19 708 Pages

« Mes frères, nous devons penser à Jésus-Christ comme Dieu, comme juge des vivants et les morts; et nous ne devrions pas sous-estimer notre salut. »

(début de la Deuxième épître de Clément.)


Deuxième épître de Clément
datation 140-160
attribution clément
sources L'harmonie des évangiles de Matthieu et de Luc
Les manuscrits Codex Alexandrinus
thème sermon sur la maîtrise de soi, la repentance et le jugement

la Deuxième épître de Clément ou 2 Clement est un texte traditionnel attribué à l'évêque de Rome clément (88-97), Écrit en grec entre 140 et 160.

L'auteur il n'y a pas vraiment connu: la connexion avec Clemente est probablement liée au fait que le texte fut bientôt rendu dans les manuscrits ainsi Première épître de Clément[1]. Comme cette lettre est inclus dans le soi-disant la littérature sous-apostolique.

Malgré son nom, ce n'est pas une lettre mais un sermon sur « » soi-même, la repentance et le jugement ".[2] Le travail est aussi important car il témoigne de l'existence d'un Evangile qui serait autrement perdue, il serait atteint par l'harmonisation Matthieu et Luke.[3]

la Deuxième épître de Clément Elle a été transmise en même temps que le premier Codex Alexandrinus (Fin du IVe siècle) et la code de Jérusalem (1056).[2]

notes

  1. ^ G. Mura, La théologie des Pères, Volume 5, New Town, 1987, p. 113.
  2. ^ à b Robert Grant, La Bible Anchor Dictionnaire, v. 1, p. 1061.
  3. ^ Udo Schnelle, L'histoire et la théologie des écrits du Nouveau Testament, p. 355.

Articles connexes

liens externes

fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller