Canadiens de Montréal.[14]

1993-2000

Sous Lemaire Guider l'équipe est passée par saison régulière rugissant 1993-94, alignant dans un jeu de formation sur le terrain qui comprenait les défenseurs Scott Stevens et Scott Niedermayer, Stephane Richer grévistes, John MacLean, Bobby Holik, et Claude Lemieux, et les porteurs et Chris Terreri Martin Brodeur, qui il a été honoré comme meilleur rookie de la ligue avec Calder Memorial Trophy.[17] La première saison où les Devils ont atteint 100 points leur a assuré le deuxième meilleur résultat après les Rangers de New York. En raison de la nouvelle structure des séries éliminatoires dans la LNH, mais les Devils ont remporté la troisième place dans la Conférence Est. Les rivaux se sont réunis dans une finale mémorable Conférence de l'Est qui a duré sept matchs. Les Devils avaient perdu les six matchs joués dans la saison régulière. Les Devils ont atteint la course, vous êtes en avance de 3 à 2. Avant le match, le capitaine des Rangers Mark Messier Il a fait sa célèbre promesse que les Rangers gagne le match. Fidèle à ses paroles, Messier a marqué un coup du chapeau, amener les Rangers à une avance de 4 à 2. Dans la course de sept Valeri Zelepoukine des Devils a tiré le match décisif à 7,7 secondes de la fin, mais les Devils ont toutefois été battu dans la deuxième période de prolongation, pour Stephane Matteau réseau . La série est considéré par de nombreux amateurs de hockey comme l'une des meilleures séries dans l'histoire de la LNH.

New Jersey Devils
la Coupe Stanley: Les Devils ont gagné en 1995, 2000 et 2003.

Malgré le revers, l'équipe est revenue à la finale de la Conférence Est au cours de la courte saison 1994-95, réduite en raison d'une suspension, et a battu Flyers de Philadelphie pour 4 à 2. Dans la finale de la Coupe Stanley, les Devils ont montée en puissance contre les favoris Detroit Red Wings remportant la première Coupe Stanley dans l'histoire de la franchise, et la première ligue de sport professionnel dans l'histoire de l'état du New Jersey. Claude Lemieux a reçu le prix MVP des séries éliminatoires avec Trophée Conn Smythe. Les Devils ont établi un record, avec 11 victoires à l'extérieur dans les séries éliminatoires par saison. Le succès est venu entre les rumeurs continues que l'équipe se déplacerait pour la troisième fois dans son histoire, à Nashville, mais le club est resté dans le New Jersey.[18]

Les Devils ont échoué à se qualifier pour les séries éliminatoires la saison suivante, ratant le dernier lieu de 2 points avec un record 37-33-12. Ils ont été rattrapés par Tampa Bay Lightning le dernier jour de la saison. Ce fut la première fois en 26 ans qu'un vainqueur de la Coupe Stanley n'a pas réussi à se qualifier pour les prochaines séries éliminatoires. Pour le reste de la décennie, les Devils ont pas été aux attentes. Ils ont été battus par les Rangers de New York au deuxième tour des séries éliminatoires 1997, et éliminé au premier tour dans les deux saisons successives.

Mais la saison 1999-2000, ils sont de retour au sommet de la LNH, en battant stars de Dallas, champions, remportant pour la deuxième fois en 6 courses de la Coupe Stanley. Stevens, Holik, Lemieux, Niedermayer et Brodeur, partie de l'équipe gagnante de 1995, ont été renforcés au cours des cinq années de nouvelles commandes, y compris Patrik Eliáš, Petr Sýkora, Jason Arnott, Alexander Mogilny et la recrue Brian Rafalski, John Madden et Scott Gomez, gagnant Trophée Calder (Comme meilleur débutant dans la LNH). Un moment clé de la deuxième victoire de la ligue était de retour dans la finale de la Conférence Est où les Devils étaient en avance sur les Flyers de Philadelphie pour 3 à 1 mais sont fait remettre en place. Ce fut la première fois dans l'histoire des séries éliminatoires par les Devils et a joué toutes les finales de la LNH qui a été récupéré 3-1 partielle lors de la finale de la Conférence Est.[19] Le capitaine de l'équipe Scott Stevens Il a été nommé lauréat du Trophée Conn Smythe pour le but et fait une aide à Jason Arnott dans la deuxième fois de la course des heures supplémentaires 6 à Dallas, décisive pour la victoire finale de la Coupe Stanley.[20]

Juste avant cette victoire, McMullen a vendu l'équipe à Puck Holdings, une filiale de YankeeNets, pour 175 millions $. Les propriétaires voulaient utiliser, et les Devils New Jersey Nets pour leurs émissions sur OUI Réseau et transférer les deux équipes de la Continental Airlines Arena dans une nouvelle arène Newark (Aucune de ces propositions serait alors effectivement réalisé dans le cadre du Puck Holdings).[21] Les nouveaux propriétaires ont surtout laissé le contrôle dans les mains des Devils Lamoriello. Pour le début de la saison suivante Lamoriello a été désigné comme PDG les deux diables que les Nets. Il est resté à la tête de l'équipe de basket-ball jusqu'à ce qu'il soit vendu avec l'intention de le transférer à Brooklyn.[22]

2001-2004

Dirigée par la ligne de Patrik Eliáš-Arnott-Sykora et la performance exceptionnelle du gardien Martin Brodeur, les Devils ont atteint la finale pour la deuxième année consécutive 2001. Ils ont perdu la série contre Avalanche du Colorado Malgré l'avantage de 3 courses à 2, et malgré avoir joué le sixième match à la maison. Pour leur bonne saison régulière les Devils ont recueilli un grand nombre de prix annuels de la LNH. Madden a été le premier joueur dans l'histoire de la franchise pour gagner la Frank J. Selke Trophy (Pour le meilleur attaquant défensif), et les finalistes ont été nommés pour Brodeur et Stevens Trophée Vézina (Le meilleur gardien de but) et Trophée Norris (Meilleur défenseur), respectivement.

Pendant la saison 2001-2002, il est censé être parmi les favoris à nouveau.[23] L'équipe a terminé la saison comme troisième meilleure équipe de la Conférence Atlantique avec 95 points. Les Devils sont entrés dans les séries éliminatoires à la sixième place, mais il a perdu au premier tour contre les Hurricanes de la Caroline qui avait la troisième position.

New Jersey Devils
le gardien Martin Brodeur Il a mené les Devils à trois conquêtes de la Coupe Stanley et est le gardien le plus de victoires dans l'histoire de la LNH.[24]

En 2003, les Devils ont terminé au premier rang dans la saison Division Atlantique avec 108 points, et le deuxième dans la Conférence Est. Les séries éliminatoires ont augmenté à la septième place dans la course finale de conférence avec la victoire contre sénateurs d'Ottawa, gagnants de cette saison Trophée des présidents (Compte tenu de l'équipe avec le plus de points dans la LNH). Dans la finale de la Coupe Stanley, les Devils et le Mighty Ducks d'Anaheim était une alternance d'émotions, avec les deux équipes seulement capables de gagner des matchs à la maison. En fin de compte, les Devils ont apporté la Coupe Stanley dans le New Jersey pour la troisième fois, en battant les Ducks dans le match 7 dans le New Jersey. Avec ce succès, Martin Brodeur, Scott Stevens, Scott Niedermayer, Ken Daneyko et Sergej Brylin Ils ont gagné leur troisième titre. Conclu la saison, Daneyko, longtemps favori des fans de temps, a annoncé sa retraite.[25] Le trophée Conn Smythe a été attribué au gardien Anaheim Jean-Sébastien Giguère, qui a dirigé les Ducks, entré dans les séries éliminatoires dans la septième à la huitième dans leur incroyable voyage à la finale, je marche qui comprenait des victoires contre les deux premiers de Conférence de l'Ouest. Bien qu'il ait gagné le trophée Conn Smythe, Brodeur a remporté le trophée Vézina comme le meilleur gardien de la saison régulière pour la première fois dans sa carrière.

En saison 2003-04 Martin Brodeur a remporté à nouveau le trophée Vézina. Cette saison, les Devils ont été classés au deuxième rang de la division Atlantique avec 100 points, gagnant la sixième place dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Comme en 2002, l'équipe a été éliminée au premier tour, perdant aux Flyers de Philadelphie pour 4 jeux à 1 . Vers la fin de la saison en Mars 2004, un cadre de Lehman Brothers, Jeffrey Vanderbeek, Il a acheté une participation majoritaire par Puck Holdings et est autorisé par Lehman Brothers pour rendre le propriétaire à temps plein. Il était actionnaire minoritaire depuis le changement de propriété en 2000.[26]

Vanderbeek a été un grand promoteur du nouveau projet Arena Newark, Au départ, en 2002, il a reçu un financement du conseil municipal lorsque le propriétaire était Holdings Puck.[27] Après de nombreuses batailles juridiques qui ont eu lieu pour les deux 'expropriation que la participation financière de la ville de Newark au projet, l'accord final a été approuvé par le Conseil en Octobre 2004[28] et l'approbation du projet a été réalisé un an plus tard.[2] Néanmoins, en Janvier 2006, les problèmes financiers ont menacé un blocus de l'accord, les Devils ont pas fourni la lettre requise de crédit disponible jusqu'au dernier jour.[29]

Bien que la construction était bien en cours, en fin d'été 2006 Cory Booker, récemment devenu maire de Newark, a promis de réévaluer l'accord et a même envisagé la possibilité de se retirer.[30][31] En Octobre de la même année, Booker a accordé la réalisation de « première qualité arène construite dans la ville de Newark, que cela nous plaise ou non »[32] et peu de temps après que les Devils ont conclu un accord sur les concessions de propriété et de l'argent à la ville, ce qui a calmé les dirigeants communautaires.[33] L'arène, qui a été rebaptisé Prudential Center lorsque le Prudential Financial, basée à Newark, a acheté les droits à partir de 2007,[34] Il devrait être lancé pour coïncider avec le début de la saison 2007-08.[35]

