s
19 708 Pages

Fokker B.I
Fokker B1 front.jpg
description
type avion amphibie
équipage 1
concepteur Walter Rethel
fabricant Pays-Bas Fokker
Date premier vol 1922
retrait Date du service 1929
l'utilisateur principal Pays-Bas Marine Luchtvaartdienst
D'autres variantes Fokker B.III
Les dimensions et poids
longueur 12,0 m
envergure 18,2 m (sup)
10,5 m (inf)
hauteur 3,3 m
poids à vide 1800 kg
capacité 800 kg
Capacité carburant 600 L
propulsion
moteur un Napier Lion
performance
vitesse de pointe 201 km / h (125 mph, 109 kt)

Les données sont extraites de vol[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

la Fokker B.I il était avion amphibie monomoteur biplan développé par 'compagnie d'aviation néerlandais N.V. Nederlandsche Vliegtuigenfabriek (Fokker) Dans le premier vingtaine d'années.

Le premier modèle capable de décoller de la compagnie de surface de l'eau basée à Veere, Il a été construit en un seul exemplaire et utilisé jusqu'à la fin de la décennie Marine Luchtvaartdienst (MLD), le composante aérienne de Koninklijke Marine (la marine les Pays-Bas), en Indes orientales néerlandaises.

Historique du projet

Au cours des premières années de sa carrière en territoire néerlandais Fokker, pour des raisons de commercialisation Il a adopté un nom différent de celui utilisé dans 'Empire allemand, Il a commencé à diversifier la production pour entrer dans les segments de marché de 'aviation à la fois militaires et civils expansion après la fin de Première Guerre mondiale.

A cet effet, le directeur technique ingénieur Walter Rethel Il a commencé le développement d'un amphibie, ou qui pourrait fonctionner soit rails traditionnel de la surface de l'eau. Le projet était lié à un inhabituel[2], pour le moment, le modèle coque avec le centre voilage biplan-sesquiplana, ou avec l'aile en bas de 'ouverture considérablement inférieur à la partie supérieure, équipé d'un moteur installé configuration poussoir et équipé d'un train d'atterrissage semiretrattile.[3]

Le nouvel avion a été présenté au public sous le symbole B.I (à ne pas confondre avec la précédente Fokker M.7 et M.10 comme il est indiqué dans le service par les autorités militaires de 'Empire austro-hongrois) En Septembre 1922[2], entraîné par un 12 W-cylindre Napier Lion Il exploite un 'hélice bois quadripala hauteur fixe. Les essais en vol suivants, effectués à partir de la surface du lac IJ, ils ont souligné d'excellentes performances.[2]

technique

Le B.I était à la recherche d'un modèle pour son temps, hors du commun.[2]

la coque une étape double, entièrement en duralumin et équipé de compartiments étanches[2], a assuré la flottabilité de la cellule et complété les positions des quatre membres d'équipage, les deux pilotes dans un cabine de pilotage aux sièges placés côte à côte en face de l'aile et dans les deux plans pour les cockpits mitrailleurs, un arc et une coque mi.[3]

la voilage C'était un peu sesquiplana avec des ailes couvertes de panneaux contre-plaqué, reliés entre eux par une série d'entretoises pour Warren poutrelle.[3]

La capacité amphibie a été fournie par un train d'atterrissage semiretrattile.

Propulsion a été fournie par un moteur Napier Lion, un 12 W-cylindre Refroidissement liquide, positionné au niveau de la bord de fuite l'aile supérieure en configuration poussoir Il exploite un 'hélice bois quadripala hauteur fixe. Le système de refroidissement complété d'une paire de radiateurs Lamblin.[1]

histoire opérationnelle

Lorsque les tests en 1923 Il a été livré à la marine hollandaise à une longue série d'essais dans des conditions opérationnelles, qui l'a nommé à la Marine Luchtvaartdienst, sa composante aérienne, qui l'a utilisé dans les Indes orientales néerlandaises jusqu'en 1929.[3]

utilisateurs

Pays-Bas Pays-Bas
  • Marine Luchtvaartdienst

notes

  1. ^ à b vol 1922, p. 773.
  2. ^ à b c et vol 1922, p. 772.
  3. ^ à b c avions de combat en 1993, Carte et Fokker B.I B.II.

bibliographie

  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Editions Studio, 1989 ISBN 0-517-10316-8.

publications

  • B.I et Fokker B.II, en avions de combat, Genève - Novara, service Édito S.A. - Institut Géographique De Agostini, 1993.
  • (FR) La nouvelle Fokker amphibien Flying Boat - 450 H. P. Napier Engine "Lion", en vol, 21 décembre 1922, p. 772-773.

D'autres projets

liens externes