s
19 708 Pages

momie
Les analyses de laboratoire d'un des « momies de Llullaillaco » enfants incas sacrifié au sommet du volcan Llullaillaco, en province de Salta (argentin)
momie
la momie Ramses II
momie
Momie de la collection égyptienne British Museum

un momie (à partir de mūmiyya, peut-être du persan MUM, « Wax ») est un corps dans lequel les tissus mous sont conservés à la fois pour des raisons climatiques ou microclimatique (conditions de sécheresse ou de gel intense ou par manque d'air) à la fois pour des raisons intentionnelles (rites funéraires spéciaux).

Etymologie du mot

Maman vient du terme de la latin médiéval mumia, une corruption du mot arabe sens bitume. Le mot provient de la couleur noire qui caractérise la peau des bandages de momies égyptiennes privées; en fait, le bitume est l'un des éléments rituels égyptiens embaumement, même si en fait la lexème égyptien qui se traduit par italien avec « maman » est sch , qui, en plus de « maman », signifie aussi, d'abord et avant tout, "dignité« Et »noblesse».[1].

La recherche scientifique

En raison de la rareté des documents égyptiens vous ne connaissez pas le traitement parfait de leur momification, Hérodote dans ses manuscrits montre l'utilisation de certains produits, tels que: myrrhe, vin de palme, huile de cèdre. Sur la revue scientifique nature deux chimistes dell 'Université de Bristol rapport analysant la façon dont les momies, y compris leurs bandages, ils ont découvert que rapporté des quantités de graisses et d'huiles végétales, a également constaté que les Égyptiens l'utilisaient pour embaumer les cire d'abeille. en fait, langue copte dire « cire » at-il dit « maman ». Enfin, le Bristol chimique, Evershed et Buckley, ont de manière décisive démentie la conviction que pendant des siècles que nous portons en avant, contenant les momies bitume, au point de vous avoir été utilisé comme combustible dans les locomotives égyptiennes. Dans les analyses effectuées par eux ne seront pas rencontrés par des traces de bitume[2].

Momies d'origine naturelle

Parfois, des événements aléatoires peuvent conduire à la préservation d'un corps.

L 'Homme de Similaun (Iceman), découvert en 1991 au pied d'un glacier Italie et Autriche et daté de 3300 av. J.-C., est un cas de conservation à cause du froid alors que le momie Tollund Il doit son acide environnement de conservation.

Certaines momies datés par la méthode de carbone 14 7400 BC en mauvais état, ils ont été trouvés dans la grotte des esprits, en Nevada, en 1940.

Le désert autour vallée du Nil, grâce à son environnement extrêmement aride, nous a donné beaucoup de momies naturelles remontant aux cultures égyptiennes prédynastique.

Angleterre, Irlande, Allemagne, Pays-Bas et Danemark Ils sont revenus un certain nombre d'organismes de tourbières qui se considèrent appartenir aux victimes de sacrifices humains. Dans ce cas, l'acidité de l'environnement, la basse température et la carence en oxygène même ont permis la conservation des organes internes; parfois, il est possible de déterminer les composants même dernier repas de l'analyse du contenu de l'estomac.

en 1972 huit momies intéressants ont été découverts dans un village abandonné par Inuits, dire Qilaktsoq, en Groenland. Le groupe qui se composait d'un enfant d'environ six mois, l'un des quatre ans et six femmes de différents âges a été retracée à il y a environ 500 ans. Dans ce cas, la momification a été causée par la basse température et l'humidité de mauvais vent qui souffle dans la grotte où les corps ont été retrouvés.

Quelques-uns des momies les mieux préservées viennent de la culture Inca la Pérou et ils sont également datés il y a environ 500 ans. Ces enfants sacrifiés rituellement et placés au-dessus des sommets Andes. Là encore, le climat sec a complètement déshydraté les corps permettant la parfaite conservation.

Parmi les momies naturelles italiennes d'origine médiévale comme celle de la Santa Zita, conservé dans Basilique de San Frediano à Lucca. les momies sont intéressantes à l'époque moderne Roccapelago, gardé dans la ville du même nom dans la province de Modena.

Il convient de noter enfin sont des momies naturelles conservées dans Sicile à travers la pratique de « drainage », appartenant au clergé et la classe riche, et datables XVI un XX siècle. En plus du bien connu capucins catacombes de Palerme et la série de Grace de Sainte-Marie Comiso, rappelez-vous les sites de Savoca, Piraino, Sainte-Lucie del Mela, Novara di Sicilia et Militello Rosmarino, tous situés dans la partie nord-est de l'île (province de Messine).

momies rituels

Les momies les plus célèbres, conservés par des processus spécifiques momification Ils viennent 'Egypte ancienne. La culture égyptienne croyait que le corps était le siège d'un des animé, Ba et Ka, et la préservation du corps après la mort était essentielle à la vie après la mort. La technique égyptienne implique le prélèvement d'organes internes et la déshydratation du corps par son traitement avec le natron, avant l'enroulement du corps avec des bandages imprégnés résines.

Même dans l'ancienne culture chinoise est la pratique de l'embaumement par l'utilisation du bois cyprès et spécial herbes médicinales.

cultures d'autres où l'on trouve la pratique de la momification sont celles du Amérique centrale.

Parmi certaines tribus amazone (Jivaro) Était la tradition momifié de déshydratation des têtes d'ennemis vaincus au combat.

Les momies Putt dans la culture de l'Egypte ancienne

momie
Maman et stockée dans des vases canopes Musée égyptien de Turin

Les rituels et les techniques d'embaumement apparaissent en Egypte que pendant la la dynastie, auparavant les morts ont été tout simplement déposé en des caisses en bois Rouge, directement sable. La sécheresse de l'environnement provoque une déshydratation rapide du corps qui l'a sauvé de plus décomposition.

Plus tard, avec l'introduction des tombes bois enduits, ils ont également introduit les rituels et les techniques pour assurer la conservation du corps.

La plus ancienne date de momie égyptienne, environ, à XXXIV siècle avant JC et il est, en fait, un cadavre préservé grâce aux conditions environnementales. Le corps, conservé British Museum de Londres, Il a été enterré dans le sable du désert recouvert de pierres pour éviter d'être dévorés par chacals ainsi que la poterie qu'il contenait la nourriture et des boissons pour le voyage de vie après la mort.

De la dynastie I, cependant, il ne fait aucun doute le développement de techniques pour préserver les corps par le prélèvement d'organes internes et l'enroulement dans des bandages en tissu.
Le but de la momification était pas du genre esthétique et en fait le corps, enveloppé dans des bandages, a été enfermé dans une ou plusieurs caisses en bois qui seulement époque beaucoup plus tard seront décorées avec des représentations du défunt.

La pratique de la momification a duré pendant toute la durée de la civilisation égyptienne et les derniers exemples dont nous disposons datent du début de l'ère chrétienne. Les anciens Égyptiens aussi étendu cette pratique aux animaux.

Les animaux sacrés comme taureaux, ibis, faucons, crocodiles et chats Ils étaient momifiés et inhumés en particulier nécropole. Le plus célèbre d'entre eux est certainement le serapeum de Saqqara où les corps momifiés des taureaux ont été conservés Les abeilles.

momies chinoises anciennes

Momies d'une population de caractéristiques européennes du Nord ont trouvé de façon surprenante, dans la région de du bassin du Tarim et leur datation à environ 1600 avant JC Il a révélé l'existence de contacts anciens entre l'Est et l'Ouest. Il a été suggéré que cela est dû aux tombes des ancêtres Tocari dont la langue, la souche Indo-européen, Il est resté en usage dans du bassin du Tarim (maintenant Xinjiang) Jusqu'à 'huitième siècle.
L'un de ces momies, connues sous le nom l'homme Yingpan, Il vient précisément d'une région éloignée du Xinjiang. Les archéologues de l'Institut archéologique du Xinjiang, ont été trouvé le corps momifié en ouvrant un cercueil trouvé dans un cimetière daté il y a 1900 ans. Selon les rapports de fouilles du corps est en bon état et vos cheveux se distingue. Même les vêtements ont été conservés, même dans les couleurs.