2004-présent

New Jersey Devils
De haut en bas: Ilya Kovalchuk, Mark Fayne, Nick Palmieri et Travis Zajac

Pendant la saison de lock-out de 2004-05, la plupart des joueurs Devils ont joué dans les ligues européennes et Hockey sur glace Championnat du monde.[36] Patrik Eliáš Contracté l 'hépatite A Il consommation de poisson mal cuit tout en jouant dans la Superliga russe.[37] Face au fait que le temps de guérison de Elías étaient incertains, et la perte de soutien défensif Scott Niedermayer (Sur le marché des joueurs) Scott Stevens (Retirée), Lamoriello ont signé le vétéran défenseur Dan McGillis et deux anciens Devils - aile Alexander Mogilny et le défenseur Vladimir Malachov, dont aucune aurait alors terminé la saison.[38][39][40] En Juillet 2005, l'équipe a annoncé que l'entraîneur Pat Burns Il ne reviendra pas pour la saison 2005-06 qu'il avait été diagnostiqué avec cancer pour la deuxième fois en moins d'un an.[41] L'entraîneur adjoint Larry Robinson, qui a été l'entraîneur de 2000 à 2002, il a été promu au début de la saison.

Les Devils ont eu du mal au début de la saison, la fin de l'année civile 2005, avec un 16-18-5 enregistrement (16 matchs gagnés, 18 perdus jeux, 5 jeux égalisé).[42] Robinson a donné le 19 Décembre la démission du directeur et Lamoriello a pris sa place sur le banc.[43] Une fois Eliáš est de retour après avoir récupéré de l'hépatite, l'équipe a changé le visage et a terminé la saison avec un dossier 46-27-9. Le 29 Avril, 2006 les Devils ont remporté le premier tour des éliminatoires de la Coupe Stanley contre les Rangers de New York 4 jeux à 0, l'extension de leur série de victoires à 15 matchs. Ce fut aussi la première fois les Devils battent leurs rivaux sur l'autre rive de la rivière Hudson dans une série éliminatoire. La saison est terminée au prochain tour avec une défaite 4-1 dans le match 5 contre les Hurricanes de la Caroline, qui allait plus tard cette saison a remporté la Coupe Stanley.

En pré-saison, les Devils ont embauché l'ancien entraîneur des Canadiens de Montréal Claude Julien.[44] Cependant, dans la dernière semaine de la saison, avec seulement trois matchs à jouer, Julien a été congédié et Lamoriello est de retour sur le banc. Le changement a rappelé a défendu la mesure et l'exemption Robbie Ftorek avec huit matchs pour aller dans la saison 1999-2000, après quoi les Devils a remporté la Coupe Stanley Lamoriello: « Je ne pense pas que nous sommes mentalement et [physiquement]. prêt à jouer comme nous devons obtenir dans les séries éliminatoires. "[45] Les Devils ont donc remporté leur septième titre de champions de la Division Atlantique, gagnant la deuxième meilleure place dans la Conférence Est après avoir terminé avec deux points d'avance Pittsburgh Penguins. ils ont battu Tampa Bay Lightning en 6 courses de la première ronde, mais mal dans le deuxième tour contre sénateurs d'Ottawa, laissant vaincu en cinq courses. Leur dernière défaite de la série, qui a eu lieu le 5 mai 2007 Il a marqué le dernier match dans l'histoire de 25 ans des Devils Continental Airlines Arena.[46]

la première saison à Newark Il a vu les Devils ont remporté la division Atlantique pour la huitième fois de leur histoire, mais même ainsi, l'équipe, dans les quarts de finale des séries éliminatoires, a été éliminé en sept matchs par Carolina Hurricanes. Même dans le saison suivante, avec Lemaire à nouveau sur le banc, les Devils ont réussi à remporter le titre de la division, étant également la défense moins perforée, qui a permis Martin Brodeur à gagner William M. Jennings Trophy, en raison de seulement 191 buts contre; Cependant, l'équipe a de nouveau été éliminé en quarts de finale des séries éliminatoires par Flyers de Philadelphie 4-1 en série. la Championnat 2010-2011 Il était plutôt réussi, puisque la franchise, pour la première fois en 15 ans, ne pas se qualifier pour les séries éliminatoires; Lemaire, à la suite de cela, il a démissionné et a annoncé le retrait, remplacé par Peter DeBoer, ancien entraîneur de Florida Panthers. en saison 2011-2012, atteindre la post-saison avec la sixième place dans la Conférence, ils ont passé les Panthers de la Floride au premier tour (4-3), puis les Flyers de Philadelphie en demi-finale (4-1), aller à la conférence finale, où, surpassant les voisins New York Rangers en six courses, ils ont gagné le titre de la Conférence et a atteint la finale Coupe Stanley pour la cinquième fois de leur histoire, où ils se sont opposés à Los Angeles Kings, qui a remporté la série 4-2. la saison 2012-2013, raccourcie à 48 jeux pour le lock-out et a commencé 16 Janvier 2013, Il a bien commencé pour les Devils, mais a subi une forte baisse de la mi-saison, beaucoup à égaler le record d'entreprise 10 défaites; l'équipe a terminé la saison avec une cinquième place dans la division et hors des séries éliminatoires.

