s
19 708 Pages

Massimo Turci (Rome, 20 juin 1930) Il est doubleur et directeur de doublage italien.

biographie

Le fils de deux antiquaires, commence l'activité de enfant acteur par hasard à onze heures, mettant en vedette dans les films Phares dans le brouillard (1942), puis en jouant de petits rôles dans trois films pendant la guerre.[1] Après le début de la guerre agissant devant les micros devant 'EIAR dans les programmes pour les enfants, puis en prose, aussi bien dans des pièces de théâtre et de radio dans la Prose de la Société RAI, principalement au siège de Radio Rome.

Plus tard, il est entré dans le monde du doublage de films au sein de la coopérative CDC, où il est devenu l'un des jeunes voix à dub prévalentes jeunes acteurs italiens et étrangers. En tant que directeur de doublage a réalisé tous les films Gigi Magni et ceux de Mario Monicelli à partir du film Chambre d'hôtel, qui deviendra deux de ses plus grands amis. En 1986, il a terminé ses activités en tant qu'acteur de la voix de consacrer exclusivement à la direction, se termine également cette tâche en 1999.

Il était marié avec l'actrice de voix Serena Verdirosi, avec qui il avait un fils, Francesco.

Filmographie

doublage

cinéma

action en direct

animation

  • Ercolino il Les 13 travaux Ercolino
  • prince Cendrillon (Ridoppiaggio)
  • Paul McCartney Sous-marin jaune
  • Valentino Partout dans le monde de Peynet

télévision

Prose la radio RAI

  • Le roman d'un jeune pauvre, de octave Feuillet, réalisé par Pietro Taricco Masserano, diffusée le 5 Mars 1949.
  • Le rhume des foins, trois actes de Noel Coward, réalisé par Pietro Masserano Taricco, transmis 8 Août 1949.
  • Andrea, lecture de la radio par Anna Luisa Meneghini, dirigé par Anton Giulio Majano, 25 Février diffusion 1950.
  • Les anges et les couleurs , de Carlo Linati, réalisé par Pietro Taricco Masserano, diffusé le 18 mai 1950.
  • La dame de rêve ultime Catri, Gino Pugnetti, réalisé par Pietro Taricco Masserano, diffusée le 1er Décembre 1951.
  • Je me souviens de ma mère, Jon Van Dutren, réalisé par Anton Giulio Majano, diffuser 24 Décembre 1951.
  • premier Faust, de Wolfgang Goethe, réalisé par Corrado Pavolini, diffuser 9 Mars 1954.
  • Le chant des bergers , de Andrea Perrucci, dirigé par Anton Giulio Majano, transmis le 24 Décembre 1955.
  • pain vivant, de François Mauriac, direction Alberto Casella, diffusion 29 Mars 1956.

Remerciements

  • XII Targa "Gualtiero De Angelis« Voices Festival à San Remo (2008)
  • Prix ​​d'excellence à vie au Grand Prix International de doublage (2009)
  • or Leggio Lifetime Achievement à la sixième édition de la Golden Lutrin (2009)[2]

notes

  1. ^ son film Entretien avec MASSIMO TURCI (2011), sur YouTube, enciclopediadeldoppiaggio.it 1er Septembre de 2011. Consulté le 14 Juin, 2017.
  2. ^ Les réalisations en 2009, sur www.leggiodoro.it. Extrait le 15 Avril, ici à 2015.

bibliographie

  • la Radiocorriere, Les différents millésimes.

liens externes