s
19 708 Pages

Stanley Turrentine
Stanley Turrentine 1976.JPG
Stanley Turrentine (1976)
nationalité États-Unis États-Unis
sexe jazz
Période d'activité musicale 1950-2000
outil saxophone

Stanley Turrentine (Pittsburgh, 5 avril 1934 - New-York, 12 septembre 2000) Ce fut un saxophoniste États-Unis musique jazz.

biographie

Stanley Turrentine est né et a grandi dans une famille de musiciens. Il a choisi le saxophone ténor et a appris la technique sous la direction de son père Thomas, également saxophoniste dans les sultans Savoy de Al Cooper pendant les années trente, et la mère pianiste absorbé la sensibilité blues qui a emménagé dans ses performances. Le frère aîné Tommy était un joueur de trompette un certain talent, si bien qu'il a eu l'occasion de jouer avec Dizzy Gillespie, Count Basie, Benny Carter et Billy Eckstine. Ce fut son frère qui l'a introduit dans le monde du jazz, l'appelant à jouer le saxophone dans un groupe lorsque Stanley était seulement 16[1].

Pendant la période 1950-1951 Turrentine a joué aux côtés Ray Charles dans le groupe de Lowell Fulson, puis en 1953 Earl Bostic Elle l'a appelé dans sa formation de rythme Blues pour remplacer John Coltrane et après avoir terminé le service militaire, le jeune saxophoniste a fusionné dans le quintet max Roach[2]. Ici, il a été remarqué par blue note qui l'a jeté dans son écurie, et avec le prestigieux label Turrentine - qui a déménagé à Philadelphie - il a enregistré plusieurs albums, à partir de Retour à la Chicken Shack et midnight Special, à la fois en quartet captained Jimmy Smith, et Look Out! en tant que leader soutenu par la section rythmique formée par Horace Parlan au piano, George Tucker à la basse et à la batterie Al Harewood[1]. En 1960, par ailleurs, Turrentine marié l'organiste Shirley Scott, avec laquelle nous avons souvent trouvé à travailler dans le studio d'enregistrement[2].

Tout au long de la décennie jusqu'en 1969, le musicien a enregistré principalement pour Blue Note, entrer en contact avec de nombreux musiciens de jazz dont Oliver Nelson, Duke Pearson, Thad Jones, Cedar Walton, Kenny Burrell, McCoy Tyner et Sonny Clark[1]. Les années soixante-dix l'ont vu Veer vers plus de genres commerciaux tels que fusion et pop qui caractérisent ses productions moins convaincantes, et ce changement ne se présentent leur nez dans de nombreux puristes du jazz[3]. En 1984, l'artiste est retourné à l'enregistrement pour Blue Note aux côtés de Jimmy Smith George Benson d'abord, puis, dans les années nonante, aux côtés de Freddie Hubbard, Cedar Walton, Billy Higgins, Ron Carter, Roland Hanna et Kenny Drew. La décennie enregistre également ses apparitions sur l'album Jimmy Smith, Billy Taylor, Benny Green et Ahmad Jamal. En plus d'avoir joué dans des groupes instrumentaux durant toute la carrière des chanteurs de jazz accompagné Turrentine tels que Abbey Lincoln, Gilberto Astrud, Dianne Reeves, Irene Cara, Lou Rawls, Jon Hendricks et Diana Krall[1].

Stanley Turrentine est mort d'une hémorragie cérébrale en Septembre 2000[4].

Discographie

  • 1960 - Stan "The Man" Turrentine
  • 1960 - faites attention
  • 1961 - Comin « Your Way
  • 1961 - Levé à, Vol Minton. 1
  • 1961 - Dearly Beloved
  • 1961 - Blues Z.T.
  • 1962 - C'est où il est
  • 1962 - Shout Jubilee
  • 1963 - Never Let Me Go
  • 1963 - Une puce hors l'ancien bloc
  • 1964 - Hustlin '
  • 1964 - À la mémoire de
  • 1964 - Mr. Natural
  • 1965 - Joyride
  • 1965 - Tiger Tail (RÉÉDITION du premier album)
  • 1966 - Let It Go
  • 1966 - Rough 'n' Tumble
  • 1966 - Easy Walker
  • 1967 - Spoiler
  • 1967 - Un sac Bluish
  • 1967 - Le retour du fils prodigue
  • 1968 - The Look of Love
  • 1968 - tactile commun
  • 1968 - Toujours quelque chose
  • 1969 - une autre histoire
  • 1969 - Is not No Way
  • 1971 - sucre
  • 1971-1973 - Sugar Man publié en 1975
  • 1971 - sel chanson
  • 1972 - cerise
  • 1973 - Ne salissez pas avec Monsieur T.
  • 1974 - Freddie Hubbard / Stanley Turrentine Dans le volume de concert One
  • 1974 - Dans le volume Concert Deux
  • 1974 - Des morceaux de rêves
  • 1975 - Dans la poche
  • 1975 - Avez-vous déjà vu la pluie
  • 1976 - Tout le monde Come On Out
  • 1976 - L'homme avec le visage triste
  • 1977 - L'amour est enfin Found Me
  • 1977 - Nightwings
  • 1977 - West Side Highway
  • 1978 - Et vous!
  • 1979 - devineresse
  • 1980 - betcha
  • 1980 - inflation
  • 1980 - Utilisez les escaliers
  • 1981 - Ensemble Tender
  • 1981 - Mr. Natural
  • 1983 - Retour à la maison
  • 1984 - droit devant
  • 1986 - pays des merveilles
  • 1989 - L'endroit
  • 1991 - L'amour The Look
  • 1992 - Plus que l'humeur
  • 1993 - Si je pouvais
  • 1993 - « Ballads
  • 1995 - Brelan Meet Mr. T
  • 1995 - Live at Minton
  • 1995 - temps
  • 1999 - Avez-vous du sucre?[2]

notes

  1. ^ à b c (FR) Doug Payne, Turrentine, Stanley, jazz.com. Récupéré le 8 Décembre, 2012.
  2. ^ à b c (FR) Steve Huey, Stanley Turrentine - Biographie, allmusic. Récupéré le 8 Décembre, 2012.
  3. ^ Carlo Boccadoro, Jazz! Einaudi, Torino 2006, p. 162.
  4. ^ Mort Turrentine Deuil dans le jazz, Corriere della Sera. Récupéré le 8 Décembre, 2012 (Déposé par 'URL d'origine pré 01/01/2016).

bibliographie

  • Carlo Boccadoro, Jazz!, Einaudi, Torino 2006, ISBN 9788806179113

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR19867349 · LCCN: (FRn81058240 · ISNI: (FR0000 0001 1604 3089 · GND: (DE129060941 · BNF: (FRcb139006134 (Date)