s
19 708 Pages

Clotaire I
ClotaireIer Jean de Tillet-Recueil des Rois de France.jpg
Portrait de Clotaire Ier, Jean de Tillet
Roi des Francs du Nord et Austrasie gascogne[1]
au bureau 511-561[2]
prédécesseur Clovis
successeur Cariberto, Chilpéric I, Gontrano et Sigebert I
autres titres roi de Burgondes
naissance 497 sur
mort Compiègne, 29 novembre 561
dynastie mérovingienne
père Clovis
mère Clotilde
conjoints Gunteuca
Radegonda
Ingonde
Arégonde
Valdrada
enfants Guntario
Childerico
Cariberto
Gontrano
Sigebert, Chlothsind et
Clodesinde, troisième lit
Chilpéric, quatrième lit
chram et
Gondovald, illégitime

Clotaire I dire l'Ancien (le Vieux) (497 - Compiègne, 29 novembre 561) Il était un roi franc la dynastie des mérovingienne que de 511 Elle régnait sur 'Austrasie Nord et gascogne, puis, à partir 524 sur vallée de la Loire, au sud de la rivière, de 534 du Bourgogne, de 555 tout au long de l'Austrasie et l 'Aquitaine et enfin, de 558, dans tout le royaume des Francs.

origines

Il était le quatrième fils de fils[3] le roi de Francs saliens dynastie mérovingienne, Clovis et sa seconde épouse, Clotilde, qui, selon la évêque Gregorio di Tours (536 - 597), Elle était la fille du roi de Burgondes, Chilpéric II et sa femme, que vous ne connaissez pas le nom[4]

Clotaire I
Clotilde diviser le royaume entre les fils de Clovis
Clotaire I
La division du royaume des Francs, la mort de Clovis
Clotaire I
Le siège de Saragosse par Clotaire et Childebert
Clotaire I
Le assassiner des enfants de Clodomiro
Clotaire I
L'argent de Clotaire I
Clotaire I
La division du royaume des Francs, la mort de Clotaire I, 561
Clotaire I
La mort de chram

biographie

A sa naissance, le frère aîné, Ingomero, était déjà mort.
en Regum Merowingorum Généalogie, Théodoric est citée comme le premier enfant de Clovis devant les noms des frères, Clodomiro, Childebert et Clotaire, (Théodoric, Chlomiro, Hildeberto, Hlodario)[5] et Gregorio di Tours mentionne également les frères après Théodoric et Clodomiro et Childebert[6].

A la mort de son père en 511, Le royaume a été divisé en quatre parties[6] et Clotaire reçu en héritage le Nord royaume franque, la région qui comprenait Soissons, Laon, Noyon, Arras, Cambrai, Tournai et Trèves, entre la mer du Nord et la Meuse inférieure, avec sa capitale Soissons[5], et gascogne.

Il a participé avec ses frères dans une longue série de campagnes militaires visant à étendre les domaines franques. Il était un allié des frères Childebert et Clodomiro dans la lutte pour la conquête de Bourgogne.
Après la mort de son frère Clodomiro à Vézeronce, dans 524[7], ses trois fils (CLODOMIRO), Theobald et Guntario Clodoaldo, Ils ont été confiés à la garde de sa grand-mère, Santa Clotilde, et son royaume a été divisé entre les frères Clotaire Ier, qui avait épousé la veuve de Clodomiro, Gunteuca[7], et Childebert, en attendant que les héritiers légitimes atteindrait l'âge de la majorité. Mais Clotaire Childebert Ier et moi, entre 530 et 531, comploté pour éliminer les trois jeunes petits-enfants, réussissant à tuer deux petits-enfants plus âgés: seulement Clodoaldo, qui a réussi à se cacher jusqu'à l'âge adulte, puis accepté de prendre à Monaco Novientum (aujourd'hui Saint-Claud), Il a été épargné[8] Clotaire et en annexe la partie des territoires du sud Loire.