Le 15 Août, 2013 les Devils ont été achetés par Joshua Harris, propriétaire de l'équipe de 'NBA de Philadelphia 76ers, pour 320 millions $.[47] Harris gardera la propriété avec David S. Blitzer.

tactique

Les Devils sont connus pour être principalement une équipe défensive, depuis le moment où le conducteur était Jacques Lemaire, qui a adopté un communément appelé la « zone neutre système de blocage »[48]. Cette tactique est conçu pour forcer les adversaires pour donner le disque dans la zone neutre, à la suite d'une contre-attaque.[49] Ce type de jeu, ainsi que la faible présence au stade et à la télévision, a provoqué une lourde peine de l'équipe en termes de visibilité à la fois par les médias que les fans, et de « faire la LNH un spectacle ennuyeux »[50]. Néanmoins, les Devils ont remporté plusieurs succès en utilisant cette tactique, et l'entraîneur Larry Robinson a affirmé que les Canadiens de Montréal (qui ont remporté la Coupe Stanley à plusieurs reprises), où l'équipe a joué dans les années soixante-dix, a utilisé une forme de " bloquer la zone neutre », bien au moment où il n'a pas encore de nom.[51]

Depuis l'époque de l'équipe Jacques Lemaire a adopté à moins que le bloc de zone neutre, en faveur d'une tactique de transition appelée « run and gun »[52]. Des joueurs comme John Madden, qui excelle dans les buts en infériorité numérique, ils ont mené l'équipe en donnant plus de poids à la vitesse et échec avant. Brian Gionta et Patrik Eliáš Ils sont également célèbres pour leur direction dans la zone avant. Zach Parise et Travis Zajac mettre l'accent sur la vitesse et la vérification du disque solide.

Après le retrait de Lemaire, remplacé par Peter DeBoer, les Devils ont commencé à utiliser des tactiques peu offensives, mais le maintien d'une forte solidité défensive.

couleurs sociales et mascotte

New Jersey Devils
Le maillot courant loin

Le logo Devils est un monogramme les lettres « N » et « J », représentés avec des cornes de deux diable au-dessus du « J » et une queue en pointe vers le bas. Le monogramme est rouge avec un contour noir, contenu dans un cercle ouvert aussi noir. Dans les deux mailles le logo est placé sur un fond blanc sternum. Avant la saison 1992-93 le cercle et les grandes lignes étaient tous deux verts.

T

Les couleurs actuelles de l'équipe sont blanc, rouge et noir, visible dans les deux mailles (pour les matchs à domicile et à l'extérieur). Le maillage adopté dans les jeux à domicile (qui, jusqu'en 2003, lorsque la LNH a décidé de changer les deux mailles,[53] qui a été utilisé pour les transferts), il est à dominante rouge. Trois bandes noires et blanches sur chaque bras et la vie. Le maillot de matchs à l'extérieur, utilisés précédemment dans la maison, est blanc avec une raison similaire, mais avec les trois bandes rouges et blanches. Sur les épaules sont les deux uniformes noirs.

Avant 1993, les uniformes étaient vert et rouge avec des bandes légèrement différentes.[14] Les Devils ont pas encore soumis le troisième et divisé avec deux autres équipes (Detroit et Carolina), Ils sont la seule LNH ne pas avoir jamais possédé.

mascotte

La mascotte actuelle est « NJ diable », un haut diable plus de 2 mètres qui incarne la légende Jersey Devil. NJ Diable fournit pour animer la foule, signant des autographes, divertit le public pendant les pauses, le patinage sur glace et courir le long des couloirs de la Continental Airlines Arena.[54] Avant 1993, la mascotte était « Slapshot », un énorme palet qui a aussi eu des fans. Brad Patrick Ebben Cependant, l'homme qui a donné vie au personnage, a été congédié après avoir tâtonné trois femmes tout en costume. Pour éliminer la honte du processus, Slapshot a été mis de côté et n'a pas réapparu depuis.[55]

Saisons et dossiers

Saison par résultats de la saison

notes: PG = Parties jouées, W = S = Victoires, pertes, P = Nuls, OTL = pertes dans le temps supplémentaire, Pts = Points, GF = Buts marqués, GS = But contre, MP = Minutes peine

Du 8 mai 2007.

