s
19 708 Pages

Malcolm IV d'Écosse
Malcolm iv.jpg
naissance Écosse, 23 avril ou 24 mai 1141
mort Jedburgh, 9 décembre 1165
dynastie Maison de Dunkeld
père Henry de l'Ecosse
mère Ada de Warenne
religion catholique

Coluim IV mac Máel Eanric, ou en anglais Malcolm IV MacEanric (Entre le 23 Avril et le 24 mai 1141 - Jedburgh, 9 décembre 1165), Il était roi de Écosse de 1153 un 1165, fils aîné de Henry de l'Ecosse, comte de Huntingdon et Northumbria (M. 1152) et Ada de Warenne. L'original Malcolm Canmore est un nom associé à son grand-père Mac Donnchada Coluim Máel, Il a succédé à son grand-père David I de l'Ecosse. le nom Malcolm Maiden (Vierge Malcolm) lui a été donnée par cronacisti plus tard, est un nom qui pourrait suggérer à tort ou faiblesse efféminement aux lecteurs modernes. Malcolm est plutôt connu pour son zèle religieux et son intérêt pour la cavalerie et les affaires de la guerre. Il a vécu la majeure partie de son règne, dans des conditions de maladie et il est mort célibataire à l'âge de 24 ans.

la couronne

Malcolm est né à une date non précisée entre le 23 Avril et le 24 mai 1141[1] de Henry de l'Ecosse, fils de David I de l'Ecosse et Ada de Warenne, fille de Elisabeth de Vermandois et William de Warenne, comte de Surrey II. Au moment de sa naissance, son père Enrico était l'héritier naturel du trône Écosse, mais quand Malcolm avait environ onze ans, il est tombé malade et est mort subitement le 12 Juin 1152. David avait pas d'autre fils, mais il, à la différence Henri Ier d'Angleterre que la mort du mâle Guglielmo Adelin dans le naufrage navire blanc avait trouvé aucun héritier, il avait trois petits-fils, fils d'Henry qui assureraient la continuité de la couronne.

L'aîné d'entre eux était juste Malcolm qui est devenu le nouvel héritier du trône, pour se préparer à la vie qui l'attendait David envoya le petit-fils à visiter le royaume dans Donnchad Company I, comte de Fife (1133-1154) Qui a reçu le titre de recteur indiquant peut-être que si Malcolm était monté sur le trône comme un enfant, il aurait occupé le poste de régent. David n'a pas duré, le 24 mai 1153 Il est mort alors qu'il était en Carlisle et Malcolm a été couronné en scone 27 du même mois quand il avait douze ans[2], le fait qu'ils ne sont pas encore couronné avant que l'ancien roi a été enterré pourrait ressembler à un choix téméraire sauf que Malcolm n'était pas le seul à vouloir la couronne.

la Saga des hommes Orkney situe dans William Noble, fils de William fitz Duncan (qui est mort 1147) L'homme que « chaque écossais voulait un roi »[2]. William fitz Duncan a épousé Alice de Rumilly en 1137 ou si, ce qui suggère que son fils était encore très jeune et il n'y a aucune preuve concrète que Guillaume le trône réclamer. Il est mort jeune, au début de 1160, de confier ses biens à ses trois sœurs[3]. Peu de temps avant la mort de David, un autre des fils de William, Wimund avait été aveuglé, castré et confiné à l'abbaye de Byland. Un autre parent de William a présenté en la personne de Domnall mac Uilleim, le premier membre du clan des Meic Uilleim, qui bénéficie d'un soutien considérable dans comtat Moray. Un autre roi potentiel, a été emprisonné dans Alisdair mac Coluim Máel Roxburgh dans environ 1130 parce qu'il était probablement l'un des enfants illégitimes d'Alexandre I.

Coluim a été libéré Máel en 1153 dans la croyance que réclamerait la couronne pour lui-même, mais malgré cela, personne ne pouvait mettre Malcolm du trône. Comme le nouveau roi, et en particulier les jeunes, Malcolm a reçu plusieurs gants de défiance de ses puissants voisins, Somerled, roi d'Argyll; Fergus Galloway; et, le plus important de tous, Henri II d'Angleterre. seulement Rognvald Kali Kolsson, Comte de Orkney, l'a soutenu, mais était parti pour une croisade et est mort en 1158, sa mort a le jeune et ambitieux Harald Maddadsson demeurer le seul détenteur du pouvoir dans le nord. La première opposition à Malcolm a eu lieu en Novembre 1153, la combinaison d'un voisin, Somerled d'Argyll et d'une famille rivale, mac Coluim Alisdair Máel. Cela n'a pas duré longtemps parce que Somerled avait bientôt à se soucier d'une guerre contre Godred II Olafsson qui a duré jusqu'en 1156 et d'autre part, peut-être, un conflit avec Gille Crist, comte de Menteith. En 1157, il est dit que le roi Malcolm a réconcilié avec Macbeth Coluim Máel, qui a été nommé comte de Ross, qui était probablement un titre détenu par son père[4].