Avec ses frères Clotaire je l'avais cherché à étendre la domination des Francs de toute la Gaule, et le roi de Wisigoths, Amalaric, Il avait essayé d'écarter le danger en se mariant avec Clotilde, fille de Clovis, roi de Franks et sœur du nouveau roi des Francs; le syndicat n'a pas été heureux à cause de la différence d'appartenance religieuse: il était aryen et elle catholique, et les tentatives insistantes de lui faire convertir en arianisme Amalaric (deuxième Gregorio di Tours, Amalaric pour tenter de convertir sa femme Clotilde vint aussi à maltraitent[9]) Étaient en vain, en effet exaspéré par ses frères Childebert Ier et Clotaire I, qui, en 531, envahi Septimanie battant Amalaric près de sa capitale, Narbonne.

Ensemble avec son frère Théodoric I en 531 il a combattu la thuringes; Théodoric, conscient du roi parjures de thuringes, Hermanfred, Clotaire je l'avais promis part du butin s'il a contribué à l'entreprise contre thuringes[10]. Puis Clotaire I et Teodorico accompagné de son fils, Theudebert I, ils ont attaqué la thuringes et, dans la bataille près de la rivière Onestrudem, ils ont fait un tel massacre dans lequel thuringes rempli de tomber du lit de la rivière et passé de l'autre côté passant sur les corps comme si elles étaient un pont[10]. Décerné si la victoire, les Francs occupent la région et réduit sous leur domination[10]. Ce fut à cette occasion qu'il a rencontré Clotaire Radegonda, fille de Bertario, qui faisait partie de son butin de guerre, et qui devint plus tard sa femme[10].
Pour Hermanfred qui avait réussi à échapper pendant la bataille, il a reçu une garantie de pouvoir revenir à son royaume[11].

Clotaire et Childebert ont participé à plusieurs expéditions contre les Burgondes, ce qui a conduit à la conquête de tout le royaume, alors que leur roi Godomar, que, dans 524, Il a tué dans la bataille Clodomiro, Il a été forcé de fuir[12]; Enfin, 534, Childebert et son frère et son neveu Theudebert I il a réussi à achever la conquête de l'ensemble Bourgogne dont il a été divisé en trois parties qui ont été attribuées à chacun des trois rois Francs, et enfin exilées son roi (Godomar)[12].

Après avoir occupé la Bourgogne avec son frère et son neveu, ils se sont jetés sur Provence qu'il avait été occupé par Ostrogoths et il a été divisé en trois parties comme la Bourgogne, les villes de orange, Carpentras et écart Ils ont touché à Clotaire. en 536, Vitige, le roi de Ostrogoths, Il a reconnu la vente de Provence, les Francs.

Avec son frère Childebert, puis aussi il a participé à de nombreuses expéditions contre la Wisigoths de Espagne, et 533, Navarre a envahi et occupé Pampelune, Ils sont venus à Saragosse, qui a posé le siège. puis Theudis, le nouveau roi de Wisigoths, Il a couru en aide à la ville avec deux armées (celle contrôlée par lui, et un être contrôlé par Theudigisel); Franks, à son arrivée, se retira à la Pyrénées, où ils ont été défaits par son armée, tandis que Theudigisel, corrompu par les Francs, ne sont pas intervenus dans la bataille et a permis aux Francs de battre en retraite sans encombre, les charges de butin.
Clotaire a également participé à l'expédition à Saragosse, la 542, Lorsque Childebert a conduit à Paris la tunique de San Vincenzo[13].

Au cours de cette période, Clotaire dit fond et monastères, y compris l'église dédiée à Saint-Medardo à Soissons, tandis que Père Noël Redegonda a fondé l'abbaye de Sainte-Croix Poitiers.

en 555, après quelques années de règne, il est mort dernier héritier de son demi-frère Théodoric I de Austrasie: Son arrière petit-fils Thibaut, qui, selon les chroniques de Bishop Mario di Avenches[14], il est mort à cause de sa débauche précoce (selon Gregorio di Tours a été frappé par une maladie qui a paralysé les jambes et est mort plus tard[15]). Sans héritiers, ses territoires sont allés à grand-oncle Clotaire Ier, qui, apparemment, la femme a également été prise Thibaut, Valdrada[15].