Remporté la Coupe Stanley Des échantillons de la Conférence Division des échantillons leader alliage
saison PG V S P OTL pts GF GS MP emplacement séries
1982-1983 80 17 49 14 - 48 230 338 1270 5ème, Patrick non qualifié
1983-1984 80 17 56 7 - 41 231 350 1352 5ème, Patrick non qualifié
1984-1985 80 22 48 10 - 54 264 346 1282 5ème, Patrick non qualifié
1985-1986 80 28 49 3 - 59 300 374 1424 6 °, Patrick non qualifié
1986-1987 80 29 45 6 - 64 293 368 1735 6 °, Patrick non qualifié
1987-1988 80 38 36 6 - 82 295 296 2315 4, Patrick La victoire en demi-finale de la division, 4-2 (habitants des îles)
La victoire dans la finale de la division, 4-3 (Capitals)
La défaite en finale de conférence, 3-4 (bruins)
1988-1989 80 27 41 12 - 66 281 325 2499 5ème, Patrick non qualifié
1989-1990 80 37 34 9 - 83 295 288 1659 2ème, Patrick La défaite en demi-finale de la division, 2-4 (Capitals)
1990-91 80 32 33 15 - 79 272 264 2024 4, Patrick La défaite en demi-finale de la division, 3-4 (Penguins)
1991-1992 80 38 31 11 - 87 289 259 1611 4, Patrick La défaite en demi-finale de la division, 3-4 (Rangers)
1992-93 84 40 37 7 - 87 308 299 1815 4, Patrick La défaite en demi-finale de la division, 1-4 (Penguins)
1993-94 84 47 25 12 - 106 306 220 1734 2ème, Atlantique Vittoria dans les quarts de finale de la Conférence, 4-3 (Sabres)
La victoire en demi-finale de la Conférence, 4-2 (bruins)
La défaite en finale de conférence, 3-4 (Rangers)
1994-19951 48 22 18 8 - 52 136 121 787 2ème, Atlantique Vittoria dans les quarts de finale de la Conférence, 4-1 (bruins)
La victoire en demi-finale de la Conférence, 4-1 (Penguins)
La victoire en finale de conférence, 4-2 (Circulaires)
Les gagnants de Coupe Stanley, 4-0 (Red Wings)
1995-1996 82 37 33 12 - 86 215 202 1486 6 °, de l'Atlantique non qualifié
1996-1997 82 45 23 14 - 104 231 182 1135 1 °, de l'Atlantique Vittoria dans les quarts de finale de la Conférence, 4-1 (Canadiens)
Battu aux demi-finales de la Conférence, 1-4 (Rangers)
1997-1998 82 48 23 11 - 107 225 166 1488 1 °, de l'Atlantique Battu aux quarts de finale de conférence, 2-4 (sénateurs)
1998-1999 82 47 24 11 - 105 248 196 1355 1 °, de l'Atlantique Battu aux quarts de finale de conférence, 3-4 (Penguins)
1999-1900 82 45 24 8 5 103 251 203 1313 2ème, Atlantique Vittoria dans les quarts de finale de la Conférence, 4-0 (Panthers)
La victoire en demi-finale de la Conférence, 4-2 (Maple Leafs)
La victoire en finale de conférence, 4-3 (Circulaires)
Les gagnants de Coupe Stanley, 4-2 (étoiles)
2000-01 82 48 19 12 3 111 295 195 1235 1 °, de l'Atlantique La victoire en quarts de finale de conférence, 4-2 (Hurricanes)
La victoire en demi-finale de la Conférence, 4-3 (Maple Leafs)
La victoire en finale de conférence, 4-1 (Penguins)
Défait dans la finale de la Coupe Stanley, 3-4 (avalanche)
2001-02 82 41 28 9 4 95 205 187 1010 3, de l'Atlantique

Battu aux quarts de finale de conférence, 2-4 (Hurricanes)

2002-03 82 46 20 10 6 108 216 166 938 1 °, de l'Atlantique Vittoria dans les quarts de finale de la Conférence, 4-1 (bruins)
La victoire en demi-finale de la Conférence, 4-1 (foudre)
La victoire en finale de conférence, 4-3 (sénateurs)
Les gagnants de Coupe Stanley, 4-3 (Mighty Ducks)
2003-04 82 43 25 12 2 100 213 164 894 2ème, Atlantique Battu aux quarts de finale de conférence, 1-4 (Circulaires)
2004-052 - - - - - - - - - - -
2005-063 82 46 27 - 9 101 242 229 938 1 °, de l'Atlantique Vittoria dans les quarts de finale de la Conférence, 4-0 (Rangers)
Défaite en demi-finale de la Conférence, 1-4 (Hurricanes)
2006-07 82 49 24 - 9 107 216 201 830 1 °, de l'Atlantique La victoire en quarts de finale de conférence, 4-2 (foudre)
Battu aux demi-finales de la Conférence, 1-4 (sénateurs)
totaux 1836 840 748 219 29 1928 5841 5738 33299 - -
1 La saison a été réduite en raison du lock-out des joueurs de 1994-95.
2 La saison n'a pas eu lieu en raison du lock-out des joueurs de 2004-05.
3 Depuis la saison 2005-06 tous les jeux ont un gagnant. La colonne « OTL » comprend SOL (défaites à Shootout).

