s
19 708 Pages

Louis VI
Louis VI le Gros.jpg
Portrait de Louis VI « le Gros »
Roi de France
Armes du Royaume de France (Ancien) .svg
au bureau 29 juillet 1108 -
1 Août 1137
prédécesseur Philippe Ier de France
héritier Louis VII de France
successeur Louis VII de France
Nom complet Louis VI Capet de France
naissance Paris, 1 Décembre 1081
mort Béthisy-Saint-Pierre, 1 Août 1137
enterrement Basilique de Saint-Denis, France.
Maison Royale Capétiens
père Philippe Ier de France
mère Berta
épouse Adélaïde de Savoie
conjoints Luciana de Rochefort
Adélaïde de Savoie
enfants * Philip (1116-1131)
  • Luigi (1120-1180)
  • Enrico (1121-1175)
  • Ugo (1123-?)
  • Roberto (1123-1188)
  • Peter (1125-1182)
  • Constance (1128-1176)
  • Filippo (1123-1161)
religion Christian catholique

Louis VI, dire la graisse, en français Louis VI le Gros (Paris, 1 Décembre 1081 - Béthisy-Saint-Pierre, 1 Août 1137), Il a été Roi de France de 1108 sa mort. Ce fut le cinquième roi de France de capétienne Dynasty.

Louis était le fils aîné de Roi de France Philippe Ier et Berta (1055 - 30 Juillet 1094).[1] Il a été le promoteur des associations professionnelles des bourgeois de la ville, a assuré les propriétés des abbayes, fortement combattu le vol et a ajusté les conflits entre ses vassaux par une véritable justice, mais surtout sur les conseils de l'abbé Suger de Saint-Denis, Il avait un concept haut de la royauté, qui a réussi à imposer à l'ensemble du territoire national.

biographie

Luigi a été réuni avec Suger, qui est devenu abbé de Saint-Denis. Les deux sont devenus des amis proches et plus tard l'a promu son conseiller Louis.

Première vie et co-régent

Le 24 mai, 1098, à Abbeville, Louis fut fait chevalier et un peu plus tard a été associé au trône de son père, selon la coutume du premier Capétiens. Cependant, Luigi, corrigeant son père, à cette époque, il a dirigé les troupes et a régné au lieu de Philippe, et malgré les intrigues[2] sa belle-mère, Bertrada Montfort, Il est devenu roi en fait. Jusqu'à la mort de son père a été engagé dans la lutte contre l'autorité des vassaux rebelles du roi, et en particulier contre le régent Duché de Normandie,[3], le roi d'Angleterre William Rufus, qui avait envahi Vexin Français et avait formé une coalition anti-capétienne noble.

Heureusement, Louis une bonne partie des nobles restés fidèles et a résisté aux attaques de William jusqu'à l'en dissuader, en 1099, de poursuivre l'entreprise. après son retour[4], en 1100, le duc, Roberto II, amélioration de la situation de conflit revenir après cela, 1106, Normandie avait été conquis[5] le nouveau roi d'Angleterre, Henri I Beauclerc.

Lutte contre la gangsterism les barons

Louis VI de la France
Louis VI

Philip est mort le 28 Juillet 1108 à Melun et 3 Août suivant Louis fut couronné roi sous le nom de Louis VI. Le nouveau monarque a continué à combattre les barons partout, protégés par leurs forteresses, les marchands et les pèlerins et dévalisé aussi dévalisé les paysans requisendogli toutes sortes de produits (vin, du blé et du bétail) et les églises et les monastères de pillage. Parmi eux, ils se souviennent les deux qui étaient connus pour leur brutalité et la cruauté: Thomas Marle, qui a été vaincu et tué seulement[6] en 1130 et Hugues de Le Puiset, qui a toujours du côté des ennemis de Louis VI et mourut en 1118, en Terre Sainte où il était allé pour expier leurs péchés et où, entre autres, il était devenu comte de Jaffa.