Dans cette même année, Saxons révolté; Clotaire, son armée a contre eux, de les tuer en grand nombre le long de toute la Thuringe, que les Saxons qu'il avait obtenu à titre de compensation[16].

Childebert I, après une maladie, il est mort en Paris, 23 décembre 558, et il a été enterré dans 'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés il avait fondé[17].
Ne pas avoir eu des enfants par sa femme hommes Vultrogota, et, ayant des héritiers désignés prédécédé, les descendants de frère Théodoric I, sa mort, sa succession est passé à Clotaire, qui est resté si le seul roi des Franks et immédiatement après avoir pris possession du trésor Paris, Il bannit la veuve de son frère et ses deux filles[17].

Après Clotaire est devenu le seul roi des Francs, son fils aîné, chram, Il se révolta contre le père et ont fui vers Grande-Bretagne[18], au nombre des Bretons, Chonoobro[17]. Puis Clotaire, en 560, Il marcha contre les Bretons, les a vaincus et a chram prisonnier qui a été tué avec sa femme et ses filles[17].

Clotaire est mort à la fin de 561, au cours de son règne de cinquante ans, un an après la mort de son fils chram, en raison d'une fièvre contractée pendant la chasse dans la forêt Cotia, qui l'a forcé à arrêter la chasse et de retour en ville compendium, où il est mort; Il a été enterré dans Soissons, dans l'église de Saint-Medardo, il a fondé[19].
A sa mort, les fils survivants ont partagé la royaume franque:

  • à Cariberto Il a touché ce qui avait été le royaume de Childebert, la Neustrie, l 'Aquitaine, Gascogne et une partie de Provence, avec le capital Paris;
  • à Gontrano Il a touché ce qui avait été le royaume de Clodomiro, la Bourgogne, avec le capital Orléans;
  • à Chilpéric I Il a touché ce qui avait été le royaume de son père, au nord-ouest de 'Austrasie, avec le capital Soissons;
  • à Sigebert I Il a touché ce qui avait été le royaume de Théodoric I, l 'Austrasie et une partie de Provence, avec le capital Reims.

Mariages et descendants

Clotaire marié plusieurs fois et a eu au moins deux amants:

  • sa première femme, mariée en 524, Elle était la veuve de son frère Clodomiro, Gunteuca, que le évêque Gregorio di Tours (536 - 597), Rendez-vous[7] sans indiquer son origine. Selon l'historien français Christian Settipani[20] Elle était la fille du roi de Burgondes, Gundobadus et sa femme, Caratena[21], et il n'a pas d'enfant.
  • le second, marié à 531 à ce sujet était Radegonda, fille de Roi de thuringes, Bertario, pris comme butin de guerre[10]. Même de cette union sans enfants sont nés.
  • le troisième, marié à 532 à ce sujet était Ingonde, dont ils sont l'ascendance inconnue, et que, selon l'historien français Settipani (Christian Settipani), Expert en généalogie[22] Clotaire était déjà l'amant de plusieurs années, avant le mariage, et qui lui a donné six enfants[23]:
    • Guntario (ca. 517-après la 532), Qui, à cette date, il a participé à une attaque contre la Septimanie[24]. À la naissance, il était illégitime
    • Childerico (? -avant la 561), Qui est mort avant que son père[23]. À la naissance, il était illégitime
    • Cariberto (Ca. 520- 567), Roi des Francs. À la naissance, il était illégitime
    • Gontrano (Ca. 534- 592), Roi des Francs
    • Sigebert (Ca. 535- 575), Roi des Francs
    • Clodesinde (? -avant la 567), Qui elle est devenue reine des Lombards, de 560 sa mort, comme la femme de Alboino[23]
  • La quatrième femme était Arégonde, soeur Ingonde[23], qui lui donna un fils:
    • Chilpéric (Ca. 535- 584), Roi des Francs
  • le cinquième, marié, en 555 ou peu de temps après, elle était la veuve de son arrière petit-fils Thibaut, princesse Lombard, Valdrada[15], fille de Roi des Lombards, Vacone, et il n'a pas d'enfant.