Une autre maman, la plus ancienne, venant de la même région est appelée femme Loulan et il est daté à environ 1800 avant JC

joues Momies

momie
Guanche Momie en Museo de la Naturaleza y el Hombre de Tenerife

la Guanches embaumer leurs morts, et beaucoup de momies ont été trouvés complètement déshydraté, en poids de pas plus de 3 ou 4 kg. Deux grottes presque inaccessibles ouvertes dans une paroi rocheuse verticale près de 5 km de la côte Santa Cruz de Tenerife contiennent encore des os. Il y avait plusieurs procédures embaumement. A Tenerife le cadavre était simplement vidé des organes internes, laisse sécher au soleil et enveloppé dans des peaux de chèvre ou brebis, tandis que ses autres îles est fait usage d'un produit résineux pour préserver le corps, qui a ensuite été placé dans un accès difficile grotte ou enterré sous un monticule.

pharmacopées

La momie est mentionné parmi les remèdes utilisés dans la XVIIe siècle et voté dans les produits de codex jusqu'au milieu XVIIIe siècle. ce domaine a fait l'objet d'analyses et d'études pour les premières décennies du siècle prochain. le médecin Paolo Gorini à Lodi Il fait également un but d'expérimentation dans le but d'avoir des corps appropriés aux exercices anatomiques.

Le milanese Carlo Ignazio Busca a la maison la momie du scribe et artiste au début de Pthamose XIXe dynastie (1305-1200 BC). La relique était sarcophage complet papyrus (Livre des Morts) Sur « comment sortir de la journée. » Les héritiers devaient décider quoi faire avec ce souvenir et recommandé par le Dr Ciceri Hospital Pessani-Agnesi Fatebenesorelle, il est devenu convaincu de l'utilité du don à la pharmacie de l'Institut. Le Fatebenesorelle a ensuite été rejoint tous 'Ospedale Maggiore en 1863, qui alors il passait 1925 un Fatebenefratelli, tandis que la momie est devenu une partie des collections archéologiques et numismatiques civiques de Castello Sforzesco. Le papyrus, cependant, reste dans les archives de l'hôpital général.

notes

  1. ^ « La faute produit fugacité. Pour échapper à la fugacité, l'homme doit à tâtons pour se libérer de la culpabilité qui a accumulé pendant la vie. Grâce au processus de justification (ou discolpa) avant le jugement des morts, l'homme est libéré du joug de la fugacité. Cette justification est un processus de momification morale. Lorsque le travail d'embaumer le cadavre est conclu, ils prennent en charge les prêtres et poursuivre les travaux de la purification et de stockage toute personne. Le mot égyptien pour « momie » sch, signifie aussi « dignité » et « noblesse ». En tant que dernière étape de la momification, le défunt est soumis à l'examen de la cour des morts et obtient finalement la « noblesse de la momie » d'un disciple d'Osiris dans le monde souterrain. Il est sur la couverture de tous les frais et purifié de toute faute qui aurait pu être un obstacle à son passage dans l'autre monde: y compris les ordonnances de non-sens dans la petite enfance « (de Puissance et salut. Théologie politique dans l'Egypte ancienne, Israël et l'Europe, Page 139, Jan Assmann, Einaudi, Torino, 2002)
  2. ^ La République, le 25 Octobre, 2001

bibliographie

  • Audferheide A.C. L'étude scientifique de Momies, Cambridge University Press, Cambridge 2003.
  • B. Brier, momies d'Égypte, 1996.
  • B. Brier, L'Encyclopédie des Momies, 1998.
  • Cockburn A., E. Cockburn, Reyman T. Momies, des maladies et des cultures anciennes, Cambridge University Press, Cambridge, 1998.
  • Farella F.D. Histoire de l'Église et les Catacombes capucines de Palerme. Editions Flamme séraphiques, Palerme, 1982.
  • Fornaciari G, Gamba S., Les momies de l'église de S. Maria della Grazia à Comiso, Sicile (18e 19e siècle). Dans Paléopathologie Bulletin, 81, 1994: p. 7-10.
  • Jan Assmann, Puissance et salut. Théologie politique dans l'Egypte ancienne, Israël et l'Europe, Giulio Einaudi Editore, Turin (2002), traduit par Umberto Gandini, titre original Herrschaft un Heil. Politische Theologie à Altägypten, Israël und Europa, Carl Hanser Verlag, Monaco - Vienne.
  • Piombino-Mascali D., Momies du nord-est de la Sicile: une enquête. Dans Paléopathologie Bulletin, 135, 2006: pp. 22-29.

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à momie
  • Il contribue à Wiktionary Wiktionnaire Dictionnaire contient le lemme "momie»
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers momie

liens externes

  • momie, en thésaurus la Nouvelle rubrique sujet, BNCF, Mars 2013. Changement de Wikidata
    • Livre ouvert Nae 02.svg Cet article est inclus dans le livre wikipedia Depuis les momies ont commencé à parler ....
autorités de contrôle GND: (DE4040712-3