Cependant, la lutte contre les barons l'occupa pendant toute la durée de son règne, qu'ils devaient rétablir l'ordre et l'autorité de l'évêque évincé certains et aussi malmenés par un baron, est de faire revenir le vol par la même propriété, illégalement et par la force, en particulier les veuves et les orphelins, et enfin à punir qui des crimes contre les personnes nobles de haut rang ou influents à la cour. Dans tous ces cas, si le réprouvé ne figurerait pas à la réunion, pour se justifier, Louis VI était prêt à prendre les armes, même si, avec les années, son corps a été des campagnes pondéré et militaires ont été qui lui a coûté beaucoup d'efforts . En fait, Louis VI avait une haute idée de son bureau. Emblématique était sa réponse qu'il a donnée à ceux qui a souligné les nombreuses difficultés, dont notamment la conquête d'un château considéré comme inattaquable, une société qui était sur le point d'accomplir: « Ce qui ne serait jamais déshonorer la majesté de la couronne, si nous devions nous faire , de peur d'un bandit ».

Sous le règne de Louis VI, la famille Garlande il a pu occuper toutes les positions importantes du royaume, avec Anselmo sénéchal de France de 1107 à sa mort au siège du château de Le Puiset en 1118; un frère Anselme, le chierico Stefano, ainsi que tenir plusieurs charges ecclésiastiques importants, était chancelier du royaume de 1106, tandis qu'un troisième frère, Gilberto, était maître d'hôtel de la tête de la cour. Un quatrième frère, William, en 1118, Il est devenu intendant au lieu de Anselmo, et quand Guglielmo MORI, Stephen est devenu sénéchal, ainsi que le chancelier. Stephen aurait obtenu par Louis VI a également nommé à Archevêque de Paris, mais le Papa Pasquale II a opposé son veto; Stefano, tout en menant une vie indigne[7] un ecclésiastique, il a réussi à accumuler le pouvoir immense[8], qui lui a fait détesté par tous, en particulier le clergé.

Stephen a été dépouillé du titre de sénéchal et expulsé de la cour, avec son frère Gilberto, en 1127, par Louis VI de la pression de sa femme, Adélaïde de Savoie ceux qui croyaient être traité par Stefano avec peu de respect. Stefano croyait que la position de son droit sénéchal opposé et a résisté au roi, son maître pendant trois ans, quand, en 1130, Il avait à humilier et à soumettre, en renonçant à la charge sénéchal, tout en maintenant celle du registraire. Louis VI pendant quatre ans n'a pas renouvelé le poste de délégué syndical qui a été réaffecté à Raul I de Vermandois, seulement 1134.

Lutte contre le roi d'Angleterre, Henri Ier

Louis VI le Gros n'a pas approuvé l'emprisonnement de son sujet, le duc de Normandie, Robert II; Aussi dans le duché, il serpentait un certain mécontentement qui a soutenu la petite (environ 6 ans) soupirant, Guglielmo Cliton, Le fils de Duke, Robert II, qui fomente cours Luigi. en 1109, Enrico en toute sécurité maître de la Normandie, a commencé les hostilités avec Louis VI et, 1111, il a réussi à former une coalition redoutable contre le roi de France qui comprenait entre autres, Thibaut IV de Blois, son oncle, Hugh, comte de Champagne, comte de Troyes et Hugues de Le Puiset. La rébellion a pris fin en 1113, le traité qui reconnaît la souveraineté de Henry aussi Grande-Bretagne et Maine.

La guerre a repris en 1116, avec accrochages en continu Vexin. en 1119, après Louis VI avait occupé la forteresse de Les Andelys, Henry a attaqué la plaine voisine de Brémule, mais il a été vaincu et humilié[9]. Alors Luigi a demandé papa Callisto II arbitrer et le Conseil de Reims, 20 et 21 Octobre 1119, Louis VI a parlé[10] et accusé Henri Ier, toujours son allié, pour lui faire la guerre, le traitement réservé à son frère Henry, Robert II de Normandie, son sujet, enfermé dans une prison pendant près de quinze ans et du fait que, 1112, Il avait arrêter son ambassadeur traîtreusement, le Normand, Robert de Bellême, et personne ne l'avait libéré. Henry a dit, mais surtout rempli de cadeaux le pape en disant qu'il était prêt à des pourparlers de paix, qui a pris fin en 1120, avec le retour de leurs réalisations et de rendre hommage au roi de France par Guglielmo Adelin, fils d'Henri Ier et héritier du trône d'Angleterre; En outre Château Gisors Il est resté à Henry I.

en 1124, Henri I Beauclerc Il alliait avec son fils, le Saint empereur romain Henry V, qui ont envahi Comté de Champagne, à venir jusqu'à Reims, où il est arrêté, parce qu'il attendait une armée massive[11], qui l'a forcé à retourner en Allemagne.