De deux amants ont eu deux enfants:

  • par Chunsina était peut-être sa femme (avant), Clotaire avait un fils[23]:
    • chram (? - 560), Qui est révolté contre son père, qui l'avait tué.
  • un second amant que vous ne connaissez pas le nom avait un fils:
    • Gondovald (? - 585), Qui se déclare le fils de Clotaire et 584, Il a été proclamé roi des Francs[25]

notes

  1. ^ Avec son frère, Théodoric I, Roi des Francs de Austrasie et Aquitaine et frères Clodomiro, Roi des Francs Loire et Childebert, Roi des Francs Neustrie et Grande-Bretagne
  2. ^ à partir de 558 un 561 Il était le roi de tous Franks.
  3. ^ Clotaire était en fait le cinquième enfant de Clovis, qui avait déjà eu un enfant, Théodoric I, sa première femme
  4. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Quod Chlodovechus Chrodigilde accepit. II, 28
  5. ^ à b (FR) roi mérovingien
  6. ^ à b (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De filiis Chlodovechi. III, 1
  7. ^ à b c (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De interitu Chlodomeris. III, 6
  8. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De interitu filiorum Chlodemeris. III, 18
  9. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De interitu Amalarici. III, 10
  10. ^ à b c et (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Bellum contre Thoringus. Livre III par.7
  11. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De interitu Hermenifredi. Livre III par.8
  12. ^ à b (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Quod Childeberthus Burgundias abiit. III, 11
  13. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Quod Childeberthus à Hispaniis abierunt. III, 29
  14. ^ Marii Episcopi Aventicensis Chronique
  15. ^ à b c (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De Obitu Theudovaldo. IV, section 9.
  16. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, rébellion de Saxenum. IV, 10
  17. ^ à b c (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De Obitu Childeberthi et interitu Chramni. IV, 20
  18. ^ L 'armorique, Au cours de ce siècle, la sixième, avait été envahie par les gens du sud Britannia, qui avait pris en charge la population locale d'origine gallo-romaine, qui a commencé à être appelé Grande-Bretagne.
  19. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De Chlothachari de regis. Les IV, 21
  20. ^ Settipani (1993), p. 66
  21. ^ (FR) Roi des Burgondes
  22. ^ Settipani (1993), p. 70
  23. ^ à b c et (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De ac de bus de la eius. IV, 3
  24. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Quod Theudoberthus dans abiit Province. III # 21
  25. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Point de insidiis Theudori episcopi et de Gondovald. VI # 24

bibliographie

  • Christian Pfister, Gaule sous les Francs mérovingiens, des événements historiques, Cambridge University Press - l'histoire du monde médiéval, vol. I, p. 688-711, Garzanti, 1978
  • Christian Pfister, Gaule sous les Francs mérovingiens, les institutions, Cambridge University Press - l'histoire du monde médiéval, vol. I, p. 712-742, Garzanti, 1978
  • Rafael Altamira, L'Espagne sous les Wisigoths, Cambridge University Press - l'histoire du monde médiéval, vol. I, p. 743-779, Garzanti, 1978

Articles connexes

Chronologie des royaumes franque 511-561

D'autres projets

prédécesseur Roi du Royaume Franco l'Europe
558-561
successeur
vacant vacant
prédécesseur Roi de Neustrie et Aquitaine successeur
Childebert 558-561 Cariberto
prédécesseur ré de Orléans successeur
Clodomiro 524-561 Gontrano
prédécesseur Roi d'Austrasie successeur
Thibaut 555-561 Sigebert I
prédécesseur Roi des Francs de Austrasie Nord et gascogne successeur
Clovis 511-561 Chilpéric I
autorités de contrôle VIAF: (FR264790637 · LCCN: (FRn2004025845 · ISNI: (FR0000 0000 6132 9265 · GND: (DE102427216

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez