s
19 708 Pages

Fléau de Durin
Durin' src=
Bane du Durin lors d'un affrontement avec Gandalf
univers Arda
langue orig. Anglais
surnom Homme de l'Ancien Monde, Ombre et flamme
auteur John Ronald Reuel Tolkien
espèce Ainur
sexe mâle
ethnique Maia de Morgoth
Balrog
Date de naissance créé par Eru Ilúvatar avant l'heure de début

la Fléau de Durin est un personnage Arda, l 'univers fictif fantaisie créé par l'écrivain anglais J.R.R. Tolkien.

Il est Balrog, un Maia corrompu par Morgoth.

apparence

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Balrog § Apparence.

histoire

Ainu créé par Eru Ilúvatar, Lui, comme les autres Balrog, il est devenu un allié de Morgoth avant même la création de Ea. Après cela, il est venu sur Arda avec son maître, qui sera utilisé tout au long de la Arda Histoire jusqu'à Guerre de la Colère; dans cette guerre ont été tués presque tous ses congénère, et lui, en quelque sorte, Balrog était parmi les rares qui a réussi à échapper aux forces de Valinor, andandosi se cacher dans les tunnels les plus profonds de monts brumeux.

Là, il est resté pendant plus de cinq millénaires, tranquille, jusqu'à ce que, en 1981, le troisième âge, mineurs mithril roi de Nani Durin VI, creuser, ils sont venus à ses repaires. Durin a ensuite été tué par cette créature, qui est la raison pour laquelle dès lors il a été décidé de donner le nom Fléau de Durin.[1][2] Les Nains ont tenté de lutter contre le Balrog, mais ses pouvoirs étaient considérablement plus grandes que leurs; toutes les tentatives faites par eux pour défendre leur colonie Khazad-dum du monstre a échoué, et même le roi le Náin, fils de Durin VI, ainsi que plusieurs de ses sujets, a été tué.[1]

Cela a forcé les Nains survivants à échapper à cet endroit. Il semble donc que le Fléau est venu jusqu'à Elfi Silvani dell 'Hollin, dont beaucoup ont fui à cause de "Sans nom Terreur« (N'a pas été reconnu comme Balrog à l'époque). Depuis lors, elfes Ils ont commencé à appeler le lieu d'origine du Balrog, Khazad-dum, comme Moria, le « Black Pit », et de là dans 500 ans, personne n'osait troubler le Balrog.

autour de 2480 troisième âge, Sauron Il a commencé à se traduire en réalité ses plans de guerre contre Terre du Milieu. il a envoyé orcs et Troll les Monts Brumeux, car bloccassero toutes les étapes. Certaines de ces créatures ont atteint Moria, le Balrog et leur a permis de rester pendant que vous habitiez.

en 2799 R.E., tenu sa Bataille de Nanduhirion, les batailles les plus importantes et sanglantes de la Guerre des Nains et des Orques, devant la porte orientale de la Moria. Cette bataille a vu les gagnants Nains; mais cela ne suffisait pas à les laisser retrouver l'ancien Khazad-dum, puisque la menace du Balrog ne pouvait être vaincu même par une armée entière. en 2989 T.E, Balin, avec certains de ses compagnons ont essayé recolonisation de la Moria, qui a lamentablement échoué avec la mort de Balin lui-même et la plupart de ses disciples.

Fléau de Durin
Gandalf et le Balrog tomber dans un lac souterrain dans une scène du film Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours.

En Janvier 3019 R.E., enfin, Communauté de l'Anneau à travers les tunnels profonds de la Moria, pour diriger Montagne du Destin. Il est entré en collision avec Fléau de Durin à la fin de son voyage dans les mines, sur le lieu appelé pont de Khazad-dum; l'elfe Legolas instantanément reconnu le Balrog, ayant une mémoire dans les histoires de son peuple, et sorcier Gandalf Elle l'a défié personnellement, en sachant pertinemment que les pouvoirs de l'être ne pouvaient être comparés à elle. En fait, les deux Bane Gandalf du Durin étaient Maiar, et appartiennent donc à la même classe.

Lorsque le Balrog avancé à la Société, sur le pont, Gandalf a battu le dernier, plongeant l'ennemi dans l'abîme. Mais à l'automne, il étreint son fouet autour des genoux de Gandalf, traînant avec elle. Après une longue chute, les deux débarquèrent dans un immense lac souterrain, qui éteint les flammes qui couvraient le corps Balrog, l'affaiblissant. Se rendant compte de son état, Fléau de Durin a fui, poursuivi par Gandalf, qui se tenait debout pendant huit jours sur ses talons jusqu'à ce qu'ils ont atteint un sommet de Celebdil, le sommet de la montagne sous lequel se Moria. A ce stade, les flammes du Balrog ont été forte, ce qui augmente sa puissance; ainsi que commença la bataille de la crête, dans lequel les deux adversaires contrastaient pendant deux jours et deux nuits, jusqu'à ce que le Balrog, épuisé et vaincu, tomba mort, brisant un flanc de montagne. Même Gandalf est mort après la bataille, mais a été reportée peu après la Terre du Milieu avec de nouveaux pouvoirs que Gandalf le Blanc.

films Adaptations

en version animée de Le Seigneur des Anneaux réalisé par Ralph Bakshi Le Bane du Durin est représenté comme un lion avec de grandes ailes, capables de marcher debout et voler.

en trilogie de Peter Jackson, au contraire, la représentation du Balrog est basé sur une illustration de John Howe. Dans cette représentation Bane du Durin a un crâne d'animal comme la tête, des cornes de bélier très courbé, pattes d'animaux avec des griffes, et un corps humanoïde du dos cambré, mais sombre chemin des coupes de feu, comme si elle était faite de charbon Il rougeoyante partiellement refroidi. Le Balrog émet des flammes sur commande, et une sorte de brouillard impénétrable qui cache presque tout deux grandes ailes. Au cours de la lutte avec Gandalf évoque devant une épée flamboyante, puis un fouet à d'autres conseils aussi du feu, à la fois dans sa main droite. Les morts Balrog, tué maintenant Gandalf, Il est représenté avec des flammes maintenant éteintes et brouillard dissous.

Bane du Durin apparaît dans l'épisode La communauté de l'anneau, le début de Les Deux Tours et dans un flash-back dans une partie suivante du même film.

notes

  1. ^ à b J.R.R. Tolkien, Le Retour du Roi. Le Seigneur des Anneaux. Vol. 3. Bompiani (collier Grand livre de poche), 2004. p. 411, Annexe A - « Annales des rois et des gouverneurs. » ISBN 88-452-3227-1
  2. ^ J.R.R. Tolkien, Le Retour du Roi. Le Seigneur des Anneaux. Vol. 3. Bompiani (collier Grand livre de poche), 2004. p. 430, Annexe B - « Le calcul des années. » ISBN 88-452-3227-1