La succession dans le comté de Flandre

Le 2 Mars, 1127, Comte de Flandre, Charles le Bon, pas d'héritiers légitimes, a été assassiné dans l'église de San Donatien Bruges, alors qu'il était à ses dévotions. Les prétendants étaient nombreux, Guillaume d'Ypres, Thierry d'Alsace, Arnold du Danemark, Baudouin IV de Hainaut et d'autres, y compris, Geoffrey le Barbu, Duc de Brabant, mais le roi de France, Louis VI, appelé les Flamands, se précipita vers arras, et il fit appeler le notable flamand parce que l'élection de son candidat, son frère et prétendant à la couronne anglaise et le duché de Normandie, Guglielmo Cliton. Wilhelm a été élu et a été immédiatement confirmée par Gand, Bruges, Lilla, Saint-Omer et le roi se dirigea vers Bruges, traversant une bonne partie du comté, il a reçu avec enthousiasme. A Bruges, ils ont été capturés et exécutés l'assassiner de Charles Ier le Bon.

Louis VI de la France
Louis VI la graisse

Louis VI revient à Paris, William a mis en œuvre, cependant, un peu politique prudente aux besoins des prédominante bourgeois dans les villes flamandes et en un rien de temps ses rivaux et a pris courage Thierry d'Alsace, qui a maintenant le contrôle de Gand et Bruges a été, en fait, élu nouveau comte et en Février 1128, Aussi pour l'aide financière de Henri Ier d'Angleterre, presque toute la Flandre étaient Teodorico. Luigi alors convoqué une grande assemblée à arras, où Théodoric fut excommunié et ses troupes tête Lilla, ville où Théodoric s'était enfermé. Mais Louis a dû quitter Lille et la lutte a eu lieu entre Théodoric, qui semblait destiné à succomber, et William qui est mort dans le siège de Alost. Avec la mort de Guillaume, sans héritiers, Théodoric, a été reconnu comte, comme Théodoric I, de partout dans le comté, et le roi de France, Louis VI, a dû accepter le fait accompli et si je Théodoric est arrivé à William.

Le duché d'Aquitaine

Les relations entre le roi de France et le duc d'Aquitaine, dans le passé récent ne sont pas le meilleur, comme le duc a rendu hommage au roi de France; en 1137, lors d'un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, Duke, William X est mort, il semble que le vendredi Saint, et, dans les titres de la duchesse d'Aquitaine et la Gascogne et de la comtesse de Poitiers, il fut remplacé par sa fille, Eleanor. William, cependant, avant sa mort, de peur que sa jeune fille serait en proie à une vassale ou d'un autre seigneur féodal, proposé au roi Louis VI se marier avec leurs deux héritiers légitimes: Eleanor et le futur roi de France Louis VII. Louis VI a accepté avec joie le mariage, pensant que le royaume de France de la Loire serait prolongé jusqu'à ce que la Pyrénées et mer Méditerranée.

Le mariage d'Aliénor et Louis de la France a été célébrée le 25 Juillet, 1137, à Bordeaux et sur la route de Paris, le couple a été couronné ducs d'Aquitaine dans la cathédrale de Poitiers, mais le duché n'a pas été atteint à la couronne française, était duchesse Eleonora et Luigi, consort duc; il a également été convenu que leur premier enfant serait roi de France et duc d'Aquitaine, et la fusion des deux domaines, aurait lieu avec une génération en retard. Mais alors que Louis VII, lors de son voyage à Paris, il a pris possession de l'Aquitaine 1er Août de 1137, Louis VI est mort, la dysenterie, en raison de trop manger (qui avait déjà conduit à 'obésité), Dans le château de Béthisy-Saint-Pierre, dans la forêt Compiègne, non loin de Senlis, après le retour d'une expédition punitive contre le seigneur de Saint-Brisson-sur-Loire. Il a été remplacé par son fils Louis VII dit Young, qui voulait à l'origine pour devenir un Monaco.