Les conflits du royaume

Malcolm était non seulement la Roi d'Ecosse, avait hérité de son père la Northumbria son grand-père et son père avaient pris au cours de la Guerre civile anglaise qu'il avait déchiré le pays où ils se sont heurtés Stephen I de l'Angleterre et son cousin L'impératrice Mathilde. Malcolm a donné Northumbria à son frère cadet William au lieu de tenir la Cumbria lui-même. Ces deux terres ensemble avec comté de Huntingdon et plus tard, le comté de Chester étaient des fiefs de la couronne anglaise et Malcolm tardò pour rendre hommage à Henri II d'Angleterre pour les possessions qu'il avait dans son royaume le faire juste 1157 un Château de Peveril (Château de Peveril), À Castleton, dans Derbyshire, d'abord, puis à Chester[1]. Henry a refusé de Malcolm et son frère de rester propriétaires de ces inimitiés, mais au lieu créé Comte de Huntingdon, honneur pour lequel Malcolm a fait hommage[5].

en 1158 les deux se sont rencontrés à nouveau à Carlisle, mais cela n'a rien à améliorer le sort de leurs rapports, si bien que Henry ne le chevalier créé, l'année suivante, il a accompagné le siège souverain anglais Malcolm Toulouse après quoi il a reçu un titre de chevalier. Malcolm tornò dans son pays natal en 1160 et bientôt il se trouva avoir à faire face à la rébellion d'une poignée d'hommes dirigée par Ferchar Comte de Strathearn qui ébranlèrent le roi de siège. Après la révolte Ferchar a donné les noms Malcolm nobles impliqués et il semble possible d'exclure la présence de Donnchad II, comte de Fife (1154-1204), Fils de l'ancien « régent » Malcolm[2]. les deux Jean de Fordun d'autres cronacotecari suggèrent que la révolte a finalement eu un relativement pacifique, et qu'elle a pris fin lorsque les résultats Malcolm a mené une expédition en Galloway où Fergus qui étriller finit ses jours comme Monaco Holyrood Abbey où il mourut en 1161 tandis que son fils Uhtred Galloway (1120 22 Septembre-vers 1174) Elle a été prise en otage. En raison du raid Galloway a longtemps cru que Fergus faisait partie des rebelles comptes, a récemment émis l'hypothèse que, retourné et pacifiée, les mêmes comptes ont demandé Malcolm d'attaquer peut-être Fergus grief au pillage des il a fait[6].

en Juillet 1163, plus ou moins dans la période où il devait rencontrer Henry Malcolm ces est tombé gravement malade alors qu'il était proche Doncaster. Pendant ce temps, Malcolm a également été en paix avec Enrico et avait réinstallé la Moray remplaçant Fergus avec ses enfants et avait maintenant qu'un seul ennemi, Somerled que juste avant la 1160 Il est devenu souverain de Royaume des îles. en 1164 Il a apporté une grande armée d'insulaires et d'Irlande pour attaquer Glasgow et Renfrew où Walter fitz Alan (1106-juin 1177) Big steward de l'Ecosse Il venait de terminer un château. Dans la bataille qui a suivi est le fils de Somerled GilleBride ont péri ainsi que de nombreux soldats dirigés par Évêque de Glasgow qui à l'époque, il était probablement Herbert de Selkirk. L'ère cronacotecari a attribué la victoire à l'intercession Malcolm et ses partisans Saint Mungo[4].

La mort prématurée

Malcolm 9 Décembre de 1165 Jedburgh seulement vingt-quatre, son départ anticipé peut avoir été accéléré par la maladie osseuse de Paget il a souffert et dont les effets de déformation majeure et élargissement des os[2]. la Annales d'Ulster écrit autour de la 1165 incensarono Malcolm déplorant sa perte et ainsi fait le cronacotecario William de Newburgh (peut-être 1136-peut-être 1198), D'autres deprecarono lui indiquant qu'il n'a pas pris en charge des intérêts du royaume, qui était devenu sujet à griffonnai la Northumbria et a été fortement détesté par le peuple[2].