Le record de la franchise

saison régulière
  • La plupart des buts en une saison: Brian Gionta, 48 (2005-06)
  • Un plus grand nombre de passes en une saison: Scott Stevens, 60 (1993-94)
  • La plupart des points en une saison: Patrik Eliáš, 96 (40g, 56a) (2000-01)
  • Augmentation du nombre de minutes de pénalité en une saison: Krzysztof Oliwa, 295 (1997-1998)
  • La plupart des points en une saison en tant que défenseur: Scott Stevens, 78 (1993-94)
  • La plupart des points dans une saison en tant que débutant: Scott Gomez, 70 (1999-2000)
  • La plupart des victoires en une saison: Martin Brodeur, 48 (2006-07) (le record de la LNH est même)
  • Augmentation du nombre de fois à travers une saison: Martin Brodeur, 12 (2006-07)
  • La plupart des buts en jeu de puissance en une saison: Brian Gionta, 24 (2005-06)
séries
  • La plupart des buts en une saison en séries éliminatoires: Claude Lemieux, 13 (1994-95)
  • La plupart des buts en une saison en séries éliminatoires en tant que défenseur: Brian Rafalski, 7 (2000-01)
  • Un plus grand nombre de passes en une saison en séries éliminatoires: Scott Niedermayer, 16 (2002-03)
  • La plupart des points en une saison en séries éliminatoires: Patrik Eliáš, 23 (9g, 14a) (2000-01)
  • La plupart des points en une saison en séries éliminatoires en tant que défenseur: Brian Rafalski et Scott Niedermayer, 18 (2000-01, 2002-03)
  • Augmentation du nombre de minutes de pénalité en une saison des séries éliminatoires: Perry Anderson, 113 (1987-1988)
équipe
  • La plupart des points en une saison: 111 (2000-01)
  • La plupart des victoires en une saison: 49 (2006-07)
  • La plupart série de victoires à la fin de la saison régulière: 11 (2005-06)[56] (Détail NHL qui est)

Liste actuelle

notes: S = gauche, R = Droite, C = Centre, AS = aile gauche, AD = Aile droite

A partir du 1er Septembre 2013.[57]

Les gardiens de but
# joueur douille acquis lieu de naissance
30 Canada Martin Brodeur S 1990 Montréal, Québec, Canada
35 États-Unis Cory Schneider S 2013 Marblehead, États-Unis
Les défenseurs
# joueur queue acquis lieu de naissance
2 Rép. Tchèque Marek Židlický 2011 plus, République tchèque
5 Suède Adam Larsson 2011 Skellefteå, Suède
6 États-Unis Andy Greene S 2006 Trenton, Michigan, États-Unis
10 États-Unis Peter Harrold S 2011 Kirtland Hills, États-Unis
24 Canada Bryce Salvador - C S 2008 Brandon, Canada
28 Russie Anton Volčenkov S 2010 Moscou, Russie
29 États-Unis Mark Fayne 2009 Nashua, États-Unis
32 Canada Eric Gelinas S 2009 Vainer, Canada
- États-Unis Dan Kelly S 2010 Morrisonville, USA
attaquants
# joueur emplacement queue acquis Lieu de naissance
11 États-Unis Stephen Gionta C 2010 Rochester, États-Unis
14 Canada Adam Henrique C S 2008 Brantford, Canada
19 Canada Travis Zajac C 2004 Winnipeg, Canada
20 États-Unis Ryan Carter C S 2011 White Bear Lake, États-Unis
21 Russie Andrej Loktionov C S 2013 Voskresensk, Russie
- Canada Darcy Zajac C 2013 Winnipeg, Canada
26 Canada Patrik Elias - A C / AS S 1994 Třebíč, République tchèque
29 Canada Ryane Clowe AS S 2013 Mount Pearl, Canada
17 Canada Michael Ryder AD 2013 Bonavista, Canada
8 Lituanie Dainius Zubrus AD S 2007 Elektrėnai, Lituanie
18 Canada Steve Bernier AD 2012 Ville de Québec, Canada
22 Canada Krystofer Barch AD S 2012 Hamilton, Canada
68 Rép. Tchèque Jaromir Jagr AD S 2013 Kladno, République tchèque

Les membres honorés

New Jersey Devils
Le nombre de Stevens est élevé à la hauteur de l'arène.
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Liste des joueurs des Devils du New Jersey.

Les Devils ont retiré deux numéros de joueurs, les deux en 2006.[58] Le 3 Février, ils ont retiré le numéro 4 de longue date capitaine et défenseur, Scott Stevens, qui avait passé 13 saisons avec les Devils. le nombre 3 de Ken Daneyko Il a pris sa retraite le 24 Mars. Daneyko, un défenseur, avait été engagé en 1982 et a passé 22 saisons dans l'uniforme des Devils.

Trois des joueurs Devils sont alors entrés dans la Hockey Hall of Fame. le défenseur Vjačeslav Fetisov, l'un des deux meilleurs joueurs Soviétiques LNH, il a joué pour les Devils de 1989 à 1995 et a été l'assistant de l'entraîneur 1999-2002; Il a été ajouté en 2001.[59] Peter Stastny, un ancien centre et l'un des meilleurs bombardier au fil des ans 80, Il a joué pour les Devils 1990-1993 et ​​a été intronisé en 1998.[60] En 2007, Scott Stevens sera ajouté au Temple de la renommée dans sa première année d'admissibilité.[61] Les anciens entraîneurs Devils Jacques Lemaire (1993-1998) et Larry Robinson (2000-2002, 2005) ont été insérés en tant que joueur avant l'entraînement des Devils. Brooks Herb (1992-1993), qui a dirigé la National Hockey sur glace 1980 des États-Unis à la victoire en Miracle on Ice, Il a été ajouté en 2006.[62]

dirigeants

capitaines

  • Don Lever, 1982-1984
  • Mel Bridgman, 1984-1987
  • Kirk Muller, 1987-1991
  • Bruce Driver, 1991-1992
  • Scott Stevens, 1992-2005
  • Scott Niedermayer, 2004 (Ad interim)
  • Non, capitaine, 2005-2006
  • Patrik Eliáš, 2006-2007
  • Jamie Langenbrunner, 2007-2011
  • Zach Parise, 2011-2012
  • Bryce Salvador, 2012-présent

Cette liste ne comprend pas les anciens capitaines de Kansas City Scouts et Rockies du Colorado.

Les entraîneurs

  • Bill MacMillan, 1982-1983
  • Tom McVie, 1983-1984
  • Doug Carpenter, 1984-1988
  • Jim Schoenfeld, 1988-1989
  • John Cunniff, 1989-1991
  • Tom McVie, 1991-1992
  • Brooks Herb, 1992-1993
  • Jacques Lemaire, 1993-1998
  • Robbie Ftorek, 1998-2000

Cette liste ne comprend pas les anciens entraîneurs de Kansas City Scouts et Rockies du Colorado.

notes

Tous sont (FR)