Louis VI a été enterré dans Basilique de Saint-Denis

Mariages et descendants

marié Louis VI:

  • en 1104, premier mariage[12], Luciana de Rochefort, la fille du comte Rochefort Guido (environ 1055 - 1108), Et Elizabeth de Crécy. Le mariage a été annulé par papa Pasquale II, au Conseil de Troyes, 23 mai 1107. La mariée, est restée libre, se remarie bientôt avec Guicciardo III de Beaujeu.
    • Luigi et Luciana avait pas d'enfants,
  • en 1115, 4 mai sa deuxième femme, Adélaïde de Savoie (1092 - 1154), Fille de Comte de Savoie, Umberto II de Savoie (1065 - 1103), Et Gisela de Bourgogne (environ 1070 - avril 1133).[13] De cette union sont nés neuf enfants:
    • Filippo (1116 - 1131), Ne pas confondre avec son frère du même nom. Il est mort suite à une chute d'un cheval;
    • Luigi (1120 - 1180), Qui est devenu roi de France sous le nom de Louis VII le Jeune;
    • Enrico (1121 - 1175), Évêque de Beauvais (1149 - 1161) Et puis Reims (1161 - 1175);
    • Ugo (environ 1123, Il est mort jeune);
    • Roberto (environ 1123 - 1188), A déclaré le Grand, comte de Dreux et Pourquoi;
    • Peter (V. 1125 - v. 1182), Seigneur de Courtenay, après le mariage (environ 1152) Avec Elizabeth de Courtenay (environ 1135 - 1206), Dame de Courtenay;
    • Constance (environ 1124 - 1180), Couple marié, premier mariage, Eustace IV et sa seconde épouse, Raymond V de Toulouse (1134 - 1194);
    • Filippo (ca.1132 - 1161), À ne pas confondre avec le frère aîné du même nom. Il était archidiacre de Paris;
    • une jeune fille est morte.

notes

  1. ^ Berta Elle était la fille de Comte de Hollande, le Fiorenzo et Gertrude de Saxe
  2. ^ Bertrada Montfort, selon les chroniques de l'époque, plus d'une fois, tenté d'assassiner Louis, de le remplacer par un de leurs enfants.
  3. ^ Le frère du Duc de Normandie, le roi d'Angleterre William Rufus, Normandie avait reçu en garantie pour le prêt que Robert II de Normandie Il avait reçu de son frère pour se rendre à Terre Sainte, le résultat de première croisade.
  4. ^ le régent Duché de Normandie, le roi d'Angleterre William Rufus, en 1100, Il était mort.
  5. ^ Le duc, Roberto II, capturé après Bataille de Tinchebray, a été dépouillé du duché de Normandie, par son frère, le nouveau roi d'Angleterre, Henri I Beauclerc, avec l'approbation de son souverain, le roi de France, Philippe Ier, ayant été dit (non sans raison) incapable de maintenir l'ordre et la paix sur son territoire, il a été amené en Angleterre et emprisonné pour le reste de sa vie.
  6. ^ En vérité, Thomas Marle, excommunié et assiégée par les troupes royales dans son château 1115, il dut se rendre à Louis VI qui, après l'acquittement de l'église lui avait pardonné et laissé libre, si Thomas avait pris des vols et des meurtres, pendant 15 ans.
  7. ^ L'évêque de Chartres appelé Stephen de Garlande « ... un analphabète, accro aux jeux de hasard et le libertinage », tandis que St. Bernardo di Chiaravalle Il l'a décrit comme » ... un homme qui a servi deux maîtres en même temps, Dieu et mammon, Maintenant, portant le soutane et étole chanter la messe dans une église, portant maintenant le 'armure conduisant les troupes ".
  8. ^ Un chroniqueur a dit que « ... le royaume de France était complètement à sa merci. »
  9. ^ Louis VI le Gros dans la bataille de Brémule abandonné son cheval et sa bannière à l'ennemi et a dû se réfugier dans la forteresse de Les Andelys, Musegros après avoir erré dans la forêt.
  10. ^ Le Norman monaco, Orderico Vitale, qui, apparemment, il était présent, transmis à nous le discours que « massif, pâle, fort éloquent, Louis VI le Gros est devenu l'occasion, ce qui conduit le conseil aussi le fils de Robert II de Normandie, Guglielmo Cliton, dix-sept années vieille qui a été forcé de vivre en exil forcé par son oncle, Henri Ier
  11. ^ La plupart des seigneurs féodaux français avaient aligné avec leur roi, Louis VI le Gros, même ceux qui avaient dix ans plus tôt allié avec le roi d'Angleterre, Henri I Beauclerc. Suger de Saint-Denis, dans son livre Vie de Louis VI le Gros Il affirme que Louis VI a bénéficié de l'aide de » ... beaucoup de coureurs et les personnes qui seraient appelés sauterelles qui cachait ses yeux la surface de la terre.« Et faire une liste des nobles présents, entre autres comprend le duc Hugh II, compter Guillaume II de Nevers, compter Raul I de Vermandois, compter Theobald II, compter Hugh, comte de Champagne, compter Charles Ier, comte de Flandre appelé le Bon, duc William IX, compter Foulques et le duc Conan III de Bretagne.
  12. ^ Selon l'historien Ivan Gobry, Luigi et Luciana ont été engagés seulement. Selon l'historien Henri d'Arbois de Jubainville, cependant, le mariage n'a pas été consommé
  13. ^ Gisela de Bourgogne était la fille de Guillaume Ier de Bourgogne (1020 - Besançon, 1087), appelé le Grand ou le Téméraire, Comte de Bourgogne, comte de Mâcon et comte de Vienne