Selon la légende Malcolm avait une fille qui était engagé, sur son lit de mort, Henry, prince de Capoue (1160-1172), Mais il est certainement faux, il a laissé aucun héritier mâle ou femelle être. Sa mère Ada avait prévu de se fiancer avec son fils Costanza di Bretagna, fille de Conan III, duc de Bretagne (entre 1093 et 1096-17 septembre 1148), Mais Malcolm est mort avant le mariage pourrait avoir lieu[3]. Les sources contemporaines de l'information sont assez minces, mais aussi loin que possible, il semble que Malcolm est allé sur le chemin des réformes entreprises par son grand-père et grand-père, les postes de shérif de Crail, Dunfermline, Edinburgh, Forfar, Lanark et Linlithgow Vous pouvez être daté du règne de Malcolm avec celui de Justicier de Lothian[5]. Malcolm a également fondé l'abbaye de 'Ordre cistercien Coupar Angus dans la ville.

dans les livres

Malcolm apparaît comme un personnage dans deux œuvres de l'auteur Nigel Tranter:

  • Seigneur des Isles la 1983, le protagoniste est Somerled et l'intrigue suit son carrière militaire et politique, y compris des affrontements avec David et Malcolm, le roman se termine par sa mort
  • Tapisserie du sanglier la 1993, dont le protagoniste est tel Hugh clan Swinton dont la première utilisation en justice est de tuer le sangliers menaçant, le bétail, les moutons et les gens dans la campagne écossaise. Il devient alors un explorateur dans la Royal Army Service au moment de l'affrontement avec Fergus.

ascendance

Malcolm of Scotland père:
Henry de l'Ecosse
Grand-père paternels:
David I de l'Ecosse
grand-père paternel:
Malcolm III d'Écosse
grand-père paternel:
Duncan I de l'Ecosse
la grand-mère paternelle:
Suthen
père Grand-mère:
Marguerite d'Ecosse
grand-père paternel:
Edward l'Exil
la grand-mère paternelle:
Agata Kiev
grand-mère paternelle:
Maud de Northumbria
grand-père paternel:
Waltheof, comte de Northumbria
grand-père paternel:
Siward, comte de Northumbria
la grand-mère paternelle:
Ælfflæd de Bernicia
père Grand-mère:
Judith de Lens
grand-père paternel:
Lambert II, comte de Lens
la grand-mère paternelle:
Adélaïde de Normandie
mère:
Ada de Warenne
Grand-père maternel:
William de Warenne, comte de Surrey II
Grand-père maternel:
William de Warenne, le comte de Surrey
grand-père maternel:
Rodulf II de Warenne
maternelle grand-mère:
Emma
Maternelle Grand-Mère:
Gundred, comtesse de Surrey
grand-père maternel:
?
maternelle grand-mère:
?
grand-mère maternelle:
Elisabeth de Vermandois
Grand-père maternel:
Hugo I de Vermandois
grand-père maternel:
Henri Ier de France
maternelle grand-mère:
Anne de Kiev
Maternelle Grand-Mère:
Adélaïde de Vermandois
grand-père maternel:
Herbert IV de Vermandois
maternelle grand-mère:
Adele de Valois

notes

  1. ^ à b Scott, W. W., "Malcolm IV (1141-1165)", Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004
  2. ^ à b c et Duncan, A.A.M., la Royauté des Ecossais 842-1292: Succession et indépendance. Edinburgh University Press, Edinburgh, 2002
  3. ^ à b Oram, Richard, David I: Le roi qui fit de l'Écosse. Tempus, Stroud, 2004
  4. ^ à b McDonald, R. Andrew, Outlaws de l'Ecosse médiévale: défis aux Canmore Kings, 1058-1266. Tuckwell Press, East Linton, 2003
  5. ^ à b Barrow, G.W.S., Le Royaume des Ecossais. Edinburgh University Press, Edinburgh, 2003
  6. ^ Brooke, Daphne, Hommes sauvages et Lieux saints: St Ninian, Whithorn et le royaume médiéval de Galloway. Canongate, Édimbourg, 1994

D'autres projets

prédécesseur Roi d'Ecosse successeur Armoiries royales de Scotland.svg
David I 1153-1165 William I
autorités de contrôle VIAF: (FR262977882 · LCCN: (FRn85108580