  1. ^ (FR) New Jersey Devils Histoire, CBS Sportsline. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  2. ^ à b (FR) Newark pelletée de terre pour Devils Arena, New Jersey Devils, 2005. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  3. ^ (FR) Devils visitent Rangers rivaux pour la première fois en '06 -07, Associated Press, 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  4. ^ (FR) Classement final: 1990, NHL.com 2007. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  5. ^ (FR) Classement final: 2000, NHL.com 2007. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  6. ^ (FR) Ligue nationale de hockey (LNH) Histoire d'extension, Rue de Rauzulu. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  7. ^ à b (FR) Histoire de Kansas City Scouts, sur E-Sports Cyclopedia, Productions. Réservoir Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  8. ^ (FR) Histoire des Rockies du Colorado, sur E-Sports Cyclopedia, Productions. Réservoir Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  9. ^ Lawrie Mifflin, Katz, Michael, SCOUTING; « Jersey Devils » remporte le nom sondage, Le New York Times, 30 juin 1982. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  10. ^ (FR) Le Jersey Devil, Theshadowlands.net. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  11. ^ à b (FR) Dates Devils Histoire (PDF), New Jersey Devils, 2005. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  12. ^ à b (FR) Une histoire de l'équipe de hockey Devils NJ, Devils Kat Den. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  13. ^ (FR) New Jersey Devils Biographie équipe, Couchpotatohockey. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  14. ^ à b c (FR) New Jersey Devils (1982-présent), sur E-Sports Cyclopedia, Productions. Réservoir Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  15. ^ (FR) Jim Schoenfeld (The Incident Koharski), HockeyDraftCentral.com. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  16. ^ (FR) One on One avec Viacheslav Fetisov, Les Légendes du hockey. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  17. ^ (FR) LNH Calder Les gagnants du Trophée, Statistiques de hockey. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  18. ^ Susan Keller, Séance d'information quotidienne du New Jersey; Plus Meadowlands bail Suing, Le New York Times, 27 mai 1995. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  19. ^ Les Bowen, God Bless 'Em Quoi qu'il en soit: Flyers Wild Ride Is Over, Philadelphia Daily Nouvelles, 27 mai 2000.
  20. ^ (FR) Les gagnants de la LNH le Trophée Conn Smythe, NHL.com. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  21. ^ Michael Ozanian, Ice Capades, Forbes, 29 novembre 2004. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  22. ^ Darren Everson, Lou laissera Nets, rester au-dessus comme diable, New York Daily Nouvelles, 23 janvier 2004. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  23. ^ (FR) Darren Eliot, Diable d'une montée subite: New Jersey en regardant bien sortir de l'Est, CNN/sports Illustrated, 14 avril 2002. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  24. ^ (FR) Gardien de but de la LNH remporte tous les temps Leaders, Statistiques de hockey. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  25. ^ Melissa Geschwind, Vétéran Daneyko voit d'abord l'action dans le dernier match, USA Today, 10 juin 2003. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  26. ^ Wall Street exécutif Acheter Devils, Le New York Times, 3 mars 2004. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  27. ^ John Brennan, Newark approuve $ 200M pour Arena, Le Record (le comté de Bergen), le 17 Octobre 2002.
  28. ^ John Brennan, Arena Newark Devils « un fait accompli », Le Record (le comté de Bergen), le 7 Octobre 2004. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 16 octobre 2007).
  29. ^ Darren Everson, À échéance, Devils réalisent enfin des objectifs arène Newark, New York Daily Nouvelles, 25 janvier 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  30. ^ John Brennan, maire élu Newark ne voit pas besoin de deux arénas, Le Record (le comté de Bergen), le 20 Juin 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 16 octobre 2007).
  31. ^ Cynthia Burton, Une nouvelle lumière à Newark, Le Philadelphia Inquirer, 16 août 2006.
  32. ^ John Brennan, Arena Devils aller de l'avant, Booker dit, Le Record (le comté de Bergen), le 20 Octobre 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 16 octobre 2007).
  33. ^ John Brennan, Newark, Devils Arena affaire OK, Le Record (le comté de Bergen) 31 Octobre 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 28 septembre 2007).
  34. ^ (FR) Devils ... et Prudential ... Annoncent de nommage des droits de marché ..., New Jersey Devils 8 Janvier 2007. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  35. ^ Gary Rotstein, 290M $ dans le financement serré, mais faisable, pour Arena, Pittsburgh Post-Gazette 31 Juillet 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  36. ^ En Europe NHLers (En anglais). TSN. Récupéré le 06-07-2007.
  37. ^ Doug Harrison, Elias déterminé Devil, CBC Sports, 3 mai 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  38. ^ (FR) Dan McGillis, Rogers Sportsnet. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  39. ^ (FR) Alexander Mogilny, Rogers Sportsnet. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  40. ^ (FR) Vladimir Malakhov, Rogers Sportsnet. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  41. ^ Les Burns Devils luttent contre le cancer à nouveau, ne sera pas l'entraîneur de l'année prochaine, CBC Sports 8 Juillet 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  42. ^ (FR) Les Prétendants: Conférence de l'Est, Société Radio-Canada, 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  43. ^ Lamoriello pour terminer la saison derrière le banc, Presse canadienne, le 22 Février 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  44. ^ Janet Frankston, Devils Location Claude Julien en tant qu'entraîneur, Associated Press, 13 juin 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  45. ^ Out Julien, Lamoriello en tant que diables pour préparer séries, Associated Press, 2 avril 2007. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  46. ^ Tom Canavan, Élimination par des marques sénateurs se termine d'une époque pour Devils, Associated Press, 6 mai 2007. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  47. ^ Devils vendus au groupe dirigé par Joshua Harris, NHL.com, le 15 Août 2013. Récupéré le 16 Août, 2013.
  48. ^ John Kreiser, Libérer le piège - défense - Aperçu de l'industrie, Digest de hockey, Novembre 2003. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  49. ^ John Kreiser, Pris dans un piège: presque toutes les équipes dans la LNH a mis en place un « système », mais qu'est-ce que cela signifie exactement?, Digest de hockey, Janvier-Février 2004. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  50. ^ Chris Anderson, Boring est beau: peut-être l'enfer au style de défense du premier Devils regarder, mais il est difficile d'argumenter avec les résultats, Digest de hockey, Jan. 2001. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  51. ^ Kara Yorio, Scrap le piège s'il vous plaît, TSN, le 20 Septembre 2004. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  52. ^ Devils essayer d'aimer la pression, SNY.tv, le 30 Septembre 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 27 septembre 2007).
  53. ^ (FR) Kristofer Karol NHL 'quacked' avec interrupteur jersey de hockey, État Nouvelles, le 27 Janvier 2003. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 11 Octobre 2007).
  54. ^ (FR) NJ Devil - La mascotte officielle des Devils du New Jersey, New Jersey Devils 2003. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 20 mai 2006).
  55. ^ (FR) Jon Hart, mascotte Eagles ancien Dean Schoenewald est encore fou après toutes ces années, Citypaper, le 29 Novembre 2001. Récupéré le 6 Juillet, 2007 (Déposé par 'URL d'origine 19 juillet 2005).
  56. ^ 25e anniversaire les plus mémorables moments Compte à rebours, newjerseydevils.com 2007. Récupéré le 12 mai 2007 (Déposé par 'URL d'origine 24 avril 2007).
  57. ^ (FR) Liste des Devils du New Jersey en cours, Devils du New Jersey. Récupéré 10 Juillet, 2007.
  58. ^ (FR) Devils à la retraite le nombre de Stevens, Daneyko, CBC Sports, à 3 Février 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  59. ^ nuit étoilée au Hockey Hall, NHL.com, le 12 Novembre 2006. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  60. ^ (FR) Peter Stastny, HHOFlegendsclassic.com. Récupéré le 6 Juillet, 2007.
  61. ^ (FR) Messier dirige Hockey Hall stars de la classe Fame, ESPN.com, le 28 Juin de 2007. Récupéré 10 Juillet, 2007.
  62. ^ (FR) Hockey Hall of Fame - Membres, Digest de hockey 2001. Récupéré le 6 Juillet, 2007.

bibliographie

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR131284509