ascendance

Louis VI de la France père:
Philippe Ier de France
Grand-père paternels:
Henri Ier de France
grand-père paternel:
Robert II de France
grand-père paternel:
Ugo Capeto
la grand-mère paternelle:
Adelaide d'Aquitaine
père Grand-mère:
Constance d'Arles
grand-père paternel:
Guillaume Ier de Provence
la grand-mère paternelle:
Adelaide d'Anjou
grand-mère paternelle:
Anne de Kiev
grand-père paternel:
Iaroslav le Sage
grand-père paternel:
Vladimir le Grand
la grand-mère paternelle:
Rogneda de Polotsk
père Grand-mère:
Ingegerd Olofsdotter
grand-père paternel:
Olof III de Suède
la grand-mère paternelle:
Estrid de Obotrites
mère:
Berthe de Hollande
Grand-père maternel:
Fiorenzo Les Néerlandais
Grand-père maternel:
Dirk III, comte de Hollande
grand-père maternel:
Arnulf, comte de Hollande
maternelle grand-mère:
Lutgarde Luxembourg
Maternelle Grand-Mère:
Otelinda de Saxe
grand-père maternel:
?
maternelle grand-mère:
?
grand-mère maternelle:
Gertrude de Saxe
Grand-père maternel:
Bernard II
grand-père maternel:
Bernard I de Saxe
maternelle grand-mère:
Stade Hildegarde
Maternelle Grand-Mère:
Eilika Schweinfurt
grand-père maternel:
Hendrik, le comte de Schweinfurt
maternelle grand-mère:
Gerberga de Henneburg
prédécesseur Roi de France successeur Armoiries des rois de France (France Ancien) .svg
Philippe Ier 1108-1137 Louis VII

bibliographie

  • Louis Halphen, "France XIe siècle", chap. XXIV, vol. II (L'expansion islamique et la naissance de l'Europe féodale) de l'Histoire du monde médiéval, 1979, pp. 770-806.
  • Z.N. Brooke, « Grégoire VII et le premier différend entre l'Empire et la Papauté », chap. XII, vol. IV (La réforme de l'église et la lutte entre les papes et les empereurs) de l'Histoire du monde médiéval, 1979, pp. 353-421.
  • Louis Alphen, France: Louis VI et Louis VII (1108-1180), cap. XVII, vol. V (Le triomphe de la papauté et le développement municipal) de l'histoire du monde médiéval, 1980, p. 705-739

D'autres projets

autorités de contrôle VIAF: (FR24658211 · LCCN: (FRn81002869 · ISNI: (FR0000 0001 1821 606X · GND: (DE118574922 · BNF: (FRcb122518666 (Date) · LCRE: cnp00395684

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez