s
19 708 Pages

Osorkon l'Ancien
Seal Aakheperre Osorkon Petrie.jpg
Sceller avec des rouleaux, très probablement en raison de Osorkon l'Ancien
Roi de Haute et Basse Egypte
crête
au bureau Troisième Période Intermédiaire
couronnement 984 BC
prédécesseur Aménémopé
successeur Siamon
mort 978 BC
dynastie Vingt et unième dynastie de l'Egypte
père Sheshonq l'Ancien
mère Mehtenweshkhet

Osorkon l'Ancien (... - 978 BC) Ce fut un pharaon de Vingt et unième dynastie de l'Egypte.

Identification et biographie

Comme d'autres représentants de la même dynastie, ce roi est connu depuis longtemps que dans la liste des Manéthon (Selon la version de sixième africaine), Que dans la cinquième position de la dynastie une cité Osochōr règne de 6 ans. Pendant longtemps, il ne pouvait rien savoir de ce personnage et de nombreux chercheurs ont commencé à penser qu'il était un oubli de l'un des epitomatori Manéthon, il donnerait un des Osorkon de XXII dynastie la précédente.

Ce ne fut qu'en 1963 que Eric Young a remarqué les annales des prêtres Karnak l'investiture d'un prêtre nommé Nespaneferhor sous le règne d'un roi Aakheperra-Setepenre et, dans la prochaine génération, l'investiture du fils Nespaneferhor dans la 17e année de règne Siamon, qui alors il devait être le successeur de Aakheperra-Setepenre[1]. Jeune déduit que Aakheperra-Setepenre devait être le praenomen le mystérieux manetoniano Osochōr, mais au moment où cette idée n'a pas été universellement acceptée par les savants.

Dans un plus tard, il a poussé l'idée que c'était le fils d'Osorkon Sheshonq l'Ancien, qui était Big Chief Mais (shuash), et sa femme Mehtenweshkhet. Dans ce cas, son frère devait être Nimlot, Grand Chef de la Ma mais surtout le père du futur le Sheshonq, fondateur de la dynastie XXII.
En 1976, Jean Yoyotte pourrait confirmer cette hypothèse dans un document généalogique signaler un roi d'origine libyenne nommé Osorkon comme le fils d'un Sheshonq et un Mehtenweshkhet, qui a été appelé Mère du Roi[2]. Étant donné qu'aucun de l'autre roi connu Osorkon était le fils d'un Mehtenweshkhet, il ne pouvait être Aakheperra-Setepenre Osorkon, qui a reçu l'épithète l'Ancien pour éviter toute confusion avec Osorkon I, son arrière-petit-fils.

La lumière fait la généalogie de ce souverain n'a pas permis de mettre en lumière également sur les événements de son règne, dont nous ne savons rien. Ils sont généralement acceptés comme règne valable 6 ans rapporté par l'Afrique, qui le place parmi les Amenōphthis (Aménémopé) Et l'inconnu Psinachēs, dont il est sans doute d'être identifié avec Siamon.
Aucune relation de famille connue (s'il y avait) de Osorkon l'Ancien avec Aménémopé et Siamon; en tout cas, son ascension au trône est un prélude clair à la dynastie suivante XXII d'origine libyenne.

titrage

titre translitération sens nom translitération Lecture (italien) sens
G5
RH Horo
Srxtail.jpg
G16
NBTY (Nebti) Les deux dames
G8
HR nbw or Horus
M23
X1
L2
X1
nsw bjty Celui qui gouverne
la ruée vers
et sur les abeilles
Hiéron Ca1.svg
N5
O29
L1 N5 U21
n
Hiéron Ca2.svg
3 HPR stp.n r r Aakheperra Setepenre Magnifique est le Ka de Ra, Ra choisi parmi
G39 N5
s3 r Fils de Ra
Hiéron Ca1.svg
V4 AA18 la r
V31
n
Hiéron Ca2.svg
wsrkn Userken

notes

  1. ^ (FR) Eric Young, Quelques notes sur la chronologie et de généalogie de la vingt et unième dynastie, en Le Journal du Centre de recherche américain en Egypte, nº 2, 1963, pp. 99-112.
  2. ^ (FR) Jean Yoyotte, Osorkon fils de Mehytouskhé: A oublié de Pharaon?, en Bulletin de la Société française d'égyptologie, 77-78, 1976-1977, p. 39-54.

bibliographie

  • Federico Arborio Mella, Egypte des Pharaons, Milan, Murcia, 1976 ISBN 88-425-3328-9.
  • Jaroslav Černý, Egypte: de la mort de Ramsès III à la fin de la vingt et unième dynastie, en L'histoire ancienne Cambridge Vol 2 Partie 2: Histoire du Moyen-Orient et la région égéenne c. 1380-1000 B.C., Cambridge University Press, 1975 (2008), p. 645, ISBN 0-521-08691-4.
  • Franco Cimmino, Dictionnaire des dynasties pharaoniques, Milan, Bompiani, 2003, p. 317-318, ISBN 88-452-5531-X.
  • Alan Gardiner, La civilisation égyptienne, (Einaudi, Torino, 1997), Oxford University Press, 1961, p. 292, ISBN 88-06-13913-4.
  • Nicolas Grimal, Histoire de l'Egypte ancienne, 9 e éd., Roma-Bari, Laterza Bibliothèque historique, 2011, pp. 407-412, ISBN 978-88-420-5651-5.
  • Alfred Heuss et al., Le Propylaea vol 1, Vérone, Mondadori, 1980.

liens externes

prédécesseur Seigneur de Haute et Basse Egypte successeur crown.svg Double
Aménémopé 984 - 978 BC Siamon

Dynasties contemporaine
Thébaine grands prêtres de Amun (Pinedjem II)