s
19 708 Pages

Louis-Philippe, duc d'Orléans
Atelier de Jean Marc Nattier Louis Philippe d' src=
Duc d'Orléans
Nom complet Louis-Philippe d'Orléans
naissance Château de Versailles, France, 12 mai 1725
mort Château de à Sainte-Assise Seine-Port, France, 18 Novembre, 1785
Lieu d'inhumation Val-de-Grâce, Paris
père Louis d'Orléans, duc d'Orléans
mère Augusta Baden-Baden
conjoints Luisa Enrichetta de Bourbon
Charlotte de La Haye de Riou
enfants Luigi Filippo II, duc d'Orléans
Batilde, princesse de Condé
signature Louis Philippe d' src=

Luigi Filippo d'Orléans Duc de Chartres, puis duc d'Orléans (Versailles, 12 mai 1725 - 18 novembre 1785) Fils unique de Louis d'Orléans Duc d'Orléans et sa femme Augusta, née princesse de Baden-Baden.

Il était le père de Philippe Egalite, Duc d'Orléans connu pour avoir pris le parti des révolutionnaires pendant la Révolution française et grand-père du roi de France, Luigi Filippo. L'accumulation vivante richesse considérable pour la maison d'Orléans.

biographie

Les premières années

Luigi Filippo d'Orléans est né à Château de Versailles 12 mai 1725. Comme le seul fils de Louis d'Orléans, duc d'Orléans et sa femme Augusta Baden-Baden, Elle a remporté le titre de la naissance Duc de Chartres, le garder jusqu'à la mort de son père en 1752. Sa sœur cadette Luisa Maria d'Orléans est mort au château de Saint-Cloud en 1728 à l'âge de 1 an et 8 mois.

Il venait d'atteindre l'âge de quinze ans quand Luigi Filippo est tombé amoureux de sa cousine Henriette, deuxième fille du roi Louis XV et la reine Maria Leszczyńska, mais compte tenu de la possibilité d'un tel mariage, le roi et son premier ministre, Le cardinal Fleury, Ils ont décidé de se tenir à la différence de cette union qui apporterait la dynastie des Orléans trop près du trône français.[1]

Le premier mariage

Louis-Philippe, duc d'Orléans
Luisa Enrichetta de Bourbon-Conti, interprété par Jean-Marc Nattier

En 1743, sa grand-mère paternelle, Francesca Maria de Bourbon, veuve duchesse d'Orléans, et Louise Elizabeth, veuve Princesse de Conti finalement organisé son mariage avec son cousin dix-sept ans, Luisa Enrichetta de Bourbon (1726-1759), membre de la maison de Bourbon-Conti, une autre branche cadette de la maison de Bourbon. On espérait que ce mariage pourrait fermer une vieille fracture entre les deux familles de 50 ans.

Le couple marié le 17 Décembre 1743 à la chapelle Château de Versailles. Au bout de quelques mois, le couple a commencé à dériver et la jeune duchesse de Chartres a commencé à mener une vie scandaleuse. Cela a provoqué le refus du père de reconnaître la légitimité de ses petits-enfants. Le couple a eu trois enfants:

  • une fille (Château de Saint-Cloud, 12 ou 13 Juillet, 1745-1714 Décembre, 1745 - Château de Saint-Cloud);
  • Louis Filippo Giuseppe d'Orléans (Château de Saint-Cloud, le 13 Avril, 1747-6 Novembre 1793, Place de la Révolution, Paris), qui a succédé à son père comme duc d'Orléans en 1785;
  • Luisa Maria Teresa Bathilde d'Orléans (Château de Saint-Cloud, le 9 Juillet 1750-1710 Janvier 1822, Paris), la dernière princesse de Condé.

Les succès militaires et la montée comme duc d'Orléans

En servant avec l'armée française pendant la Guerre de Succession d'Autriche, Luigi Filippo se distingua dans les campagnes de 1742, 1743 et 1744, et Bataille de Fontenoy 1745. Après la mort de sa première femme, il se retira au château de Bagnolet, aux portes de Paris, où il a principalement traité des pièces et se est entouré d'intellectuels du poids pour l'âge.

A la mort de son père à Paris le 4 Août 1752 Luigi Filippo est devenu Duc d'Orléans et chef de la famille d'Orléans. Il est également devenu First Blood Prince-, Duc de Valois, Nemours et montpensier. Son père a été enterré dans l'abbaye de Sainte-Geneviève, où il avait vécu depuis 1740.

