s
19 708 Pages

Hard rock
état Allemagne Allemagne
langue allemand
périodicité mensuel
sexe Musique mensuelle
format magazine
fondation 1983
siège Dortmund
éditeur Rock Hard Verlags- und Handels GmbH
circulation 32000
propagation du papier 80 000
directeur Holger Stratmann
Rédacteur en chef Boris Kaiser
ISSN 1437-8140 (toilettes · IPSA)
site Web rockhard.de
 

Hard rock, avec le sous-titre critique, compétent, indépendant, est un magazine mensuel de la musique spécialisée sur la musique hard rock et métal lourd fondé en 1983 en Allemagne Holger Stratmann en matière de musique rock et métal lourd et publié, avec le même nom, également Espagne, Grèce, Italie, France et Portugal/Brésil. avec Marteau en métal Il est le plus grand magazine Métal et Hard Rock de l'Allemagne, et a été défini par der Spiegel comme l'organe central des fans de métal lourd allemand[1], tandis que dans d'autres cas, il a été défini magazine culte[2]

Histoire Hard Rock

Hard Rock a été fondée par Holger Stratmann, qui a publié entre 1983 et 1989 environ 300 numéros, et deviennent alors en vigueur un mois. Depuis sa création le magazine a souligné l'indépendance des majors, en incluant dans le sous-titre la devise « Critique, compétent, indépendant ». Un grand développement à la diffusion du magazine a également été en raison de l'organisation de Festival de Rock Hard, qui a eu lieu chaque année jusqu'en 2003 dans la ville de Gelsenkirchen le week-end Pentecôte et il a été diffusé à partir Spiegel Online et la télévision Westdeutscher Rundfunk dans le programme Rockpalast[3].

Götz Kühnemund est devenu rédacteur en chef du Hard Rock en 1990. En Janvier 2014, Kühnemund conjonction avec d'autres éditorialistes a quitté le journal pour les différences avec le fondateur et éditeur Holger Stratmann. Kühnemund, qui est également connu au-delà des frontières allemandes pour la volonté de préserver ce qu'il appelle « Le vrai heavy metal » par opposition à d'autres formes commerciales, il a été pendant de nombreuses années un point de repère pour beaucoup de métaux lourds sottostagli, de sorte que l'abandon a été comparé à « Le pape qui quitte l'église »[2]. Suite à la création puis Pour toujours sourds, tandis que Boris Kaiser a pris sa place dans le magazine.

Hard Rock a alors son canal de diffusion en continu dans le portail Putpat.tv.

notes

liens externes