Mme Villemomble

Après la mort de Luisa Enrichetta, le 9 Février, 1759 au Palais-Royal, Luigi Filippo a pris sa maîtresse Mme Villemomble, une ancienne danseuse qui aimait agir dans des comédies, et qui l'a introduit dans le monde du théâtre. A cette époque, le château de Bagnolet, dont il avait hérité de son père, est devenu sa résidence préférée. Luigi Filippo avait trois enfants avec Etiennette, élevés sous la garde de la famille d'Orléans:

  • Luigi Étienne d'Orléans (21 Janvier, 1759-1724 Juillet, 1825), compte-abbé de Saint-Phar;
  • Luigi Filippo d'Orléans (7 Juillet, 1761-1713 Juin, 1829), compte-abbé de Saint-Albin;
  • Maria Etiennette Perrine de Auvilliers (7 Juillet, 1761 -?), Qui a épousé François-Constantin, comte de Brossard, un régiment d'officier de dragons.

Le second mariage

Il avait une seconde épouse morganatique, Marquise de Montesson, "Charlotte de La Haye de Riou", qui a épousé secrètement en 1773, femme intelligente et auteur d'une certaine réputation, pour un cadeau de mariage a été le Château de Sainte-Assise.

Là, le couple a reçu des hommes de lettres comme la duchesse de Lauzun, la comtesse d'Egmont, le marquis de Lusignan, le marquis d'Osmond et d'Alembert, Friedrich Melchior, Pierre Simon Laplace, le produit chimique Claude Louis Berthollet, le compositeur Pierre-Alexandre Monsigny, l'écrivain Carmontelle et a donné des représentations théâtrales, une écrite par la femme du duc. Ils ont ensuite élargi le palais, ajoutant deux ailes à corp de logis et la création d'une petite cour d'honneur, avec un appariement de petits pavillons: là, le duc d'Orléans est mort en 1785.

Les dernières années

en Février 1785, à l'insistance de Louis XVI, et avec l'aide de Madame du Barry, le duc d'Orléans a vendu le magnifique château de Saint-Cloud, qui avait été en possession de la famille d'Orléans depuis 1658, la reine Maria Antonietta, pour 6.000.000 livres, un prix très bas par rapport au coût initial.

Entouré par tous les membres de sa famille, Luigi Filippo MORI le 18 Novembre 1785, Sainte-Assise à l'âge de 60 ans. Il a été enterré dans le Val-de-Grâce, Paris couvent, construit par son ancêtre Anne d'Autriche pour célébrer la naissance de Louis XIV de France, grand-père de Louis-Philippe.

honneurs

chevalier de' src= Chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit
chevalier de' src= Chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or

ancêtres

Louis-Philippe, duc d'Orléans père:
Louis d'Orléans
Grand-père paternels:
Philippe II d'Orléans
grand-père paternel:
Philippe Ier d'Orléans
grand-père paternel:
Louis XIII de France
la grand-mère paternelle:
Anna de Habsbourg
père Grand-mère:
Elisabetta Carlotta du Palatinat
grand-père paternel:
Charles Louis du Palatinat
la grand-mère paternelle:
Carlotta de Hesse
grand-mère paternelle:
Francesca Maria de Bourbon
grand-père paternel:
Louis XIV de France
grand-père paternel:
Louis XIII de France
la grand-mère paternelle:
Anna de Habsbourg
père Grand-mère:
Mme de Montespan
grand-père paternel:
Gabriel de Rochechoart, duc de Mortemart
la grand-mère paternelle:
Diane de Grandseigne
mère:
Augusta Baden-Baden
Grand-père maternel:
Prince Guglielmo di Baden-Baden
Grand-père maternel:
Ferdinand Maximilian de Baden-Baden
grand-père maternel:
Guglielmo di Baden-Baden
maternelle grand-mère:
Caterina Ursula Hohenzollern-Hechingen
Maternelle Grand-Mère:
Luisa Cristina di Savoia
grand-père maternel:
Tommaso Francesco de Savoie
maternelle grand-mère:
Maria de Bourbon
grand-mère maternelle:
Sibilla Augusta de Saxe-Lauenburg
Grand-père maternel:
Julius Francis, duc de Saxe-Lauenburg
grand-père maternel:
Julius Henry
maternelle grand-mère:
Anna Maddalena de Lobkowicz
Maternelle Grand-Mère:
Hedwig du Palatinat-Sulzbach
grand-père maternel:
Cristiano Augusto Pfalz-Sulzbach
maternelle grand-mère:
Amalia de Nassau-Usingen

notes

  1. ^ Antoine, Michel, Louis XV, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1989, p. 473.

D'autres projets

prédécesseur Duc d'Orléans successeur Manteau des bras du duc d'Orléans (comme prince du sang) .png
Louis I 1752 - 1785 Luigi Filippo II
autorités de contrôle VIAF: (FR19950289 · LCCN: (FRnr97006054 · ISNI: (FR0000 0000 5520 4474 · GND: (DE130143340 · BNF: (FRcb14956012r (Date) · LCRE: cnp00657195